fbpx

Réalisation de Notices d’Impact Environnemental et Social (NIES) de l’installation de 75 incinérateurs

25/09/2022 REDISSE - PROJET REGIONAL D'AMELIORATION DES SYSTEMES DE SURVEILLANCE DES MALADIES EN AFRIQUE DE L'OUEST
Print Friendly, PDF & Email

Réalisation de Notices d’Impact Environnemental et Social (NIES) de l’installation de 75 incinérateurs

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET

SERVICES DE CONSULTANT – SELECTION DE FIRME PAR LES EMPRUNTEURS DE LA BANQUE MONDIALE

Pays : Mali
Nom du projet : Projet d’Intervention d’Urgence COVID-19 au Mali (PIU COVID-19, P176347)
Numéro du Crédit / du Don : Crédit IDA n° 6992-ML & Don IDA n° D910-ML
Intitulé de la mission du Consultant : Services de consultants pour la réalisation de Notices d’Impact Environnemental et Social (NIES) de l’installation de soixante-quinze (75) incinérateurs dans les régions de Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso, Mopti, Tombouctou, Gao, Ménaka et dans le District de Bamako
Référence dans le plan de passation des marchés : ML-REDISSE 3 – MALI-309652-CS-CQS

Le Gouvernement de la République du Mali a reçu un financement de l’Association Internationale de Développement (IDA) pour supporter le coût du Projet d’Intervention d’Urgence COVID-19 au Mali (PIU COVID-19), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce Crédit et Don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Services de consultants pour la réalisation de Notices d’Impact Environnemental et Social (NIES) de l’installation de soixante-quinze (75) incinérateurs dans les régions de Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso, Mopti, Tombouctou, Gao, Ménaka et dans le District de Bamako.

L’Accord du financement additionnel a été signé entre la Banque mondiale et le Gouvernement du Mali le 1er octobre 2021. Le financement additionnel est entré en vigueur le 19 janvier 2022 et la date de clôture fixée au 31/12/2023.

Le montant total du Financement additionnel est de 52,5 millions de Dollars US.

Les services de consultant (« les Services ») ; comprennent notamment (i) la description détaillée et l’analyse de l’état initial des sites ; (ii) l’élaboration, sur carte thématique, de la situation géographique des sites, la description du cadre institutionnel et règlementaire de l’étude ; (iii) l’identification et l’évaluation des impacts environnementaux et sociaux actuels du site incluant ceux liés à la gestion des déchets issus de la campagne de vaccination et l’aménagement du site ; (iv) l’identification et l’évaluation des impacts potentiels liés à l’installation de l’incinérateur sur le site, à l’aménagement du site, à la gestion des déchets solides et liquides issus des travaux d’aménagement du site et d’installation de l’incinération et la gestion des résidus après incinération ; (v) la consultation des parties prenantes du projet (autorités administratives et locales, services techniques, la population locale, commissions locales de destruction, etc.) ; (vi) la proposition de mesures d’atténuation pour réduire ou minimiser les impacts négatifs, dans les PGES des différents rapports de NIES ; (vii) la proposition de mesures de mitigation adaptées et réalisables liées aux risques et impacts engendrés par l’aménagement du site ainsi que l’installation et l’exploitation de l’incinérateur ; (viii) l’élaboration d’un plan de gestion environnementale et sociale prenant en compte l’ensemble des enjeux et risques environnementaux et sociaux, santé et sécurité et ceux liés aux VBG/EAS/HS ; et (ix) l’obtention de lettres d’approbation des rapports de NIES par les Directions Régionales de l’Assainissement et du Contrôle des Pollutions et des Nuisances (DRACPN) des régions concernées.

Pour y parvenir, le Cabinet de consultants procèdera, entre autres, (i) à la préparation/conception de la mission, (ii) à la collecte de données sur le terrain ; (iii) à l’analyse des données ; (iv) au rapportage et à leur approbation/validation.

La durée indicative pour la réalisation de la mission couvrant les 08 régions administratives et le district de Bamako est d’au maximum trois (03) mois, y compris le délai (i) de revue-validation des rapports provisoires par les DRACPN et l’Unité de Coordination du Projet REDISSE III/PIU COVID-19, (ii) de revue-approbation formelle des rapports finaux par les autorités régionales compétentes assortie de lettres d’approbation.

Le personnel clé à mobiliser par le Cabinet ou Groupement de cabinets de consultants retenu sera composé d’un Environnementaliste Senior (chef de mission), d’un Ingénieur Sanitaire, d’un Socio-économiste et d’un Cartographe.

Le mandat détaillé de la mission (termes de référence) peut être obtenu à l’adresse indiquée ci-après.

L’Unité de Coordination du Projet Régional d’Amélioration des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l’Ouest – Troisième phase (REDISSE III), en sa qualité d’agence d’exécution du Projet d’Intervention d’Urgence COVID-19, invite maintenant les Sociétés d’experts admissibles (« Consultants ») à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et l’expérience pertinente pour l’exécution des Services. Les critères de présélection (liste restreinte) sont les suivants : (i) être un Cabinet de consultants ou un Groupement de cabinets de consultants éligible aux marchés publics, acceptable par la Banque mondiale, (ii) disposer, du 1er janvier 2013 à ce jour, d’une expérience confirmée dans l’élaboration de NIES ; et (iii) disposer de capacités techniques et managériales pour pouvoir mener à bien la mission, objet du présent avis.

Les preuves de l’exécution satisfaisante de missions d’élaboration de NIES (du 1er janvier 2013 à ce jour), telles que définies ci-avant, doivent obligatoirement être fournies dans le dossier de manifestation d’intérêt ; faute de quoi, la mission ne sera pas prise en compte lors de l’évaluation.

L’attention des Cabinets de consultants intéressés est attirée sur la section III-paragraphes 3.14 ; 3.16 et 3.17 du « Règlement de Passation des Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement » – édition de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017, Août 2018 et Novembre 2020, qui énonce la politique de la Banque mondiale en matière de conflits d’intérêts.

Les Cabinets de consultants peuvent s’associer à d’autres firmes pour améliorer leurs qualifications, mais doivent indiquer clairement si l’association prend la forme d’une entreprise et/ou d’un sous-cabinet de conseil (en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous-traitant). Dans le cas d’une entreprise commune, tous les partenaires de l’entreprise commune sont solidairement responsables de l’ensemble du contrat, s’ils sont sélectionnés.

Un Cabinet de consultants sera sélectionné conformément à la méthode « Sélection fondée sur les qualifications des Consultants » énoncée dans le Règlement ci-dessus cité.

De plus amples informations peuvent être obtenues à l’adresse ci-dessous tous les jours ouvrables de 8 heures à 16 heures GMT.

Les manifestations d’intérêt, par écrit et portant la mention « Manifestation d’intérêt pour la réalisation de NIES de l’installation de 75 incinérateurs », doivent parvenir, à l’adresse ci-dessous (en personne, par la poste ou par courriel sous format non modifiable), au plus tard le 25 septembre 2022.

L’adresse à laquelle il est ci-dessus fait référence est :
Nom du bureau : Unité de Coordination du Projet REDISSE III / PIU COVID-19
A l’attention de : Coordinateur du Projet
Adresse : Quartier Sotuba, route de l’IER, à 200 mètres du rond-point Général Abdoulaye SOUMARE, face à la radio Baoulé et contigu à l’église CMCI-Mali, Bamako (République du Mali)
Tél. : (+223) 44 90 53 66 ou 66 95 28 53 ou 76 45 78 41 ou 76 43 73 34
Email : redisse3.mali@gmail.com avec obligatoirement copie à seydougoita@hotmail.com et drahmaiga2@gmail.com

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email