Recrutement d’un consultant

15/09/2017 FONDATION AGA KHAN
Print Friendly, PDF & Email

Recrutement d’un consultant

Mise à Echelle des Technologies Agroforestières Climato-intelligentes pour une Amélioration de l’accès au marché, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Mali (SmAT-Scaling)

 DAO : Recrutement d’un consultant pour la formation des productrices sur la transformation des produits agroforestiers: Baobab, Balanites, Moringa et autres légumes dans le cadre du projet SmAT-Scaling

Lieu : Karamani, Sofara, Thien Doucourani et Yantela

Contexte et justification de la formation

Multi-acteurs, le SmAT-Scaling est un projet de gestion durable des ressources naturelles et de lutte contre la pauvreté dans un contexte de changement et de variabilité climatique financée par le Gouvernement des Etats Unis d’Amérique à travers l’USAID. Il est mise en œuvre par World Agroforestery Centre (ICRAF) en étroite collaboration avec des partenaires internationaux qui sont World Vision (WV), Aga Khan Foundation (AKF) et Catholic Relief Services (CRS). Ces partenaires qui œuvrent dans le domaine humanitaire et du développement sont particulièrement actifs au Mali.

Au Mali, bien que 80% de la population tirent l‘essentiel de leur nourriture et leur source de revenu de l’agriculture de subsistance ou familiale qui se pratique à petite échelle, le pays n’est pas à l’abri d’une insécurité alimentaire. Pourtant la sécurité alimentaire n’est pas seulement question de production agricole: elle est déterminée par tous les facteurs qui concernent l’accès du ménage à un approvisionnement vivrier adéquat tout au long de l’année. Comme alternative, la forêt et les arbres apportent un soutien capital pour assoir cette sécurité alimentaire en fournissant des aliments en particulier pour les pauvres, constituant ainsi une assurance contre les mauvaises récoltes. C’est pourquoi, tant directement qu’indirectement, nombre d’activités forestières ont une incidence sur la situation alimentaire des ruraux.

Il convient de noter sans attendre que les forêts et les arbres répondent à maints besoins des ménages, outre ceux de sécurité alimentaire, et qu’il est donc difficile de séparer ces différentes contributions les unes des autres. L’arbre et la forêt fournissent des aliments et d’autres produits que l’on peut consommer directement, vendre tels quels, ou transformer avant de les commercialiser. Dans l’optique de la sécurité alimentaire, ces produits ont des fonctions que l’on peut résumer comme suit: compléter la production agricole de l’exploitation, suppléer à des pénuries saisonnières de vivres et de revenu, et servir de ressource-tampon en période difficile.

En milieu rural, les aliments forestiers dont la consommation est en général fonction de la disponibilité des ressources ont souvent une importance particulière pour les groupes les plus pauvres. Ils représentent une source toujours présente et accessible de vivres divers.

L’éventail des produits comestibles que peut offrir la forêt est très large: graines, feuilles, fruits, racines, gommes, champignons et animaux sauvages (insectes, rongeurs, gibier et poisson). Bien souvent ces aliments ont des qualités nutritionnelles comparables, voire supérieures à leurs équivalents domestiques, mais ils ne sont en général pas utilisés comme aliments de base. Ils améliorent la qualité nutritionnelle de l’alimentation de base des populations rurales et la diversifient; de plus, une fois transformés, conservés et mis en réserve, ils participent à la continuité des approvisionnements sur toute l’année. Ils peuvent prendre une importance cruciale dans les systèmes agricoles strictement saisonniers. Les forêts donnent en effet des vivres et du fourrage en période de soudure, et des aliments permettant de survivre en période de crise. Ces aliments riches en éléments énergétiques nécessitent souvent certaine préparation

Pour faire face à ces contraintes d’utilisation des produits agroforestiers dans les zones rurales, afin de relever le défi contre la mal nutrition  et l’insécurité alimentaire , il demeure nécessaire de promouvoir tous les paquets technologies sur les banques alimentaire avec une   panoplie de produits agro forestiers : le Moringa (feuilles et graines), le baobab (feuille et fruits).

En prélude à ses activités d’intervention, le secteur du développement rural de la fondation Aga Khan organise cet atelier de démonstrations culinaires qui se bâtiront autour des points suivants:

  • Utilisation des produits forestiers pour diversifier et enrichir l’alimentation humaine,
  • Transformation des produits agroforestiers à valeurs nutritive, environnementales, médicinales;
  • La vulgarisation et la diffusion des technologies de transformation des produits agroforestiers
  • L’adoption (ou non) des technologies de transformation des produits agroforestiers existants
  • La mise en marchés des produits agroforestiers transformés

C’est points constituent l’objet des présents termes de références de démonstration culinaires dans les cercles de Mopti et Djenné

Cet atelier de démonstration culinaire des produits agroforestiers s’explique par un certain nombre de constats dont :

  • l’utilisation et la connaissance traditionnelle de ces aliments d’urgence tendraient à se perdre au niveau communautaire
  • les produits agroforestiers, comme les feuilles, les fruits ou des graines, contribuent à diversifier le régime alimentaire, et rendent les aliments de base plus appétissant, permettant parfois d’accroître la quantité totale d’aliments consommés;
  • ces produits apportent des nutriments essentiels, et contribuent donc à la qualité nutritionnelle globale de l’alimentation;
  • ils sont souvent consommés comme collation, et constituent des apports énergétiques et nutritifs;
  • ils constituent des substitutions de vivres pendant les sécheresses et les périodes de soudure, fréquentes dans les systèmes agricoles à dépendance saisonnière

Objectifs

Les objectifs de cette formation  sont :

  • d’améliorer la compréhension et la connaissance des participantes sur la question épineuse du rôle des produits agroforestiers dans la sécurité alimentaire et la lutte contre la malnutrition chronique en milieu rural
  • de passer en revue les approches qui conditionnent la mise en œuvre, la diffusion et la mise à l’échelle des stratégies/technologie de transformation et de conservation des produits agroforestiers
  • Faire la cartographie des espèces forestières à haute valeur nutritive, et qui doivent intégrer les habitudes alimentaires humaines

Public cible et Lieux

Cette formation sur les technologies culinaires se tiendra dans chacun des CRR et ciblera principalement 30 femmes formatrices au niveau de chaque pôle de formation. Ces formatrices venant des différents villages restitueront les acquis au niveau de leur base

Méthodologie

Cet atelier de formation utilisera une approche participative et interactive. La formatrice recrutée expliquera les itinéraires techniques de transformation de différents mets ou recettes culinaires à partir des produits agroforestiers disponibles et du respect de ses normes de qualité. Il est possible que les participants se regroupent par thème pour initier des échanges interactifs de connaissances et de partage d’expériences.

Le volet pratique de cet atelier consistera en la préparation de quelques plats et sirop à partir des produits agroforestiers.

Résultat attendu

A la fin de cette formation, les participants devraient être en mesure:

  • maitriser toute la gamme de technologies visant à promouvoir la transformation et la consommation de produits agro forestiers, afin de pouvoir transférer leur savoir-faire à d’autres producteurs, ou transformateurs ;
  • Mettre à la disposition des consommateurs des sous-produits tirés de la transformation des produits agro forestiers, sains et à haute valeur nutritive
  • De partager leurs expériences en matière de transformation et de s’imprégner de nouvelles approches en lien avec la sécurité alimentaire dans un contexte de changement et la variabilité climatique

Produits livrables

La version finale du rapport de formation en deux (2) copies dures et une copie électronique, rédigé en Français conformément aux objectifs ci-dessus mentionnés et au format du rapport standard de la Fondation Aga Khan.

