Consultant pour l’élaboration d’un plan stratégique de lutte contre le NOMA

Mission Bamako OMS - ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

La Représentation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Mali, recherche : UN (01) SSA DANS LE CADRE DE L’ELABORATION D’UN PLAN STRATEGIQUE NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE NOMA AU MALI

Type de contrat :   Prestataire de service, contrat à Durée Déterminée

Durée du contrat : Trois (03) mois

Grade : NOC du barème du système des Nations Unies de 2016

Lieu d’affectation :   Bamako

Date de publication : Du 07 au 21 septembre 2021

Date de clôture des candidatures : Le 21 septembre 2021 à douze heures (12h00).

CADRE GENERAL

Le programme de la santé bucco-dentaire au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique a facilité le Programme régional de lutte contre le noma (PRLN) dans le but d’« éliminer durablement le Noma en tant que problème de santé publique dans la Région africaine ». Le Mali a participé au PRLN pour contribuer à l’élaboration, à l’application, au suivi et à l’évaluation du programme national de lutte contre le noma (PNLC).

Sur la base du document d’orientation par étapes (publié par le Bureau régional de l’Afrique en 2020),[1] le Mali prévoit d’actualiser le plan d’action national 2021-2025 pour la lutte contre le noma, en collaboration avec des partenaires intersectoriels et multisectoriels, en mettant l’accent sur les grands domaines d’intervention suivants :

  • Renforcer et développer les capacités au niveau des soins de santé primaires pour l’identification, la prévention et le traitement du noma dès le stade précoce ;
  • Renforcer et développer les capacités au niveau des communautés pour assurer la promotion de la santé bucco-dentaire et la prévention du noma ;
  • Organiser des campagnes de sensibilisation et de mobilisation sociale pour améliorer la connaissance du public sur le noma ;
  • Contribuer au renforcement des systèmes de santé, notamment par des mesures de décentralisation, par la mise en place de systèmes d’orientation-recours et par l’intégration du noma dans les systèmes de surveillance existants ;
  • Contribuer à la réinsertion des survivants du noma et de leurs familles dans la société ;
  • Renforcer l’intégration, la coordination et la direction du programme national de lutte contre le noma ; et
  • Améliorer l’acquisition des compétences par le suivi-évaluation et la recherche.

OBJET DU POSTE

Dans le cadre du programme de l’OMS pour la lutte contre le noma aux niveaux régional et national, la consultante ou le consultant fournira un appui au Ministère de la santé pour que celui-ci puisse élaborer et mettre en œuvre le plan d’action national 2021-2025 de lutte contre le noma.

La consultante ou le consultant devra notamment apporter l’appui technique nécessaire à l’élaboration, la mise en œuvre du plan, suivre l’avancement de l’exécution du plan en assurant la liaison et en travaillant en étroite collaboration avec le Bureau régional de l’Afrique et les équipes techniques respectives, dans toute l’Organisation et avec des entités avec des partenaires, dans le but de renforcer la lutte contre le noma au Mali.

RESUME DES TACHES ASSIGNEES

  • Appuyer l’évaluation de l’actuel PSN noma en vue de l’élaboration du nouveau plan stratégique
  • Appuyer activement la conception, l’élaboration et la validation du plan stratégique national de lutte contre le noma.
  • Fournir des conseils techniques et renforcer la capacité du personnel du Ministère de la santé afin de faciliter la mise en œuvre du plan d’action national.
  • Apporter un appui visant à faciliter la collaboration intersectorielle et multisectorielle, y compris la recherche, pour lutter contre le noma au Mali.
  • Apporter son concours au Ministère de la santé pour qu’il puisse effectuer des visites de supervision sur le terrain afin d’assurer la validation et la vérification des données collectées et, partant, de garantir l’exactitude des rapports établis.
  • Assurer la liaison avec le Ministère de la santé, le bureau de pays de l’OMS, le Bureau régional de l’Afrique et les parties prenantes concernées pour communiquer les informations en organisant des téléconférences régulières.
  • Suivre l’exécution des projets et dons de l’OMS, en veillant à ce que la mise en œuvre, les dépenses et les rapports soient conformes aux normes prescrites dans les plans et les projets.
  • Participer activement aux activités de communication interne et externe et soutenir les efforts de mobilisation des ressources.
  • Accomplir toutes autres tâches qui pourrait lui être confiée, y compris en matière de gestion des problèmes de santé bucco-dentaire. 

La consultante ou le consultant international(e) est tenu(e) de soumettre mensuellement un rapport de consultation comprenant des comptes rendus de réunions et les documents ayant été présentés sous forme d’exposés. 

PERIODE

La consultante ou le consultant sera recruté(e) pour une période de trois mois (12 semaines) à compter de fin Septembre 2021.

PROFIL DE RECRUTEMENT

Connaissances et compétences fonctionnelles

  • Une capacité avérée à fournir des conseils et des orientations pertinents à de multiples parties prenantes et partenaires.
  • Une expérience avérée de la coordination et de l’établissement des rapports concernant l’action des différentes équipes et ressources financières au niveau national.
  • Des connaissances techniques et programmatiques des programmes et des approches des programmes intégrés axés sur le renforcement des capacités.
  • Une connaissance des mécanismes directeurs, des procédures, de la planification et de la gestion des programmes de l’OMS ou des autres institutions du système des Nations Unies. 

Éducation (Qualifications)

Essentielle

Un doctorat en médecine ou dentiste

Souhaitable

  • Un diplôme universitaire supérieur en santé, en santé publique 

Expérience 

Essentielle

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente, au niveau national, de la planification, de la formulation, de la gestion et du suivi de programmes techniques ou d’opérations, ou de l’établissement de rapports financiers dans le domaine de la santé publique.
  • Des connaissances pratiques des soins de santé administrés dans des hôpitaux de district, de la couverture sanitaire universelle, de la formation coordonnée et complète, des médicaments essentiels, des systèmes de soins de santé primaires, du système de surveillance, des normes de communication et d’éthique pour le personnel, de l’équité, de la diversité et des principes régissant les droits de la personne. 
  • Une expérience de la gestion des services et du développement organisationnel, y compris dans le domaine des maladies tropicales négligées, de la santé bucco-dentaire, des maladies non transmissibles, des problèmes de santé de la mère et de l’enfant, entre autres.

Souhaitable

  • Une expérience de travail au sein de l’OMS, du système des Nations Unies ou de toute autre organisation internationale, au sein des partenaires du groupe de responsabilité Santé et dans des organisations humanitaires reconnues, y compris au niveau régional ou national.

Langues

  • Une parfaite maîtrise du français et une bonne connaissance en anglais.

Autres qualifications

  • Une capacité à proposer des approches et des solutions novatrices face à des situations difficiles.
  • Une excellente connaissance des applications Microsoft Office et des outils de planification automatisés.

DOSSIERS A FOURNIR :

CV, copies certifiées des diplômes, lettres de motivation et de recommandation, toutes autres attestations justifiant l’expérience, un extrait de naissance, une copie de la pièce d’identité ou du passeport en cours de validité 

COMMENT SOUMISSIONNER 

Le dossier doit être envoyé aux adresses suivantes : sissokom@who.int et nduwimanac@who.int.  Tous les dossiers de candidature doivent être reçus au plus tard, le mardi, 21 septembre 2021 à douze heures (12h00).

Dans le cas où votre candidature est retenue pour un entretien, il vous sera demandé de produire à l’avance une copie numérisée de l’attestation, du diplôme ou du certificat requis pour le poste. L’OMS considère uniquement les diplômes d’enseignement supérieur obtenus dans une institution accréditée ou reconnue dans la base de données mondiale des institutions d’enseignement supérieur (WHED), la liste des institutions reconnues étant actualisée par l’Association internationale des universités (IAU) ou par l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO). 

  • Poste ouvert uniquement aux candidats de nationalité Malienne
  • Les candidatures féminines sont fortement encouragées
  • Seuls les candidats dont les dossiers sont retenus seront contactés
  • Le candidat doit être âgé de moins de 62 ans. 

LE BUREAU DE L’OMS EST UN ESPACE NON-FUMEUR

[1] Organisation mondiale de la Santé. Bureau régional de l’Afrique. (‎2020)‎. A step-step guide to develop national action plans for noma prevention and control in priority countries. Disponible à l’adresse https://apps.who.int/iris/handle/10665/337203.

  • Mission
  • Postulez avant le 21/09/2021
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email