fbpx

Réalisation d’études

09/08/2017 FAO – ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L’ALIMENTATION ET L’AGRICULTURE
Print Friendly, PDF & Email

Réalisation d’études

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT FRMLI/2017/09
Date de publication : Mercredi 26 juillet 2017
Date limite de dépôts des candidatures : 09 aout 2017
Intitulé du poste ou de la tâche : Consultant pour la réalisation de l’étude de référence du projet GCP/MLI/044/LUX dans les régions de Ségou et Sikasso
Lieu : Bamako
Programme N° : GCP/MLI/044/LUX
Date d’affectation prévue (date de début) : 01 sept 2017
Durée : 30 jours ouvrables (31 octobre 2017)
Rapport à : Mme Fatouma SEID
Titre : Représentante FAO
La FAO, recrute pour le compte du projet GCP/MLI/044/LUX un consultant pour réaliser les études de référence sur ledit projet dans les régions de Ségou et Sikasso sur une durée de 30 jours ouvrables.
Stimuler l’emploi des jeunes femmes et hommes en milieu rural est une priorité politique qui prend de plus en plus d’ampleur au Mali, car, elle peut contribuer à freiner la migration et à l’apaisement du climat social soumis à rude épreuve après la crise socio sécuritaire qui a profondément bouleversé le pays mais qui connait peu à peu sa résolution dans le processus de mise en œuvre de l’accord de paix signé courant juin 2015.Au Mali, l’Agriculture occupe plus de 80 % de la population active et contribue pour 34 à 36 % au Produit Intérieur Brut (PIB).  Le développement et la modernisation de l’Agriculture au Mali passe par le renforcement des capacités des jeunes et l’utilisation des outils adaptés.
Le chômage des jeunes est estimé à 15,4 pour cent pour la tranche d’âge de 15 à 39 ans contre 9,6 pour cent pour l’ensemble de la population (Perspectives économiques en Afrique 2012, Banque africaine de développement [BAD], Organisation de coopération et de développement économiques [OCDE], Programme des Nations Unies pour le développement [PNUD], Commission Economique pour l’Afrique [CEA], 2012).
L’objectif principal de l’étude est d’établir la situation de référence de l’emploi, de la formation professionnelle et  de l’insertion des jeunes en milieu rural dans les filières agroalimentaires dans les régions de Sikasso et Ségou, en collectant des informations sur les conditions d’employabilité des jeunes ruraux dans la zone d’intervention, et en réunissant les données (qualitatives et quantitatives) de référence relatives aux indicateurs d’impact, d’effets et de résultats conformément au cadre logique du projet.
Objectifs spécifiques de l’étude
Etablir la cartographie, en faisant l’analyse détaillée des programmes et investissements pertinents dans les régions d’interventions notamment dans les cercles concernés (Ségou, San, Bla, Tominian et Yorosso) ;
Procéder à la collecte de données sur les jeunes bénéficiaires des programmes de formation réalisés au cours du PIC II ;
Analyser les risques, les besoins et opportunités des jeunes adolescents de 15 à 17 ans dans le cadre de leur insertion dans les filières agricoles.
Procéder à l’analyse des chaines de valeur des filières agricoles porteuses sélectionnées dans le cadre du projet (sésame, riz et fonio) ;
Proposer une démarche permettant d’intégrer les principes du travail décent dans les filières agricoles choisies (sésame, riz et fonio) ;
Identifier les synergies d’action possibles entre partenaires concernant l’insertion des jeunes dans les filières agricoles permettant de garantir le développement des compétences, l’accès à la terre, au crédit et au marché ;
Analyser les contraintes liées à l’accès à la terre, au crédit et au marché et de proposer les solutions adaptées ;
Collecter les données permettant de renseigner les bases et cibles des indicateurs d’impact, d’effets et de résultats du cadre logique ;
Collecter les données renseignant les indicateurs d’impact, d’effets et de résultats du cadre logique ;
Proposer, si besoin en est, des indicateurs suggérant des améliorations quantitatives de l’employabilité des jeunes ruraux dans la zone d’intervention par rapport à la situation existante, et les moyens de mesure de ces améliorations.
Localisation et durée : 
Le Consultant sera basé à Bamako et la mission durera 30 jours ouvrables à compter du début de son exécution.
Activités
Les activités comprendront :
Le cadrage de la mission avec le consultant.
L’élaboration d’un questionnaire détaillé sur l’emploi, les filières agricoles, les interventions, les partenaires, etc.
Une revue documentaire sur les différentes politiques et stratégies dans le domaine de l’emploi des jeunes au Mali et dans les régions concernées ;
Une exploitation du document du projet ;
La collecte d’information auprès des acteurs (services techniques, ONG, collectivités, Organisations Paysannes Faîtières, entreprises agricoles etc.) ;
La mise en cohérence des données collectées,
La rédaction du rapport;
La présentation du rapport à une équipe regroupant, la coordination du projet, un représentant du programme de la FAO, deux représentants des services techniques régionaux ;
La prise en compte des observations et la production du Rapport final ;
PRINCIPAUX INDICATEURS DE RESULTATS
Les principaux résultats de la prestation sont :
Une documentation des données analysées sur les programmes et investissements pertinents en lien avec la formation et l’insertion des jeunes ruraux dans les régions d’interventions notamment dans les cercles concernés (Ségou, San, Bla, Tominian et Yorosso) est disponible ;
Les données sur les jeunes bénéficiaires des programmes de formation réalisés au cours du PIC2 sont collectées ;
Les risques, besoins et opportunités d’emploi des jeunes adolescents 15-17 en milieu rural sont connus ;
L’analyse des filières attractives  autres que le sésame, riz, fonio pour les jeunes ruraux et qui offrent les meilleures opportunités de marché est réalisée ;
Une approche pertinente permettant d’intégrer les principes du travail décent dans les filières agricoles choisies (sésame, riz et fonio) est identifiée;
Des synergies d’action possibles entre partenaires concernant l’insertion des jeunes dans les filières agricoles sont connues, garantissant le développement des compétences, l’accès à la terre, au crédit et au marché ;
Une analyse des contraintes liées à l’accès à la terre, au crédit et au marché est réalisée avec des propositions de solutions adaptées ;
Des propositions d’indicateurs d’impact, d’effets et de résultats du cadre logique ;
Une proposition d’indicateurs permettant de mesurer les améliorations quantitatives de l’employabilité des jeunes ruraux dans la zone d’intervention par rapport à la situation existante.
COMPETENCES REQUISES ET CRITERES DE SELECTION
Qualifications du consultant :
Pour conduire cette mission, le consultant doit avoir au minimum un diplôme de l’enseignement supérieur dans le domaine de l’agroéconomie, la sociologie rurale, l’agronomie, le développement rural, et maîtriser les politiques et stratégies dans le domaine de l’insertion professionnelle et l’emploi des jeunes et le développement des filières agricoles au Mali
Exigences requises/ Critères de sélection :
Expérience solide (cinq ans) en dialogue politique, appui aux plateformes paysannes, création de feuille de routes, coordination de programmes/projets de développement rural,
Connaissance solide des chaînes de valeur agricoles, du développement rural, de la problématique du travail des jeunes, des technologies à faible intensité de main-d’œuvre et des questions sur l’équité Genre,
Familiarité avec les concepts de gestion axée sur les résultats et de prise en compte des questions sur le travail décent,
Bonne compréhension des structures gouvernementales et expérience de travail au sein des Nations Unies et/ou FAO,
Expérience solide (cinq ans) des études en milieu rural ;
Expérience de travail avec les partenaires institutionnels et avec les plateformes multi acteurs,
Excellentes compétences de communication écrite et orale en français, la connaissance de l’anglais et/ou autre langue locale constitue un atout,
Connaissances informatiques (Word, Excel, Powerpoint, Outlook etc.),
Aptitude/Disponibilité à voyager et travailler en équipe et travailler sous pression,
Connaissance de terrain et expériences professionnelles en rapport avec la présente consultation
Critères de sélection :
Niveau et pertinence des diplômes universitaires ;
Connaissance des chaînes de valeur agricoles, du développement rural, de la problématique du travail des jeunes, des technologies à faible intensité de main-d’œuvre et des questions sur l’équité Genre,
Expérience solide dans le domaine la planification et la programmation sectorielle ;
Excellente connaissance du Français et la connaissance pratique de l’anglais serait un atout ;
Familiarité avec les concepts de gestion axée sur les résultats ;
Expérience avérée dans les études des projets et programmes.
Expériences professionnelles en rapport avec la présente étude ;
Honoraires : norme de la FAO définie selon l’expérience
L’offre des consultants comprendra:
Une lettre de motivation adressée à Madame la Représentante de la FAO Mali.
Une note technique de 3 pages au maximum résumant la méthodologie d’intervention et la compréhension de la mission,
Le curriculum vitae actualisé du consultant;
Un chronogramme détaillé de la mission,
Une proposition financière conformément au cadre du devis estimatif.
Un Formulaire PHF (Personal History Form) ADM –AFPF 11 à retirer au niveau la porterie de la FAO dûment rempli
Les dossiers de soumission devront être déposés directement ou envoyés par voie électronique à l’adresse suivante :
Représentation de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) ; Avenue de la Liberté – Route de Koulouba – B.P. 1820 – Bamako – Mali Tél. + (223) 20 22 65 76/20 22 37 13/Fax : 20 22 36 46 – Email : FAO-ML-@fao.org
La date limite de dépôt/transmission des dossiers est fixée au mercredi 09 Aout 2017 à 16 heures GMT.

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *