fbpx

Spécialiste en Sauvegarde Environnementale et Sociale

Mali PGSM - PROJET DE GOUVERNANCE DU SECTEUR DES MINES
Print Friendly, PDF & Email
L’offre a expiré.

Informations

Titre du poste :  Spécialiste en Sauvegarde Environnementale et Sociale
Lieu :  Mali
Date de clôture des candidatures :  23 Mars 2020
Domaine : Sauvegarde Environnementale et Sociale
Langue de travail :  Français
Période probable :  1er Mai 2020 au 30 Avril 2022

Contexte

La république du Mali a obtenu de l’Association Internationale de Développement (IDA), le financement du Projet P 164242 – Projet de Gouvernance du Secteur des Mines (PGSM), placé sous la tutelle du Ministère des Mines et du Pétrole. Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de ce Projet, une Unité de Coordination (UCP) a été créée et souhaite recruter un Spécialiste en Sauvegarde Environnementale et Sociale.

DESCRIPTION DU PROJET

Le projet vise à améliorer la contribution du secteur minier aux objectifs de croissance à long terme du gouvernement en mettant l’accent sur la croissance et la diversification de la production minière, une gouvernance améliorée et des revenus tirés de l’extraction, ainsi que le développement économique local induit par le secteur minier. À cette fin, les activités du projet sont axées sur (i) l’amélioration de l’environnement favorable à la diversification et à la croissance du secteur minier ; ii) renforcer la gouvernance et la transparence des ressources ; et (iii) maximiser l’impact socio-économique de l’exploitation minière en développant des liens économiques et fiscaux avec l’économie locale. Les composantes du projet proposé sont décrites ci-dessous.

COMPOSANTES DU PROJETS

Le projet comprend les composantes suivantes :

Composante A : Créer les conditions de la croissance et de la diversification du secteur minier

Composante B : Renforcement de la transparence des revenus et de la gouvernance

Composante C : Maximiser l’impact de l’exploitation minière sur le développement local

Composante D ; Intervention d’urgence éventuelle

Composante E : Coordination du projet 

OBJECTIF DES TERMES DE REFERENCE 

L’objectif de ces termes de référence est de recruter un Spécialiste en Sauvegarde Environnementale et Sociale

Tâches et responsabilités

Sans être exhaustives, les tâches du consultant sont décrites dans les rubriques qui suivent :

Sous la supervision du Coordonnateur de l’Unité de gestion du PGSM, le Spécialiste en sauvegarde environnementale et sociale est chargé d’accomplir les tâches suivantes :

  •   Suivre l’ensemble du processus de l’EESS en collaboration avec le bureau de consultants qui sera recruté pour ce faire ;
  •   suivre le respect des procédures édictées en matière d’évaluation environnementale stratégique : application des politiques de sauvegarde environnementale et sociale de la Banque Mondiale, tenue de la consultation publique et concertation avec les parties prenantes, analyse de la pertinence des éléments du Plan Cadre de Gestion Environnementale et Sociale, etc …
  •   servir d’intermédiaire entre le projet et la DNACPN d’une part et la cellule environnement de la direction des mines d’autre part pendant toute la durée d’élaboration de l’EESS et de la mise en œuvre des mesures qui en découleront ;
  •   organiser la mise en œuvre du plan cadre de gestion environnementale et sociale qui sera issu de l’EESS ;
  •   analyser la durabilité des activités à réaliser dans le cadre du projet PGSM et élaborer les TdR pour toutes les activités du PGSM assujetties aux procédures d’EIES le cas échéant ;
  •   proposer un cadre participatif de suivi et de surveillance environnementale des activités à réaliser dans le cadre du PGSM avec : des indicateurs, la fréquence de collecte des données, l’estimation des coûts d’atténuation, le rôle et la responsabilité des acteurs (au niveau central, régional/local, communal et district/village);
  •   définir un processus pour la mise à jour les procédures, les modes opératoires et les guides de bonnes pratiques en matière d’environnement, d’hygiène, de santé et de sécurité dans les mines industrielles et dans les exploitations minières artisanales et à petites échelle ;
  •   faire élaborer des modules de formation, d’information, de sensibilisation, de communication et des guides de bonnes pratiques sur la préservation de l’environnement, la réhabilitation des sites et la prévention des risques ;
  •   définir avec le coordonnateur les conditions et la planification des différentes formations qui seront menées dans le cadre de la mise en œuvre du PCGES.

ROLE ET OBLIGATIONS DU SPECIALISTE EN SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE

Le spécialiste en sauvegarde Environnementale et Sociale signera un contrat de performance avec la coordination du projet afin d’assurer en temps voulu (i) le bon fonctionnement du dispositif du Système de Sauvegarde Environnementale et Sociale du Projet et aider le projet à atteindre ses objectifs.

Le spécialiste en Sauvegarde Environnementale et Sociale fait partie de l’équipe de l’UCP. Il entretient des liens fonctionnels avec les autres membres de l’UCP. Toutefois, il dispose d’une certaine indépendance dans la communication de ses rapports annuels.

OBLIGATIONS DE L’ADMINISTRATION (PROJET)

L’administration remettra au Spécialiste en Sauvegarde Environnementale et sociale l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Elle remettra également à la disposition dudit spécialiste, les locaux et équipements nécessaires pour assurer une bonne prestation de service

Formations et expériences requises
Niveau
  • Diplôme d’Etudes Supérieures en sciences de l’environnement, géologue, santé environnementale, agro écologiste, géographe, (minimum Bac + 5 ou diplôme équivalent), etc.
Expérience

 

  • Au moins une expérience générale d’au moins 10 ans en évaluation environnementale ;
  • Avoir participer à au moins une mission d’élaboration d’une évaluation environnementale stratégique d’un plan, d’un programme ou d’un secteur dans sa carrière ;
  • Avoir une bonne connaissance du secteur minier du Mali ou d’autres pays ouest africains ;
  • Bonne connaissance des politiques de sauvegardes environnementale et sociale de la Banque mondiale et de leur application dans les projets miniers ;
  • Expérience avérée d’au moins 10 années dans la pratique des évaluations environnementales : EES/EIES/PGES/PAR, etc…
  • Bonne connaissance des mesures de préservation de l’environnement minier :
  • Règles et procédures de réhabilitation et de restauration dans les mines industrielles ;
  • Bonnes pratiques de préservation de l’environnement dans les mines artisanales et les petites mines.
 Compétences
Connaissances en informatique et Technique :

Le candidat ou la candidate devra avoir l’expérience d’une bonne connaissance de l’outil informatique en particulier : des logiciels de gestion environnementale, logiciels de monitoring et de suivi des impacts, etc…. 

Le candidat ou la candidate devra justifier d’une bonne connaissance de la méthodologie de pilotage d’un système de sauvegarde environnementale et sociale des projets de développement financés par de PTF. 

Autres aptitudes : 

  • Le candidat devra faire preuve d’une bonne expression orale et écrite en Français.
  • La connaissance de l’anglais serait un atout.
  • Le candidat doit avoir une bonne aptitude à la communication écrite et orale en français. Il devra par ailleurs être reconnu comme disposant d’aptitudes à travailler en équipe.

Observations particulières : Le transfert de connaissance et d’expertise est une dimension essentielle des services attendus du consultant. De ce fait, une attention particulière sera accordée à l’aptitude et à la qualification du candidat pour le coaching, l’initiation et le renforcement de la pratique des évaluations environnementales et des politiques de sauvegarde de la Banque Mondiale au profit des agents des services techniques de l’environnement et des mines.

Arrangements de mise en œuvre
L’administration remettra à la disposition du Spécialiste l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Elle remettra également à la disposition dudit spécialiste, les locaux et équipements nécessaires pour assurer une bonne prestation de service.

Une évaluation de la performance du spécialiste sera faite les six premiers mois par la coordination du projet et jointe au rapport semestriel du projet. 

CONDITIONS D’EMPLOI :

Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat à négocier avec la coordination du projet.

Le candidat doit être libre de tout engagement à compter de la date de signature du contrat (01/05/2020)

DURÉE DU CONTRAT 

Le contrat du Spécialiste en sauvegarde environnementale et sociale sera signé pour une période de deux ans (24 mois) correspondant au calendrier de mise en œuvre des activités prioritaires du projet. Toutefois, cette durée pourra être prorogée en cas de besoin et après une évaluation de la performance jugée satisfaisante et confirmée avec l’avis de la Banque Mondiale.

Soumission de l’application

Tout candidat intéressé doit faire parvenir au Projet de Gouvernance du Secteur des mines en copie physique ou par email :

  •   Une lettre de motivation adressée au Coordonnateur du projet ;
  •   Un CV actualisé, daté et signé ;
  •   Une copie certifiée des diplômes et attestations ;
  •   Les attestations de service fait ou preuves attestant l’expérience professionnelle du candidat.

Les dossiers de candidature doivent être déposés sous plis fermés avec mention ‘’Recrutement pour le poste de spécialiste en Sauvegarde Environnementale et Sociale au compte du projet de Gouvernance du Secteur des mines (PGSM) au Mali, ou par émail au plus tard le 23 Mars 2020, au Quartier Hamdallaye ACI 2000-Bamako, Immeuble du Conseil National du Patronat Malien (CNPM) 3ème étage, face au Gouvernorat de District de Bamako – Tél : 00223 76 46 52 52 / 76 12 41 61 –  E-mail : doumabou24@gmail.com, M. Bakary DOUMBIA, Spécialiste en Passation des Marchés.

  • Postulez avant le 23/03/2020
  • Applications have closed
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email