fbpx

Réalisation d’audit environnemental et social

03/09/2018 PROCEJ - PROJET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET EMPLOI DES JEUNES
Print Friendly, PDF & Email

Réalisation d’audit environnemental et social

AVIS DE MANIFESTATIONS D’INTERET N°03-2018/PROCEJ-MEFP
PAYS : MALI
Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (PROCEJ)
INTITULE DES SERVICES : l’audit environnemental et social du projet de développement des compétences et emplois des jeunes (PROCEJ)
CREDIT N°: 5513-ML
N° IDENTIFICATION DU PROJET : P145861
Le Gouvernement de la République du Mali a obtenu un crédit et un don de l’Association internationale de développement (IDA) d’un montant équivalant à US$ 63 millions pour financer le Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (PROCEJ), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer les paiements au titre du contrat relatif au recrutement d’un consultant pour l’audit environnemental et social du projet de développement des compétences et emplois des jeunes (PROCEJ).
Les services de consultant suscités comprennent :
La présente mission a pour objectif d’évaluer le niveau de prise en compte des aspects environnementaux, et sociaux ; l’implication des parties prenantes dans le cadre de la mise en oeuvre du PROCEJ à la date d’aujourd’hui et de produire des recommandations susceptibles de corriger les insuffisances éventuelles observées.
Les objectifs spécifiques de l’audit environnemental sont de:
– Présenter une synthèse de prise en compte des aspects environnementaux et sociaux dans l’ensemble des opérations du PROCEJ;
– Sélectionner un échantillon des sous-projets afin d’examiner le niveau et la qualité de prise en compte des prescriptions environnementales et sociales ;
– Evaluer le niveau d`implication des parties prenantes lors du processus de sélection/identification et de mise en oeuvre sous-projets
– Evaluer les capacités techniques des organes de délibération à veiller à la prise en compte et au suivi des aspects sociaux et environnementaux dans le cadre des sousprojets;
– Evaluer l’effectivité et préalable des outils d’examen et de sélection environnementale et sociale lors du processus de sélection des sous projets ;
– Identifier les blocages et autres insuffisances susceptibles d’entraver la mise en oeuvre plus efficiente du PROCEJ et proposer des mesures pour les surpasser ;
– S’assurer que les mécanismes de prévention et de gestion de conflits sont mis en place, opérationnels et permettent d’anticiper sur les risques de conflits ;
– Analyser le degré d’application et de conformité des Directives Environnementales et Sociales telles que définies dans les Documents d’Evaluation du Projet (PAD) ;
– vérifier que les interventions du projet sont précédées d’analyses préalables d’impacts environnementaux et sociaux, et que des mesures de mitigation adaptées sont préconisées si nécessaire (i.e. des instruments additionnels de sauvegarde (PGES, PAR) sont également élaborés et mise en oeuvre avant le démarrage/l’exécution des travaux);
– Evaluer le degré d’effectivité et de conformité des mesures environnementales et sociales proposées dans les PGES des sous projets
– Evaluer le degré de prise en compte des clauses environnementales et sociales dans les propositions des entreprises,
– Evaluer le niveau de conformité environnementale et sociale lors de la mise en oeuvre des sous-projets financés ;
– Evaluer le niveau de formation et sensibilisation des bénéficiaires et des parties prenantes en matière de prise en compte des aspects environnementaux et sociaux;
– Evaluer les risques éventuels liés aux violences basées sur le genre et les risques liés aux personnes vulnérables ;
– Analyser la pertinence et l’efficacité du suivi des mesures environnementales et sociales proposées dans le Manuel d’opération ;
– Analyser l’adéquation et la cohérence des outils de SES et des mesures d’atténuation proposées pour les risques et impacts négatifs qui pourraient être rencontrés, tout en s’assurant de la valorisation des acquis positifs;
– Examiner la qualité des rapports de suivi –socio-environnemental des parties prenantes et proposer des points d’amélioration de ces rapports ;
– Produire un ensemble de recommandations opérationnelles, y compris sur les plans pratiques et institutionnels, en intégrant les leçons de l’expérience jusqu’ici vécue;
– Préparer un plan d’actions de mise en oeuvre des recommandations faites.
Les résultats attendus :
Le principal résultat attendu est le rapport d’audit assorti d’un plan d’actions répondant aux objectifs spécifiques repris plus haut.
L’Unité de Coordination du Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes représentant le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle invite les consultants (individuels) admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants individuels intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des Services. Les critères de sélection pour recruter sont :
– un Diplôme d’études supérieures, niveau minimum Bac +5, en Sciences de l’Environnement, sciences sociales ou discipline similaire,
– Avoir au moins dix (10) années d’expériences dans le domaine de l’évaluation et d’études environnementales et sociales.
– Avoir une connaissance justifiée des Politiques Nationales en matière de Sauvegarde Environnementale et Sociale,
– Avoir une connaissance justifiée des Politiques Opérationnelles en matière d’environnement de la Banque Mondiale,
– Ayant participé à au moins 3 audits environnementaux et sociaux dans des projets financés par la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement ou l’Union Européenne et/ou d’autres partenaires au développement appliquant des politiques de sauvegarde S&E similaires.
Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID » (édition de janvier 2011) (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
Le consultant sera sélectionné selon la méthode de consultants individuels (CI) telle que décrite dans les Directives de Consultants. Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes : tous les jours ouvrables de 8 heures 30 mn à 15 heures 30 mn.
Les manifestations d’intérêt écrites doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne au plus tard le 03 septembre 2018.
Bureau du Spécialiste en Passation de Marchés de l’Unité de Coordination du PROCEJ sise à Hamdallaye ACI 2000, Rue 323 Bamako Mali
Numéro de téléphone : (+223) 20 22 27 66 ou 20 22 27 67
Adresse électronique : procej@procej-mali.org
Les TDR sont disponibles à l’UCP-PROCEJ ou sur le site : www.procej-mali.org

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email