ISA CONSEILS 3

Elaboration d’un plan stratégique de communication

09/03/2018 PROJET KJK
Print Friendly, PDF & Email

Elaboration d’un plan stratégique de communication

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT POUR L’ELABORATION DU NOUVEAU PLAN STRATEGIQUE DE COMMUNICATION EN MATIERE DE SANTE SEXUELLE ET DE LA REPRODUCTION (SR) 2018-2022

Contexte/justification

Le Mali est parmi les pays avec des taux élevés de mortalité maternelle 368 pour 100.000 NV en 2012, la mortalité néonatale 35 pour mille en 2012 et la mortalité infantile est à 58 pour mille en 2012 ;

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique à travers la Direction Nationale de la santé et la Division Santé de la Reproduction est à sa troisième génération de plan stratégique national SR (2004-2008, 2009-2013 et 2014-2018).

Différentes stratégies sont menées, entre autres :

  • les soins prénatals ;
  • les soins postnatals ;
  • les soins post abortum ;
  • la planification familiale ;
  • la prévention et traitement des IST et VIH/Sida ;
  • les soins liés à l’approche « genre et santé » :
  • la santé de la reproduction des jeunes :
  • la survie des enfants :

La mise en œuvre des différents plans ont permis d’atteindre les résultats suivants :

  • le taux de couverture en accouchements assistés est passé de 41% en 2001 à 49% en 2006 et 58,6% en 2012 ;
  • le taux de prévalence contraceptive est resté toujours faible (10,3% en 2012 selon l’EDSMV) ;
  • le taux de couverture de la PTME, est passé de 69% chez les femmes enceintes vues en CPN dans les sites PTME en 2008 contre une prévision de 30% au terme du plan. Ce taux a atteint les 95,5% en 2011 ;
  • le nombre de SONUC est passé de 26 en 2004 à 51 en 2008 à 61 en 2012 ;
  • le nombre de SONUB est de 183 en 2012.

En plus, des plans stratégiques SR/PF, le Mali s’était doté de deux générations de plans de communication pour la santé de la reproduction, 2004-2008 et 2007-2011. La stratégie nationale de communication  pour la santé de la reproduction avait pour but de promouvoir le changement de comportements nécessaires au niveau des populations en matière de sexualité, de santé sexuelle et de reproduction ainsi que les changements favorables dans leur environnement et leur communauté pour l’atteinte des objectifs du Plan Stratégique  de Santé de la Reproduction.

Ce plan de communication ayant pris fin depuis 2011, de nouveaux besoins et défis majeurs en matière de santé de la reproduction sont apparus, ainsi, il devient impérieux d’élaborer un nouveau plan de communication.

C’est dans ce cadre que le MSHP à travers la Direction Nationale de la Santé, avec l’appui technique et financier du projet USAID | Keneya Jemu Kan (KJK) décide d’organiser une analyse de situation par rapport à la mise en œuvre du plan de communication en vue d’élaborer un prochain plan.

C’est dans ce cadre que le projet USAID | Keneya Jemu Kan (KJK) a apporté un appui au Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique à travers la Division Santé de la Reproduction (DSR) et le Centre National d’Information, d’Eduction et de Communication pour la Santé (CNIECS) du Mali en organisant un atelier portant sur l’analyse de situation par rapport à la mise en œuvre du plan de communication SR 2007-2011. Cet atelier a permis de faire le point  sur les forces, les faiblesses et les opportunités dans la mise en œuvre du dit plan, mais aussi de proposer des axes stratégiques à prendre en compte dans le développement du nouveau plan stratégique national de communication pour la SR.

Le présent document décrit les termes de référence d’un(e) consultant(e) pour une analyse des résultats de l’atelier d’évaluation du plan stratégique national de communication pour la santé de la reproduction 2007-2011, l’organisation et la facilitation d’un atelier national de développement d’un nouveau plan stratégique de communication en matière de santé de la reproduction 2018-2022.

Objectifs

 Objectif général

Elaborer le plan stratégique national de communication pour la santé de la reproduction 2018-2022.

Objectifs spécifiques

La/le consultant(e) devra:

  • Effectuer une analyse des résultats de l’évaluation du plan stratégique national de communication pour la santé de la reproduction 2007-2011 ;
  • Proposer les grands axes d’un plan stratégique de communication cohérent et adapté aux besoins d’information des groupes cibles et canaux, appropriés pour atteindre les cibles, les messages génériques, le chronogramme des activités, les indicateurs de performance et assurer la participation communautaire et son appropriation par tous les acteurs ;
  • Co-organiser et Co-faciliter un atelier national multisectoriel qui aboutira à un draft du plan stratégique de communication SR/PF;
  • Finaliser le document stratégique de communication SR/PF.

Tâches de la (du) consultant(e)

La/le consultant(e), effectuera les tâches ci-après sans être exhaustives :

  • Dresser un planning global et détaillé de l’ensemble des activités à mener ;
  • Proposer les grands axes du plan stratégique de communication cohérent et adapté aux besoins d’information des groupes cibles ;
  • Co-organiser et Co-faciliter un atelier de 5 jours qui aboutira à un draft du plan stratégique de communication SR/PF;
  • Appuyer la création d’un comité technique de suivi pour assurer la revue de la version draft du plan stratégique de communication développé lors de l’atelier ;
  • S’assurer que la méthodologie qui guide l’atelier est centrée sur les expériences d’apprentissage et les capacités des participants ;
  • Présenter aux participants des méthodes novatrices pour élaborer, mettre en œuvre et évaluer des programmes de communication stratégiques pour la SR ;
  • S’assurer que les matériaux sont appropriés et que les participants reçoivent des supports et du matériel de lecture pour servir de référence ;
  • Veiller à ce que les préoccupations des participants et du projet soient traitées correctement pendant l’atelier ;
  • S’assurer que le volet genre soit mis en exergue et traité;
  • S’assurer que le processus de l’atelier est bien documenté ;
  • Effectuer le rapportage de l’atelier ;
  • Préparer la version draft du document plan stratégique de communication SR/PF  d’abord soumis à KJK puis au comité technique pour avis;
  • Finaliser le document stratégique de communication SR/PF après feedback du comité technique de suivi.

Résultats attendus

Les résultats attendus du consultant seront les suivants :

  • Le chronogramme global et détaillé est exécuté ;
  • Une parfaite analyse de l’évaluation du plan stratégique de communication SR 2007-2011 est effectuée;
  • Les besoins, gaps, supports et outils en matière de communication pour la SR sont identifiés ;
  • Toutes les rencontres préparatoires de l’atelier sont effectuées avec les parties prenantes SR identifiées;
  • Un document conceptuel de stratégie de communication rédigé et approuvé par KJK avant la tenue de l’atelier;
  • L’atelier national multisectoriel de 5 jours est fait ;
  • Le rapport final de l’atelier est fourni à KJK;
  • La version provisoire du plan stratégique de communication pour la SR est soumise au comité technique ;
  • La version finale du plan stratégique de communication pour la SR 2017-2021 est fournie à KJK.

Relations et rapports

  • La/le consultant(e) relèvera directement du chargé de programmes SR/PF de KJK sous la supervision globale du Directeur des Programmes CCSC ;
  • Il travaillera en étroite collaboration avec le chargé de programme SR/PF et le Directeur de programmes CCSC, au besoin, avec les autres membres de l’équipe KJK surtout les conseillers techniques en santé numérique, en recherche, suivi et évaluation ainsi que le volet genre ;
  • Il travaillera également avec d’autres partenaires impliqués dans la SR au Mali ;
  • Il aura à effectuer des rencontres périodiques avec les représentants de KJK pour « briefing » ou « débriefing » si nécessaire.

Qualifications et aptitudes

  • Etre titulaire au minimum d’un Master en communication, en santé publique ou dans un domaine connexe ;
  • Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle en matière de communication pour le changement de comportement/ communication de la santé, c’est un plus si c’est dans le domaine de la SR/PF;
  • Avoir une excellente compréhension des questions de santé publique et de la santé de la reproduction et planification familiale au Mali;
  • La connaissance des enjeux des populations jeunes est un atout ;
  • Avoir une connaissance des principes et des approches en matière de communication sociale et de changement de comportement ;
  • Avoir de solides aptitudes interpersonnelles ;
  • Maîtriser le français, une bonne connaissance de l’anglais est fortement souhaitée ;
  • Avoir de bonnes connaissances dans le domaine du genre et santé numérique sera un atout.

Détails de la soumission

Si cette offre vous intéresse, merci de soumettre votre CV détaillé avec trois personnes de références et deux exemples de travaux similaires, et un plan de mise en œuvre des activités (méthodologies et calendrier détaillant les activités/tâches à réaliser)  pour les 30 jours en un seul fichier PDF à recrutement@projetkjk.org.

L’objet du message doit être : CONSULTANT ELABORATION DU PLAN STRATEGIQUE DE COMMUNICATION SR 2018-2022.

Durée de la consultation : 30 jours (15 mars au 13 avril 2018)

Contact du projet: Fary DIOP, chargée du programme CCSC SR-PF : fdiop@projetkjk.org avec copie à Dr. Mohamed Sangaré, Chef d’équipe CCSC : msangare@projetkjk.org.

Date limite de soumission le 09 mars 2018 à 17h00 GMT. 

 

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles