Consultant pour le renforcement de la Prévention et le Contrôle de l’Infection (PCI)

Mission Bamako OMS - ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE
Print Friendly, PDF & Email

Le Bureau de la Représentation de l’Organisation mondiale de la Santé au Mali recrute : 01 (un) Consultant national pour le renforcement de la Prévention et le Contrôle de l’Infection (PCI) dans la mise en œuvre des activités PCI au Mali 

Type de contrat : Consultant National
Durée du contrat :   Six (06) mois.
Grade :  Niveau C moyen de la grille des consultants
Lieu d’affectation : Bamako
Date de publication :  22 Juillet au 11 Août 2021
Date de clôture des candidatures : 11 Août 2021 à 10H00.

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

La Prévention et le Contrôle de l’Infection est un élément essentiel dans la lutte contre la maladie et l’assurance de la qualité des soins.

Le monde connaît actuellement une pandémie de COVID-19, causée par un nouveau virus faisant partie de la famille des coronavirus : le SARS-CoV-2. Cette pandémie a mis en évidence l’importance des mesures de Prévention et de Contrôle de l’Infection (PCI), particulièrement au niveau des structures sanitaires.

Au Mali, à la date 23 mai 2021, le pays a enregistré 14 241 cas positifs dont 514 décès avant l’arrivée de la pandémie au Mali, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales avait déjà élaboré un plan d’Actions pour la Prévention et la Réponse à la Maladie à coronavirus (COVID-19) et mis en place une cellule de coordination centrale et des comités de crise. Ainsi la coordination a créé en son sein les commissions et sous-commission de travail dont celle chargée de la Prévention et du Contrôle de l’Infection (PCI).

Cette sous-commission a procédé à l’élaboration d’un plan d’action prenant en compte les activités à mener à court, moyen et long terme. Depuis son élaboration, ce plan souffre d’une insuffisance notoire de financement par l’état et ses partenaires. Cependant, Il y a lieu de rappeler que la survenue de la COVID-19 a permis une avancée notoire du pays par rapport à la mise en œuvre de la PCI notamment le volet relatif au milieu de soins. Ainsi depuis l’élaboration du plan d’action de lutte contre la COVID-19 en Avril 2020, les actions suivantes ont :

  • La révision des directives nationales PCI avec la prise en compte de la PCI/COVID-19
  • L’élaboration et la dissémination de 5 protocoles et 7 fiches techniques sur les aspects de : nettoyage et désinfection du matériel et des surfaces, l’enterrement sécurisé des dépouilles, la gestion des morgues, le l’hygiène des mains et l’utilisation des équipements de protection individuelle ;
  • Élaboration d’un projet de code de l’hygiène en république du Mali ;
  • L’élaboration ou la révision de modules de formation prenant en compte les spécificités Covid-19 avec comme référence les modules de formation de l’OMS
  • Le lancement d’une plateforme e-learning au Mali avec les cours sur la prévention et le contrôle des infections (10 modules PCI standards et 6 modules PCI/COVID-19)
  • Mise en place/dynamisation du comité PCI (ou comité technique d’hygiène et sécurité) au niveau 16 établissement dont 11 CSRéf et 5 hôpitaux
  • Organisation d’une Campagne de Pulvérisation des marchés, auto-pares, garnisons militaires et lieux de détention de la ville de Bamako
  • Supervision des activités PCI des cordons sanitaires, des centres de prise en charge et de certains établissements de santé

Malgré ces efforts importants, les lacunes restent énormes en matière d’intervention PCI notamment celle relative au milieu de soins. En effet, l’exposition du personnel de santé reste élevée du fait d’un manque crucial de stratégie de protection du personnel contre le risque infectieux. De même le pays ne dispose pas de données relatives aux cas d’infections associées aux soins; aussi il n’existe pas de données récentes sur la PCI/WASH au niveau national.

Au vu de ce qui précède, il s’avère crucial de protéger la santé du personnel de santé au Mali et de booster la PCI/WASH au niveau des établissements de santé afin que le milieu de soins soit un lieu bien sécurisé pour le personnel, les patients et leur accompagnants.

Pour ce faire, l’OMS en collaboration avec la Direction Générale de la Santé se propose de recruter un consultant National pour appuyer la mise en œuvre de la PCI notamment à travers le renforcement de capacité du niveau national mais aussi et surtout la mise en œuvre d’une stratégie de protection du personnel de santé au niveau des établissements de santé pilotes.

OBJECTIFS

Objectif General

L’objectif principal est de renforcer l’application des mesures de PCI dans les structures sanitaires afin de prévenir les infections liées aux soins dans les établissements de santé du Mali.

Objectifs Spécifiques

Spécifiquement, il s’agit de :

  • Appuyer l’élaboration et la mise en couvre d’une stratégie de protection du personnel de santé contre l’infection ;
  • Evaluer le niveau initial (Baseline) relatif aux aspects PCI dans les structures sélectionnées pour identifier lacunes ;
  • Mettre en place dans les établissements sélectionnés, les points focaux et comité PCI/WASH
  • Organiser les formations en PCI pour les prestataires membres ;
  • Accompagner ces comités en utilisant le model ACQ (amélioration Continue de la Qualité) pour un meilleur suivi-évaluation ;
  • Appuyer toute autres activités de PCI prioritaire pour le Ministère de la Santé et du développement social.

RESULTATS ATTENDUS

Au terme de cette activité, le consultant devra élaborer un rapport dont les principaux résultats attendus de la consultance sont les suivants :

  • Le niveau initial (Baseline) relatif aux aspects PCI est évalué dans les structures sélectionnées
  • Un plan de protection du personnel est disponible ;
  • Les points focaux et comité PCI/WASH sont mis en place dans les établissements sélectionnés
  • Les formations PCI  des points focaux et membres de comités PCI sont organisées ;
  • Les comités sont suivis à travers le coaching ;

ACTIVITES ET TACHES DU CONSULTANT

Le consultant aura comme tâches de :

  • Procéder à l’adaptation des outils de collecte existant de l’OMS et du MoH relatifs à la PCI et du WASH en milieu de soins ;
  • Elaborer un outil d’analyse situationnelle sur la protection du personnel en collaboration avec le Ministère de la santé ;
  • Faciliter l’élaboration et la validation d’un plan de protection du personnel avec une priorisation des actions ;
  • Faciliter la désignation de points focaux PCI/WASH au niveau des établissements sélectionnés ;
  • Faciliter la mise en place et la fonctionnalité de comités PCI au niveau des établissements pilotes ;
  • Suivre et évaluer les établissements cibles ;
  • Assurer la mise en œuvre et le suivi/évaluation du plan de protection du personnel ;
  • Assurera l’introduire dans les établissements ciblés, des outils et recommandation PCI spécifiques de l’OMS relatifs à la protection du personnel notamment les outils : scorecard d’évaluation de capacité PCI de l’établissement, d’évaluation du risque d’exposition du personnel et l’outil d’investigation de cas d’infection confirmée du personnel
  • Élaborer des documents et rapports d’activités de renforcement résumant le déroulement du travail, les résultats atteints, les opportunités et défis, les recommandations/orientations pour les prochaines étapes.

PLANNING PREVISIONNEL DE LA MISSION

  • Démarrage de la consultation : Août 2021
  • Période de couverture de l’activité : du 15 Août 2021 au 15 Février 2022
  • Durée de l’activité : 6 mois – La mission nécessitera une mobilisation effective et un travail de 6 mois.
  • Lieu d’affectation: Le consultant doit être de nationalité Malienne et basé à Bamako au niveau du Bureau de l’OMS
  • Supervision du consultant : Le Consultant rapportera et travaillera sous la supervision du Chef IMT ou son délégué

QUALIFICATION

Vu la multisectorialité, la réalisation de cette activité nécessite la compétence en Santé Publique, en Hygiène Hospitalière et en Wash.

Profil du consultant

  • Être titulaire d’un diplôme en Médecine, en Hygiène ou en Génie sanitaire et un diplôme en santé publique serait un atout ;
  • Une expérience professionnelle d’au moins 7 ans dans la Gestion de la PCI/WASH
  • Avoir une expérience avérée en matière de consultance dans un domaine similaire ;
  • Une bonne connaissance sur la structuration du système de santé du Mali

Il est à noter que le consultant devra également avoir les capacités générales ci-dessous :

  • Avoir les capacités à travailler sous pression, en équipe et produire des résultats de qualité dans les délais prescrits ;
  • Avoir les aptitudes sur les notions statistiques ;
  • Être disponible pour le travail et la collecte des données sur le terrain
  • Avoir le sens de contact et de communication interpersonnelle ;
  • Avoir des aptitudes à faciliter des ateliers ;
  • Avoir des aptitudes à rédiger des rapports de qualité ;
  • Avoir une bonne maîtrise de la langue française ; la connaissance de l’anglais serait un atout
  • Avoir une parfaite maîtrise de l’outil informatique.

DEPOT DES CANDIDATURES

Composition du dossier à fournir :

  • Curriculum Vitae ;
  • Lettre de motivation
  • Les copies des attestations et diplômes ;

Le dépôt des candidatures se fera à travers ces liens ci-dessous :

External : https://careers.who.int/careersection/ex/jobdetail.ftl?job=2103446&tz=GMT%2B02%3A00&tzname=Africa%2FJohannesburg

Internal : https://careers.who.int/careersection/in/jobdetail.ftl?job=2103446&tz=GMT%2B02%3A00&tzname=Africa%2FJohannesburg

Tous les dossiers de candidature doivent être reçus avant le mercredi, 11 Août 2021 à 10H00.

Dans le cas où votre candidature est retenue pour un entretien, il vous sera demandé de produire à l’avance une copie numérisée de l’attestation, du diplôme ou du certificat requis pour le poste. L’OMS considère uniquement les diplômes d’enseignement supérieur obtenus dans une institution accréditée ou reconnue dans la base de données mondiale des institutions d’enseignement supérieur (WHED), la liste des institutions reconnues étant actualisée par l’Association internationale des universités (IAU) ou par l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO).

Poste ouvert uniquement aux candidats de nationalité malienne.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Seuls les candidats dont les dossiers sont retenus seront contactés 

LE BUREAU DE L’OMS EST UN ESPACE NON-FUMEUR

TOLERANCE ZERO POUR LA FRAUDE, LE HARCELEMENT SEXUEL, L’ABUS D’AUTORITE ET L’EXPLOITATION SOUS TOUTES FORMES.

Pour postuler à cette offre, merci de visiter : careers.who.int.

  • Mission
  • Postulez avant le 11/08/2021
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email