fbpx

Recrutement de consultants

29/09/2015 ACORD INTERNATIONAL
Print Friendly, PDF & Email

Recrutement de consultants

Recrutement de 2 consultants pour la formation et la collecte des informations secondaires sur les types et nombres de VBG dans les régions affectées par le conflit au Mali
INTRODUCTION 
Le Mali se remet progressivement de la crise politico-sécuritaire complexe qui l’a secoué depuis 2012. Les effets de la crise se font encore ressentir, notamment aux niveaux des femmes qui en ont été les principales victimes. De ce constat apparaît clairement la nécessité de faire de la lutte contre les violences basées sur le genre une priorité dans le cadre des efforts de reconstruction et de consolidation de la paix.
La crise a eu de graves répercussions sur les droits de l’homme. L’occupation des régions du Nord par les groupes armés a entrainé la commission de graves violations des droits humains surtout à l’endroit des femmes et filles. L’accès à la justice des victimes et survivantes de VBG a été reconnu par l’Assemblée Générale des Nations Unies à travers la résolution 2106 du Conseil de sécurité adoptée le 24 juin 2013, encourageant les États Membres à inclure l’ensemble des crimes de violence sexuelle dans leur législation pénale afin que les auteurs de tels crimes puissent être poursuivis.Notre pays a voté en faveur de cette résolution pour marquer sa volonté réelle de pallier aux problèmes liés aux crimes de guerre, crimes contre l’humanité.
Afin de contribuer à améliorer cette situation, l’ONG ACORD Mali met en œuvre le projet KARAMA  » Renforcement des droits des survivantes de VBG et de la participation des femmes dans les mécanismes de consolidation de la paix au Mali « , financé par ONU Femmes. ACORD est une Organisation Panafricaine (présente dans 18 pays africains) œuvrant pour la justice sociale à travers le continent. Son travail est basé sur quatre thématiques interconnectées: les Moyens d’existence et la souveraineté alimentaire; le Genre et les droits des femmes; la Consolidation de la paix et la citoyenneté; la Santé et l’atténuation de l’impact du VIH/SIDA.
ACORD recrute deux consultants (un pour les régions de Ségou et Mopti (Zone 1) et un pour les régions de Tombouctou et Gao (zone 2)) pour collecter des informations et former les groupes cibles sur les mécanismes de la justice transitionnelle. Cette action ciblera particulièrement les femmes et filles, victimes de plusieurs formes de violences et qui représentent des acteurs clés dans la chaine de collecte et de gestion de l’information.
OBJECTIFS ET RÉSULTATS ATTENDUS 
Objectif global :
Faciliter la formation de 200 femmes leaders des associations et groupements de femmes, des cases de paix et des maisons des femmes des régions de Gao, Tombouctou, Mopti et Ségou, et collecter des informations sur les types et nombres de VBG commis dans ces régions avec des propositions pour une meilleure participation des victimes de VBG et femmes affectées par le conflit au processus de justice transitionnelle.
Objectifs spécifiques :
Il s’agira de :
Former 200 femmes leaders et les membres des associations de survivantes de VBG des cases de paix et maisons de la femme sur les mécanismes de la justice transitionnelle, la communication en public et les informer aussi sur la mission de la CVJR ;
Collecter des informations sur le nombre et types de VBG commis ;
Pparticiper à l’atelier de restitution des résultats de la collecte  des données et de réflexion sur le processus dans chacune des 4 régions ;
Participer à l’atelier national de restitution des recommandations des 4 ateliers tenus au niveau régional. Cet atelier regroupera des membres de la CVJR, des Ministères de la Réconciliation, de la Justice, de la Promotion de la Femme et des services transversaux (Santé, Développement social et action humanitaire, etc.), des survivantes de VBG, des leaders communautaires et féminins, etc. ;
Chaque consultant devra présenter un rapport final (regroupant les recommandations des ateliers régionaux).
Résultats attendus :
Le projet aura actualisé la base de données sur les types et nombres de VBG dans la zone de couverture (en complément des informations disponibles au niveau du Sous-cluster VBG et des organisations de droits humains) ;
Les bénéficiaires (particulièrement les femmes affectées par le conflit et les victimes de VBG) des régions de Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao sont informés sur les résultats de la collecte et ont mené une réflexion sur la meilleure façon pour que les femmes soient membres des cadres locaux de dialogue et des organes de la CVJR ;
Les femmes leaders et les membres des associations de survivantes de VBG, des cases de paix et des maisons de la femme des 4 régions sont formées sur les mécanismes de la justice transitionnelle, la communication en public, et informées sur la mission de la CVJR ;
Les agents des Départements (Ministères de la Réconciliation, Justice, Promotion de la Femme et services transversaux : Santé, Développement social et action humanitaire), les membres de la CVJR, des survivantes de VBG, des leaders féminins, etc. sont informés sur les recommandations des 5 ateliers des niveaux régional et national;
Le informations disponibles seront diffusées par ACORD au Ministère de la Réconciliation Nationale, aux niveaux régionaux et national à travers un rapport final regroupant la synthèse de toutes les recommandations des ateliers régionaux et de celui du niveau national.
MÉTHODOLOGIE
Chaque consultant proposera une méthodologie appropriée et élaborera un plan d’action et des outils de collecte pour satisfaire les éléments décrits ci-dessus.
La méthodologie ciblera deux activités :
La formation de 200 femmes leaders des régions de Gao, Tombouctou, Mopti et Ségou ;
La collecte des informations (en lien avec les données déjà disponibles).
La restitution des résultats aux femmes afin d’encourager la redevabilité.
Les formations porteront sur la mission de la CVJR, le concept de justice transitionnelle, les droits d’accès à la justice et aux réparations, la communication en public, etc.
La collecte devra utiliser des méthodes quantitatives et qualitatives, qui peuvent inclure (mais ne sont pas limitées à) les approches suivantes :
Entretiens avec des informateurs clés: des entretiens semi-structurés avec des membres de la communauté, des leaders communautaires, le RECOTRADE, chefs de services (DRPF, DRS, DRDS, Président et/ou Ministère Public) et/ou d’autres personnes qui ont une expérience et des connaissances approfondies sur le sujet d’intérêt.
Discussions en focus groupe: des entretiens semi-structurés avec des membres d’associations et groupements de femmes, des cases de paix et des maisons des femmes dans chacune des régions de Gao, Tombouctou, Mopti et Ségou. La collecte se fera sur la vision de la justice transitionnelle pour les femmes affectées par le conflit, leurs aspirations aux réparations adaptées à leurs besoins, les obstacles, etc.
Revue documentaire: les documents de référence seront remis aux consultants: document de projet, informations du sous-cluster VBG et tout autre document jugé utile.
PLANNING INDICATIF
La consultation s’étalera de juillet à août 2015 pour un total de 32 jours (16 jours par consultant) ainsi détaillés :
La formation et collecte des données (4 jours) par zone;
Un (1) jour de restitution des résultats de la collecte par zone ;
Cinq (5) jours par consultant pour la préparation des activités et la rédaction du rapport ;
Une restitution finale qui se tiendra en un (1) jour, au cours d’un atelier (avec les présences des deux consultants) au niveau national à Bamako.

