Evaluation de projet

30/10/2012 CATHOLIC RELIEF SERVICES - CRS
Print Friendly, PDF & Email

Evaluation de projet

CONTEXTE ET JUSTIFICATION
La presque totalité des habitants du cercle de Tominian produit et commercialise les produits agricoles. Leurs principales spéculations sont : le mil, le sorgho, l’arachide, le fonio et le sésame. Cependant, cette population souffre d’insécurité alimentaire temporaire et saisonnière à cause du faible niveau de revenus des activités agricoles.
Une étude de marché conduite par CRS dans la zone en 2004 a montré que le sésame est une spéculation émergente déjà pratiquée par plusieurs producteurs. Cette étude a également indiqué que la production de sésame couvre seulement 10% de la demande au Mali et que 90% du sésame sont exportés via le Burkina Faso.  En dépit de la forte demande du sésame, les producteurs de la zone de Tominian n’ont pas un prix assez rémunérateur du au faible niveau de connaissance des techniques améliorées de production et de commercialisation.
C’est partant de ce constat que Caritas San et Catholic Relief Services ont initié un projet pilote de trois ans pour la production et la commercialisation de sésame en 2005-2008 dans 8 villages du cercle de Tominian.
L’évaluation de cet projet pilote a montré une réussite initiale pour ce qui est de l’adoption par les paysans d’une variété améliorée de semence de sésame  » S42  » qui est préférée par le marché. Les paysans ont aussi utilisé avec succès plusieurs techniques améliorées de production et de récolte introduites par le projet, ce qui a permis d’avoir un produit commercialisable.
Pour renforcer les acquis de ce projet,  CRS-Mali et son partenaire d’exécution, Caritas Mali du diocèse de San ont initié un programme de 4 ans (2009-2012) sur  » l’amélioration des moyens d’existence à travers le sésame à San « , avec  un financement des fonds privés de CRS et du FRB.
Ce projet est mis en œuvre dans 20 villages de 5 communes du cercle de Tominian.
Le but, les objectifs et les résultats du projet sont les suivants.
But : Les moyens d’existence des ménages ruraux du diocèse de San sont améliorés.
Objectif stratégique 1 :Les ménages ruraux du Diocèse de San ont amélioré la qualité et la productivité de leur production de sésame.
Résultat intermédiaire 1.1 :Les producteurs ciblés pratiquent des techniques améliorées de production de sésame.
Résultant intermédiaire 1.2 : Les producteurs ciblés pratiquent des techniques de conservation et de restauration des sols.
Résultat intermédiaire 1.3 : Les producteurs ciblés appliquent des techniques améliorées de gestion post-récolte.
Objectif stratégique 2 :Le revenu des ménages ciblés a augmenté
Résultat intermédiaire 2.1 :Les producteurs ciblés réussissent à commercialiser les produits, en appliquant les techniques d’agro-entreprise apprises
Résultat intermédiaire 2.2 :Les producteurs ciblés diversifient leurs sources de revenus.
Une étude de base du projet a eu lieu en 2009 dont les résultats ont montré des faiblesses  dans l’application des techniques améliorées de production, de gestion post récolte et de commercialisation du sésame.
Apres deux ans de mise œuvre des activités, CRS-Mali, a initié une évaluation à mi-parcours qui a permis d’analyser le niveau de progression des différents indicateurs par rapport au changement de comportement des producteurs dans sa zone d’intervention. 
Cette année constitue la dernière année de mise en œuvre des principales activités du projet et conformément à l’engagement de CRS vis-à-vis FRB, CRS/Mali entend conduire une évaluation finale dudit projet.
OBJECTIFS  DE L’ÉVALUATION
Le but de la présente étude est d’évaluer le niveau de réalisation des objectifs du projet sésame, ses performances et son impact sur les moyens d’existence des ménages cibles.
Objectifs spécifiques
Evaluer les effets et impacts directs et indirects du projet sur les ménages de la zone d’intervention.
Evaluer le niveau de réalisation des objectifs stratégiques, des résultats intermédiaires et outputs du projet.
Evaluer les activités du projet, notamment leur pertinence, la planification, la dimension participative, l’engagement des bénéficiaires et le niveau l’exécution de ces activités.
Evaluer l’efficacité et l’efficience des actions mises en œuvre par le projet
Evaluer les forces et faiblesses de la stratégie de mise œuvre du projet
Evaluer la participation des parties prenantes pour soutenir la mise en œuvre du projet.
Identifier les problèmes ou défis rencontrés pendant la mise en œuvre, et des solutions adoptées.
Evaluer la pérennité des résultats et des bénéfices du projet après l’achèvement de celui-ci.
Examiner la mise en œuvre du suivi-évaluation du projet.
Décrire les principaux enseignements tirés et les meilleures pratiques en termes d’activités, de méthodologies et de mise en œuvre et les possibilités de réplication des  approches utilisées.
Formuler des recommandations pour une nouvelle phase du projet
QUESTIONS CLES DE L’EVALUATION
L’évaluation couvrira toutes les composantes du projet, notamment les aspects liés aux points suivants.
Changements dans les conditions de vie des ménages. Il s’agit de la perception du changement parmi les parties prenantes, y compris les membres des communautés des zones du projet.
Impact, résultats et mesure du changement. Les progrès accomplis pour atteindre les résultats à travers une comparaison des indicateurs avant et après l’intervention du projet, ainsi qu’au sein et en dehors de la zone du projet.
Stratégie du projet. Il s’agira d’examiner la pertinence de la stratégie du projet. Dans quelle mesure les approches du projet sont-elles utiles et pertinentes en vue d’une éventuelle réplication?
Durabilité.Evaluer la durabilité des résultats et bénéfices du projet, au sein et en dehors de la zone du projet après son achèvement.
Le genre. Il s’agit d’évaluer le degré de prise en compte par le projet des disparités liées au genre lors de la mise en œuvre du projet. Il s’agit de proposer des mesures de renforcement de l’approche du projet en matière de genre.
Système de suivi.Il s’agira d’évaluer les outils de suivi utilisés. Fournissent-ils les informations nécessaires ? Impliquent-ils les principaux partenaires ? les indicateurs sont-ils utiles et adéquatement suivis ?
Partenariat. Evaluer l’implication des partenaires dans la gestion du projet. Faire une analyse des points forts et des points faibles du partenariat, ainsi que des suggestions d’amélioration si nécessaire.
METHODOLOGIE DE L’EVALUATION
La méthodologie devra intégrer les éléments ci- après :
Revue documentaire
Briefing avec le staff de CRS/Mali pour expliquer la méthodologie
Elaboration et  validation des outils de collecte de données
Entretiens avec les parties prenantes
Enquêtes sur le terrain
Traitement et analyse des données secondaires et primaires
Rédaction du rapport provisoire
Validation du rapport provisoire
Elaboration du rapport final
Concernant la revue de documentation, les documents plus pertinents comprennent:
Document du Projet
Rapport d’étude de base
Rapports d’activités
Rapports de mission de suivi
Rapport d’évaluation mi- parcours
Rapports d’études (chaine de valeur)
Autres rapports et documents du projet jugés utiles
A la fin de la phase de collecte et de traitement, l’équipe est tenue de soumettre un rapport provisoire. Ce rapport provisoire fera l’objet de discussion et d’amendement lors d’un atelier de validation
Sur la base des amendements de l’atelier de validation, l’équipe devra mettre à jour le document provisoire afin de fournir un rapport définitif de l’évaluation du projet sésame dans les 10 jours qui suivent la remise des commentaires.
EQUIPE D’EVALUATION
L’évaluation sera réalisée par un consultant ou une équipe de consultants externes.
L’équipe de consultants (ou le consultant) aura pour mission:
le développement des outils, d’un plan d’évaluation et la démarche méthodologique qui recevront le feedback de l’équipe de CRS et du partenaire
la conduite de la mission de terrain
la restitution des conclusions d’évaluation et les recommandations aux parties prenantes à la fin de la mission.
la production du rapport d’évaluation (première version et version finale).
La réalisation des tâches mentionnées dans les présents TDR.
PRODUITS ATTENDUS
A la fin de l’évaluation, l’équipe d’évaluation (ou le consultant) est tenue de soumettre à CRS/Mali un rapport d’évaluation finale du projet Sésame.
Ce rapport doit inclure entre autres, les points suivants :
Un résumé rédigé de manière condensée, précise et exhaustive. Ce résumé doit être concentré sur les objectifs, les questions clés de l’évaluation, les principales conclusions, les leçons tirées et les recommandations. 
Un texte principal comprenant notamment les objectifs de l’évaluation, la méthodologie utilisée, une analyse détaillée des résultats de l’évaluation 
Des conclusions, leçons tirées et recommandations.
Annexes.
PRINCIPALES RELATIONS DE TRAVAIL
A l’interne: le représentant résident, le chef de programmes, les staffs des départements suivi- évaluation  agriculture/watsan, le staff de l’administration et des finances et autres staffs de CRS selon le besoins.
A l’externe: Partenaire local de Caritas Mali diocèse de San et ses collaborateurs, les bénéficiaires, les Services Techniques déconcentrés de l’Etat, les organisations gouvernementales et non gouvernementales intervenant dans la zone du projet, etc.
DUREE ET LIEU
La durée totale de l’évaluation est de 23 jours de travail. L’évaluation se déroulera à Sevaré et dans la zone du projet, plus précisément dans le cercle de Tominian, dans le diocèse de San.
La présente évaluation est prévue pour être réalisée en septembre 2012.  Le rapport provisoire sera déposé à CRS/Mali au plus tard 24 Jours après la date de la remise de la 1ere avance du payement.
PROPOSITION DE PLAN D’ACTION : Le consultant devra faire une proposition de plan d’action pour la réalisation de la présente étude.
Profils du consultant : Consultant agro économiste expérimenté ou tout consultant ayant l’expérience et les compétences dans l’évaluation des projets et programmes d’agriculture avec une bonne connaissance de l’approche filière/ chaine des valeurs
Les dossiers de candidature comportant un curriculum vitae détaillé du consultant et des membres de l’équipes, une proposition technique (pièces administratives, attestations justifiant les expériences) , et financière doivent parvenir sous pli fermé au plus tard le 22 Août 2012 à 16H00 au Bureau de CRS a Badalabougou EST Rue 22 porte 49 Tel 20 23 44 57.

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *