Chef de Projet CAMDEV

CDD Bamako
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

Type de Contrat : Contrat à mi-temps, à durée déterminée d’une année, renouvelable, avec période d’essai de 3 mois
Lieu de travail : Consulat de Monaco à Bamako
Poste proposé par : Direction de la Coopération Internationale – Département des Relations Extérieures et de la Coopération Gouvernement de la Principauté de Monaco
Salaire : Catégorie Chef de Projet Monaco au Mali
Date de fin de validité de l’annonce: du 28 octobre 2018 au 12 novembre 2018
Date souhaitée de prise de poste
 :  Févier 2019
Contact : par mail uniquement à cecile.dakouo@consulmonaco-ml.net

  1. Contexte du recrutement

La Direction de la Coopération internationale (DCI), au sein du Département des Relations Extérieures et de la Coopération, est en charge de la mise en œuvre de la politique d’Aide Publique au Développement du Gouvernement de la Principauté de Monaco.

L’action de la DCI vise à soutenir les pays en développement, à travers des coopérations bilatérales et multilatérales nouées avec un réseau de partenaires de terrain (autorités publiques, société civile, organisations internationales) chargées de la mise en œuvre de projets de coopération. La DCI finance ainsi une centaine de projets dans 12 pays, dans quatre domaines d’intervention clés pour lutter contre la pauvreté : la Santé, l’Education, l’Insertion socio-économique et la Sécurité alimentaire.

Le Gouvernement Princier de Monaco intervient au Mali dans le domaine de l’aide au développement depuis 2006 par l’intermédiaire de la Direction de la Coopération Internationale (DCI), à travers quatre domaines d’intervention.

Le soutien aux enfants vulnérables (situation de rue, handicap, orphelins, réfugiés…) fait partie des 6programmes phares de la Coopération monégasque.

Ainsi, la Coopération monégasque a noué depuis2014 plusieurs partenariats avec des acteurs nationaux et internationaux :

  • Samusocial International pour soutenir ses antennes au Mali, au Burkina Faso et en Tunisie
  • BICE/BNCE : appui aux jeunes filles et jeunes filles mère en détresse
  • Ministère de la Justice/Terre des hommes Lausanne : amélioration des conditions de vie des enfants en conflit avec la loi dans le District de Bamako et dans la commune de Kati
  • Santé Sud Mali : soutien aux enfants de la pouponnière, notamment ceux en situation de handicap
  • SOS Village d’Enfants Mali : projet RECORDE (respect des droits des enfants) et bourses d’études (école hôtelière Chiaka Sidibé)
  • Libre Vue : soutien aux activités de CECIFOOT et appui à l’internat de l’Institut des Jeunes Aveugles (IJA)
  • Centre d’appareillage Père Bernard Verspieren : soutien aux enfants en situation de handicap
  • APBS : soutien aux familles qui ont des enfants en situation de handicap.

Compte tenu des interactions possibles entre ces différentes interventions, la DCI de Monaco a créé en 2015 le Cadre de coordination des Actions de Monaco dans le Domaine de l’Enfance Vulnérable (CAMDEV) qui s’est réuni quatre fois depuis, afin d’assurer une meilleure coordination et mutualisation de l’action de Monaco dans le domaine de l’enfance vulnérable au Mali et donner de la visibilité aux activités soutenues.

Le CAMDEV réunit les partenaires privés et étatiques de la DCI dans le domaine de l’enfance vulnérable et d’autres acteurs impliqués dans ce domaine (tribunal pour enfant, commission des droits de l’homme, magistrats, bailleurs, ONG …).

De manière spécifique, la création du CAMDEV vise à :

  • Faciliter la coordination des interventions des partenaires et permettre leur alignement  avec les priorités nationales du Mali.
  • S’assurer duréel impact des projets financés sur le groupe cible des enfants vulnérables au Mali.
  • Créer un cadre pratique de partage d’expériences et de bonnes pratiques.
  • Mener des réflexions sur les défis et assurer une participation active de Monaco dans le dialogue politique de haut niveau au sein du groupe justice des PTF.
  • Mener un projet à l’échelle nationale, voire régionale.

Le CAMDEV est un cadre d’échange à caractère informel mis en place pour favoriser la cohérence et l’efficience des interventions des différents partenaires. Il reconnaît la primauté du rôle de l’Etat malien en ce qui concerne la coordination technique à travers ses institutions habilitées. Le cadre de coordination se veut être une plateforme de coordination de l’aide sur la problématique de l’enfance vulnérable, de communication efficace et un outil de plaidoyer. Sa présidence est assurée par la DCI de Monaco à travers sa  Coordinatrice Pays qui en assure le secrétariat permanent.

Lors de la troisième session du CAMDEV, une des recommandations concernait la création d’un groupe de réflexion ad ’hoc sur les vulnérabilités de l’enfant composé comme suit :

  • Samusocial Mali
  • Commission nationale des droits de l’Homme
  • Tribunal pour enfant
  • Direction nationale de la promotion de l’enfant
  • SOS Villages Mali

Cependant depuis sa création en octobre 2017, le groupe n’a pu se réunir faute de ressource humaine dédiée à sa coordination.

Pour assurer le suivi et la coordination du CAMDEV, la DCI lance un avis de recrutement d’un Chef de Projet répondant aux conditions et exigences suivantes :

  1. Position dans le dispositif

Le Chargé CAMDEV, recruté en contrat de droit malien, sera employé par le Consulat de Monaco, placé sous la responsabilité de la Responsable Pays basée à Bamako au sein du Consulat et du Responsable Programmes Mali basé à Monaco.

L’intéressétravaillera en étroite collaboration avec l’équipe et est appelé à avoir des échanges réguliers avec les différents partenaires nationaux et internationaux.

  1. Attributions et responsabilités

Le Chargé CAMDEV aura la responsabilité du suivi du CAMDEV et de l’organisation de deux sessions du cadre par an.

Les responsabilitésdu chargé CAMDEVconcernentégalement la mise en œuvre des activités visant à atteindre les objectifs du cadre, à savoir :

  • Suivi des suites du CAMDEV (rédaction des comptes rendus de réunions, organisation des réunions des groupes de travail …).
  • Suivi des groupes de travail du CAMDEV.
  • Formulation de messages de plaidoyer pertinents pour les ONG.
  • Formation des acteurs du CAMDEV en plaidoyer et gestion de projet.
  • Accompagner le développement de projets multi-acteurs CAMDEV dans une démarche participative mettant en avant le renforcement des capacités des acteurs à identifier des problèmes communs et à et à proposer des solutions pertinentes sous forme de projets structurants assorti d’un cadre partenarial opérant.
  • Assurer une veille informative sur le domaine de l’enfance vulnérable au Mali (textes de loi, nouveaux projets, nouveaux partenaires, plaidoyers ….)
  • Traiter, analyser, capitaliser l’information.
  • Développer un système d’évaluation/analyse de l’impact du CAMDEV
  • Et toute autre tâche qui lui sera confiée pendant la durée de son contrat en lien avec l’enfance vulnérable.

Projet CAMDEV multi-partenaires, à terme il pourra s’agir des activités suivantes, en lien avec la Coordinatrice Pays et la Responsable Programmes Mali :

  • Piloter un projet issu des concertations entre acteurs
  • Préparer le planning de travail et les termes de référence des activités
  • Organiser les activités (formations, ateliers, réunions…)
  • Gérer les volets administratif& financier (autorisations, commandes, traçabilité des ressources, budgets prévisionnels, suivi des dépenses…)
  • Piloter le projet selon les activités prévues et les résultats attendus du projet
  • Analyser la progression du projet, les résultats et indicateurs du projet
  • Adapter/reprogrammerles activités selon l’évolution du contexte (événements, état d’avancement, affectation des moyens)
  • Consulter, écouter et informer sa hiérarchie et les acteurs nationaux partie prenantes du cadre
  • Organiser, réguler, coordonner les moyens nécessaires pour la réalisation des activités enprenant en compte les aspects humains, matériels,environnementaux et financiers
  • Développer un système d’évaluation et/ou d’étude d’impact  du projet ;
  • Diligenter et/ou Réaliser une évaluation du projet
  • Restituer les résultats de l’évaluation
  • Valoriser les résultats de l’évaluation
  • Ecrire les rapports d’activités
  • Présenter les résultats d’avancement du projet

Touteautre tâche qui lui sera confiée

  1. Profil Recherché & Conditions

Compétences requises :

  • Diplômé en droit, dans le social, l’aide au développement ou dans les métiers de l’enfance avec au moins 8ans d’expérience.
  • Expérience avérée en gestion du cycle de projet et en formation / animation de réseaux et de groupes d’apprentissage, plaidoyer, sensibilisation au développement.
  • Expérience géographique : Afrique de l’Ouest, et plus précisément le Mali.
  • Excellente capacité rédactionnelle, analytique.
  • Maîtrise du français, la connaissance d’une langue nationale du Mali constituerait un atout.
  • Expérience en évaluation de projets et en communication serait un plus.
  1. Qualités recherchées :
  • Organisation, rigueur, dynamisme.
  • Excellent relationnel, diplomatie et prise d’initiatives.
  • Capacité à se déplacer régulièrement sur le terrain dans le pays.

Lieu : Bamako avec possibilité de missions à l’intérieur du pays

CONDITIONS : le chargé CAMDEV est classé dans la catégorie « Chef de projet » DCI au Mali

  • Statut : Contrat à Durée Déterminée (CDD) de 1 an, renouvelable, avec période d’essai de 3 mois.
  • Rémunération : Niveau Chef de projet DCI au Mali
  • Temps de travail : Mi-temps
  • Date de début de contrat: Février 2019

Important : seuls les candidats dont les dossiers auront été présélectionnés seront contactés.

  • CDD
  • Postulez avant le 12/11/2018
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email