Coordinateur de Programme

CDD Bamako ICCO COOPERATION
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

AVIS DE VACANCE DE POSTE / ICCO/HR/004/2019

Information du Poste:

Titre du Poste : Coordinateur/ trice de Programme

Lieu d’affectation : Bamako

Type et Durée de contrat : contrat à durée déterminée un (01) an avec possibilité de renouvellement

Date d’affectation : Immédiate

Date de Publication : 06 Juin 2019

Date limite de dépôt : 19 Juin  2019

Informations sur le Programme ARC

ARC Mali fait partie d’un programme multi-pays pour lutter contre les conflits, l’instabilité et la migration irrégulière et est financé par le Ministère des Affaires Etrangères des Pays-Bas (Ministry of Foreign Affairs, MoFA) et Kerk in Actie (KIA) à hauteur de 5 364 000 euros (3 518 553 348 FCFA) pour 4 années.

Le programme ARC a été initié dans un contexte particulier. Ce contexte est caractérisé par la crise complexe et profonde que le Mali a connue en 2012, crise qui a affecté négativement les conditions de vie des populations et exacerbé les conditions de sécurité déjà fragiles.

ARC a pour objectif de traiter les causes profondes des conflits et de la violence au Mali à travers une approche de sécurité humaine. Il se concentre sur les questions de conflits et de violenc et travaille sur trois axes différents :

  1. – L’amélioration des pratiques en matière de bonne gouvernance et de redevabilité.
  2. – Le renforcement des capacités communautaires en prévention et gestion des conflits.
  3. – Le développement des réseaux permettant aux communautés, organisations de la société civile et groupes marginalisés de participer aux différents processus de transformation de conflits aux niveaux national et supranational.

ARC Mali est mis en œuvre par un Consortium constitué de ICCO Coopération, l’Aide de l’Eglise Norvégienne (AEN) et le Collectif de Sécurité Humaine (HSC), en partenariat avec 11 ONG nationales dans 34 communes des régions de Tombouctou, Gao et  Mopti, ainsi que dans le district de Bamako.

L’AEN (le lead du consortium) assure la gestion de la communication officielle avec le MoFA et soumet les rapports narratifs et financiers tandis que ICCO assure la coordination générale, le suivi administratif du programme et le reporting. C’est dans ce cadre qu’une unité de coordination du Programme a été mise en place au sein de ICCO Coopération. Cette Unité comprend deux postes : le poste de coordonnateur et celui d’expert suivi-évaluation 

Contexte organisationnel            

Sous l’autorité de la Directrice Régionale de ICCO Coopération, la supervision directe du  Directeur Régional Adjoint et travaille en étroite collaboration avec les trois membres du consortium.

le (la)  titulaire du poste en accord avec les principes et valeurs humaines de ICCO Coopération et en adhésion avec le code de conduite assurera les responsabilités suivantes :

Tâches et Responsabilités:

Le Coordinateur/trice du Programme ARC est responsable de la coordination de la mise en œuvre des activités du programme tant sur le plan technique que financier afin d’atteindre les résultats escomptés. A cet effet, il/elle est chargé (e), en collaboration avec l’expert suivi-évaluation et les membres du consortium, d’assurer :

Responsabilité

  • La coordination opérationnelle et financière du programme.
  • La mobilisation efficace des membres du consortium et des partenaires de mise en oeuvre.
  • La planification et suivi opérationnelle et financière : consolidation des programmes d’activités et budgets individuels (en collaboration avec le groupe des financiers).
  • La supervision de la mise en œuvre des activités prévues dans les plans de travail annuels et le contrôle qualité des réalisations du programme.
  • La bonne utilisation des fonds et des biens (matériel de bureau) mis à disposition du programme.
  • La communication pour une bonne visibilité sur les stratégies, méthodologie et résultats clés du programme et la documentation des réalisations majeures et des leçons apprises.

Taches principales :

  • La préparation des rapports annuels contractuels à soumettre au lead du consortium.
  • La préparation des rapports consolidés semestriels d’avancement des activités.
  • L’organisation des réunions trimestrielles du groupe de travail (working group) pour faire le point sur la mise en oeuvre des activités, discuter et résoudre les problèmes éventuels freinant la bonne marche des activités.
  • L’organisation des réunions trimestrielles du Program board, l’instance de décision du programme.
  • L’adaptation des stratégies, procédures et outils de mise en œuvre du programme.
  • L’encadrement et le suivi des prestataires de service recrutés pour appuyer la mise en œuvre des activités du programme (préparation des TDR, choix des prestataires, contractualisation, suivi et évaluation des prestations).
  • Le développement des connaissances dans le cadre du programme d’apprentissage en place, en assurant la capitalisation et la diffusion des acquis, des réussites et des échecs.
  • La concertation et la collaboration avec toutes les parties prenantes au programme et les bailleurs de fonds.
  • La représentation du programme auprès des partenaires extérieurs (structures étatiques, partenaires techniques et financiers et autres).
  • Le développement des liens de collaboration avec les acteurs évoluant dans les domaines de la sécurité et la consolidation de la paix.
  • Ainsi que toutes autres tâches requises pour la bonne exécution du programme.

Qualifications professionnelles:

  • Être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur, niveau Master au moins en administration, droit, sciences politiques, gestion ou économie du développement ou sciences sociales ou tout autre domaine pertinente.
  • Avoir 5 ans d’expérience au minimum en tant que coordonnateur/trice de programme.
  • Avoir au moins 3 ans d’expérience de programmes de prévention de conflits ou consolidation de la paix dont au moins 1 dans un environnement complexe (pays en conflit ou pays post-conflit)
  • Une bonne expérience en matière de gestion d’équipe et de coordination à plusieurs niveaux, notamment au sein des ONGs, d’organisations de la Société civile.
  • Une bonne connaissance des partenaires techniques et financiers intervenant dans le domaine de la gouvernance, de la gestion de conflit et violence au Mali.
  • Une grande capacité d’écoute, de communication, de facilitation et de négociation.
  • Une maîtrise des outils de planification et de gestion des projets et programmes.
  • Une bonne capacité d’analyse et synthèse.
  • De bonnes aptitudes de travail en équipe et à effectuer des missions dans les zones d’intervention du programme.
  • Une parfaite maîtrise de la langue française et anglaise.
  • Une bonne connaissance du contexte politique et sécuritaire national, sous régional, et international serait un atout.

Dépôt de candidature : 

Les personnes intéressées par cette annonce peuvent postuler via le lien suivant: https://cvselection.net/ARCOOD-HR-004-2019

Les dossiers de candidature doivent comprendre : 

  • Une lettre de motivation adressée à la Coordinatrice Régionale de ICCO Cooperation West Africa ;
  • Un CV détaillé (maximum 3 pages)

Seules les personnes présélectionnées seront convoquées pour entretien. Tout dossier incomplet sera rejeté.

Conformément aux politiques en vigueur de ICCO. Les candidatures féminines et celles des personnes handicapées sont vivement encouragées.

Date limite de dépôt: 19 juin 2019

  • CDD
  • Postulez avant le 19/06/2019
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email