Description

Deadline

Responsable

Validation des TDR

31 mai 2015

ACORD

Diffusion des TDR et dépôt des offres à ACORD

9 juillet

ACORD

Dépouillement des offres et choix du consultant

10-12 juillet

ACORD

Signature des contrats

13 juillet

ACORD

Début consultation – remise de documents, réunion de briefing

14 juillet

ACORD

Etape de Ségou : briefing des services techniques : Préfecture, Santé, DRPF et Développement social (choix informateurs clé)

20 juillet

ACORD/ Consultants

Collecte des données secondaires, rencontres avec les informateurs clé

21 juillet

Consultant

Formation de 50 femmes membres des maisons de femme et autres

22-24 juillet

ACORD/ Consultants

Etape de Mopti : briefing des services techniques : Préfecture, Santé, DRPF et Développement social (choix informateurs clé)

27 juillet

ACORD/ Consultants

Collecte des données secondaires, rencontres avec les informateurs clé

28 juillet

Consultant

Formation de 50 femmes membres des maisons de femme et autres

29 -31 juillet

ACORD/ Consultants

Etape de Tombouctou : briefing des services techniques : Préfecture, Santé,  DRPF et Développement social (choix informateurs clé)

20 juillet

ACORD/ Consultants

Collecte des données secondaires, rencontres avec les informateurs clé

21 juillet

Consultant

Formation de 50 femmes membres des maisons de femme et cases de paix

22-24 juillet

ACORD/ Consultants

Etape de Gao : briefing des services techniques : Préfecture, Santé, DRPF et Développement social (choix informateurs clé)

28 juillet

ACORD/ Consultants

Collecte des données secondaires, rencontres avec les informateurs clé

29 juillet

Consultant

Formation de 50 femmes membres des maisons de femme et cases de paix

30 juilet – 01 août

Consultant

Rédaction des rapports provisoires

03 -07 août

Consultants

Envoi des rapports  provisoires à ACORD

10 août

Consultants

Réunion de restitution à ACORD

13 août

Consultants

Envoi des feedbacks de ACORD

14 août

ACORD

Restitution des résultats des ateliers régionaux à l’atelier national de Bamako

20 août

Consultants

Finalisation des rapports (après restitution à Bamako)

22-22 août

Consultants

Dépôt des rapports finaux à ACORD

24 août

Consultants

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email