Conseiller Technique PAECSIS

CDD Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudeni ENABEL - AGENCE BELGE DE DEVELOPPEMENT
Print Friendly, PDF & Email

PROGRAMME D’APPUI AU FONCTIONNEMENT DE L’ETAT CIVIL ET A LA MISE EN PLACE D’UN SYSTÈME D’INFORMATION SECURISE AU MALI

MLI170521T – Convention de subvention T05-EUTF-SAH-ML-08-02

Conseiller technique PAECSIS pour le renforcement des services d’état civil des communes des régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudeni 

Contexte :

Dans le cadre du Fonds fiduciaire de l’Union européenne pour l’Afrique, l’UE finance un programme de renforcement du système de l’état civil au Mali, pour un montant total de 25.000.000 EUR. Ce programme est mis en œuvre par les structures nationales en charge de l’état civil et particulièrement la Direction Nationale de l’Etat Civil au sein du Ministère de l’Administration territoriale. Les partenaires chargés de la mise en œuvre sont Enabel et CIVIPOL.

Le programme entend contribuer à la modernisation de l’état civil par un appui au pilotage stratégique de l’état civil, et une amélioration de l’offre et de la demande de services d’état civil. D’autre part, en se basant sur les efforts de pérennisation du RAVEC (recensement à vocation d’état civil), l’intervention devrait permettre de disposer d’un système d’information de l’état civil informatisé relié à une base de données biométriques à même de sécuriser l’identité de la population et d’être exploitable par d’autres administrations utilisatrices.

Les résultats attendus du programme sont au nombre de trois :

1/ Le pilotage stratégique de l’état civil est amélioré (lignes d’action : le pilotage stratégique repose sur des textes révisés, un dispositif de coordination adéquat et un mécanisme de suivi et évaluation de l’efficacité du système de l’état civil efficient)

2/ Les capacités des administrations chargées de la gestion de l’état civil (offre) et la sensibilisation des acteurs sont améliorées (lignes d’action : réalisation de programmes de formation à l’attention des principales parties prenantes, amélioration de l’accessibilité du service de l’état civil, réalisation de campagne d’information/sensibilisation de la population, et projets d’amélioration des services dans communes/cercles pilotes)

3/ Un fichier national de l’état civil relié à une base de données biométrique est constitué et interconnecté avec les communes et postes consulaires informatisés (lignes d’action : la solution informatique de gestion des données de l’état civil et la base de données biométriques du RAVEC sont mises à jour et la solution informatique est déployée sur le plan national.)

Le programme est mis en œuvre pour une durée de 48 mois.

Le présent poste concerne l’assistance technique, la coordination et le suivi opérationnelles des activités des résultats 1.2 et 2.1 du programme dans les localités ciblées des régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudeni.

Lieu d’affectation : basé à Mopti (Gouvernorat) avec des déplacements fréquents dans les localités ciblées des régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudeni.

Responsabilités du poste 

Le(a) conseiller(ère) technique régional(e) en renforcement des services d’état civil travaille sous l’autorité hiérarchique de l’Intervention Manager (chef de composante ENABEL) et sous l’autorité fonctionnelle de l’expert international Etat Civil, en étroite collaboration avec les autres experts de l’unité de gestion du programme et les services déconcentrés et décentralisés en charge de l’état civil dans les localités ciblées des régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudeni.

Il/elle fournit conseils et assistance technique pour garantir la mise en œuvre qualitative de l’atteinte des résultats 1.2 et 2.1 du programme, pour les domaines d’activité suivants :

  • Renforcement des compétences des acteurs liés directement à la production de l’état civil ;
  • Amélioration de l’offre de service de l’état civil dans les communes ciblées ;
  • Sensibilisation des populations à l’importance des déclarations des faits d’état civil ;
  • Déploiement d’une solution informatique de gestion des données de l’état civil.

Pour ce faire, il-elle devra principalement assurer les tâches suivantes dans les localités ciblées des régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudeni :

  •       Coordonner, suivre et appuyer les activités du programme ;
  •       Porter un appui méthodologique et technique au renforcement des capacités des acteurs de l’état civil (services déconcentrés de l’administration territoriale et de la justice, communes et services communaux d’état civil) ;
  •       Faciliter le développement de synergies et complémentarités avec d’autres intervenants dans les secteurs et thématiques du programme ;
  •       Travailler en étroite collaboration avec l´équipe du programme, et avec les services chargés de l’état civil ;
  •       Rapporter à la direction du programme tout problème lié à la mise en œuvre du programme, en évaluer les causes et les conséquences, proposer des solutions adaptées ;
  •       Alimenter la définition des orientations stratégiques, les méthodes et outils du programme ;
  •       Développer des relations fonctionnelles avec les acteurs publics et privés pour l’atteinte des résultats ;
  •       Œuvrer pour une synergie et complémentarité stratégique et opérationnelle avec les autres partenaires d’appui à l’état civil ;
  •       Participer à l’élaboration des programmations opérationnelles et financières périodiques, les rapports trimestriels et des rapports de résultats ;
  •       Participer au processus de capitalisation et de recherche-actions et garantir la diffusion de leurs résultats.

Profil du poste

  • Administrateur civil ou formation universitaire ou technique BAC+5 minimum (Master 2, ingénieur, ou équivalent).
  • Expérience d’au moins 10 ans dans l’appui aux processus de décentralisation et/ou à la gouvernance locale à travers les collectivités territoriales ou les services déconcentrés de l’administration territoriale ;
  • Avoir une expérience et/ou une parfaite connaissance du fonctionnement de l’administration territoriale au Mali et être en mesure de développer des bonnes relations de confiance et de collaboration avec les Gouverneurs et les autorités communales dans les localités ciblées ;
  • Avoir une expérience professionnelle dans au moins trois des régions du centre et du nord du Mali (Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudeni)
  • Parfaite connaissance des problématiques actuelles des régions du Nord et du centre, notamment au plan socioculturel et avoir un comportement approprié au contexte (être tempéré et mesuré et avoir sens aiguisé de la diplomatie).
  • Expérience dans l’appui à la maitrise d’ouvrage de développement communal (atout) ;
  • Expérience dans la mise en œuvre de projets/programmes similaires financés par l’aide internationale, avec une responsabilité dans leur mise en œuvre opérationnelle (atout) ;
  • Connaissance du fonctionnement des politiques publiques, institutions, acteurs et enjeux relatifs au système de l’état civil au Mali ;
  • Bonne compréhension et expérience opérationnelle de la complexité du renforcement des capacités (niveaux individuel, organisationnel et institutionnel) des administrations locales, notamment les communes ;
  • Bonne capacité de synthèse, esprit d’analyse ;
  • Capacité de planification, d’organisation et de gestion et attitude proactive ;
  • Capacité d’animation et de facilitation, sens de la diplomatie et de la recherche de compromis,
  • Parfaite maîtrise de l’outil informatique ;
  • Parfaite connaissance de la langue française et capacités rédactionnelles avérées.

Dossiers :

Les candidats intéressés par le présent avis de recrutement doivent fournir un dossier comportant :

  1. Une lettre de motivation ;
  2. Un curriculum vitae actualisé ;
  3. Les copies certifiées des diplômes et des attestations des employeurs précédents ;
  4. L’extrait de casier judiciaire ;
  5. Les références d’au moins deux précédents employeurs.

Les dossiers de candidatures doivent être déposés sous pli fermé avec la mention « PAECSIS – CT – Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudeni » auprès de la Représentation de l’Agence Belge de Développement (Enabel)  à Badalabougou Est, rue 25, Porte 251, BPE 4804, Bamako Tel. +223 20 23 96 42/Fax. +223 20 23 67 27 / 72 29 24 45, au plus tard le 14 décembre 2018 à 12H00.

NB : les Termes de référence détaillés du poste sont disponibles aux bureaux indiqués. Seuls les candidats présélectionnés seront convoqués pour les tests et entretiens. Les dossiers de candidature ne seront pas retournés.

L’utilisation du genre masculin couvre à la fois les femmes et les hommes. Les femmes sont particulièrement encouragées à présenter leur candidature et la sélection tiendra compte de l’égalité et l’équilibre au niveau des ressources humaines.

  • CDD
  • Postulez avant le 14/12/2018
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email