fbpx

Réalisation d’une étude d’impact final du Projet SHER

23/09/2021 AMADER - AGENCE MALIENNE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L'ENERGIE DOMESTIQUE ET DE L'ELECTRIFICATION RURALE
Print Friendly, PDF & Email

Réalisation d’une étude d’impact final du Projet SHER

PROJET SYSTEMES HYBRIDES D’ELECTRIFICATION RURALE (SHER)
—————————–
FINANCEMENT : CRÉDIT IDA N° 6472-ML
—————————–
APPEL A MANIFESTATION D’INTERET – SERVICES DE CONSULTANT POUR LA REALISATION D’UNE ETUDE D’IMPACT FINAL DU PROJET SHER

Référence Activité N°ML-SHER-217866-CS-QCBS (mise à jour N°23)

Le Gouvernement de la République du Mali a reçu un crédit de l’Association Internationale de Développement (IDA) en vue de financer le coût du Projet Systèmes Hybrides d’Electrification Rurale (SHER) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer les paiements au titre du contrat Relatif aux Services de Consultant pour la Réalisation d’une Étude d’Impact Final du Projet.
Le projet Systèmes Hybrides d’Electrification Rurale (SHER) au Mali est la composante 2 du Programme de Développement des Energies Renouvelables dans les Pays à Faibles Revenus (SREP-Mali, Program for Scaling up Renewable Energy in Low-Income Countries).
Son objectif de développement (ODP) est d’accroître le taux d’accès des zones rurales aux services énergétiques modernes.
Le projet vise à développer les énergies renouvelables sur une grande échelle, afin de contribuer réellement à la réduction de la pauvreté
et au développement durable du Mali, pour le plus grand bien de la population de ce pays. La réalisation de ces objectifs contribuera à un développement à faibles émissions en gaz carbonique, par la création de nouvelles possibilités économiques et l’accroissement de l’accès à l’énergie.

Le projet proposé contribuera : (i) à réduire l’exploitation de ressources non ou peu renouvelables (ressources forestières) ; à réduire les émissions de GES (gaz à effet de serre), dues en partie à la déforestation et en partie à l’emploi de combustibles fossiles et (iii) à maximiser les possibilités de développement économique, par la création de nouvelles activités économiques et de nouveaux emplois liés aux nouvelles
technologies, ainsi que par l’implication du secteur privé, entre autres.
Il vise à augmenter la capacité actuelle des En photovoltaïques d’environ 6,7 MWc dans 45 localités et la diffusion de 110 000 lanternes
solaires. En plus, des produits solaires PV à petite échelle (systèmes solaires individuels, produits d’éclairage moderne) seront introduits
dans quelques localités éloignées du réseau. Le projet portera également sur la création de marchés d’éclairage hors réseau et l’efficacité
énergétique.
Il complète et renforce les activités du Projet Energie Domestique et Services de Base en milieu rural (PEDASB), qui a soutenu l’électrification rurale au Mali de 2004 à 2012. La durée initiale du projet de 06 ans (Juin 2014 à septembre 2020) a été prolongée à 07 ans à la faveur d’un financement additionnel (Juin 2014 à septembre 2021).

Le financement du projet est assuré par les Crédits de l’IDA, un Don GPOBA, un Don SREP, un Don PHRD pour un montant total de 67,6
millions de $US, soit environ 39,75 Milliards de FCFA.

A cela s’ajoute la contrepartie de l’Etat Malien de 8,9 millions de $US, soit 4,450 milliards de FCFA et l’apport des opérateurs privés (5% des
investissements des centrales hybrides).

Les indicateurs du projet SHER sont :
– 612 900 personnes bénéficiant de l’accès à l’électricité par raccordement des habitations – hors réseau ;
– 1 060 000 bénéficiaires directs du projet dont 50,40% de femmes ;
– 45 localités renforcées avec des champs solaires ;
– 9 770 nouveaux raccordements aux mini – réseaux ;
– 225 km de réseau réalisés pour étendre les réseaux existants vers les clients ;
– 6 860 kits solaires individuels installés au niveau des ménages ;
– 6,7 MWc solaires installés pour améliorer le taux de pénétration des énergies renouvelables ;
– 11577 tonnes de CO2 des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) réduits,
– 58 700 Lampes Basse Consommation (LBC) distribuées pour l’économie d’énergie ;
– 10 800 Lanternes solaires distribuées dans les centres socio-communautaires;
– 100 000 Lanternes solaires distribuées par le biais de distributeurs ;
– 50 équipements économes d’énergie distribués dans les établissements sociaux ; des activités génératrices de revenus créées dans les
localités concernées pour la réduction de la pauvreté dans le pays.

Cette étude faisant objet Appel à Manifestation d’intérêt (AMI) vise une comparaison entre la situation de référence du projet et la situation finale du projet en vue de mesurer et d’apprécier l’impact du projet sur la vie des bénéficiaires et de la partie prenante. Il y a un fort besoin
de tirer des leçons de cette expérience et de pouvoir exprimer ces leçons sous une forme quantitative ; les questions de base étant : (a)
l’action du Projet est-elle efficace ? (b) quelles améliorations peuvent elles être apportées dans la stratégie de mise en oeuvre ? (c) l’expérience pourra – t –elle être répétée (durabilité) ? Il s’agira de :
– Évaluer les retombées du projet sur l’économie locale et nationale en rapport avec ses réalisations ;
– Evaluer les principaux changements insufflés par le projet sur la vie des communautés bénéficiaires en rapport avec ses principales réalisations;
– Evaluer les retombées sur les différents acteurs : consommateurs, producteurs, importateurs, institutions publiques, centre socio –communautaires, structures étatiques ;
– Analyser la viabilité de la technologie ;
– Evaluer les retombées du projet sur le cadre environnemental et le social : volume de CO2 évité, cadre vie, etc..).

Les services de consultant (« Services »), devront s’étaler sur Soixante (60) jours.

L’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) invite les firmes de consultants
(« Consultants ») admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir
les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des Services.
Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
– Avoir au moins cinq (05) ans d’expérience générale dans le domaine des études d’impact de programme /ou projet de développement ;
– Avoir réalisé au moins cinq (05) expériences spécifiques dans les domaines de l’Electrification, de l’Energie
A ce titre, le consultant (bureau) devra présenter une brève description des prestations similaires et fournir les pièces à conviction (PV de réception, attestation de service fait ou bonne fin d’exécution ; les pages de garde et pages de signature de contrats).
NB : Les attestations de services faits/ou de bonne exécution ainsi que les pages de gardes et de signatures des contrats similaires
doivent être fournies. La non-fourniture de ces documents entraine le rejet systématique du dossier.

Une short-list de cinq (05) à huit (08) des meilleurs candidats sera établie conformément aux règlements de passation des marchés de l’IDA
pour la suite de la procédure.

Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 3.14 des « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) de la Banque Mondiale » de juillet 2016, relatives aux règles de la
Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

Les Consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes pour renforcer leurs compétences respectives en la forme d’un groupement solidaire
ou d’un accord de sous-traitant.

La sélection se fera suivant la méthode de Sélection Fondée sur la Qualité et le Coût (SFQC) conformément au Règlement de Passation
des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) de la Banque Mondiale de juillet 2016.
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires pendant les jours ouvrables à l’adresse ci-dessous de 08
heures à 16 heures TU.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées par courrier ou transmises par courrier électronique à l’adresse ci-dessous au plus
tard le 23 Septembre 2021 avec la mention suivante :
Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER)
– Offre de Manifestation d’intérêt pour le « Recrutement d’un Consultant pour la réalisation d’une étude d’impact final du projet de (SHER) ».
L’adresse dont il est fait référence ci-dessus est : Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification
Rurale (AMADER) : Secrétariat de l’AMADER : Mme SISSOKO Sekoba SISSOKO, secrétaire, Colline de Badalabougou immeuble N°02
de l’ex CRES BP E 715 Tél : 00223 20 23 85 67, Fax : 00223 2023 82 39, email : amader@amadermali.net Bamako, République du Mali.

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles

Services de consultants