Orange Mali - Nouvelles SO\'BOX

Auditeur Interne

CDD Bamako PGSM - PROJET DE GOUVERNANCE DU SECTEUR DES MINES
Print Friendly, PDF & Email

Informations

Titre du poste :   Auditeur Interne

Lieu :  Mali

Date de clôture des candidatures : 28 Février 2020

Domaine :  Audit / Contrôle

Langue de travail :  Français

Période probable :   1er Mai 2020 au 30 Juin 2024

Contexte

La république du Mali a obtenu de l’Association Internationale de Développement (IDA), le financement du Projet P 164242 – Projet de Gouvernance du Secteur des Mines (PGSM), placé sous la tutelle du Ministère des Mines et du Pétrole. Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de ce Projet, une Unité de Coordination (UCP) a été créée et souhaite recruter un Auditeur Interne.

DESCRIPTION DU PROJET

Le projet vise à améliorer la contribution du secteur minier aux objectifs de croissance à long terme du gouvernement en mettant l’accent sur la croissance et la diversification de la production minière, une gouvernance améliorée et des revenus tirés de l’extraction, ainsi que le développement économique local induit par le secteur minier. À cette fin, les activités du projet sont axées sur (i) l’amélioration de l’environnement favorable à la diversification et à la croissance du secteur minier ; ii) renforcer la gouvernance et la transparence des ressources ; et (iii) maximiser l’impact socio-économique de l’exploitation minière en développant des liens économiques et fiscaux avec l’économie locale. Les composantes du projet proposé sont décrites ci-dessous.

COMPOSANTES DU PROJETS

Le projet comprend les composantes suivantes :

Composante A : Créer les conditions de la croissance et de la diversification du secteur minier

Composante B : Renforcement de la transparence des revenus et de la gouvernance

Composante C : Maximiser l’impact de l’exploitation minière sur le développement local

Composante D ; Intervention d’urgence éventuelle

Composante E : Coordination du projet 

OBJECTIF DES TERMES DE REFERENCE 

L’objectif de ces termes de référence est de recruter un Auditeur Interne.

Tâches et responsabilités

Sous la supervision du Coordinateur du projet l’auditeur doit :

  •   Elaborer la charte d’audit ;
  •   Réaliser la cartographie des risques opérationnels et financiers de chacun du projet ;
  •   Définir les objectifs d’audit ;
  •   Etablir le plan annuel d’audit ;
  •   Former les acteurs sur les procédures d’exécution et les conditions d’audit.
  •   Passer en revue les systèmes financiers et documents comptables du Projet pour s’assurer que les dépenses engagées ainsi que celles reportées aux projets peuvent être vérifiées sur des documents comptables dûment validés et enregistrés ;
  •   Vérifier le respect des délais des procédures budgétaires et d’acquisition des biens et services ;
  • S’assurer de la correcte tenue de la comptabilité et des rapprochements bancaires des comptes ;  
  •   Vérifier la bonne tenue des documents de comptabilité matières ;
  •   Vérifier la couverture contre les risques généraux pendant les opérations administratives, comptables et financières ;
  •   Vérifier que les actifs sont correctement enregistrés et protégés ;
  •   Vérifier le respect des procédures de décaissement pour toute opération financière ;
  •   S’assurer que les projets établissent des rapports et des états financiers sincères et exacts ;
  •   Veiller au respect des dispositions de passation de marchés décrites dans le Manuel d’exécution de procédure du projet ;
  •   Examiner et évaluer l’utilisation efficace et efficiente des ressources du projet ;
  •   Procéder à des missions d’audit opérationnel (principalement vérifications physiques des activités au niveau régional) conformément au planning de contrôle validé et selon une approche basée sur les risques ;
  •   Vérifier le respect de la périodicité d’envoi des informations entre l’UCP et ses partenaires ;
  •   S’assurer que les structures partenaires (Agences d’exécution, Ministères, autres organismes…) collaborent dans la fourniture d’informations au niveau central et régional ;
  •   S’assurer du respect des dispositions anti-fraude et anti-corruption dans la gestion du projet.
  •   Attirer l’attention du Coordonnateur sur les faiblesses et dysfonctionnements du système de gestion du projet ;
  •   Assurer le suivi des recommandations formulées lors des précédentes vérifications et des missions d’audit et de supervision/appui à la mise en œuvre du projet ;
  •   Assurer le suivi des recommandations formulées lors des précédentes vérifications et des missions d’audit et de supervision/ appui à la mise en œuvre du projet.
  •   Constater la conformité des opérations par rapport aux Manuel d’exécution s de procédures, ou, le cas échéant, constate les dysfonctionnements au niveau de la mise en œuvre de chacun des projets et propose des solutions pour y remédier ;
  •   Rédiger des rapports trimestriels du projet (ou selon toute autre périodicité convenue en conformité avec le plan d’audit) à destination du Coordonnateur comportant les contrôles menés, les résultats et les recommandations d’amélioration adéquates, les réponses des audités ainsi que le suivi des recommandations antérieures ;
  •   Assurer la mise en œuvre des recommandations des auditeurs externes vis-à-vis du projet ;
  •   Assurer la mise en œuvre satisfaisante des recommandations des missions d’appui de la Banque mondiale vis-à-vis du projet ;
  •   Rédiger des rapports annuels sur les projets à l’attention du Comité de Pilotage (CP) en toute indépendance.

