Consultant pour la rédaction de documents juridiques

Mission Bamako OMS - ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE
Print Friendly, PDF & Email

Le Bureau de la Représentation de l’Organisation mondiale de la Santé au Mali recrute : UN CONSULTANT NATIONAL POUR LA REDACTION DES DOCUMENTS JURIDIQUES POUR LA SURVEILLANCE DE LA RAM AU MALI

Titre du poste : CONSULTANT NATIONAL
Niveau du poste : NOB
Superviseur du poste : Le responsable du projet au Mali et le point focal National
Durée : 03 mois
Lieu : Bamako – Mali
Date de publication : Le 04 décembre 2018
Date de clôture des candidatures : 18 décembre 2018 à douze heures (12h00).

  1. Contexte

En mai 2014, la soixante-septième Assemblée mondiale de la santé (World Health Assembly, WHA) a exprimé la préoccupation croissante au sujet de la RAM et a exhorté les pays membres à renforcer l’action nationale et la collaboration internationale. Par sa résolution WHA67.25, l’OMS a recommandé un projet de plan d’action mondial pour lutter contre la RAM.

Au Mali, le Ministère de la santé et de l’hygiène publique, à côté des ministères en charge de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement, ainsi que d’autres parties prenantes, a entrepris l’élaboration du plan d’action national de lutte contre la résistance aux antimicrobiens.

Un des défis dans la lutte contre la RAM est de mettre en place un système de surveillance.

Plusieurs approches sont possibles mais le Mali a opté pour la surveillance basée sur les patients à travers des sites sentinelles.

Pour cela, des documents nécessaires à la bonne coordination, aux sites sentinelles, aux mécanismes de partage et d’exploitation des données ont été développés afin de bâtir un système de surveillance efficace.

C’est dans ce cadre que l’OMS envisage de recruter un consultant national pour développer la réglementation du système de laboratoire de surveillance national de l’AMR dans le cadre du concept « Une Seule Santé », ce travail se faisant en parfaite collaboration avec l’INRSP (Institut National de Recherche en Santé Publique du Mali), la Direction de la Pharmacie et du Médicament et la Direction Nationale de la Santé.

  1. Objectifs

Les objectifs visés sont les suivants :

  • Analyser les stratégies nationales et les termes de références élaborés lors des ateliers de validation afin de proposer des projets de textes adaptés au contexte juridique national.
  • Faire la restitution des propositions et analyses effectuées lors d’un atelier d’échanges et de partage avec les acteurs concernés.
  1. Résultats attendus

Les documents suivants sont finalisés et validés :

  • Cadre réglementaire du système de laboratoires de surveillance national de la RAM au Mali
  • Proposition écrite pour l’ancrage de la RAM et plateforme « Une Seule Santé »
  1. Principales tâches et responsabilités du consultant

Le consultant a pour tâches de réaliser une analyse profonde des documents disponibles notamment le Décret sur « Une Seule Santé », l’arrêté de mise en réseau des laboratoires pour la surveillance et faire la rédaction de tout nouveau document juridique sur la SNC, le LNR, les groupes techniques et le groupe de coordination multisectoriel du Mali pour la RAM.

Il fera les démarches nécessaires pour réaliser un atelier de restitution sur l’ancrage de la RAM et plateforme « Une Seule Santé »

Enfin, il prendra conseil au besoin auprès des personnes ressources au sein de l’OMS, et de l’INRSP pour la facilitation de ses activités de consultance.

  1. Méthodologie de travail

Préalable :  

Les équipes de l’INRSP, de la DPM, de la DNS et de l’OMS mettront la documentation disponible avant le recrutement du consultant.

Plan de travail

La consultant réalisera son plan de travail en fonction des délais impartis de 30 jours ouvrables et fera le nécessaire pour fournir les livrables en temps opportun, après validation des superviseurs.

Il devra prendre contact avec les conseillers juridiques des ministères concernés (santé, Environnement, Agriculture, Elevage) afin de mieux cerner ses activités.

Analyse des documents

Sur la base des documents, le consultant fera une analyse approfondie en tenant compte de la situation actuelle et des possibles évolutions futures.

Communication

À chaque version validée des documents, le consultant les partagera avec l’OMS Mali et sera tenu au secret concernant les déclarations publiques en dehors d’une validation express de l’OMS.

Il sera appelé à participer à des téléconférences selon les nécessités et ordres du jour retenu par l’OMS.

  1. Les produits à livrer et échéances des activités

PRODUITS

  • De Décembre 2018 à Janvier 2019
    • Cadre réglementaire du réseau de laboratoires pour la surveillance de la RAM
    • Projet de texte pour l’ancrage de la RAM et la plateforme « Une Seule Santé »

CALENDRIER

  • Préparation et présentation du plan d’intervention : 07 jours après début de la consultance en Décembre 2018
  • Partage des documents juridiques élaborés lors de l’atelier de restitution : mi-janvier 2019
  • Elaboration du rapport final et restitution des résultats : fin Janvier 2019
  1. Profil du consultant

Le candidat doit :

  • Être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Master/DEA, avec une expérience de 6 à 10 ans dans le domaine juridique
  • Avoir une bonne connaissance du système nationale de santé
  • Avoir une expérience dans la planification, la gestion et le suivi des projets,
  • Avoir des compétences dans la rédaction, la production de notes analytiques et succinctes sur les questions programmatiques
  • Maîtriser l’utilisation de l’outil informatique et du logiciel Microsoft
  • Être familier à travailler dans un environnement international
  • Maîtriser le français ; la connaissance de l’anglais ou d’une autre langue des Nations Unies sera un atout.
  1. Conditions générales
  • Le consultant sera basé à Bamako et travaillera en étroite collaboration avec l’équipe de l’OMS.
  • Le consultant travaillera avec l’équipe de l’INRSP, la DNS, la DPM et les ministères cibles
  • Le paiement des honoraires sera basé sur le barème de l’OMS qui est appliqué aux consultants nationaux.
  • Les paiements seront effectués selon les règles appliqués par l’OMS.
  1. Dossiers à fournir :
  • CV actualisé,
  • Copies diplômes/ attestations,
  • Lettre motivation,
  • Les contacts de 03 personnes de références.

Tous les candidats sont invités à déposer leur dossier de candidature sous pli fermé au Bureau de la Représentation de l’OMS/Mali, Bamako, sise à N’Tomikorobougou, BP : 99, face à la Direction Nationale de la Santé au plus tard le 18 décembre 2018 à 12H00.

Dans le cas où votre candidature est retenue pour un entretien, il vous sera demandé de produire à l’avance une copie numérisée de l’attestation, du diplôme ou du certificat requis pour le poste. L’OMS considère uniquement les diplômes d’enseignement supérieur obtenus dans une institution accréditée ou reconnue dans la base de données mondiale des institutions d’enseignement supérieur (WHED), la liste des institutions reconnues étant actualisée par l’Association internationale des universités (IAU) ou par l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO).  

Poste ouvert uniquement aux candidats de nationalité malienne.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Seuls les candidats dont les dossiers sont retenus seront contactés 

LE BUREAU DE L’OMS EST UN ESPACE NON FUMEUR

  • Mission
  • Postulez avant le 18/12/2018
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email