Conseiller en développement de systèmes de marché

Sévaré HELVETAS MALI
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

HELVETAS Swiss Intercooperation, qui intervient au Mali depuis 1977, capitalise une longue expérience d’appui aux organisations paysannes de la base jusqu’au niveau national. Elle s’est vu confier par le bureau de la Coopération suisse au Mali un mandat pour la mise en œuvre du « Programme d’accompagnement des organisations paysannes par le développement de systèmes de marché durables ».

Dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle phase de 4 ans, deux nouveaux postes sont à pourvoir :

– 1 conseiller(ère) en développement de systèmes de marché (DSM),

– 1 conseiller(ère) en renforcement de capacités organisationnelles et institutionnelles d’organisations paysannes faitières.

Les candidatures féminines comme masculines sont les bienvenues.

Six organisations paysannes faîtières maliennes (OPF) bénéficient de l’appui du programme :

  • au niveau national (Bamako)
  • la CNOP (coordination nationale des organisations paysannes)
  • l’AOPP (association des organisations paysannes professionnelles)
  • au niveau régional
  • le CRCR (comité régional des concertations des ruraux), Sikasso
  • l’AOPP, Mopti
  • l’AOPP, Gao
  • la FUAPAD (fédération des unions des associations des producteurs pour une agriculture durable), Tominian

Poste de Conseiller (ère) en développement de systèmes de marché (DSM)

Le (la) conseiller (ère) en développement de systèmes de marché, sous la supervision du chef de projet, basé(e) au pôle de Sévaré, a un rôle de facilitateur (trice) de processus dans la perspective de l’atteinte des résultats visés par le projet. Il (elle) est chargé(e) d’accompagner des organisations paysannes faîtières ci-dessus citées pour principalement (i) faciliter la mise en relation d’affaire entre les OPF et le secteur privé et (ii) faciliter l’accès des pauvres au marché.

 Responsabilités :

  • Contribuer à la communication sur l’approche DSM et à sa mise en œuvre ;
  • Identifier et développer le partenariat entre les acteurs du marché ;
  • Faciliter la mise en relation d’affaire entre les OPF et les prestataires privés ;
  • Appuyer les OPF dans la priorisation des sous-fonctions et les interventions systémiques à mettre en œuvre concernant les différentes chaînes de valeurs appuyées par le projet dans sa zone d’intervention ;
  • Développer les compétences et appuyer les différents partenaires institutionnels (prestataire privé, OPF, ST, etc) en matière de développement du marché (y compris chaînes de valeur, approche DSM) ;
  • Effectuer des missions régulières d’appui et de suivi auprès des partenaires sur le terrain afin notamment de renseigner les indicateurs ;
  • Suivre et documenter les changements systémiques au cours de l’opérationnalisation des interventions ;
  • Renseigner les indicateurs liés à la valorisation économique et au développement de chaînes de valeur ;
  • Documenter et disséminer les bonnes pratiques des opportunités d’affaires : production de notes techniques, production de rapports, réalisation d’études spécifiques ;
  • Appuyer les acteurs dans l’élaboration de comptes d’exploitation et de plans d’affaires réalistes ;
  • Organiser la collecte et le traitement des données économiques des OPF et des entreprises ;
  • Faciliter l’accès à des services financiers adaptés aux acteurs des chaines de valeur à travers une étroite collaboration avec les institutions de financement ;
  • Travailler sur l’amélioration de l’offre des fournisseurs des services d’information et de vulgarisation pour mieux répondre aux besoins des acteurs des chaînes de valeur cibles ;
  • Faciliter la mise en relation des partenaires du secteur privé intervenant dans l’Agriculture avec les acteurs des chaines de valeurs (notamment les producteurs et leurs organisations, les transformateurs et les commerçants/sociétés) ;
  • Faciliter le renforcement des capacités des organisations faitières et interprofessions des chaines de valeur dans la gouvernance des chaines ;
  • Faciliter la relation commerciale des organisations faitières et des entreprises privées ;
  • Faciliter et promouvoir l’inclusion du genre / de l’équité sociale dans les chaines de valeurs du projet ;
  • Documenter et disséminer les bonnes pratiques et assurer une bonne visibilité du projet ;
  • Participer à l’élaboration, à la mise en œuvre du plan de travail annuel et mensuel, à l’organisation de sessions ou de groupes de travail (conseil technique, gestion du savoir et du savoir-faire, comité de pilotage, etc).

 Compétences et aptitudes

  • Une bonne connaissance de l’approche de développement de systèmes de marché (DSM) ;
  • Une bonne connaissance de l’environnement des affaires au Mali et dans la sous-région ;
  • Un savoir-faire et une bonne connaissance de l’ensemble des acteurs de systèmes de marché ;
  • Un savoir-faire et la connaissance du secteur privé, particulièrement des fournisseurs d’intrants, des services financiers et des services d’informations agricoles ;
  • Un savoir-faire et une bonne connaissance du cycle de projet ;
  • Un savoir-faire et une très bonne maîtrise de l’outil informatique et des technologies de l’information et de la communication ;
  • Une bonne connaissance du fonctionnement d’une organisation paysanne faîtière et du réseautage ;
  • Un très bon sens du relationnel et du pragmatisme dans le cadre du fonctionnement d’une équipe et du travail réalisé avec des partenaires.

Qualifications

  •  Être titulaire d’un diplôme de niveau BAC+4 en économie rurale ou tout autre diplôme équivalent ;
  • Avoir une expérience professionnelle avérée d’au moins 5 à 10 ans dans le domaine du développement de programmes agricoles (innovants) au Mali ou dans la sous-région.

Le dossier de candidature doit contenir les Éléments suivants :

– un curriculum vitae détaillé et actualisé mentionnant notamment une adresse complète, une adresse E-Mail, des coordonnées téléphoniques et les coordonnées de 3 personnes de référence,
– une lettre de motivation manuscrite signée, d’un maximum d’une page,
– la copie certifiée des diplômes et attestations.

LE DOSSIER DE CANDIDATURE DOIT MENTIONNER EN OBJET : le titre du poste auquel se réfère le dossier envoyé (un candidat ne peut postuler que pour un seul poste)

LE DOSSIER DE CANDIDATURE DOIT ÊTRE ENVOYÉ UNIQUEMENT PAR VOIE ELECTRONIQUE À : rafiatou.diawara@helvetas.org

Les dossiers incomplets ne seront pas traités.

Seules les candidats et candidates présélectionnés (es) seront contactés (es).

La date limite d’envoi des dossiers est le dimanche 17 décembre 2017 à 23H30.  

  • Postulez avant le 17/12/2017
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email