Assistant technique national en communication

Kati CTB - AGENCE BELGE DE DEVELOPPEMENT
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

Le programme d’appui au fonctionnement de l’état civil et à la mise en place d’un système d’information sécurité au Mali (PAECSIS) est financé par l’Union Européenne à travers le Fonds Fiduciaire « European Union Emergency Trust Fund for stability and addressing root causes of irregular migration and displaced persons in Africa ». La mise en oeuvre du PAECSIS a été confiée à la CTB et CIVIPOL via des modalités contractuelles distinctes.
Le Fonds Fiduciaire de l’UE finance des projets pertinents pour remédier aux causes de la migration, et pour encourager les efforts du Mali dans la coopération sur des questions migratoires. Dans ce cadre, il doit apporter un appui pour la mise en place d’un système d’information de l’état civil universel et sécurisé afin que chaque Malien soit en mesure de revendiquer les droits inhérents à son identité.
Le PAECSIS a pour objectif général de contribuer à l’universalité des faits d’état civil par la mise en place d’un système d’information et de gestion sécurisé à même d’être exploité par les administrations utilisatrices. Plus spécifiquement, il vise à :
– Contribuer à la consolidation et à la modernisation du système de l’état civil par i) la mise en place d’un appui au pilotage stratégique de l’état civil, ii) le développement des capacités des administrations chargées de la gestion de l’état civil (amélioration de l’offre), et, iii) la
sensibilisation des acteurs (amélioration de la demande) ;
– Disposer d’un fichier central de l’état civil consolidé et interconnecté avec des centres d’état civil par la mise en place d’un système d’information de l’état civil informatisé relié à une base de données biométriques à même de sécuriser l’identité de la population et d’être exploitable par d’autres administrations utilisatrices (communes, postes consulaires, etc.).

La CTB Mali recherche pour le PAECSIS : 01 (UN/UNE) ASSISTANT(E) TECHNIQUE NATIONAL(E) EN COMMUNICATION (INSTITUTIONNELLE ET SOCIALE)

Mission principale : Appuyer le programme dans la définition et la mise en oeuvre de sa stratégie de communication institutionnelle et de ses stratégies de communication grand public et de proximité pour une meilleure appropriation du système d’état civil par les populations, et contribuer à la capitalisation et la gestion des connaissances du programme.

Lieu d’affectation : Kati (Direction National de l’Etat Civil) ;

Position : sous l’autorité hiérarchique de l’Intervention Manager (chef de composante CTB), contrat CDI à clause terme ;
Salaire et avantage : rémunération en fonction et de l’expérience professionnelle utile suivant la grille salariale ; pécule de 13ième mois, couverture d’assurance santé ; prime mensuelle de logement pour non résident.

Profil :
Formation supérieur Bac+4 minimum en sciences politiques, sociologie, sciences et techniques de l’information et de la communication ou équivalent.
Au minimum 7 ans d’expérience générale en matière de communication institutionnelle ou sociale (IEC) dans le cadre de projets/programmes de développement de la coopération internationale ;
Au minimum 3 ans d’expérience dans la conception ou la mise en oeuvre de stratégie de communication grands publics ou de proximité ;
Expérience significative dans la gestion des relations publiques et dans le conseil en communication institutionnelle auprès d’acteurs publics;
Expérience démontrée dans le développement d’approches et la conception d’outils de communication (campagne de communication sociale et organisation d’évènements).
Connaissance des opportunités dans l´utilisation des NTIC ; la maitrise des supports des NTIC est un atout ;
Bonnes capacités de synthèse, esprit d’analyse ;
Capacité de planification, d’organisation et de gestion et attitude proactive ;
Capacité d’animation et de facilitation, sens de la diplomatie et de la recherche de compromis, Créativité, dynamisme, sens de la diplomatie, goût prononcé pour le travail d’équipe, curiosité, sens de l’innovation ;
Parfaite maîtrise de l’outil informatique, connaissance de logiciels informatiques de la communication et des médias sociaux ;
Parfaite connaissance de la langue française et capacités rédactionnelles avérées, une bonne maîtrise d’une ou plusieurs langues nationales.

Dossiers :
Les candidats intéressés par le présent avis de recrutement doivent fournir un dossier comportant :
1. Une demande écrite
2. Une lettre de motivation (sauf pour les chauffeurs) ;
3. Un curriculum vitae actualisé ;
4. Les copies certifiées des diplômes et des attestations des employeurs précédents ;
5. L’extrait de casier judiciaire ;
6. Les références d’au moins deux précédents employeurs.
Les dossiers de candidatures doivent être déposés auprès de la Représentation de la Coopération Technique Belge à Badalabougou Est, rue 25, Porte 251, BP.E 4804, Bamako Tel. +223 20 23 96 42/Fax. +223 20 23 67 27, au plus tard le 19 janvier à 10heures précises. Les bureaux de la Représentation sont ouverts de 8h00 à 17h00.
NB : les Termes de référence détaillés du poste sont disponibles aux bureaux indiqués. Seuls les candidats présélectionnés seront convoqués pour les tests et entretiens. Les dossiers de candidature ne seront pas retournés.
L’utilisation du genre masculin couvre à la fois les femmes et les hommes. Les femmes sont particulièrement encouragées à présenter leur candidature et la sélection tiendra compte de l’égalité et l’équilibre au niveau des ressources humaines.

  • Postulez avant le 19/01/2018
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email