Etude de faisabilité technico-économique

23/02/2018 ACF – ACTION CONTRE LA FAIM
Print Friendly, PDF & Email

Etude de faisabilité technico-économique

Contexte/Justification

La récurrence et la sévérité des crises subies par les populations (aléas climatiques, conflit politique et crise sécuritaire) à Kita et Tombouctou ont conduit à une forte érosion de leurs moyens d’existence dans le temps et ont affaibli la capacité des ménages à restaurer leurs moyens d’existence. Les stratégies de survies développées par ces populations pour survivre (comme la migration, l’endettement, la surexploitation des ressources) ont affecté durablement leurs capacités de récupération et de résistance aux chocs ainsi que la durabilité du système et de l’environnement.

Pendant la période de soudure, l’épuisement précoce des stocks et le recours précoce aux marchés pour leurs besoins amènent les ménages pauvres à recourir à l’endettement, à la de vente des actifs productifs, et à la vente de main d’œuvre, pour subvenir aux besoins alimentaires immédiats de leur famille. Généralement, le départ précoce des bras valides a lieu au détriment de leurs activités liées à l’agriculture, l’élevage ou la pêche habituelles sur lesquelles repose leur sécurité alimentaire.

C’est dans ce contexte que « Le projet intégré de renforcement de la résilience des communautés rurales »   ambitionne d’atteindre les résultats suivants:

Résultat 1 : Les causes de l´insécurité alimentaire et nutritionnelle, les vulnérabilités et les risques de désastre sont analysés et la surveillance multisectorielle est améliorée

R2 : Les moyens d’existence des ménages sont renforcés à travers l’amélioration des services sociaux de base et la valorisation des espaces productifs et des produits alimentaires

R3 : Les capacités locales d’adaptation et de préparation face aux chocs et risques nutritionnels sont renforcées

et partage d’expériences pour la construction de la résilience sont engagées aux niveaux local et national

R4 : Des actions de plaidoyer et partage d’expériences pour la construction de la résilience sont engagées aux niveaux local et national

Afin d’assurer l’atteinte de ces résultats l’équipe projet va mettre en œuvre plusieurs activités dont l’appui aux filières sensibles à la nutrition pour l´amélioration des revenus

Pour l’effectivité de cet appui, une connaissance de ces filières et le comportement du marché vis -à- vis de ces dernières, une étude s’avère nécessaire.

La présente étude s’inscrit dans le cadre et contribue à l’atteinte du résultat 2 « R2 : Les moyens d’existence des ménages sont renforcés à travers l’amélioration des services sociaux de base et la valorisation des espaces productifs et des produits alimentaires ».

Objectif général :

L’objectif général est de conduire une étude qui devra permettre d’identifier des filières maraichères sensibles à la nutrition et des facteurs de rentabilité pour l’amélioration des revenus

Objectifs spécifiques

De façon spécifique, l’étude vise :

  • Identifier et caractériser les filières maraichères sensibles à la nutrition et leur système de production dans la zone de projet.
  • Identifier et analyser les systèmes de commercialisation des filières
  • Identifier les opportunités, les changements et modifications nécessaires au niveau des systèmes de production et de commercialisation des filières maraichères sensibles à la nutrition pour l’amélioration de revenu
  • Recenser les propositions de solutions aux différentes faiblesses constatées dans les filières
  • Faire des recommandations/ suggestions qui faciliteront la mise en œuvre des activités des chaines de valeurs maraichères sensibles à la nutrition.

RESULTATS ATTENDUS

  • Les filières maraichères sensibles à la nutrition sont identifiées et caractérisées
  • Les moyens et processus de production sont caractérisés (La tenure foncière, système de production intégrant les techniques agro écologiques, points d’eau, matériels  etc…)
  • Les sources d’approvisionnement en intrants sont identifiées et caractérisées (Voix d’accès aux fournisseurs, analyse de l’environnement social et juridique des marchés d’approvisionnement
  • L’offre et la demande des produits maraichers sont faites (volume, saisonnalité)
  • Les méthodes de transformation et de conservation sont identifiées et caractérisées

Les produits livrables dans le cadre de cette consultation sont :

  • Une note méthodologique sur l’exécution de l’étude technico économique du maraichage dans le cercle de Kita. Cette note inclura la présentation détaillée des techniques et outils de collectes de données qui seront utilisés ainsi qu’une proposition de chronogramme. La note méthodologique fournit par le consultant dès le démarrage de la consultation nécessite la validation d’Action Contre la Faim ;
  • Un rapport final de l’étude tel que mentionné ci-dessus ;
  • Un résumé des principaux résultats (leçons apprises) et des recommandations incluant aussi une présentation synthétique de la méthodologie, des techniques et outils utilisés et des principales activités mises en œuvre. Ce résumé devra accompagner le rapport final de l’étude ;

NOTA BENE :

  • Tous les livrables (rapports, notes, résumés, etc.) et l’ensemble de la documentation seront rédigés en français qui est la langue officielle du contrat.
  • Les livrables sont fournis au format papier et en version électronique (Fichier office : Word, Excel ou PowerPoint pour les présentations).
  • La qualité des livrables dans le fond et la forme est une exigence du contrat, le consultant en est entièrement responsable.

Méthodologie :

Le consultant proposera dans son offre technique une méthodologie claire et des  outils précis (technique d’échantillonnage, fiches  d’enquêtes à utilisés et la technique de traitement des données) portant sur la conduite de l’étude.

LOCALITIES DE MISE EN OEUVRE DE L’ETUDE :

  • Commune de Djougoun, villages de : Djougoun, Karéga, Kobokoto et Sorongolé;
  • Commune de Guémoukouraba, village de : Guémoukouraba, Guessebiné, Sakora et Djonfa;
  • Commune de Séféto Nord, Niagané, Damina, Neguébougou et Sitakoto;
  • Commune de Séféto Ouest, villages, Séféto, Dalaba, Djoukounté et Nafadji.

LOGISTIQUE:

Le consultant est responsable de fournir :

  • L’assurance médicale pendant le période de la consultance
  • Ses matériels et équipements de travail : ordinateur, imprimante, appareil photo, et tout autre matériel indispensable à l’accomplissement de la mission,
  • Sa restauration est incluse dans les frais de prestation.

De son coté, Action Contre la Faim organise :

  • Les déplacements du consultant sur le terrain dans le cadre de la mission.
  • L’hébergement du consultant dans ses Guest Houses et le cas échéant parmi les hôtels identifiés sur place au niveau de chaque base.

COMPETENCES RECHERCHEES / Profil Souhaité

Le  consultant individuel ou bureau d’études   doit disposer  des compétences dans le domaine :

  • Des filières maraichères,
  • et de la transformation / valorisation des produits maraichers,
  • Justifier d’une expérience professionnelle (au moins 5 ans) dans le domaine des filières agricoles;
  • Avoir une bonne connaissance du secteur associatif et coopératif notamment les groupements maraichers;
  • Proposition d’une approche adaptée au contexte local ;
  • Aptitude d’écoute, de communication et de pédagogie ;
  • Capacité à écrire des rapports clairs et utiles (il peut être demandé de fournir des exemples de rapports antérieurs similaires) ;
  • Parlant couramment le français, Malinké ou Bambara
  • Compréhension des exigences des bailleurs ;
  • Capacité à gérer le temps et les ressources et à travailler avec le respect du planning.

OFFRE TECHNIQUE ET FINANCIERE

L’offre technique doit comporter les éléments suivants :

  • Une méthodologie proposée pour la réalisation de la prestation ;
  • CV des consultants(es) explicitant leurs formations, expériences et compétences en lien avec la consultation ;
  • Outils détaillés pour conduire l’étude.
  • Chronogramme détaillé ;
  • Liste de références similaires ;
  • Lettre d’intérêt et de disponibilité ;
  • Tous travails pertinents réalisés, des liens vers des sites Web, et l’évaluation des travaux antérieurs, mettant en valeur ses expériences et ses compétences en lien avec la consultation.

L’offre financière devra comprendre les charges liées à la réalisation des activités.

Il s’agit ici  de l’honoraire de la prestation, des frais d’assurance et des frais de transport pour rallier la base de Kita ainsi que sa prise en charge en hébergement et restauration.

ACF-E prendra les autres charges comme le déplacement du prestataire pendant son séjour sur le terrain.

Critères d’évaluation technique

Critères d’évaluation techniquePoints
Méthodologie:

  • Bonne compréhension du travail (05)
  • Note méthodologie proposée (10)
  • Chronogramme proposé (05)

Profil proposé :

  • Pertinence de la formation académique du consultant (10 points)
  • Expertise dans l’identification et l’analyse des filières maraichères (15 points)
  • Expertise en matière d’AGR (15 points)
60 points

Les offres doivent parvenir à ACF, sous plis fermés.

Adresse :

– Action Contre  la Faim, Mission au Mali, une Organisation Non Gouvernementale: Adresse : Rue 254, Porte 637, Hippodrome Bamako – Mali    

– ACF Base de Kita quartier Kolibougou Tél : 21 57 40 82

NB :        Seule la mention : Offre Projet Intégré de Renforcement de la Résilience : « Etude de faisabilité technico-économique des filières maraichères sensibles à la nutrition pour l’amélioration de revenus»  écrite sur les enveloppes sera admise.

ACF se réserve le droit d’attribuer le marché à l’offre la plus pertinente.

Au cas où une offre a été retenue, un contrat de prestation de service sera établi entre le consultant et ACF.

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles