Conseiller pour le Changement Social de Comportement (CSC)

CDDTemps plein Bamako BREAKTHROUGH ACTION
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

Poste: Conseiller pour le Changement Social de Comportement (CSC)

Lieu:   Bamako, Mali

Durée de travail : temps plein

Nature du contrat : National CDD

Superviseur:  Conseillère Principale du projet au Mali

Le Centre des Programmes de Communication (CCP) de l’École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg est spécialisé dans le développement et la mise en œuvre de programmes de Changement Social et Comportemental (CSC) qui améliorent les résultats de santé dans le monde entier. Dans le cadre du projet Breakthrough ACTION (GHSA)  au Mali, le Centre de Communication des Programmes de l’Université Johns Hopkins  recherche un conseiller CSC à temps plein.

Breakthrough ACTION est un accord de coopération de cinq ans financé par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) pour la mise en œuvre des programmes de Changement Social et de Comportement dans le monde entier. Sous le lead du Centre des Programmes de Communication de l’Université Johns Hopkins (CCP), les partenaires de Breakthrough ACTION comprennent Save the Children, ideas42, Think Place, Camber Collective et Viamo. Breakthrough ACTION est un accord de coopération d’une durée de cinq ans conclu entre l’USAID et le Centre des Programmes de Communication de l’Université Johns Hopkins (CCP) pour diriger les programmes de changement social et comportemental (CSC) de l’USAID dans le monde. Breakthrough ACTION /Mali se focalise sur la capacité du Mali à mettre en œuvre l’Agenda de la sécurité sanitaire mondiale (GHSA en anglais) afin d’accélérer les progrès du pays vers la mise en œuvre du règlement sanitaire international (RSI) de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en mettant l’accent sur la communication des risques. En outre, le projet s’appuie sur l’investissement de l’USAID dans le changement social et comportemental (SBC) pour appliquer stratégiquement des pratiques et des outils éprouvés et fournir un nouvel apprentissage pour promouvoir le changement de comportement en matière de santé au Mali.

Breakthrough ACTION Mali vise à réaliser de nombreuses activités dans le domaine de la sécurité sanitaire et spécifiquement vise à améliorer la communication sur les risques liées aux maladies zoonotiques prioritaires et les autres maladies à potentiel épidémique.    Il est attendu que le Conseiller Technique CSC fournisse un appui technique à l’équipe de Breakthrough ACTION et aux partenaires, spécifiquement focalisé sur l’assurance de la qualité du travail et des livrables clés liés au changement social et de comportement.

Breakthrough ACTION a pour  vision de mettre en œuvre des activités de CSC efficaces et de qualité au Mali par un soutien au gouvernement dans la communication de risque orientée sur les cinq groupes de zoonoses prioritaires qui sont la rage, les infections à Mycobacterie dont la tuberculose bovine, le charbon bactéridien, les fièvres hémorragiques virale (Crimée Congo, Vallée du Rift, Ebola, Lassa et Marburg) et les grippes zoonotiques dont la grippe aviaire. Le projet travaille en étroite collaboration avec l’Institut National de Santé Publique (INSP) à travers son Département des Opérations d’Urgence en Santé Publique (DOUSP) et le Centre National d’Information, d’Education et de Communication pour la Santé (CNIECS). Breakthrough ACTION intervient au niveau national avec des activités communautaires dans le district de Bamako, les régions de Kayes et Sikasso.

Les fonction essentielles du poste: Tâches et responsabilités

Le/la conseiller(ère) du CSC sera basé (e) à Bamako. Le champ d’application du travail comprend, sans toutefois que cela soit exhaustif, les éléments suivants:

  • Diriger les efforts de CSC dans le cadre de Breakthrough ACTION en fournissant une assistance technique pour renforcer les capacités du gouvernement , du secteur privé et des ONG en matière de SBC, de plaidoyer et de communication des risques ;
  • Aider à cartographier les parties prenantes actuelles du CSC, en collaboration avec l’USAID, les partenaires de mise en œuvre de l’USAID, le Ministère de la Santé et des affaires sociales et d’autres parties prenantes, afin de comprendre le paysage du CSC, en identifiant l’ensemble des efforts existants en matière de CSC concernant les zoonoses prioritaires et la communication de risque au Mali.
  • Renforcer les structures de coordination du CSC au niveau central, régional, districts et des communautés ainsi que la Plateforme une seule santé (one Heath) et les parties prenantes concernées afin d’identifier les comportements prioritaires, de développer/réviser, de normaliser les supports de communication et d’identifier les canaux les plus efficaces pour la défense des droits, la communication, la mobilisation sociale et les approches comportementales.
  • Fournir une assistance technique aux partenaires de mise en œuvre, si possible, renforcer les capacités des acteurs communautaires dans leurs zones d’opération.
  • Collaborer avec les principales parties prenantes pour s’assurer que l’accent est mis sur les comportements prioritaires identifiés et que les matériels et stratégies (à tous les niveaux) élaborés sont fondés sur des preuves, liés et se renforcent mutuellement.
  • Veiller à ce que le genre soit au premier plan de toutes les activités du CSC, y compris la conception, la planification, la mise en œuvre et le suivi.
  • En collaboration avec l’équipe élargie de Breakthrough ACTION , concevoir des stratégies, des approches et un processus de planification pour assurer la durabilité et l’autonomie du Mali, notamment : en s’appuyant sur les efforts mis en place par l’USAID et d’autres partenaires de développement ; en utilisant les systèmes existants pour la coordination et la mise en œuvre ; en explorant les partenariats public-privé pour améliorer l’exécution des interventions CSC ; en renforçant les structures de coordination CSC au niveau central, des comités et des communautés ; et en favorisant l’appropriation par le Mali.
  • Assister aux réunions et représenter les initiatives SBC du projet à tous les niveaux pertinents de fonctionnaires, de partenaires, de donateurs, d’ONG et de représentants du secteur privé.
  • S’assurer que la documentation du projet est correctement rédigée, assemblée et partagée ;
  • Participer au processus de sélection des personnes ressources pour fournir une assistance technique au projet et en particulier le volet SBC ;

Au sein du projet, le CT CSC assurera la revue complète de tous les produits clés (rapports, matériels, messages et autres documents) liés au CSC et suivra avec les personnes impliquées pour assurer les corrections/améliorations, finalisation et présentation professionnelle et efficace des livrables. Il planifiera soigneusement avec les consultants et partenaires dès le début des processus afin d’assurer la bonne compréhension partagée des produits techniques et le bon déroulement pour livrer des produits de communication de haute qualité.

Les processus et produits spécifiques sur lesquels le CT va focaliser/diriger sont entre autres :

  • Le plan de national de communication sur les risques ;
  • Le développement des guides des messages et autres ressources de CSC pour les maladies zoonotiques destinés à l’utilisation du gouvernement et/ou des partenaires ;
  • Le processus de développement des matériels et supports de communication autour des maladies zoonotiques prioritaires ;
  • Le développement des produits CSC intégrant la technologie d’information et de communication (messages pour la ligne verte, etc.)
  • Le développement et orientation des différents acteurs/partenaires sur le CSC pour les maladies zoonotiques ;
  • Le renforcement des capacités du Groupe Technique sur la Communication de Risque
  • Autres initiatives à développer/mettre en œuvre selon le besoin
  • Participer à la réalisation de toutes autres tâches qui lui seront assignées.
  • Voyager à l’intérieur du Mali selon les besoins.

Qualification, expérience professionnelle et compétences 

Education et/ou Expérience

  • Au moins Master en santé publique, en communication, Administration des Affaires ou dans un domaine connexe requis ;
  • Une expérience d’au moins cinq ans dans le domaine de la santé, le développement;
  • Une expérience dans le renforcement des capacités, la défense des intérêts, la mobilisation sociale participative, la production de médias ou de matériel, et l’orientation des efforts de suivi et d’évaluation est préférable ;
  • Une expérience de travail sur un projet intégré est préférable ;
  • La connaissance de l’Agenda de la Sécurité Sanitaire Mondiale et du Règlement Sanitaire International (RSI) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est un atout. 

Compétences linguistiques 

  • Maîtrise de la communication écrite et orale en français ;
  • Capacité à présenter efficacement des informations aux responsables gouvernementaux, aux organismes de financement, aux groupes publics et aux membres de la communauté.

Compétences informatiques

  • MS Word, MS Excel, MS Powerpoint, d’autres logiciels standards. 

Les candidats intéressés à cet avis devront  envoyer une lettre de motivation et un CV détaillé mis à jour à recrutement@projetkjk.org  au plus tard le Vendredi 24 Avril 2020 à 12h00, heures GMT avec comme objet : « Candidature au poste de Conseiller CSC BA/Mali ».

Les soumissions qui ne comporteront pas l’objet indiqué ci-dessus, qui n’incluront pas les documents demandés ou qui seront reçues après la date limite ne seront pas prises en compte. 

  • CDD
  • Postulez avant le 24/04/2020
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email