ROLE ET OBLIGATIONS DE L’AUDITEUR

L’Auditeur signera un contrat de performance avec la coordination du projet afin d’assurer en temps voulu (i) le bon fonctionnement du dispositif de contrôle interne du Projet et l’aide à atteindre ses objectifs en formulant des propositions pertinentes.

L’Auditeur Interne fait partie de l’équipe de l’UCP. Il entretient des liens fonctionnels avec les autres membres de l’UCP. Toutefois, il dispose d’une certaine indépendance dans la communication de ses rapports annuels qu’il devra adresser directement au comité de pilotage (CP).

Dans les deux mois qui suivent son recrutement, il effectuera entre autre, une mission de terrain pour bien apprécier l’enjeu de sa mission et élaborera une charte d’audit qui présentera notamment les grandes lignes et la finalité de l’audit interne, le rôle de l’auditeur, la planification des missions, etc. et (ii) un plan de travail annuel qui contient une matrice des risques et contrôles, la fréquence des visites, les moyens qui seront mis en œuvre, les diligences relatives aux risques de fraude et corruption. Ces documents devront être soumis à la validation de la Coordination du projet et à l’IDA pour avis.

OBLIGATIONS DE L’ADMINISTRATION (PROJET)

L’administration remettra au spécialiste l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Elle remettra également à la disposition dudit spécialiste, les locaux et équipements nécessaires pour assurer une bonne prestation de service. Une évaluation de la performance du spécialiste sera faite tous les six mois et joint au rapport semestriel du projet

Formations et experiences requires
Niveau
  • Diplôme d’Etudes Supérieures (au minimum bac+4) en comptabilité, finances, gestion, audit ou tout autre diplôme équivalent, avec de bonnes connaissances de la gestion financière et de l’audit interne.
Expérience

 

  • Cinq (5) années d’expérience générale en gestion comptable / audit minimum dans un cabinet d’audit, administration ou entreprise de renom, dont au moins deux (2) dans un projet financé par la Banque mondiale ou un partenaire technique et financier (PTF) de référence (Union Européenne, BAD etc.)
ompétences
Connaissances en informatique et Technique :

Le candidat ou la candidate devra avoir l’expérience de l’utilisation de l’ordinateur ainsi qu’une bonne connaissance des logiciels bureautiques (traitements de texte et tableur) 

Le candidat ou la candidate devra justifier d’une bonne connaissance de la méthodologie de pilotage d’un service d’audit interne et des procédures de gestion (notamment gestion financière et passation de marchés) des projets de développement financés par de PTF. 

Autres aptitudes : 

  • Le candidat devra faire preuve d’une bonne expression orale et écrite en Français.
  • La connaissance de l’anglais serait un atout.
  • Le candidat doit avoir une bonne aptitude à la communication écrite et orale en français. Il devra par ailleurs être reconnu comme disposant d’aptitudes à travailler en équipe
Arrangements de mise en œuvre
L’administration remettra à la disposition du comptable l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Elle remettra également à la disposition dudit comptable, les locaux et équipements nécessaires pour assurer une bonne prestation de service.

Une évaluation de la performance du Comptable sera faite les six premiers mois par la coordination du projet et jointe au rapport semestriel du projet. 

CONDITIONS D’EMPLOI :

Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat à négocier avec la coordination du projet.

L’Auditeur doit être libre de tout engagement à compter de la date de signature du contrat (01/04/2020)

DURÉE DU CONTRAT 

Le contrat de l’Auditeur aura une durée ne pouvant excéder celle du Projet (5 ans) avec une période probatoire de six (6) mois.

  1. Soumission de l’application
Tout candidat intéressé doit faire parvenir au Projet de Gouvernance du Secteur des mines en copie physique ou par email :

  •   Une lettre de motivation adressée au Coordonnateur du projet ;
  •   Un CV actualisé, daté et signé ;
  •   Une copie certifiée des diplômes et attestations ;
  •   Les attestations de service ou preuves attestant l’expérience professionnelle du candidat.

Les dossiers de candidature doivent être :

Soit déposés sous plis fermés ou par email avec mention ‘’Recrutement pour le poste de comptable au compte du projet de Gouvernance du Secteur des mines (PGSM) au Mali, au plus tard le 28 Février 2020, au Quartier Hamdallaye ACI 2000-Bamako, Immeuble du Conseil National du Patronat Malien (CNPM) 3ème étage, face au Gouvernorat de District de Bamako. Tél: 00223 76 46 52 52/ 76 12 41 61 –  E-mail : hamara.toure@gmail.com, M. Hamara TOURE, Coordinateur en mettant en copie doumabou24@gmail.com, M. Bakary DOUMBIA, Spécialiste en Passation des Marchés.

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à hamara.toure@gmail.com

  • CDD
  • Postulez avant le 28/02/2020
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email