Elaboration d’une approche novatrice de gestion des points d’eau modernes

13/08/2018 ACF – ACTION CONTRE LA FAIM
Print Friendly, PDF & Email

Elaboration d’une approche novatrice de gestion des points d’eau modernes

Contexte/Justification

Dans l’objectif de contribuer à éradiquer la faim et la malnutrition dans les cercles de Tombouctou et de Kita à travers l’amélioration  de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages vulnérables dans huit (08)  communes desdits cercles, Action contre la Faim met en œuvre  un Projet intégré de renforcement de la résilience des communautés rurales dans les cercles de Kita et Tombouctou au Mali.

Cette intervention multisectorielle vise quatre résultats dont le renforcement des moyens d’existence des ménages à travers l’amélioration des services sociaux de base et la valorisation des espaces productifs et des produits alimentaires. L’une des actions entreprises pour atteindre ce résultat est la réhabilitation et la construction des points d’eau modernes et leur gestion par les communautés bénéficiaires.

Cependant, les approches classiques de gestion des points d’eau modernes se sont révélées inefficaces au cours des années et n’ont pas permis de répondre aux préoccupations essentielles des populations en matière de continuité du service d’approvisionnement en eau.

Animé du souci d’assurer la pérennisation de l’accès à l’eau, le gouvernement à travers la DNH a initié en plus des comités de gestion de points d’eau l’approche dite « STEFI[1] » qui consiste au suivi technique et financier de l’hydraulique rurale. Mais en réalité se focalise davantage sur les adductions d’eau (AES[2], SHVA[3], AEP[4], etc.) créant de fait deux mécanismes de gestion à base communautaire :

  • D’une part le Comité de Gestion de Points d’Eau (CGPE) en charge de la gestion des PMH[5]
  • Et les Associations d’Usagers de l’Eau Potable (AUEP) qui se charge de la gestion des AES, SHVA, AEP, etc.
Schéma CGPE

Responsable de la gestion d’une PMH
Rôles :
–       Collecte et sécurise les recettes de vente d’eau (vente direct, cotisation, etc.)
–       Effectue les dépenses (produits d’entretien, réparations, etc.)
–       Assure l’entretien et la maintenance de la PMH
–       Sécurise les recettes
La gestion du CGPE est contrôlée par la communauté villageoise, la mairie et le service technique

Le schéma « STEFI » réfère uniquement à l’AUEP.

L’AUEP est responsable de la gestion des adductions d’eau (AES, SHVA, AEP, etc.)
Rôles :
–         Collecte et sécurise les recettes de vente d’eau (vente direct, branchements privés, etc.)
–         Effectue les dépenses (paiement fontainier, maintenance, réparations, etc.)
–         Assure l’entretien et la maintenance de l’adduction d’eau
La gestion technique et financière de l’AUEP est auditée régulièrement tous les 6 mois (audit externe par un prestataire indépendant) et le rapport de l’audit est transmis à la DRH avec copie à la commune.

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet, Action Contre la Faim souhaite faire un diagnostic approfondi de la gestion actuelle des PEM et définir une approche novatrice de gestion en intégrant de nouvelles solutions adaptées au contexte et répondant aux problèmes identifiés lors du diagnostic. A cet effet, l’organisation propose les présents termes de référence pour solliciter les services d’un consultant expérimenté.

Définitions

Point d’Eau Moderne désigne tout aménagement permettant de sécuriser l’approvisionnement en eau de la communauté : PM[6], Puits citerne, PMH (India Mark, Vergnet, etc.), AES, SHVA, AEP

Opérateur STEFI : Prestataire privé chargé de l’audit technique et financier des adductions d’eau

AUEP désigne l’association regroupant tous les usagers des adductions d’eau mais tout particulièrement le bureau exécutif de l’association

Le terme « usager » désigne toute personne physique ou morale qui a recours au PEM pour satisfaire ses besoins. Et partant de là, un usage correspond à tout besoin satisfait par le PEM. Il y a souvent de nombreux usages à prendre en compte dans la définition du mode de gestion du PEM : domestique ou de consommation humaine, abreuvement des bétails, maraichage, etc.

Objectifs de la consultance

Objectif général :

Proposer une approche novatrice de gestion de l’eau dans les zones ayant bénéficiés de construction et/ou de réhabilitation de point d’eau dans les cercles de Kita et Tombouctou.

Objectifs spécifiques

  • Faire une analyse approfondie des différentes structures de gestion des PEM : CGPE, AUEP et l’approche STEFI ;
  • Faire une analyse approfondie de la perception et motivation des communautés en ce qui concerne les structures de gestion et leur capacité de payer pour leur approvisionnement en eau ;
  • Faire une analyse approfondie des mécanismes existants de maintenance des infrastructures d’hydraulique rurale (incluant les réseaux d’artisans réparateurs, les stocks de pièces de rechange, les institutions de sécurisation des fonds, les autorités communales) ;
  • Proposer une organisation et/ou structuration et un fonctionnement optimal des structures de gestion des PEM ;
  • Elaborer des modules de formation sur la gestion administrative, technique et financière des points d’eau et autre si nécessaire.

Résultats

  • L’analyse des différentes structures de gestion des PEM : CGPE, AUEP et l’approche STEFI est réalisée ;
  • L’analyse de la perception, de la motivation et capacité de payer des communautés en rapport avec les structures de gestion est réalisée ;
  • L’analyse des mécanismes existants de maintenance des infrastructures d’hydraulique rurale (incluant les réseaux d’artisans réparateurs, les stocks de pièces de rechange, les institutions de sécurisation des fonds, les autorités communales) est effectuée ;
  • Une organisation et/ou structuration et une réflexion sur le fonctionnement optimal des structures de gestion des PEM ;
  • Des modules de formation sur la gestion administrative, technique et financière des points d’eau sont élaborés et autre si nécessaire ;
  • Une proposition d’approche novatrice à base communautaire de gestion de l’eau est disponible.

Les produits livrables dans le cadre de cette consultance sont :

  • Une note méthodologique sur l’exécution de la consultance visant l’élaboration d’une approche novatrice de gestion des PEM dans les cercles de Tombouctou et de Kita. Cette note inclura la présentation détaillée des techniques et outils de collectes de données qui seront utilisés ainsi qu’une proposition de chronogramme. La note méthodologique sera fournie par le Consultant dès le démarrage et validée par Action Contre la Faim ;
  • Un rapport final de la consultance ;
  • Un résumé des principaux résultats et des recommandations ainsi qu’une présentation succincte de la méthodologie, des techniques et outils utilisés. Le résumé est contenu dans le rapport final de l’étude.

NOTA BENE :

  • Tous les livrables (rapports, notes, résumés, etc.) et l’ensemble de la documentation seront rédigés en français qui est la langue officielle du contrat.
  • Les livrables sont fournis au format papier et en version électronique (Fichier office : Word, Excel ou PowerPoint pour les présentations).
  • La qualité des livrables dans le fond et la forme est une exigence du contrat, le Consultant en est entièrement responsable.

Lieu de la consultance

La consultance sera conduite dans les huit (08) communes de la zone d’intervention du projet financé par ASDI à savoir Séféto Nord, Séféto Ouest, Djougoun et Guemoukouraba dans le cercle de Kita et Tombouctou, Bourem-Inaly, Ber et Alafia dans le cercle de Tombouctou (une liste exhaustive des villages d’intervention du projet sera fournie pour référence au prestataire).

Durée de la mission

La durée de la mission est de quarante-cinq jours (45) jours allant du 15 Aout 2018 au 30 Septembre 2018, (Les jours de week-end samedi et dimanche sont exclus même si le consultant se retrouve sur le terrain). Toutefois il est attendu du consultant qu’il propose un calendrier réaliste entièrement sous sa responsabilité.

Logistiques

Le consultant est responsable de fournir :

  • L’assurance médicale pendant le période de la consultance
  • Ses matériels et équipements de travail : ordinateur, imprimante, appareil photo, GPS (si besoin) et tout autre matériel indispensable à l’accomplissement de la mission
  • Sa restauration et si besoin un interprète qui sont inclus dans les frais de prestation

De son coté, Action Contre la Faim organise :

  • Les déplacements du consultant : déplacements inter bases Bamako Kita (Aller/retour) et Bamako Tombouctou (Aller/retour) ainsi que déplacements sur les bases et le terrain dans le cadre de la mission
  • L’hébergement du consultant dans ses Guest Houses et le cas échéant parmi les hôtels identifiés sur place au niveau de chaque base

Par ailleurs, le consultant recevra d’Action Contre la Faim tous les documents nécessaires à la compréhension du projet (document projet, rapports de suivi et tout autre document ou données pertinentes) pour la revue documentaire.

A Bamako, le Consultant bénéficiera de briefings de la coordination technique sur la présentation du projet, la conduite de l’étude, les résultats attendus et les livrables.

Au niveau de Kita et de Tombouctou, le Consultant bénéficiera également de briefings détaillés de présentation du projet par les Chefs de projet et sécuritaire de la part du Chef de base.

Droit d’auteur

La propriété intellectuelle des livrables (versions provisoires et définitives) appartient à Action Contre la Faim  et au bailleur de fonds de l’étude et ceci de façon exclusive.

Le document, ou toute publication en lien avec l’étude, ne pourront être exploités ou communiqués à une tierce partie qu’avec l’autorisation préalable d’Action Contre la Faim.

Action Contre la Faim est le commanditaire principal de l’étude dont les résultats peuvent avoir des conséquences à la fois opérationnelles. Action Contre la Faim se réserve le droit de partager les résultats de cette étude avec les partenaires techniques, financiers et gouvernementaux.

Profil du consultant

  • Expertise avérée dans la gestion des PEM dans le domaine de d’hydraulique rurale
  • Avoir une grande expérience dans la mise en place, la formation et l’accompagnement des structures de gestion PEM
  • Avoir des expériences dans la conduite d’activités similaires dans la mise en place et l’accompagnement des groupements communautaires
  • Avoir un diplôme pertinent en sciences sociales, gestion des associations/organisations, économie/marketing, etc. ;

Autres atouts :

  • Connaissance du contexte du Mali et des zones d’intervention (Cercles de Kita et Tombouctou)
  • Connaissance des projets multisectoriels ;
  • Expérience avec les ONG internationales et familiarité avec les standards de sécurité ;
  • Bonnes connaissances écrites et orales de la langue française
  • Connaissances des langues locales (Bambara, Malinké, Sonrhaï, Tamashek, etc).

N.B. : Consultant non caucasien

Il est important de signaler que les cabinets et bureaux d’étude ou les Consultants individuels peuvent répondre à ces termes de référence.

Candidature

Les candidats intéressés doivent soumettre leur candidature à la direction d’Action Contre la Faim au quartier Hippodrome Rue 224 Porte 1085 et dans les Bases de Tombouctou, Gao, Kayes ou Kita ou en version électronique avec la mention « Candidature Consultant pour l’élaboration d’une approche novatrice de gestion des points d’eau modernes dans les cercles de Tombouctou et de Kita » à l’adresse : coordination.logistique@ml.acfspain.org au plus tard  le Lundi 13 Août  2018 à 12 heures GMT.

La proposition technique comprendra :

  • La déclaration d’intention de soumissionner
  • Les pièces administratives du consultant
  • Les CV à jour du consultant principal et des membres clé de l’équipe (une note de présentation pour un cabinet ou bureau d’études) ;
  • La présentation détaillée des expériences acquises et les références des réalisations similaires
  • La note technique reprenant les aspects suivants : la compréhension des TdRs, la méthodologie (incluant les techniques et outils de collecte des données), un chronogramme détaillé et les ressources humaines et logistiques mobilisées pour la réalisation de l’étude (Maximum 12 pages) ;

La proposition financière détaillée en FCFA accompagnée d’un narratif budgétaire (Voir tableau ci-dessous) :

RubriquesUnitéQuantitéNombrePrix UnitaireMontant
HonorairesJour
Per diemsJour
Vol nationauxA/R
Autres dépenses (Merci de préciser et détailler chacune des dépenses, si besoin rajouté des lignes)
TOTAL

 

[1] Suivi Technique et Financier

[2] Adduction d’Eau Sommaire

[3] Système d’Hydraulique Villageoise Amélioré

[4] Adduction d’Eau Potable

[5] Pompes à Motricité Humaine

[6] Puits Moderne busé

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles