Coordinateur

CDD Mali PROGRAMME SUR LES FILETS SOCIAUX « JIGISEMEJIRI »
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

PROJET DE DEPLOIEMENT DES RESSOURCES DE L’ÉTAT ET DECENTRALISATION POUR L’AMELIORATION DES SERVICES 

SELECTION DE CONSULTANTS PAR LES EMPRUNTEURS DE LA BANQUE MONDIALE 

APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D’UN COORDONNATEUR/TRICE

NOM DU PAYS : MALI

 NOM DU PROJET : PROJET DE DEPLOIEMENT DES RESSOURCES DE L’ÉTAT ET DECENTRALISATION POUR L’AMELIORATION DES SERVICES

INTITULE DE LA MISSION : RECRUTEMENT D’UN COORDONNATEUR/TRICE

N° Don : PPA V 268

N° de référence (selon le Plan de Passation des marchés): N°08 service de consultants du PPM en version Word du 25 février 2019.

Le Gouvernement du Mali a reçu un financement de l’Association internationale de développement (IDA), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce financement  pour le Recrutement d’un Coordonnateur/trice pour le compte du Projet de Déploiement des Ressources de l’État et Décentralisation pour l’Amélioration des Services. 

Missions

Sous l’autorité du Ministère de tutelle et la supervision du Président du Comité de Pilotage du Projet (CPP), le/la Coordonnateur/trice du projet sera  responsable de l’exécution des activités et de l’atteinte des objectifs et résultats du projet.  A ce titre, il/elle assure la responsabilité de l’ensemble de la gestion administrative, financière, comptable et technique du Projet conformément aux dispositions de :

  • L’accord de financement IDA et des autres bailleurs,
  • Du manuel d’exécution du projet,
  • Du cadre institutionnel de mise en œuvre du projet,
  • Ou toutes versions desdits textes consécutives à des mises à jour pendant la durée de vie du projet.

Le/la Coordonnateur/trice est responsable de la gestion des ressources du Projet provenant de l’IDA et des PTF. Il/elle aura pour fonctions :

 Coordination des actions de renforcement des capacités, la planification, le suivi et l’évaluation des activités du projet

  • Coordonner l’élaboration , en relation avec les Directions techniques des Ministères responsables de l’exécution des composantes et les Communes bénéficiaires, des  programmes annuels de travail assorti de plan d’activités et les budgets annuels consolidés (PTBA) et, les soumettre à l’approbation du  CPP et à l’ avis de non-objection de la Banque mondiale ;
  • Coordonner l’élaboration et la mise en œuvre des plans opérationnels de mise en œuvre du PTBA, avec l’implication des directions centrales et autres partenaires stratégiques du projet;
  • Coordonner et Superviser, en collaboration avec les Directions techniques des Ministères et les Communes bénéficiaires, la mise en œuvre des activités du projet conformément au PTBA dûment approuvé par l’IDA ;
  • Préparer et diffuser les notes circulaires relatives à la préparation des plans de travail et budgets annuels ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les différents experts de la CCP et des structures partenaires pour la préparation et le suivi de la mise en œuvre des plans de travail
  • Coordonner, en collaboration avec le gestionnaire financier, la préparation des budgets annuels et l’élaboration des rapports de contrôle budgétaire trimestriels et annuels et s’assurer de leur diffusion,
  • Maintenir la communication à travers les procédures de suivis agréés par l’IDA, incluant les soumissions pour « non objection » et les rapports de progrès ;
  • Superviser la gestion financière globale du projet, y compris la comptabilité (générale et analytique), la préparation, le suivi et l’analyse budgétaire ;
  • Superviser la production des états financiers trimestriels et annuels et la coordination des missions d’audit annuelles ;
  • Coordonner les processus de passation de marchés des biens et services (développement et mise à jour des plans de passation de marchés, élaboration des documents d’appel d’offres et de demandes de proposition, supervision du travail de sélection et l’évaluation des comités.),
  • S’assurer que la gestion financière et comptable des activités du projet est effectuée en conformité avec les règlementations nationales et les accords pris avec les bailleurs de fonds,
  • S’assurer que les fonds nécessaires à la bonne exécution du projet sont disponibles et renouvelés conformément aux dispositions du manuel d’exécution du projet,
  • Organiser et rendre disponible pour le contrôle (audit, inspection, évaluation, supervision, etc.) tous les supports, informations nécessaires à la réussite de la mission,
  • Assurer la gestion du personnel et des biens matériels de l’Unité

Suivi, évaluation, rapportage

  • Diriger et organiser le processus de suivi/évaluation, consolider les rapports de progrès semestriels ;
  • Superviser la préparation des rapports trimestriels et tout autre rapport utile, sur les activités du projet ;
  • Etablir et promouvoir les relations avec les partenaires concernés à travers les activités du secteur global afin de rassembler les synergies nécessaires pour une mise en œuvre efficiente des programmes sectoriels ;
  • Assurer l’information régulière des partenaires techniques et financiers sur l’exécution du projet ;
  • Mettre à la disposition de la tutelle, des autres ministères techniques concernés et les partenaires techniques et financiers, toutes les informations utiles pour leur permettre de suivre l’évolution du projet et favoriser une bonne concertation et coordination ;
  • Maintenir un environnement de travail qui favorise la dynamique de groupe et le travail en équipe.

Qualifications et expériences requises

Le Coordonnateur du projet doit avoir une expérience prouvée en matière de gestion et de coordination de projets/programmes.

Il doit posséder les qualifications suivantes :

  • Être titulaire d’un diplôme du niveau BAC+5 au moins en Administration Publique, Finances Publiques, Gestion des projets, Economie, Sciences Sociales, ou tout autre diplôme équivalent. Un diplôme de niveau bac+4 serait accepté avec une expérience générale supérieure à 12 ans ;
  • Expérience générale d’au moins 10 ans en administration centrale des finances publiques ou décentralisation, dont au moins 7 ans à un poste de responsabilité dans la mise en œuvre des réformes dans le secteur des finances publiques ;
  • Avoir une bonne connaissance des problématiques de réformes de gestion des finances publiques, de la décentralisation budgétaire, du contrôle et de la transparence des comptes publics
  • Une expérience d’au moins 07 ans dans la coordination et la mise en œuvre des projets ou en renforcement de capacités constituerait un atout ;
  • Connaissance des procédures de la Banque mondiale et institutions assimilées en matière de Passation de marchés, de Gestion financière, de Suivi-évaluation et de Sauvegarde environnementale et Sociale dans les interventions de développement constituerait un atout ;
  • Justifier de bonnes capacités de communication et de coordination d’activités multisectorielles, d’acteurs institutionnels multiples dans une dynamique de changement institutionnel ;
  • avoir une bonne connaissance de l’environnement de la décentralisation au Mali et des mécanismes internationaux de financement des projets et programmes de développement  Avoir une bonne capacité de réflexion stratégique, de planification, d’anticipation et d’organisation du travail d’équipe
  • Avoir une bonne maîtrise de la langue française et une aptitude à communiquer par écrit et oralement ; la connaissance de l’anglais constitue un atout ;
  • Avoir une solide connaissance informatique (logiciels usuels : Word, Excel, Power Point, Outlook et autres outils de communication) ;
  • Avoir de bonnes capacités rédactionnelles ;
  • Avoir un bon esprit d’équipe et des aptitudes en leadership ;
  • Avoir une bonne aptitude à travailler sous pression ;
  • Être bien organisé, de bonne moralité ;
  • Avoir des aptitudes à travailler dans un environnement multiculturel.

Durée de la mission

Le contrat du Coordinateur, sélectionné à l’issue de ce processus de recrutement, sera d’un (01) an renouvelable après une période probatoire de six (6) mois. Au cas où la performance du Coordinateur est satisfaisante, son contrat pourra être reconduit pour couvrir la durée du Projet, sous réserve de l’évaluation annuelle de sa performance jugée satisfaisante par le Président du comité de pilotage, et confirmée avec l’avis de la Banque mondiale.

Dossier de candidature

Les dossiers de candidature devraient comporter les pièces suivantes :

  • une lettre de motivation adressée au Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des Finances;
  • un CV actualisé ;
  • une copie certifiée des diplômes de formation supérieure ;
  • les attestations ou preuves attestant de l’expérience professionnelle du candidat.

Dépôt des candidatures

Les Consultants individuels intéressés et ayant les qualifications requises sont invités à manifester leur intérêt en soumettant leur dossier sous pli fermé en un (01) exemplaire avec la mention « Candidature au poste de Coordonnateur (trice) du « Projet de Déploiement des Ressources de l’État et Décentralisation pour l’Amélioration des Services» à Bamako au plus tard le 20/09/2019 à 16 heures GMT précises à l’adresse suivante :

PROGRAMME DE  FILETS SOCIAUX « JIGISEMEJIRI » ACI 2000, rue 329, porte 120 Bamako – Mali, Tél : (00223) 20 22 16 15 / 20 22 16 17, 2ème étage, bureau de la passation de marché. Email: msako@jigisemejiri.org, acisset@jigisemejiri.org, dtall@jigisemejiri.org .

Procédures de sélection

Le Coordonnateur sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et Août 2018.

Il reste entendu que le recrutement d’un candidat fonctionnaire doit satisfaire aux dispositions de la clause 3.23 d) du Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) de Juillet 2016, qui précisent que les responsables d’administrations publiques et les fonctionnaires du pays de l’Emprunteur peuvent être engagés dans le cadre de contrats de consultants dans ledit pays, soit individuellement soit comme membre de l’équipe d’experts proposée par un cabinet de consultants, uniquement lorsque :

  • leurs services sont d’un caractère unique et exceptionnel, ou leur participation est indispensable à l’exécution du projet ;
  • leur engagement ne créera pas de conflit d’intérêts ; et leur engagement n’enfreint aucune loi, réglementation ou politique de l’Emprunteur.

Il est également porté à l’attention des candidats que les dispositions de la clause 3.15 d) du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

  • CDD
  • Postulez avant le 20/09/2019
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email