Cour Constitutionelle du Mali

Services d’experts divers

30/12/2009 DIRECTION NATIONALE DE L'HYDRAULIQUE
Print Friendly, PDF & Email

Services d’experts divers

Titre de la mission : Exécution des prestations de suivi technique et financer du service public de l’eau potable en milieu rural et semi urbain au Mali.
Pays : Mali
Contexte de la mission : Dans le souci de la présentation du service public de l’eau, le gouvernement de la République du Mali, à travers la Direction Nationale de l’Hydraulique se propose d’appuyer les communes à travers le système de suivi technique et financier, qui dans un premier temps va concerner les réseaux d’adduction d’eau.
Le Mali dispose de 696 adductions d’eau (AEP, AES, SHPA et SHVA), dont 41 mais le STEFI actuel ne concerne que 13 centres. En effet, les opérateurs chargés du STEFI ont été choisis suite à un appel d’offre et un protocole d’accord signé avec le Développement en charge de l’eau à travers la DNH.
En octobre 2008, l’étude sur l’évolution du STEFI propose dans sa conclusion la mise en œuvre d’une stratégie de développement.
A cet effet, les 15 et 16 juillet, un atelier national de concertation avec tous les acteurs est tenu à Ségou. Des décisions importantes pour l’avenir du STEFI ont été prises en accord avec les communes. En autres :
-Le STEFI au niveau de chaque périmètre (zone d’intervention) doit faire l’objet d’uin contrat de délégation de suivi technique et financier entre la commune et l’opérateur chargé du STEFI :
-Découpage retenu :
-Région de Kayes 01 opérateur ;
-Région de Koulikoro, Sikasso et District (1 opérateur) ;
-Région de Ségou (1 opérateur) ;
-Région de Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal (1 opérateur)
Pour ce faire, des appels seront lancés pour le recrutement d’opérateurs qui auront à effectuer les tâches de STEFI décrites ci-après :
(i) la collecte, le traitement et l’analyse des données d’exploitation ;
(ii) l’audit des résultats d’exploitation et la restitution périodique des conclusions en Assemblée générale à laquelle participeront les usagers, les gestionnaires, les élus communaux, la Direction Régionale de l’Hydraulique et de l’Energie et autres acteurs potentiels identifiés ;
(iii) l’appui conseil aux gestionnaires et aux communes pour l’amélioration des performances du service de l’eau ;
(iv) la production et transmission du rapport semestriel de suivi technique et financier, à la commune avec ampliation aux services techniques.
Source de financement : Les prestations des opérateurs STEFI devront entièrement être prises en charge par une redevance par m3 pompe intégrée au prix de l’eau et réservée par le gestionnaire directement à l’opérateur. La collecte de cette redevance devra être assuré par l’opérateur STEFI et à ses propres frais.
Profil des experts : La participation aux appels d’offres de recrutement d’opérateurs STEFI sera ouverte aux bureau ou groupements de bureaux évoluant dans le domaine de l’eau (nationaux ou internationaux) qui auront été préalablement agrées à l’issue de la présence sollicitation de manifestation d’intérêt.
Informations requises : La Direction Nationale de l’Hydraulique invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services objet la présence manifestation d’intérêts.
Les bureaux intéressés doivent fournir les informations sur l’expérience dans
-la conception technique et le fonctionnement des adductions d’eau
-l’organisation du service public d’eau
-le suivi de fonctionnement des infrastructures hydrauliques
-le renforcement de capacités et l’appui conseil en matière de gestion technique et comptable
-les techniques de comptabilité matière et analytique
Les candidats intéressés par le présent avis, doivent faire parven ir à l’adresse ci-dessous un dossier composé de :
-Lettre manifestation d’intérêt ;
-Note de présentation du bureau
-Principales références (dans la sous région et en particulier au Mali) ;
-Personnel clé et leurs CV ;
Autres informations pertinentes.
Date limite et lieu de soumission : Les manifestations d’intérêt devront être rédigées en langue franaçaise et reçues au plus tard le 15 octobre 2009 avant 15 heures 30 minutes (GMT) par l’une ou l’autre des voies suivantes :
-sous plis fermé à l’adresse suivant : Madame la Directrice Nationale de l’Hydraulique, BP : 66, Square Patrice Lunumba Bamako, Tél : 20 21 25 88/ 20 21 48 77 – Fax : 20 21 86 35 Bamako,
contact : Les Bureaux intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires à l’adresse ci-dessus et aux jours et heure suivants : du lundi au vendredi de 8h à 15heures 30Mn (GMT).

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *