Services d’une entité/organisation chargée de mener une enquête qualitative

25/02/2018 BANQUE MONDIALE
Print Friendly, PDF & Email

Services d’une entité/organisation chargée de mener une enquête qualitative

Sollicitation de manifestation d’intérêt pour les Services d’une entité/organisation chargée de mener une enquête qualitative sur l’expérience et les perceptions de la figure parentale principale en matière de développement du jeune enfant au Mali.

Secteur : Petite Enfance – Type de projet : Recherche/Etudes 

OBJECTIFS 

La Banque mondiale souhaite recruter une Entité pour la réalisation d’une étude qualitative des expériences de la figure parentale principale malien de jeunes enfants (de moins de 6 ans). Plus précisément, l’étude portera sur les perceptions et les expériences de la figure parentale principale en ce qui concerne les défis du développement de la petite enfance et les obstacles aux soins attentionnés chez les personnes déplacées et non déplacées de Jigisemejiri[1] et des non-bénéficiaires. Cette étude a pour objectifs spécifiques de :

  1. Comprendre l’expérience et les défis de la figure parentale principale dans la prestation de soins attentifs pour les jeunes enfants dans le contexte malien, y compris la réceptivité ; le soutien à l’apprentissage précoce ; la sécurité ; la prestation de soins qui favorisent la santé, l’hygiène et la nutrition; et le stress / l’adaptation / bien-être mental.
  2. Documenter le degré auquel les propres expériences, défis et facteurs de stress de la figure parentale principale peuvent affecter la capacité à fournir des soins attentionnés aux jeunes enfants.
  3. Identifier la pertinence des défis et toute variance telle que décrite par les personnes déplacées / non-déplacées et par la figure parentale principale bénéficiaire / non-bénéficiaire de Jigisemejiri avec de jeunes enfants.
  4. Identifier toutes les sources de résilience qui peuvent être maximisées pour protéger contre les résultats de développement négatifs pour les enfants déplacés et leurs parents au Mali.

METHODES 

Avec le soutien du Groupe de Travail du GBM, l’Entité sera chargée de la réalisation d’une étude qualitative sur les perceptions et l’expérience de la figure parentale principale en ce qui concerne les défis de développement des enfants dans certaines communautés maliennes. L’Entité devra utiliser le protocole d’étude ainsi que les instruments d’étude pertinents définis par la Banque mondiale pour effectuer un travail qualitatif dans les quatre groupes cibles (Tableau 1). La réalisation du travail qualitatif comprendra : (i) un prétest local des instruments d’étude et une adaptation dans la langue locale ; (ii) l’organisation du travail qualitatif identifié ; (iii) la collecte des données et (iv) la production des produits livrables requis.

Tableau 1 : Groupes cibles pour la participation[2]

Bénéficiaires de JigisemejirisNon-bénéficiaires de Jigisemejiri
DéplacésDéplacés, bénéficiaires de JigisemejiriDéplacés, non-bénéficiaires de Jigisemejiri
Non-déplacésNon-déplacés, bénéficiaires de JigisemejiriNon-déplacés, non-bénéficiaires de Jigisemejiri

 

L’Entité devrait travailler en étroite collaboration avec le Groupe de Travail du Groupe de la Banque mondiale et ses homologues gouvernementaux, à la demande et selon les besoins, à tous les stades de la consultation.

Les tâches de l’Entité consisteront, entre autres, à :

  1. Elaborer un plan d’exécution (Produit livrable 1) : Préparer un projet de calendrier de travail à soumettre au Groupe de Travail du Groupe de la Banque mondiale pour examen et approbation. Le plan d’exécution doit indiquer clairement comment les activités ci-dessous seront réalisées, y compris le calendrier d’exécution et les responsabilités de tous les acteurs.
  2. Obtenir l’approbation éthique locale : S’assurer que toutes les normes internationales et maliennes sont respectées pour la recherche sur des sujets humains.
  3. Procéder à la formation des enquêteurs : Organiser une formation des enquêteurs, si nécessaire, afin d’assurer une collecte de données de haute qualité.
  4. Organiser le travail qualitatif : assurer la liaison avec tous les acteurs du projet (Groupe de Travail de la Banque mondiale, Unité de Gestion des Programme du projet, acteurs de collectivités locales, etc.) pour organiser le travail qualitatif, notamment assurer toute la logistique (espace de travail qualitatif et participation des bénéficiaires, par exemple) sont planifiés de manière efficace / efficiente.
  5. Réaliser le travail qualitatif : Suivant le protocole d’étude et en utilisant les instruments d’étude pertinents, effectuer le travail qualitatif. Le travail qualitatif comprendra l’organisation de 24 groupes de discussion comme suit :
Jigisemejiri bénéficiaires