Modalités de soumission

Les consultants sont invités à soumettre une proposition technique et une proposition financière. Chacune des propositions d’offres doit être rédigée en français.

a) Proposition technique: La proposition technique doit fournir les informations suivantes :

  • Une brève description des expériences du consultant dans le domaine de la transformation  des produits agro-alimentaires
  • Une description détaillée de la méthodologie de mise en œuvre de la formation
  • Le calendrier d’exécution
  • Le curriculum vitae détaillé et actualisé du consultant.
  • Les pièces administratives : agrément, Inscription au registre de commerce, NIF

b) Proposition financière : La proposition financière doit indiquer tous les coûts à la formation : honoraires des formateurs, déplacements, au rapportage,

Les coûts doivent être libellés en monnaie locale (FCFA), toute taxe comprise (TTC).

c) Soumission des offres : Le consultant doit soumettre une proposition technique et une proposition financière en deux (02) copies chacune  dans   une  enveloppe  scellée portant  l’adresse  du consultant et la mention :

«  Offres pour la formation des productrices sur les démonstrations culinaires dans les cercles de Mopti  et Djenné dans le cadre du projet SMAT-SCALING »

Les consultants ou bureaux d’études intéressés par la réalisation de la présente formation devront faire parvenir leurs offre technique et financière au plus tard le 15 septembre 2017 à 16 heures 00 (délais de rigueur) à l’adresse suivante :

AKF-Mopti, Quartier Bougoufié, Face au Stade Barema BOCOUM – Mopti, Rue: 300 – Porte: 131, PB: 39 – Mopti – Mali – Tél.: +223.21.43.14.06

Ou à :

AKF – Bamako, Immeuble Niangado (adjacent CICB), Sis Quartier du Fleuve, BPE 2998, Bamako – Tél.: +223.20.22.06.95

  1. d) Evaluation des offres

L’évaluation des offres se fera en deux étapes : L’évaluation technique sera menée en premier lieu, suivie de l’évaluation financière

La  commission  d’évaluation désignée par AKF évaluera les offres au moyen de critères établis en fonction  de la notation suivante :

Offre Technique (80 points)

  1. Au moins trois (03) expériences  confirmées du consultant dans la conduite de formations similaires :   (35 points)
  2. Connaissance des cercles de Mopti et de Djenné, zone d’intervention d’AKF (5 points)
  3. Méthodologie proposée (20 points)
  4. Existence de pièces administratives : agrément, Inscription au registre de commerce, NIF  (20 points)

 Offre Financière : Coût /efficacité (20 points)

Nb : Les offres techniques ayant obtenu une note inférieure à 60/80 seront automatiquement éliminées.

Négociation

AKF, négociera la signature du contrat avec le consultant retenu.

Organisation de la consultation

  • Le consultant assurera les frais liés aux déplacements sur le terrain.
  • AKF se chargera de l’organisation de l’atelier (mobilisation communautaire, achat de matières premières, prise en charge des participants)
  • Le personnel de contact du consultant au niveau de la Fondation Aga Khan pour le travail sus indiqué est le PM du projet SmAT-Scaling basé à Mopti.

Durée de la consultation

La durée totale pour cette consultation de 20 jours repartie comme suit :

  • Elaboration module : 2 jours
  • Formation des bénéficiaires : 15 jours (3 jours par pôle)
  • Rapportage : 3 jours

Planning de la formation (Y compris toutes suggestions)

ActivitésResponsables
Jour 1  
Accueil des participantsADC
Introduction et objectifs de la formationADC
Généralité sur l’hygiène dans les unités de transformationFormateurs/Formatrices
Hygiène  du milieu, de la main d’œuvre ou du personnelFormateurs/Formatrices
Hygiène du matériel et de l’équipementFormateurs/Formatrices
Hygiène de la matière premièreFormateurs/Formatrices
Hygiène de la méthode de travailFormateurs/Formatrices
Les procédés de récolte et de séchage des feuilles vertes (baobab et Moringa)Formateurs/Formatrices
Jour 2
Le Nectar de Balanites (Zèkènè) : procédures de productionFormateurs/Formatrices
Démonstration culinaire: Couscous aux feuilles de Moringa et conservationFormateurs/Formatrices
Démonstration culinaire : Production et conservation de la poudre de Moringa et des feuilles de baobabFormateurs/Formatrices
Jour 3
Démonstration culinaire: les sauces aux feuilles de Moringa (Saka- saka, avec pate d’arachide)Formateurs/Formatrices
Démonstration culinaire: le couscous étuvé (Gnougou bala yélen avec feuilles de Moringa)Formateurs/Formatrices
Clôture de l’atelierParticipants
FIN DE LA FORMATION 
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles