Human Rights, Gender, And Social Inclusion Specialist

Temps plein Bamako DEXIS CONSULTING GROUP
Print Friendly, PDF & Email

Nous recherchons un individu dévoué et expérimenté pour rejoindre notre équipe (Objectif 4) en qualité de Spécialiste en Droits de l’Homme, Genre et Inclusion Sociale. Dans ce rôle, vous dirigerez les efforts visant à renforcer les capacités des institutions du secteur de la justice au Mali, en mettant l’accent sur la lutte contre les violations des droits de l’homme, la poursuite des auteurs d’infractions et le soutien aux survivants, notamment dans les domaines de la traite des personnes, de l’esclavage par ascendance, et des violences basées sur le genre. Si vous êtes passionné par la promotion des droits de l’homme, de l’égalité des sexes, de l’inclusion sociale et que vous avez une solide expérience dans le renforcement des capacités et la formation, nous vous encourageons à postuler.

Description du poste : 

  • Collaborer avec le chef d’équipe pour concevoir, mettre en œuvre et superviser un programme complet de renforcement des capacités visant à améliorer les compétences des institutions du secteur de la justice au Mali pour gérer efficacement les affaires relatives aux droits de l’homme, poursuivre les auteurs d’infractions et fournir un soutien aux survivants, en mettant particulièrement l’accent sur la lutte contre la traite des personnes (TdP), l’esclavage par ascendance, les violences basées sur le genre (VBG), ainsi que les questions d’égalité des sexes et d’inclusion sociale.
  • Élaborer des plans de formation détaillés et des documents en partenariat avec l’Institut national de formation judiciaire (INFJ) pour dispenser des sessions de renforcement des capacités ciblées aux officiers de police, gendarmes, procureurs et juges, couvrant des domaines tels que la gestion des affaires sensibles aux victimes, les approches réactives aux questions de genre et le respect des normes internationales en matière de droits de l’homme.
  • Effectuer des évaluations approfondies des besoins et des analyses pour identifier les lacunes et les défis au sein du secteur de la justice, en particulier en ce qui concerne le genre et l’inclusion sociale, et adapter les initiatives de renforcement des capacités pour répondre à ces besoins spécifiques, en veillant à l’inclusivité et à la prise en compte des divers contextes et expériences des survivants.
  • Établir et maintenir des partenariats solides avec les parties prenantes pertinentes, y compris les institutions gouvernementales, les organisations de la société civile (OSC) et les agences internationales, pour faciliter la collaboration, le partage d’informations et la coordination des efforts visant à promouvoir les droits de l’homme et les réformes du secteur de la justice.
  • Surveiller et évaluer l’efficacité et l’impact des activités de renforcement des capacités grâce à des mécanismes robustes de collecte, d’analyse et de communication des données, en identifiant les bonnes pratiques, les leçons apprises et les domaines à améliorer, avec un accent particulier sur l’intégration de la dimension de genre et de l’inclusion sociale.
  • Fournir une assistance technique et un encadrement aux acteurs du secteur de la justice dans la mise en œuvre des compétences et connaissances nouvellement acquises, en offrant un soutien continu et des conseils pour assurer la durabilité et l’impact à long terme des interventions de renforcement des capacités.
  • Plaider en faveur de réformes politiques et législatives pour renforcer les cadres juridiques et les mécanismes institutionnels de protection des droits de l’homme, en mettant l’accent sur l’égalité des sexes, la non-discrimination et la justice sociale, en s’engageant activement avec les décideurs et les parties prenantes aux niveaux national et local.
  • Contribuer au développement et à la diffusion de produits de connaissances, y compris des documents de recherche, des notes d’orientation politiques et des manuels de formation, pour partager des idées, des bonnes pratiques et des approches innovantes dans la promotion des droits de l’homme, de l’égalité des sexes et de l’inclusion sociale dans le secteur de la justice.
  • Représenter l’organisation dans les forums, les ateliers et les conférences pertinents pour sensibiliser, partager son expertise et favoriser le dialogue sur les questions relatives aux droits de l’homme, en plaidant pour les droits et la dignité des survivants, des communautés marginalisées et des populations vulnérables.
  • Surveiller et évaluer les projets mis en œuvre par les OSC bénéficiaires de subventions, en veillant au respect des accords de financement, à la production en temps opportun de rapports et à l’utilisation efficace des fonds pour atteindre les objectifs du projet.
  • Gérer les subventions fournies aux bénéficiaires afin de soutenir les OSC dans la production de rapports sur les droits de l’homme fondés sur des preuves visant à sensibiliser, à plaider pour la justice et la reddition des comptes, ainsi que pour soutenir les journalistes d’investigation dans la découverte de cas spécifiques et de problèmes systémiques liés aux violations des droits de l’homme.
  • Renforcer les capacités techniques des OSC à mener des plaidoyers basés sur la documentation pour la justice, la responsabilisation et le redressement, grâce à une formation sur les normes nationales et internationales des droits de l’homme, les méthodologies de collecte de données et les techniques de plaidoyer collaboratif.
  • Fournir un soutien technique et une assistance au renforcement des capacités des OSC, en mettant l’accent sur le renforcement de leurs capacités techniques, organisationnelles et institutionnelles pour plaider efficacement en faveur des droits de l’homme, de l’égalité des sexes et de l’inclusion sociale, et pour fournir des services de qualité aux survivants et aux populations vulnérables.
  • Renforcer les capacités des institutions gouvernementales (notamment la Direction nationale des Droits de l’Homme, le Comité national de coordination de la lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite des migrants, ainsi que de la Commission Nationale des Droits de l’Homme) et des OSC à contrer les abus des droits de l’homme, en mettant l’accent sur la lutte contre la TdP, l’esclavage et les VBG grâce à une formation complète, des plans d’apprentissage et des initiatives de rapport sur les droits de l’homme.
  • Développer et mettre en œuvre un réseau de renvoi collaboratif impliquant les parties prenantes clés pour assurer des réponses coordonnées aux cas signalés d’abus des droits de l’homme, en fournissant aux victimes le soutien nécessaire et le redressement.

Profil du titulaire du poste : 

  • Diplôme d’études supérieures (Master ou équivalent) en droit, droits de l’homme, relations internationales, sciences sociales ou dans un domaine connexe, avec une formation spécialisée ou une certification en études de genre, en inclusion sociale ou dans des domaines similaires préférée.
  • Minimum de 7 ans d’expérience dans la défense des droits de l’homme, le renforcement des capacités et l’assistance technique, avec une expérience dans la réforme du secteur de la justice, l’égalité des sexes et l’inclusion sociale, de préférence dans des contextes de conflit ou post-conflit.
  • Expérience approfondie en qualité de formateur, y compris celle de formateur des formateurs.
  • Connaissance approfondie des normes internationales en matière de droits de l’homme, des cadres juridiques et des mécanismes liés à la traite des personnes, à l’esclavage, à la violence basée sur le genre et à l’égalité des sexes, ainsi qu’une solide compréhension des défis et des opportunités pour promouvoir la justice et la responsabilité dans des contextes culturels divers.
  • Expertise avérée dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation de programmes de renforcement des capacités pour les acteurs du secteur de la justice, avec une capacité démontrée à intégrer des approches réactives aux questions de genre et des droits de l’homme dans les programmes de formation et de plaidoyer.
  • Excellentes compétences en communication et en relations interpersonnelles, avec la capacité de construire et de maintenir des partenariats efficaces avec les agences gouvernementales, les organisations de la société civile, les donateurs et autres parties prenantes, favorisant la collaboration, la confiance et le respect mutuel.
  • Engagement fort envers les principes des droits de l’homme, l’égalité des sexes et la justice sociale, avec une passion démontrée pour la promotion des droits et de la dignité des survivants d’abus des droits de l’homme et des communautés marginalisées, et une volonté de travailler dans des environnements difficiles et dynamiques.
  • Maîtrise du français (écrit et parlé) obligatoire, avec une connaissance pratique de l’anglais et des langues locales parlées au Mali considérée comme un atout.
  • Capacité démontrée à travailler de manière autonome et en équipe, avec une forte capacité d’organisation, de gestion du temps et de résolution de problèmes.
  • Flexibilité pour voyager dans tout le Mali et travailler à distance au besoin.

Pour postuler à cette offre, merci de visiter : dexisonline.com.

  • Temps plein
  • Postulez avant le 19/04/2024
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email