Conseiller Technique – Point focal de l’Alliance Sahel au Mali

Bamako GIZ - BUREAU DE LA COOPERATION ALLEMANDE AU DEVELOPPEMENT AU MALI
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

Considérant les multiples défis auxquels sont confrontés les pays du Sahel et les enjeux majeurs qu’ils impliquent pour la région et son voisinage, la France, l’Allemagne et l’UE sont convenus, le 13 juillet 2017, de la création de l’Alliance Sahel, appuyés par la Banque mondiale, la Banque Africaine de Développement et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). L’Alliance a, depuis, été rejointe par l’Espagne, l’Italie, le Royaume-Uni, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Danemark. Ces partenaires sont décidés à accélérer l’atteinte de résultats de développement dans les pays du G5 Sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, sur un nombre limité de priorités, en privilégiant une approche en termes d’efficacité de l’aide.

Le pilotage et la coordination de l’Alliance Sahel sont assurés par l’Unité de Coordination de l’Alliance Sahel (UCA), hébergée et financée depuis un an par l’AFD dans le cadre d’un mandat tournant. A partir du printemps 2019, l’UCA est financée par le BMZ et l’UE et sera hébergée par la GIZ.

Vu que les enjeux dans la région sont énormes, l’AS s’est engagée de contribuer d’une parte à une plus forte harmonisation des approches des bailleurs et d’autre part à un dialogue politique renforcé avec les partenaires politiques dans les pays G5 à un niveau régional. Un accent particulier sera mis sur des zones les plus vulnérables dans la région.

Parmi les enjeux importants de l’Alliance Sahel (AS) figurent l’opérationnalisation et la traduction de ses principes sur le terrain. Il s’agit avant tout de mettre en œuvre la coordination des bailleurs autour des projets de développement à travers le partage d’analyses, de diagnostics, de difficultés, de réussites ; d’entretenir la dynamique de l’AS sur le terrain. L’Alliance a ainsi désigné parmi ses membres dans chacun des cinq pays du G5, des « porte-paroles de l’Alliance Sahel » ayant pour rôle d’animer l’Alliance Sahel sur le terrain, d’en promouvoir ses principes, de veiller à la fluidité du dialogue entre partenaires et avec les autorités nationales.

Dans ce contexte, l’UCA souhaite recruter cinq professionnels, basés chacun dans un pays du G5 Sahel et ayant pour mission d’appuyer les porte-paroles dans leurs missions. Un de ces pays est le Mali.

Dans le cadre des activités de l’Alliance Sahel (AS), le Bureau de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) à Bamako, lance l’avis de recrutement pour : Un(e) Conseiller -ère Technique (Point focal de l’Alliance Sahel au Mali).

  • Localisation du poste: Bamako
  • Classification: Bande 4

Domaine de responsabilité

Le/la titulaire du poste est responsable des activités suivantes :

La principale mission est d’apporter un appui à la coordination des membres présents au Mali, le suivi des activités de l’Alliance sur le terrain et à l’animation de ses travaux dans le pays. En plus, elle/il doit assurer le lien entre l´UCA et le terrain ainsi qu’entre les autres professionnels présents dans les pays du G5.

Dans ce cadre, le/la titulaire du poste a les attributions suivantes :

Attributions

Domaine d’attributions

Le/la titulaire du poste assure un rôle de lien entre l’UCA et le terrain :

  • Etablir la coordination avec les porte-paroles, le lien entre le Secrétariat de l’Alliance du Sahel à Bruxelles et les membres (bailleurs) de l’Alliance du Sahel dans les pays du G5
  • Assurer pour le compte du porte-parole, le rôle de point de contact Alliance Sahel au Mali et le relais entre l’UCA et les équipes opérationnelles des représentants des membres de l’Alliance présents sur le terrain ainsi que les responsables de projets des bailleurs de fonds ;
  • Organiser le réseau des membres de l’Alliance du Sahel (réunions, groupes de travail, information et suivi, etc.) ;
  • Faire remonter à l’UCA les bonnes pratiques identifiées afin de participer à l’élaboration de références de bonnes pratiques ;
  • Identifier les difficultés récurrentes rencontrées afin de faciliter le plaidoyer de l’UCA ou des porte-paroles de l’Alliance ;
  • Soumettre des rapports réguliers au Secrétariat de l’Alliance du Sahel ;
  • Faire des propositions pour améliorer la coordination entre les membres de l’Alliance ;
  • Appuyer l’animation du réseau des membres AS au Mali : réunions, information, et veille auprès des différents clusters PTFs dont humanitaire etc.

 Domaine d’attributions

Le/la titulaire du poste apportera un rôle d’appui technique au porte-parole dans l’opérationnalisation et l’appropriation de l’Alliance Sahel

  • Appuyer les travaux des porte-paroles (coordination, base de données d’adresses, planification des déplacements, redevabilité, portefeuille de projets, évolution des modes de faire, …) ;
  • Suivre l’avancement des projets de l’Alliance Sahel mis en œuvre dans les zones de concentration géographique : Inspections de l’état d’avancement du projet et enregistrement des informations pertinentes sur le projet. Collecte d’indicateurs en coopération avec l’expert en suivi du Secrétariat de l’Alliance Sahel ;
  • Mapping et actualisation réguliers des opérations ;
  • Mettre à jour et rapportage des indicateurs ;
  • Contribuer à la visibilité de l’Alliance dans le pays notamment lors des événements qui s’y prêtent, en lien avec le/la chargé/e de communication de l’UCA ;
  • Analyser les points forts et des potentiels des procédures opérationnelles et des instruments pour la mise en œuvre des projets des bailleurs de fonds de l’Alliance Sahel et élaboration de propositions d’amélioration. 

Domaine d’attributions

Le/la titulaire du poste apportera un rôle d’appui dans la coordination des membres de l’Alliance Sahel et avec les parties prenantes nationales (gouvernements et les groupes d’intérêt dans les pays) :

  • Proposer des outils de coordinations (cartes etc.) qui permettront d’améliorer le suivi des projets labellisés Alliance Sahel, et assurer leur utilisation par les partenaires ;
  • Être force de proposition sur le renforcement de la coordination entre les membres de l’Alliance sur le terrain en facilitant les rapprochements de projets/programmes ou l’identification de nouvelles pistes de coopérations (cofinancements, délégations de fonds, …) ;
  • Assurer un échange régulier d’informations avec les partenaires nationaux concernés (en particulier avec les comités nationaux de coordination des gouvernements) et, le cas échéant, le secrétariat du G5 à Nouakchott ;
  • Dialogue avec les agences gouvernementales sur l’avancement du projet et les moyens d’accélérer sa mise en œuvre.

Qualifications, compétences et expérience requises

Qualification :

  • Diplômé/e d’un master en développement, gestion de projet, relations internationales ou Sciences politiques (Bac+5),
  • Disposé de bonnes capacités de communication et de persuasion et une bonne aptitude au travail en équipe ;
  • Dynamique, avec une grande autonomie dans votre travail et une capacité à prendre des initiatives ;

 Expérience professionnelle :

  •  Expérience préalable d’un ou deux ans avec un bailleur de développement membre de l’Alliance Sahel ou avec une ONG (sur un poste en lien avec les bailleurs et avec une participation active aux instances de coordination) ;
  • Expérience préalable de la coordination inter-bailleurs et de suivi des projets ;
  • Bonne connaissance du contexte culturel, politique et économique du Mali et du Sahel souhaitée. 

Autres connaissances/compétences :

  • Maitrise des outils informatiques classiques : Word, Excel et idéalement une compréhension des outils de cartographie ;
  • Maitrise du français, maitrise de l’anglais sera un atout. Maîtrise de l’allemand sera un avantage

Tout dossier de candidature doit inclure :

  • une lettre de motivation ;
  • un curriculum vitae ;
  • des copies légalisées des diplômes et ;
  • les coordonnées de trois personnes de référence.

Lieu de dépôt des dossiers :

Tout dossier de candidature avec la mention de l‘intitulé complet du poste: « Candidature: Un(e) Conseiller -ère Technique (Point focal de l’Alliance Sahel au Mali) » doit être:

  • soit déposé au bureau de la GIZ à Bamako, Badalabougou Est ; Rue 22 ; Porte 202 entre 9 heures et 16 heures,
  • soit envoyé par e-mail à : recrutementmali@giz.de

La date de clôture des soumissions est fixée au 13 septembre 2019, à 12h00. Si vous avez besoin de renseignements, adressez-vous par e-mail à recrutementmali@giz.de.

La GIZ encourage les candidatures féminines et celles des personnes en situation de handicap.

Seules les candidatures présélectionnées sur dossiers seront contactées

  • Postulez avant le 13/09/2019
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email