Enquêteur

MissionTemporaire Kayes GRDR
Print Friendly, PDF & Email

Le Grdr recrute quatre (04) enquêteurs/trices dans le cadre « l’étude du système alimentaire territorial de la ville de Kayes » basé à Kayes (Mali) – SAT Kayes.

Contexte
Acteur depuis bientôt 50 ans en Afrique de l’Ouest (Mali, Mauritanie, Sénégal, Guinée-Bissau) et en France, le Grdr (www.grdr.org) intervient dans des territoires frontaliers connaissant de fortes mutations démo-économiques.

Le Grdr a initialement travaillé en appui aux initiatives des migrants et au renforcement des dynamiques des associations locales de développement. D’abord en milieu rural autour de thématiques sectorielles prioritaires (éducation, santé, hydraulique, sécurité alimentaire, …) puis  de plus en plus en milieu urbain (assainissement, cohésion sociale, habitat…). Dans le cadre des politiques de décentralisation en Afrique de l’Ouest, le Grdr a ensuite accompagné l’exercice de la gouvernance par les acteurs locaux pour favoriser un aménagement du territoire concerté à partir de la valorisation des ressources locales.

Sur le « double-espace » de la migration (territoires d’accueil et d’origine), le Grdr valorise les mobilités comme étant une ressource durable pour des « territoires solidaires », à travers le triptyque « Migration-Citoyenneté-Développement ».

Le Grdr est aujourd’hui structuré en 4 pôles géographiques : le Pôle Sahel, le Pôle Littoral, le Pôle France-Europe et le Pôle Maghreb-Méditerranée.

Le programme « Transition Agro-écologique Paysanne pour la Souveraineté Alimentaire » ou TAPSA est porté par le CCFD-TS pour la période 2018-2022 sur cofinancement du CCFD-TS et de l’AFD (11 millions d’euros, 11 partenaires).  Au sein de ce vaste programme, le Grdr est porteur d’un dossier impliquant plusieurs cellules du Pôle Sahel (Kayes, Bakel et le Guidimakha) ainsi que la cellule de Dakar (Rufisque).

Présentation du  programme TAPSA-Grdr
Le TAPSA-Grdr (2018-2022, budget de 880 000 euros), vise à prolonger et/ou démultiplier les démarches engagées par le Grdr depuis plusieurs années en faveur d’un soutien à l’autonomie des systèmes productifs, à la relocalisation de l’alimentation et au renforcement des capacités de plaidoyer des acteurs ancrés dans les territoires cibles, notamment les OP et les collectivités locales.  En résumé, il s’agit d’accompagner le développement d’une forme d’agriculture durable, résiliente, productive, qui fournisse plus d’aliments tout en maintenant les équilibres écologiques et en préservant la santé publique.

Les objectifs et résultats attendus du projet sont présentés ci-dessous :

Objectif global : réduire les vulnérabilités alimentaires au Sahel à travers la promotion de l’agro-écologie paysanne.

Objectif spécifique : contribuer à la reterritorialisation (relocalisation) des systèmes alimentaires dans les régions de Kayes (Mali), Guidimaka (Mauritanie), du Sénégal oriental et du département de Rufisque (Sénégal).

Résultat 1 : les acteurs de la société civile (OP, ONG…) et les élus locaux appréhendent le fonctionnement du système alimentaire de leur territoire, en identifient les forces et faiblesses.

Résultat 2 : les vulnérabilités des systèmes alimentaires sont réduites à travers des initiatives visant la relocalisation de l’alimentation.

Résultat 3 : les références issues de l’action sont capitalisées et partagées.

Dans le cadre de la réalisation du résultat 1 du programme, le Grdr souhaite recevoir des candidatures pour le recrutement de 04 enquêteurs/trices entrant dans le cadre de l’étude du SAT – Kayes.

Missions des enquêteurs/trices pour l’étude SAT – Kayes
Les 04 enquêteurs seront administrativement lié(e)s à la coordination de la cellule de Kayes. Ils/elles seront sous le contrôle technique d’un superviseur. Les enquêteurs/trices auront pour principales tâches de :

·         Conduire des activités d’enquêtes auprès de différentes cibles de l’étude avec des Smart Phones ;

·         Vérifier chaque soir les données collectées avant la transmission dans la base de données en ligne ;

·         Prendre part aux différentes réunions rentrant dans le cadre de l’étude ;

·         Faire des retours réguliers à la supervision concernant la conduite pratiques des enquêtes (points d’attention, difficultés, commentaires et questionnements des cibles, etc.) ;

·         Prendre part à la formation et au test avant le déploiement ;

·         Prendre part à la planification des activités liées à leurs missions ;

·         Contribuer au suivi-évaluation et la capitalisation des activités  liées à l’étude SAT – Kayes ;

·         Contribuer à la communication autour de l’étude et de ces résultats ;

·         Assurer le reporting des activités sur la base d’un canevas préétablis.

Profil recherché
Les postes conviendraient à des professionnel(le)s de formation dans des domaines tels que la sociologie, l’économie rurale, l’anthropologie, l’économétrie, l’agroéconomie, la géographie humaine, l’agroalimentaire, la nutrition ou encore disposant d’une expérience d’au moins 02 ans dans le domaine du développement rural, des études socioéconomiques et le développement local. Les personnes doivent avoir une bonne connaissance du contexte de la ville de Kayes et environnants.

Qualités recherchées
Les qualités recherchées aux candidat(e)s sont les suivantes :

Bonne connaissance des techniques de collectes de données quantitatives et qualitatives ;
Expériences dans la collecte de données par à travers les Smart Phones / Tablettes  (applications ODK, KoBo ToolBox, etc.) ;
Capacités rédactionnelles en français avérées ;
Capacité de travail en équipe pluridisciplinaire et multiculturelle ;
Maîtrise du français et des langues locales (Bambara, Soninké, Khassonké, Pulaar, etc.) ;
Bonne connaissance de techniques d’animation communautaire ;
Bonne capacité d’écoute et d’analyse ;
Sens de l’organisation et de la rigueur ;
Grande autonomie dans le respect des tâches déléguées ;
Bonne capacité de communication à l’oral et à l’écrit ;
Connaissance du pack Office ;
Sens des priorités.
Conditions de travail
Les enquêteurs seront sous un statut de prestataire et seront basé à Kayes avec des déplacements réguliers dans la ville et les communes environnantes ;

Le contrat de prestation sera de 02 mois ;
Le temps de démarrage souhaité est du 10 juin 2019 ;
Les enquêteurs/trices doivent avoir à leur disposition une motocyclette ;
Les enquêteurs/trices doivent être capables  de rouler à moto sur de longues distances.

Pour candidater
Adresser CV et lettre de motivation, avec trois personnes de référence, aux adresses suivantes : eugenia.gallese@grdr.org, assane.dione@grdr.org et ibrahima.zerbo@grdr.org au plus tard le 30 avril 2019. Préciser dans l’objet du mail « Enquêteurs/trices Etude SAT – Kayes ». Le processus de recrutement prévoit deux entretiens et un test écrit.

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à ibrahima.zerbo@grdr.org

  • Mission
  • Postulez avant le 30/04/2019
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email