ISA CONSEILS 2

Recrutement d’une ONG nationale pour la mise en œuvre des activités UBRAF

30/03/2018 OMS - ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE
Print Friendly, PDF & Email

Recrutement d’une ONG nationale pour la mise en œuvre des activités UBRAF

Le Bureau de la Représentation de l’Organisation mondiale de la Santé au Mali recrute une ONG nationale pour la mise en œuvre des activités UBRAF 

Durée du contrat : 08 mois

Lieu : Bamako

Date de publication : 02 Mars 2018

Date de clôture des candidatures : le 30 Mars 2018 à 12H00. 

Contexte et justification :

Au Mali, environ 109 131 personnes vivaient avec le VIH à la fin de 2016 (source SPECTRUM 2017). L’épidémie est de type généralisé avec une prévalence du VIH au sein de la population de 15-49 ans estimé à 1,1% en 2012 (EDS 2012-2013). La prévalence du VIH est particulièrement élevée chez les femmes, qui représentent 52% de tous les adultes vivant avec le VIH. L’atteinte des objectifs 90 connait encore des difficultés. Plusieurs faiblesses programmatiques ressortent de la cascade des soins relatives au dépistage, traitement et l’accès et l’indétectabilité de la charge virale : 43% pour le dépistage, 55% pour la mise sous traitement ARV y compris prise en charge pédiatrique, 52% pour la prévention de la transmission Mère-Enfant, et 78% pour la coïnfection TB/VIH. Au regard donc de l’état actuel de la réponse nationale à la riposte au VIH/Sida et en vue d’une réponse plus rapide et plus efficiente, des activités catalytiques ont été identifiées pour l’atteinte des 3« 90 ». Une des faiblesses programmatiques selon le plan de rattrapage en matière de traitement est de retrouver et mettre sous traitement 23702 PVVIH adultes et enfants confondus pour l’atteinte du 2é « 90 » et 21332 PVVIH doivent bénéficier d’une charge virale qui doit être indétectable d’ici fin 2018.

L’OMS a développé avec les partenaires nationaux un projet portant sur la recherche active des PVVIH en attente de traitement dans 4 régions du Mali à savoir Kayes, Koulikoro, Sikasso et le District de Bamako. C’est dans ce cadre que l’OMS envisage pour contribuer au plan de rattrapage de recruter une ONG nationale pouvant assurer le suivi des activités.

Objectif Général de l’appel à candidature:

Assurer la recherche et la mise sous traitement de 10.000 PVVIH en attente de traitement ARV sur les sites de prise en charge de Bamako, Kayes, Koulikoro et Sikasso.

Objectifs spécifiques de l’appel à candidature :

  • Proposer une stratégie cohérente qui sera mise en place pour rattraper ces PVVIH et de les mettre sous ARV ;
  • Proposer une stratégie cohérente qui sera mise en place pour la réalisation de la charge virale à l’attention des patients sous ARV suivis au niveau de ces sites ;
  • Proposer à la CSLS/MSHP des outils de collecte d’information à différent niveau sur les réalisations de la charge virale.

Résultats attendus:

  • 000 PVVIH adultes et enfants sont rattrapés, mis sous traitement d’ici fin 2019,
  • 90% des PVVIH suivi sous ARV sur les différents sites bénéficient d’une charge virale,
  • La CSLS/MSHP dispose des outils de collecte d’information à différent niveau sur les réalisations de la charge virale.

Livrable attendu

A la fin du processus, il est attendu :

Un rapport final capitalisant toutes les stratégies utilisées, les difficultés rencontrées, les leçons apprises et les résultats obtenus.

Profil recherché:

L’ONG nationale doit avoir:

  • Une expérience avérée de plus de 10 ans dans le domaine de la prise en charge médicale et soutien psychosociale des PVVIH adultes et enfants
  • Avoir des représentations dans les zones d’intervention identifiées
  • Etre capable de mettre en place un mécanisme de recherche active des PVVIH en attente de traitement
  • Etre capable de constituer une base de données des PVVIH en attente de traitement
  • Etre capable de mettre en place des outils de collecte de données durant la durée du projet
  • Etre capable de mettre en place un circuit de collecte des échantillons pour la réalisation du bilan de suivi biologique incluant la charge virale
  • Etre capable de mettre en place un mécanisme de récompense des associations de PVVIH les plus performants

Les ONG nationales intéressées doivent fournir une proposition technique et une proposition financière sur une période de mise en œuvre de 08 mois.

Les propositions sont envoyées en cinq (5) exemplaires sous plis fermé à l’OMS.

Date limite de réception des soumissions : le 30 Mars 2018.

Durée de la mise en œuvre des activités : du 15 avril au 15 décembre 2018soit Huit (08) mois.

NB : le budget ne prendra pas en compte l’achat de logistique roulant, les frais de location ou de construction de local, les achats de réactifs et autres intrants de dépistage et de charge virale.

Tous les candidats sont invités à déposer leur dossier de candidature sous pli fermé au Bureau de la Représentation de l’OMS/Mali, Bamako, sise à N’Tomikorobougou, BP : 99, face à la Direction Nationale de la Santé au plus tard le 30 Mars 2018 à 12H00.

NB : Seules les ONG dont les dossiers sont retenus seront contactées

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles