Coordinateur Gouvernance

Bamako IRC - INTERNATIONAL RESCUE COMMITEE
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.
POSTECoordinateur (trice) Gouvernance
GRADECatégorie 6B
BASE50% Bamako, 50% Terrain
SUPERVISEURCoordinateur Projet Education et Gouvernance
SUPERVISEOfficer Gouvernance

OBJECTIF DU POSTE

Sous la supervision directe du Coordinateur de Consortium du Projet Education et Gouvernance, le/la Coordonnateur Gouvernance sera chargé de mettre en œuvre les activités d’appui à la gouvernance dans les mairies et de développer le guide de formation et les outils d’évaluation de la situation de la gouvernance de l’éducation au niveau des mairies. Il fera le lien avec les acteurs au niveau national et régional et sera appuyé par 2 officiers de gouvernance au niveau local (1 basé à Gao et 1 basé à Ménaka). A travers cette action il va contribuer à atteindre les objectifs suivants :

  • Soutenir le renforcement de la gouvernance au niveau communal par le rétablissement du lien entre toutes les parties prenantes de la gestion de l’éducation au niveau local ;
  • Soutenir le renforcement des capacités des structures communautaires dans la planification et le suivi du fonctionnement des écoles.

RESPONSABILITES 

Gestion de projet – Reportage – Représentation

  • Respect des politiques, des directives et des procédures de NRC et IRC ;
  • Développer le guide vulgarisant les mécanismes existants en termes de mobilisation des financements ;
  • Créer des relations étroites avec les officiels gouvernementaux, les communautés impliqués dans la gouvernance et la gestion de l’éducation et des points d’eau ;
  • Elaborer et mettre en œuvre la stratégie de gouvernance spécifique au projet, alignée sur la stratégie globale de NRC et IRC au Mali et s’assurer d’une bonne intégration du genre et de l’inclusion dans toutes les dimensions de la gouvernance du projet ;
  • S’assurer que les activités sont exécutées conformément au plan de travail, assurer un équilibre entre le besoin d’atteindre les objectifs à temps et l’importance des processus de qualité et la rigueur méthodologique ;
  • mettre en place un mécanisme de redevabilité sociale visant à contrôler la bonne gestion des fonds reçus par la mairie ;
  • Soutenir le renforcement de la gouvernance au niveau communal par le rétablissement du lien entre toutes les parties prenantes de la gestion de l’éducation au niveau local ;
  • Soutenir le renforcement des capacités des structures communautaires dans la planification et le suivi du fonctionnement des écoles ;
  • Assurer le Plaidoyer pour mettre en œuvre les activités de gouvernance sur la prise en compte des besoins des écoles dans le Plan de Développement Social, Economique et Culturel (PDSEC) de la commune ;
  • Mettre en œuvre avec l’appui des équipes terrain, les activités de gouvernance au niveau local, régional et national afin de contribuer à l’atteinte des objectifs du projet ;
  • S’assurer de la coordination avec la DUE au niveau de Bamako, les services de l’Ordonnateur National du FED, le MEN, l’UNICEF et le PAM et intégrer la visibilité, la communication et le plaidoyer dans toutes les activités de gouvernance ;
  • Représenter le consortium auprès des principaux intervenants, et dans les réunions locales, régionales et nationales et de groupes de travail en matière de la gouvernance ;
  • Assurer la cohérence et renforcer les synergies efficaces entre les programmes en travaillant étroitement avec le personnel du programme pour intégrer le plaidoyer, la communication, la visibilité, le Wash, ERD et la gouvernance dans la planification et la mise en œuvre du programme ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les autorités administratives, communales, les représentants des communautés et les autorités en charge de l’éducation a Ménaka et Gao pour l’exécution des activités de gouvernance ;
  • Compiler les rapports d’activités hebdomadaires de l’Officier Gouvernance ;
  • Organiser au moins une fois par mois des one to one avec chaque staff sous sa supervision ;
  • En fonction des besoins, assurer la formation des équipes du projet sur les aspects de gouvernance.

Responsabilités techniques

Le coordinateur a la responsabilité d’aider techniquement l’équipe terrain (officers gourvernance) à accomplir les activités suivantes :

  • Former les directeurs des centres d’Animation Pédagogique (DCAP), les conseillers pédagogiques et les directeurs d’école avec l’appui des académies d’enseignement sur les procédures administratives pour la vulgarisation des politiques éducatives, la gestion du personnel et de l’école ;
  • Renforcer l’intégration de l’éducation dans les PDSEC, et la responsabilisation des mairies dans la gestion de l’éducation à travers la redynamisation/création d’une commission éducation au sein des mairies ;
  • Renforcer les capacités des mairies et de la société civile sur les règles de gestion de des fonds publics et la reddition de comptes afin d’assurer la réception effective des financements pour la gestion de l’éducation et des écoles, également leur bonne gestion, ainsi qu’une communication transparente envers les communautés quant à leur utilisation ;
  • Accompagner les membres de la commission éducation pour comprendre l’ensemble des fonds existants dans le secteur de l’éducation et leurs moyens d’obtention par les mairies auprès du gouvernement central ;
  • Appuyer la mise en place d’un comité de veille qui sera chargé de faire le suivi de la réception et l’utilisation des fonds à destination des écoles par les mairies et la mise en place d’un mécanisme de redevabilité envers les communautés concernant l’éducation.

CONDITION REQUISES

  • Avoir au minimum un diplôme de Maîtrise en Développement rural, Sociologie, Sciences humaines, en droit international, en Psychologie, ou tout autre domaine connexe ;
  • Au moins 5 ans expérience dans la mobilisation communautaire et/ou la gouvernance communautaire ou la redevabilité, dont au moins deux ans doivent être par rapport aux questions d’accès à l’éducation ;
  • Minimum de 5 années d’expérience de travail dans des contextes de développement rural, avec une expérience des programmes d’accès à l’éducation ;
  • Expérience de travail avec les mairies, les comités de gestion scolaires, et les autres autorités de gestion de l’éducation ;
  • Expérience avec des outils de redevabilité sociale tels que le bulletin communautaire de performance (community scorecard), l’audit social, la prise de décision participative, etc., ainsi que dans les approches de renforcement des capacités et de mentorat ;
  • Expérience en matière de sensibilité aux conflits et de gestion des conflits ;
  • Maîtrise de la langue française exigée. Compétences linguistiques en langues locales un atout.
  • Maîtrise de l’outil informatique exigée, notamment des logiciels standards (Word, Excel et power point).

CANDIDATURE 

Envoyer le dossier (CV + lettre de motivation +Photocopie de la carte d’identité, Copies des diplômes, certificats et attestations de travail)  au plus tard le 15 Septembre 2019  à 17h00 en suivant ce lien : https://rescue.csod.com/ats/careersite/jobdetails.aspx?site=1&c=rescue&id=6274

« IRC et les employés de IRC doivent adhérer aux valeurs et principes contenus dans le IRC WAY (standards pour la conduite professionnelle). Ce sont l’Intégrité, le Service, et la Responsabilité. En conformité avec ces valeurs, IRC opère et fait respecter les politiques sur la protection des bénéficiaires contre l’exploitation et les abus, la sauvegarde de l’enfant, le harcèlement sur les lieux de travail, et les représailles. »

  • Postulez avant le 15/09/2019
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email