Consultant

Bamako, Mali FAO – ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L’ALIMENTATION ET L’AGRICULTURE
Print Friendly, PDF & Email
L'offre a expiré.

Avis de vacance de poste (Cadre organique) N°: FRMLI/2016/15
Date limite de dépôt des candidatures: 03 Janvier 2017  à 16h00
Date d’entrée en fonction : 12 Février 2017
Titre fonctionnel: Un Consultant National et un Consultant International pour la mission d’évaluation à mi-parcours du projet « intensifier la résilience aux changements climatiques à travers une gestion agricole et pastorale intégrée dans la zone sahélienne dans le cadre de l’approche de gestion durable des terres »
Lieu d’affectation: Mali –  Bamako (activités localisées à Banamba, Kita et Niono).
Unité administrative: Représentants de la FAO
Statut:
PSA National
PSA International
Les femmes possédant les qualifications requises sont encouragées à présenter leur candidature.
Nous encourageons de même les personnes handicapées à postuler.
Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.

La mission d’évaluation à mi-parcours du projet sera conduite par deux Consultant dont un (1) International  qui sera le Chef de mission et un (1) Consultant National.  Elle aura pour tâches :
Retracer, analyser et évaluer les interventions et les actions conduites ainsi que les mécanismes, stratégies et performances d’exécution, les résultats, les effets et impacts obtenus afin d’évaluer l’efficacité, l’efficience et  les délais de mise en œuvre du projet :
– Evaluer la stratégie de mise en œuvre du Projet;
– Examiner globalement les progrès physiques et financiers du projet  et formuler des recommandations pour améliorer ses performances;
– Evaluer le système de suivi-évaluation  du projet et proposer des recommandations pour le rendre plus efficace;
– Examiner et évaluer la structure institutionnelle de coordination et de gestion à tous les niveaux;
– Evaluer de manière générale les performances des prestataires de service et partenaires impliqués dans la mise en œuvre du projet;
– Examiner tous les aspects relatifs à la conception du Projet et proposer les améliorations et ou les ajustements nécessaires;
– Evaluer les impacts actuels et futurs des investissements du Projet au niveau des structures et communautés bénéficiaires;
– Identifier les enseignements tirés du projet en termes de conception, de mise en œuvre et de gestion
Elaborer des recommandations et des propositions budgétisées assorties d’un calendrier d’exécution pour la poursuite des activités jusqu’à la clôture du projet;
Finaliser l’Aide-Mémoire de la mission d’évaluation à mi –parcours du projet ;
Préparer un draft du rapport de la mission et le soumettre à Madame la Représentante de la FAO au Mali;
Organiser et animer la réunion de  validation du rapport de l’évaluation par les parties prenantes;
Préparer le rapport final à soumettre au Gouvernement du Mali, à la FAO et au FEM;
Effectuer toute autre tâche entrant dans son domaine de compétences qui sera demandé par Madame la Représentante de la FAO au Mali.
Résultats attendus:
La mission d’évaluation à mi-parcours produira et remettra à la FAO, au FEM et au Gouvernement du Mali  pour examen, un rapport. Avant d’être finalisé, le rapport sera discuté avec les parties prenantes (Gouvernement, FAO, bénéficiaires et les principaux partenaires du Projet) au cours d’un atelier de validation. Le contenu du rapport de l’évaluation à mi-parcours devra mettre en évidence notamment:
– Une évaluation d’ensemble de l’exécution et des performances du Projet,
– Une revue et une analyse détaillée des réalisations, résultats et effets et impacts obtenus;
– Une situation détaillée de l’état des décaissements du Fonds FEM par composante ainsi qu’une évaluation sur les cofinancements  de l’AEDD, FAO et de l’ex Ministère du Développement Rural;
– Une revue et une analyse de la gestion administrative du Projet:  gestion des ressources humaines et des équipements, planification et suivi des activités, pilotage et coordination avec les autres partenaires, projets et aspects institutionnels, performances des partenaires ayant des protocoles d’accord dans le cadre du projet, analyse de l’exécution des PTBA, etc.
– Une revue et une analyse du cadre logique et du système de suivi-évaluation et des indicateurs ;
– L’élaboration d’un nouveau cadre logique et d’un nouveau tableau des coûts établi selon les règles de gestion et budgétisation du FEM.
Le rapport d’évaluation à mi-parcours du projet fera également des recommandations précises et opérationnelles sur les ajustements à apporter d’ici l’achèvement du Projet en vue d’améliorer les performances et l’efficacité en matière de: stratégies et mécanismes d’intervention, mise en œuvre de ses composantes; gestion administrative; arrangements institutionnels et de coordination; suivi-évaluation; consolidation et pérennisation des résultats et des effets du projet.
La mission d’évaluation fera ensuite des recommandations en terme d’activités à réaliser.
NB. Un document détaillé décrivant la présentation du projet, la justification de la revue à mi-parcours, les principales étapes de l’évaluation, l’approche méthodologique et organisationnelle, le format du rapport et les documents de travail, peut être retirée à la porterie de la Représentation de la FAO.
Qualification des Consultants et critères de sélection :
– Être titulaire d’un diplôme d’études supérieures de niveau Bac + 5 au moins en Gestion des projets, en vulgarisation agricole, en élevage ou tout autre domaine assimilé,  avec compétences avérées en planification, programmation et évaluation des projets;
– Avoir au moins dix (10) ans d’expérience professionnelle dans la coordination de projets auprès d’organisations internationales;
– Avoir au moins Cinq (5) ans d’expérience en évaluation des projets;
– Avoir deux ans d’expérience en évaluation des projets orientés sur la résilience aux changements climatiques;
– Avoir une expérience en création de pâturages herbacés, dégradation des terres et en pastoralisme  constitue un avantage;
– Avoir une expérience en évaluation des projets ayant adopté les « champs école  » comme approche de vulgarisation est un atout;
– Maîtrise du français et de l’anglais;
– Etre disponible pour la période indiquée pour la mission.
Les dossiers de candidature devront comprendre :
Une lettre de motivation adressée à Mme la Représentante de la FAO au Mali; Une note de compréhension du mandat; des copies certifiées conformes des diplômes, certificats et attestation des services rendus; un Curriculum Vitae détaillé; Un formulaire de Notice personnelle dûment rempli PPF ADM-11 (CV) FAO à retirer à la porterie de la Représentation (ou sur le site FAO). 
Les dossiers de candidatures seront envoyés à Madame la Représentante de la FAO au Mali, par remise directe à la Représentation de la FAO sise à l’avenue de la liberté (Route de Koulouba)  contre une décharge; ou à envoyer par email à FAO-ML@fao.org.
La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 03 janvier 2017 à 16 heures  GMT

  • Postulez avant le 01/04/2017
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email