Cour Constitutionelle du Mali

Evaluation/Mise à jour des besoins en Eau Hygiène et Assainissement

30/10/2016 AEN - AIDE DE L'EGLISE NORVEGIENNE
Print Friendly, PDF & Email

Evaluation/Mise à jour des besoins en Eau Hygiène et Assainissement

TERMES DE REFERENCE : N°015/2016
TITRE : Evaluation/Mise à jour des besoins en Eau Hygiène et Assainissement dans les Régions de Gao, Ménaka et Kidal
CONTEXTE :
L’Aide de l’Eglise Norvégienne a fourni l’aide aux communautés frappées par le conflit et la sécheresse au Mali depuis 1984 et a répondu aux urgences humanitaires complexes au Mali depuis 2010. Avec ses partenaires de la société civile, l’AEN est l’une des rares acteurs qui a mis en oeuvre des programmes depuis la crise politico-sécuritaire de 2012, une période où de nombreuses autres Organisations Non-Gouvernementales (ONG), se sont retirées. À partir de 2015, l’AEN a mieux adapté sa stratégie de réponse humanitaire au Mali pour focaliser sur les interventions d’urgence en eau, assainissement et l’hygiène (WASH) pour accroître l’efficacité et l’impact, faciliter la coordination avec les autres acteurs humanitaires et de mieux tirer sur sa compétence en tant que acteur global dans le secteur WASH.
A ce jour nos programmes WASH au Mali ont fourni plus de 60 000 personnes dont la vie avait été menacée par le manque aigu d’eau un accès d’urgence à l’eau principalement pour l’utilisation domestique et l’abreuvement du bétail. Plus de 60% de ceux qui ont reçu de l’eau étaient des femmes chefs de ménage. L’AEN et ses partenaires locaux ont achetés et distribués l’eau directement à Kidal et Initilit Commune à Gao, ont remis en état ou construits 26 points d’eau contribuent ainsi à amélioration de l’accès global à l’eau. L’AEN et ses partenaires ont également construit 32 toilettes, équipées d’installations de lavage des mains dans certaines écoles et centres de santé pour répondre aux besoins sanitaires de la population.
OBJECTIF ET PORTÉE DE L’ÉVALUATION
L’objectif de cette évaluation est de fournir des informations actualisées et des données relatives aux besoins en EHA dans les trois régions (Gao, Ménaka et Kidal) ciblés par l’AEN pour ses interventions
EHA dans le Nord du Mali.
L’évaluation doit:
– Identifier, lister et décrire (si possible) toutes les sources d’eau de consommation existantes et les infrastructures (surface, souterraine, traditionnelle et moderne); y compris ceux en cours de réalisation;
– Le niveau d’implication et de participation de l’ensemble des acteurs (y compris l’État), leur rôle et les activités, les zones d’intervention, les lacunes et les besoins dans l’accès et la qualité, entre autres; et les risques liés à la survie, et les moyens de subsistance de la population touchée;
– Identifier, lister et décrire (si possible) la gamme complète d’infrastructures d’hygiène et assainissement et des activités existantes (publiques et privées); les risques pour la santé publique liés aux mauvaises pratiques d’hygiène et l’ensemble des acteurs dans les domaines hygiène et assainissement, leurs activités, zones d’intervention et les besoins et vides dans la prestation des services courants;
– Etablir la situation de l’accès aux services de l’eau, hygiène et assainissement Identifier les types de moyens utilisés dans collecte, le transport et l’exhaure au niveau des infrastructures en eau.
– Faire une évaluation des connaissances, aptitudes et pratiques des communautés dans les zones ciblées.
PERIODE DE L’EVALUATION
Cette évaluation sera effectuée entre le 31 Août et le 30 Septembre 2016, pour un délai maximum qui n’excède pas 30 jours.
Expérience de l’Evaluateur ou du bureau d’étude :
– Expérience significative dans la réalisation/conduite d’évaluation des besoins dans le domaine de l’Eau-Hygiène-Assainissement ;
– Expérience des processus participatifs, enquêtes auprès des ménages, analyse et gestion des données ;
– Au moins 06 ans d’expériences de réalisation de travaux similaires dans les régions du Nord ; y compris la connaissance des conditions actuelles de travail ;
– Expérience avec les contextes de conflit/post-conflit;
– Excellente communication, compétences interpersonnelles, travail d’équipe et aptes à travailler avec des gens issus de milieux culturels et sociaux divers;
– BAC +5 en Hydraulique Rurale, Développement Communautaire, ou dans une discipline connexe
– Capacité à produire des rapports bien écrits démontrant des compétences analytiques et de communication en français.
Les personnes intéressées doivent demander les TDR complets à l’adresse électronique suivante : mali.office@nca.no
L’offre technique et financière doivent être déposées au plus tard le lundi 22 Aout 2016 à 10H00 sous pli fermé au Secrétariat du bureau de l’Aide de l’Eglise Norvégienne : Badalabougou Ouest, Rue 113, Porte 224. Numéro de téléphone : 20 22 51 50.
NB : Les propositions des postulants doivent prendre en compte la logistique et tout autre frais liésà l’évaluation.

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *