Cour Constitutionelle du Mali

Réalisation de projets d’electrification rurale

02/05/2010 AMADER - AGENCE MALIENNE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L'ENERGIE DOMESTIQUE ET DE L'ELECTRIFICATION RURALE
Print Friendly, PDF & Email

Réalisation de projets d’electrification rurale

Le Gouvernement de la République du Mali a obtenu un crédit auprès de l’Association Internationale pour le Développement (IDA) et se propose d’utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer des paiements relatifs au contrat d’autorisation à attribuer à un opérateur d’électrification rurale pour le Sous-projet de la Zone d’Electrification Multi-sectorielle (ZEM) de BAMAKO

La ZEM correspond aux quatre cercles de Kolokani, Kati, Dioila et Kangaba de la région de Koulikoro, moins les communes de SANANKOROBA, OUELESSEBOUGOU et SANANKORO DJITOUMOU dans le cercle de Kati qui sont déjà des Projet à Candidature Spontannée d’Electrification Rurale (PCASER). Elle regroupe 76 communes.
La ZEM est exempte de Société de Service Décentralisé (SSD).
Les sources disponibles pour l’extension des réseaux MT sont les suivantes :
– Le réseau 15 et 30 kV de Bamako (Balingue, Dar Salam, Sotuba, Badalabougou, Pont des Martyrs et Badialalan), y compris :
– La ligne 15 kV Lafiabougou – Kabalabougou ;
– Les lignes 15 kV partant du poste de Kalabancoro ;
– La ligne 15 kV alimentant Kati à partir de Bamako ;
– La ligne 30 kV alimentant Koulikoro à partir de Bamako et se situant sur la rive nord du fleuve Niger ;
– La ligne 30 kV Fana-Dioila.
– La localité de KANGABA dans le cercle du même nom est électrifiée par EDM-S.A. par une centrale diesel isolée alimentant un réseau BT.
Huit projets constituent le Plan Local d’Electrification (PLE) en 2007. Deux sont des centrales diesel isolées et les six autres des extensions du réseau MT.
La ZEM est très étendue, plus de 300 km de long et de large. Les projets les plus rentables, c’est à dire. ceux de 2007, se situent parfois dans des zones fort distantes les unes des autres. Par exemple, les deux projets de centrale diesel isolée sont distants de plus de 150 km.
L’opérateur aura la possibilité de racheter la part non amortie des investissements non subventionnés réalisés par les opérateurs de PCASER implantés dans la zone.

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles

Réalisation d’études

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *