Auditeur Interne

CDD Mali PROGRAMME SUR LES FILETS SOCIAUX « JIGISEMEJIRI »
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

PROJET DE DEPLOIEMENT DES RESSOURCES DE L’ÉTAT ET DECENTRALISATION POUR L’AMELIORATION DES SERVICES

SELECTION DE CONSULTANTS PAR LES EMPRUNTEURS DE LA BANQUE MONDIALE

APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D’UN AUDITEUR INTERNE 

NOM DU PAYS : MALI 

NOM DU PROJET : PROJET DE DEPLOIEMENT DES RESSOURCES DE L’ÉTAT ET DECENTRALISATION POUR L’AMELIORATION DES SERVICES 

INTITULE DE LA MISSION : RECRUTEMENT D’UN AUDITEUR INTERNE

N° Don : PPA V 268

N° de référence (selon le Plan de Passation des marchés): N°  19 – service de consultants du PPM en version Word en date du  25 février 2019.

Le Gouvernement du Mali a reçu un Don  de l’Association internationale de développement (IDA), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce Don  pour le Recrutement d’un Auditeur Interne pour le compte du Projet de Déploiement des Ressources de l’État et Décentralisation pour l’Amélioration des Services. 

Missions

L’Auditeur interne aura pour mission de :

  • exécuter les missions d’audit interne en conformité avec les normes internationales régissant la pratique professionnelle de l’Audit interne et les procédures admises ;
  • s’assurer de l’application des procédures dans les domaines de l’administration générale, de la passation des marchés, de la gestion financière mais surtout de toute la procédure débouchant sur le financement des conventions avec les différents partenaires impliqués dans la mise en œuvre du Projet ;
  • passer en revue l’ensemble des opérations menées sur le fonds de la Banque Mondiale pour une meilleure implantation du système de contrôle ;
  • conduire les missions de contrôle opérationnel de terrain afin de s’assurer que les procédures sont respectées et que les activités se déroulent de manière satisfaisante ;
  • contribuer au renforcement des capacités de tous les acteurs sur la base des faiblesses identifiées ;
  • apprécier les transactions financières liées aux activités du Projet et des niveaux de risques, fraudes et corruptions éventuelles ;
  • s’assurer de la mise en œuvre des recommandations des audits externes, internes et des différentes missions de supervision y compris celles des partenaires financiers ;
  • faciliter les travaux des auditeurs financiers et techniques, et de toute autre instance de vérification des opérations du Projet ;
  • assurer toutes autres missions de vérification que le Coordinateur jugera utile pour la bonne marche du Projet.

Qualifications et expériences requises

Les candidats pour ce poste doivent disposer des qualifications minimales requises suivantes :

  • être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur (au moins Bac+4) en audit, en gestion, finance et comptabilité, économie ou droit ;
  • avoir une expérience professionnelle, d’au moins cinq (5) ans, dans le domaine de l’audit et du contrôle interne en cabinet, en entreprise ou au sein d’un projet sous financement des bailleurs de fonds ;
  • avoir une bonne connaissance des règles et procédures des bailleurs de fonds, notamment la Banque mondiale (IDA) ;
  • avoir une bonne connaissance de la Passation des marchés suivant les procédures nationales et celles de la Banque mondiale (IDA) ;
  • avoir une bonne connaissance des systèmes de gestion financière informatisée et des logiciels de comptabilité générale, analytique, budgétaire et financière et de gestion de projet ;
  • avoir une aptitude à travailler en équipe et sous pression et être doté d’une grande capacité d’écoute et de communication ;
  • être méthodique et rigoureux dans le traitement des dossiers ;
  • avoir une bonne maîtrise du français écrit et oral ; la maîtrise de l’anglais serait un atout ;
  • avoir une bonne capacité de rédaction et de synthèse ;
  • être de bonne moralité, discret et discipliné ;
  • avoir un sens marqué de l’organisation, de responsabilité, de rigueur et d’intégrité.

Durée de la mission

Le contrat de l’auditeur interne sélectionné à l’issue de ce processus de recrutement, sera d’un (01) an renouvelable après une période probatoire de six (6) mois. Au cas où la performance de l’auditeur interne est satisfaisante, son contrat pourra être reconduit pour couvrir la durée du Projet, sous réserve de l’évaluation annuelle de sa performance jugée satisfaisante par le Coordonnateur national du projet, et confirmée avec l’avis de la Banque mondiale.

Dossier de candidature

Les dossiers de candidature devraient comporter les pièces suivantes :

  • une lettre de motivation adressée au Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des Finances ;
  • un CV actualisé ;
  • une copie certifiée ou légalisée des diplômes de formation supérieure ;
  • les attestations ou preuves attestant de l’expérience professionnelle du candidat.

Dépôt des candidatures

Les Consultants individuels intéressés et ayant les qualifications requises sont invités à manifester leur intérêt en soumettant leur dossier sous pli fermé en un (01) exemplaire avec la mention « Candidature au poste d’un auditeur interne du « Projet de Déploiement des Ressources de l’État et Décentralisation pour l’Amélioration des Services» à Bamako au plus tard le 20/09/2019 à 16 heures GMT précises à l’adresse :

PROGRAMME DE  FILETS SOCIAUX « JIGISEMEJIRI » ACI 2000, rue 329, porte 120 Bamako – Mali, Tél : (00223) 20 22 16 15 / 20 22 16 17, 2ème étage, bureau de la passation de marché. Email: msako@jigisemejiri.org, acisset@jigisemejiri.org, dtall@jigisemejiri.org

Procédures de sélection

L’auditeur interne sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et Août 2018.

Il reste entendu que le recrutement d’un candidat fonctionnaire doit satisfaire aux dispositions de la clause 3.23 d) du Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) de Juillet 2016, qui précisent que les responsables d’administrations publiques et les fonctionnaires du pays de l’Emprunteur peuvent être engagés dans le cadre de contrats de consultants dans ledit pays, soit individuellement soit comme membre de l’équipe d’experts proposée par un cabinet de consultants, uniquement lorsque :

  • leurs services sont d’un caractère unique et exceptionnel, ou leur participation est indispensable à l’exécution du projet ;
  • leur engagement ne créera pas de conflit d’intérêts ; et leur engagement n’enfreint aucune loi, réglementation ou politique de l’Emprunteur.

Il est également porté à l’attention des candidats que les dispositions de la clause 3.15 d) du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

  • CDD
  • Postulez avant le 20/09/2019
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email