Expert en Sensibilité au Conflit

CDD Bamako SNV MALI
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

Expert (e) en Sensibilité au Conflit

Sous condition de financement

  • Bamako, Mali
  • Temps complet
  • Contract type: National employment contract

Description de l’entreprise

SNV est une organisation internationale de développement présente dans 25 pays, en Asie, en Afrique et en Amérique centrale. Nous marquons un changement durable dans la vie des personnes qui vivent dans la pauvreté, en les aidant à augmenter leurs revenus et à accéder aux services de base. Notre travail est axé sur les Objectifs de développement durable, et s’engage pour une société où tou·te·s sont libres de poursuivre leurs propres activités de développement durable et personne n’est laissé pour compte. Nous mettons notre savoir-faire à l’œuvre dans le but d’apporter des solutions efficaces et d’obtenir des résultats à grande échelle à travers le monde. Il s’appuie, pour ce faire, sur notre présence locale et sur nos compétences spécialisées dans les domaines de l’agriculture, des énergies, ainsi que de l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH).

Dans le cadre de notre nouveau plan stratégique (2019 – 2022), SNV vise à intégrer de manière explicite la modification des systèmes au cours de la préparation et de la mise en œuvre des projets par le renforcement des établissements et la création de marchés, permettant ainsi à un nombre encore plus important de personnes d’échapper à la pauvreté, au-delà de nos projets. Nous continuerons de nous positionner en tant qu’organisation de premier plan, et de concourir à faire circuler les connaissances vers les acteurs·rice·s de première ligne et en leur provenance.

Au cours des cinq dernières années, SNV a effectué une transition entre sa position d’organisation tributaire de financements de base de la part du gouvernement néerlandais et celle d’une organisation qui participe avec succès à la mise en concurrence pour les financements de projets de la part d’un éventail de bailleurs de fonds et financeurs institutionnels. Le chiffre d’affaires annuel de SNV s’élève à 130 millions d’euros, et l’organisation compte plus de 1 300 employé·e·s actif·ve·s dans 25 pays. Nous avons la fierté d’être une organisation à but non lucratif qui recourt aux financements de projets pour mettre en œuvre notre mission. Cela nous demande un travail efficace et un engagement à atteindre l’excellence opérationnelle. Pour plus d’informations, consultez notre site internet : www.snv.org

Description du poste

SNV se positionne pour un prochain projet de 4 ans qui se concentrera sur l’élevage et le pastoralisme au Mali. Le projet sera mis en œuvre dans les régions de Mopti, Tombouctou et Gao.

L’objectif global du projet est d’améliorer les conditions de vie des acteurs du secteur de l’élevage dans les régions citées, notamment les femmes, les jeunes et les plus pauvres, en créant des emplois et des opportunités dans les filières bétail-viande et lait structurées et compétitives.

Pour plus d’informations sur nos activités au Mali, veuillez consulter notre site web : Mali | SNV World

L’Expert(e) en Sensibilité au Conflit du projet a la responsabilité de fournir des conseils stratégiques et opérationnels aux équipes projet de SNV Mali et, sur demande, d’appuyer les partenaires de mise en œuvre.

Il s’agira d’amener ces acteurs à anticiper (lors de la planification) et à constater (lors du suivi-évaluation) les interactions entre les interventions du projet et le contexte conflictuel (à la fois l’impact des conflits sur l’intervention et l’impact de l’intervention sur les conflits), de déterminer les mesures d’adaptation qui permettront d’éviter d’alimenter les divisions (éviter les impacts négatifs dans une approche de « ne pas nuire »), et de maximiser le renforcement de la cohésion sociale et de la paix dans la limite du mandat du projet.

Il s’agira, pour le projet de renforcer la confiance entre les collectivités, l’administration territoriale, les services techniques et les citoyens à travers la facilitation d’un accès inclusif aux services productifs dans le secteur de l’élevage ainsi que l’amélioration de leur efficacité et proximité.

Il s’agira de veiller à ce que l’accès aux ressources du projet, ses actions structurantes, ainsi que les attitudes et comportements de son personnel favorisent la cohésion sociale, ne soient pas source de tensions et n’alimentent pas la violence dans la zone d’intervention.

Il s’agira également de porter une attention particulière à la prise en compte des préoccupations et à l’implication effective des communautés d’éleveurs/(agro)pasteurs et d’agriculteurs, ainsi que de tous les autres groupes d’intérêts, particulièrement les femmes et les jeunes.

Le projet devra travailler à la valorisation des mécanismes traditionnels de résolution de conflit, tout en soutenant les mécanismes judiciaires officiels basés sur l’application des textes l’État ; il interagira avec d’autres projets, notamment leurs composantes spécifiques de consolidation de la paix et, enfin, la promotion du secteur privé dans un principe d’équité envers les communautés locales.

Responsabilités clés

Les responsabilités principales comprennent notamment les tâches suivantes :

·         Initier et piloter une analyse avancée des zones ciblées dans une perspective d’identifier les divisions sociales, facteurs et politiques potentiels qui peuvent conduire à des conflits, tout en étant attentif aux éléments rassembleurs qui peuvent être exploités pour renforcer la cohésion sociale, qui sera centrale dans la mise en œuvre du projet ;

·         Établir des processus solides et normaliser les procédures pour une analyse systémique des conflits impliquant de manière spécifique les femmes et jeunes dans le cadre du projet ;

·         Assurer l’intégration des approches sensibles aux conflits dans la planification stratégique, la programmation et la mise en œuvre des opérations du projet ;

·         Contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un système de planification, de suivi et d’évaluation du projet tenant compte des conflits ;

·         Former et encadrer le personnel du projet afin d’intégrer durablement les principes « Do no Harm » dans la mise en œuvre du projet ;

·         Veiller à ce que SNV et les partenaires du consortium respectent les meilleures pratiques et les normes du donateur en matière de rapports sur la sensibilité aux conflits ;

·         Contribuer au développement de connaissance relatifs à la sensibilité aux conflits au Sahel.

Qualifications

·         Diplôme universitaire (Bac+5) en sociologie/anthropologie sciences politiques droit ou domaines connexes ;

·         Au moins 5 ans d’expérience pertinente dans le domaine de consolidation de la paix et la conduite d’analyse et des recherches sur les conflits ;

·         Forte compréhension du contexte local et des dynamiques des conflits dans les régions du Centre et Nord du Mali ;

·         Expérience avérée dans le renforcement de capacités en matière de sensibilité aux conflits ;

·         Expérience avérée dans l’élaboration de modules de formation et conduite de formation ;

·         Expérience en matière de suivi et évaluation de projets sensible aux conflits et au genre ;

·         Expérience de travail au niveau local : avec les élus.es de Communes, d’Organismes de Gestions des Services Publics (OGSP) et d’associations de base au niveau village, quartier, faction et camps de déplacés ;

Compétences

·         Capacité avérée à établir de solides relations de collaboration, d’encadrement et de renforcement des capacités et à travailler en équipe dans un cadre interculturel ;

·         Aptitude à communiquer avec clarté, tact et sensibilité et à établir des réseaux et capacité interpersonnelle à interagir avec des milieux sociaux et culturels différents ;

·         Excellentes compétences en matière de rédaction de rapports, de recherche, d’édition et de présentation orale ;

·         Maîtrise du français (langue de travail au Sahel) et de l’anglais (langue d’entreprise à SNV), la connaissance des langues locales utilisées au Sahel est fortement souhaitée ;

·         Planification efficace, autonomie, établissement de priorités, gestion du temps et compétences organisationnelles ;

·         Maitrise des logiciels de bureautique courants (Word, Excel, PowerPoint) et des moyens de communication habituels (Internet, courrier électronique, Skype).

Informations complémentaires

Conditions d’emploi

Il s’agit d’un poste national à temps plein basé à Bamako, au Mali. Le·La candidat·e retenu·e sera engagé·e pour un contrat de 1 an, avec possibilité de renouvellement. Le salaire est compétitif et proportionnel aux qualifications et à l’expérience et il comprend un ensemble d’avantages compétitifs.

Informations complémentaires

Durée du contrat : 1 an avec possibilité de prolongation dans la durée du projet.

Type de contrat : Contrat de travail local

Date de début prévue : Janvier 2022.

Procédure de recrutement : Présélection sur dossier – Entretien

Comment postuler

Veuillez soumettre votre candidature en français via SmartRecruiters :  au plus tard le 14 octobre 2021 si vous souhaitez être considéré·e pour ce poste. Toutes les informations seront traitées avec la plus grande confidentialité. Nous vous contacterons dès que possible après avoir examiné votre candidature.

Les dossiers de candidature sont constitués de CV avec au moins 3 personnes de référence (dont celles du dernier emploi), une mini biographie professionnelle de vos expériences clés relatives au poste, une lettre de motivation ainsi que 2 exemples d’études et analyses de conflits menées.

Seuls les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s. Nous n’apprécions pas la médiation de tiers basée sur cette offre.

 Les candidatures féminines sont fortement encouragées !

 SNV n’est pas obligée de donner une suite à cet appel.

  • CDD
  • Postulez avant le 14/10/2021
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email