(Figures parentales avec des enfants)

Non Jigisemejiri bénéficiaires

(Figures parentales avec des enfants)

Déplacés0-12 mois>13 mois0-12 mois>13 mois
Gao (Gao)Segou (Niono)Gao (Gao)Segou (Niono)
Timbuktu

(Niafunke)

Mopti

(Youwarou)

Timbuktu (Niafunke)Mopti

(Youwarou)

Mopti

(Youwarou)

Bamako

(Commune III)

Mopti

(Youwarou)

Bamako

(Commune III)

Non- déplacés0-12 mois>13 mois0-12 mois>13 mois
Gao (Gao)Segou (Niono)Gao (Gao)Segou (Niono)
Timbuktu

(Niafunke)

Bamako (Commune III)Timbuktu (Niafunke)Bamako

(Commune III)

Mopti

(Youwarou)

Mopti

(Youwarou)

Mopti

(Youwarou)

Mopti

(Youwarou)

 

De plus, 48 observations à domicile et des entretiens individuels semi-structurés en face à face seront organisés dans les mêmes lieux.

La réalisation du travail qualitatif nécessite d’assurer la qualité de la collecte des données sur le terrain à tout moment. Le protocole d’étude comprend déjà des propositions et outils de collecte des données. Les données primaires devraient être recueillies au moyen d’enregistrements audio et de notes manuscrites. Fournir une note d’information sommaire au Groupe de Travail du GBM basée à Bamako, si nécessaire.

  1. Etude documentaire (Produit livrable 2) : Préparer une liste des participants à l’étude et les principales caractéristiques démographiques, conformément aux directives en matière d’éthique. Fournir au GBM une transcription complète et textuelle de toutes les données collectées dans leur intégralité, ainsi que des enregistrements numériques et des notes d’énumération. Une attention particulière sera accordée à l’utilisation et à la définition des termes locaux, le cas échéant.
  2. Procéder à l’analyse des données (Produit livrable 3) : Effectuer une analyse préliminaire et identifier les thèmes clés des discussions des groupes de discussion et des résultats des autres instruments utilisés, en collaboration avec le GBM. Fournir une liste de codes, de livres de codes et d’analyses textuelles pertinentes. Faire des contributions et des commentaires dans le rapport de synthèse.
  3. S’engager dans la diffusion de l’étude : L’Entité participera à la diffusion locale du paquet « Enfants en Déplacement », selon les besoins du Groupe de Travail du GBM.

L’Entité communiquera avec le Groupe de Travail du GBM à chaque étape. Tous les produits livrables doivent être préparés et livrés au GBM en langue française et traduits dans la langue locale selon les besoins de l’étude.

PRODUITS LIVRABLES & CALENDRIER PREVISIONNEL DE LIVRAISION 

L’Entité sera responsable de la livraison des éléments suivants au Groupe de Travail du GBM :

  1. Le plan d’exécution comprenant le plan de formation pour les enquêteurs et un calendrier pour la collecte des données (dans les deux semaines suivant la signature du contrat)
  2. La documentation complète de la collecte de données, comprenant entre autres : la liste des participants aux groupes de discussion, les caractéristiques démographiques clés, la transcription complète en français des discussions de groupe, des notes d’enquête et les enregistrements audio numériques (dans les 10 semaines suivant la signature du contrat)
  3. Le rapport officiel d’analyse et d’interprétation des données : chapitre « méthodes » édité pour rapport de synthèse; et analyse préliminaire des thèmes. (dans les 12 semaines suivant la signature du contrat)

Calendrier : Le rapport complet devrait être remis à la Banque mondiale avant le 31 juin 2018.

QUALIFICATIONS REQUISES POUR L’ENTITE

L’Entité retenue sera chargée de créer une équipe d’étude qui devrait posséder les qualifications suivantes :

  1. L’étude devrait être gérée par une équipe d’étude composée d’un chef de projet, d’au moins un expert en recherche qualitative, d’enquêteurs sur le terrain et d’un analyste de données, avec des CV à fournir.
    1. Le chef de projet devrait avoir au moins sept années d’expérience technique dans le domaine du développement de la petite enfance et une compréhension approfondie du caractère intégré et transversal du développement de la petite enfance (y compris la santé et la nutrition). Le chef d’équipe devrait également avoir la capacité de planifier, de coordonner et de gérer plusieurs activités et de s’adapter à l’évolution des priorités. Le chef d’équipe devrait également être capable d’organiser, de gérer et de participer avec l’équipe de collecte de données.
    2. L’équipe devrait avoir une bonne maîtrise du français et de la langue locale pour assurer la mise en œuvre réussie du protocole.
    3. Au moins un membre de l’équipe devrait avoir une bonne connaissance de la théorie et des méthodes de recherche qualitative et une solide expérience (5 ans et plus) dans la conduite d’évaluations qualitatives (de préférence sur la prestation de services publics, la santé maternelle et infantile et la nutrition), le développement de la petite enfance et / ou les conflits et les déplacements). Le chercheur devrait avoir une expérience avérée dans la formation des enquêteurs et dans la recherche de l’autorisation éthique.
  2. L’Entité devrait avoir une présence sur le terrain et des connaissances suffisantes du contexte malien pour pouvoir accéder aux communautés ciblées. L’équipe devrait comprendre des experts maliens. L’équipe doit avoir une présence sur le terrain dans les régions du sud et du centre du Mali accueillant les populations déplacées internes ou être prête à mobiliser la société civile et atteindre les objectifs de l’étude, à la lumière des contraintes sécuritaire.

MODALITES

 L’Entité devrait utiliser ses propres véhicules loués, équipements, y compris les ordinateurs. L’Entité est tenue d’assurer la traduction dans la langue locale pendant les visites sur le terrain, si nécessaire. Le GBM n’aura aucune obligation opérationnelle de payer les coûts opérationnels liés à cette consultation, tous les coûts nécessaires à l’opérationnalisation de cette consultation seront à la charge de l’Entité institutionnelle engagée et devront être inclus dans la proposition financière proposée.

COMMENT POSTULER 

La Banque mondiale invite les entités admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les entités intéressées doivent fournir les informations démontrant qu’elles possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des Services. Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont indiqués dans la partie « Qualifications requises » pour l’entité.][i]. La proposition devrait inclure un projet de plan de travail et de calendrier pour l’évaluation ainsi qu’un budget détaillé. Le dossier doit également comprendre un aperçu de l’équipe technique, les CV actualisés et les copies de deux rapports de travaux analytiques antérieurs (de préférence liés au DPE) menés par l’Entité.

Les entités intéressées peuvent s’associer avec d’autres entités pour renforcer leurs compétences respectives en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous-traitant.

Une entité sera sélectionnée selon la méthode fondée sur la qualité et le cout (SFQC).

Les entités intéressées peuvent obtenir des informations supplémentaires aux adresses emails ci-dessous.

Les manifestations d’intérêt écrites peuvent être déposées à l’adresse ci-dessous par courriel électronique (sous format non modifiable) au plus tard le 25 février 2018 à 16h00 mn heure locale (Bamako), avec la mention suivante en objet : « (Nom de l’Entité) Candidature : Etude qualitative des Enfants en Déplacement au Mali.».

Adresses mail : Rene Solano (rleonsolano@worldbank.org), Philippe Leite (pleite@worldbank.org), Anne Provo (aprovo@worldbank.org), Kalilou Sylla (ksylla@worlbank.org) et Aichatou Cisse (acisse4@worldbank.org).

[1]Les bénéficiaires de Jigisemejiri sont les personnes et familles bénéficiant des transferts monétaires et des mesures d’accompagnement

[2] Le GBM fournira à l’Entité les informations concernant les communes cibles pour chacune des catégories.

[i] [Le volume et la complexité des informations requises doivent être telles à ne pas décourager la manifestation d’intérêt des Consultants, mais suffisantes pour former une opinion sur la pertinence des qualifications et admissibilité des Consultants pour les Services.]

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles