Séléction de prestataires et fournisseurs divers/

01/04/2014 PROGRAMME DE FILETS SOCIAUX JIGISEMEJIRI
Print Friendly, PDF & Email

Séléction de prestataires et fournisseurs divers/

Le Gouvernement de la République du Mali a obtenu un financement de l’Association Internationales de Développement (IDA) d’un montant équivalent à US$70 millions pour financer le Projet d’Urgence de Filets Sociaux  » Jjigisemejiri  » et se propose d’utiliser les fonds de ce financement  pour financer les fournitures et services devant être acquis dans le cadre de ce projet.
L’objectif de développement du Projet Jigisemejiri est de verser des transferts monétaires ciblés  aux ménages pauvres et souffrants d’insécurité alimentaire et  d’établir les piliers d’un système national de filets sociaux au Mali.
En particulier, le projet permettra d’augmenter les revenus et la consommation des populations ciblées, et d’améliorer leur capacité pour faire face aux chocs, tout en renforçant et en protégeant le capital humain de leurs enfants.
Le projet aura trois composantes:
Programme de Transferts Monétaires et Mesures d’Accompagnement
Les objectifs spécifiques de cette composante sont les suivants :
– A court terme: réduire la pauvreté et la vulnérabilité actuelle dans les zones sélectionnées en stabilisant et en augmentant la consommation, surtout la consommation alimentaire (quantité et qualité des repas), des ménages à travers des transferts monétaires (TM) ciblés et réguliers;
– À moyen et long termes : améliorer le capital humain des enfants en incitant les ménages pauvres à investir dans la santé et l’éducation de leurs enfants à travers la combinaison de TM, de mesures d’accompagnement (MA) et de la prestation de paquets nutritionnels (PN) (cette dernière mesure étant en phase pilote dans un nombre limité de communes).
Les mesures d’accompagnement fournissent aux bénéficiaires des informations faisant la promotion de l’investissement dans le capital humain de leurs enfants.
Mise en place d’un système de filets sociaux de base
Afin de maximiser les retombées des transferts monétaires (TM), ces derniers sont complétés par des mesures d’accompagnement en santé et en éducation qui visent à inciter les ménages à investir dans ces secteurs et à permettent de réduire la transmission intergénérationnelle de la pauvreté.
Gestion du projet et dispositif institutionnel 
Cette composante appuiera la gestion du projet. Elle permettra de s’assurer que l’Unité de Technique de Gestion des Filets Sociaux (UTGFS) est opérationnelle et qu’elle met en œuvre le projet de façon efficace, conformément aux directives de l’Accord de financement, du Document de projet et du manuel d´opérations (ME). Cette composante financera :
– le salaire du personnel de l’UTGFS (personnel non-fonctionnaire) et les coûts opérationnels au niveau régional et des cercles ;
– l’équipement (matériels informatiques, mobilier, matériels roulants, consommables informatiques, fournitures de bureau, etc.) et les frais de fonctionnement directement liés à la gestion quotidienne du projet; et
– la formation du personnel de l’UTGFS (aux niveaux central et régional).
Les marchés financés par le don seront passés conformément aux procédures spécifiées dans les directives : passation de marchés de fournitures, de travaux et de services (autres que services de consultant)  par  les emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’IDA, édition courante. Les consultants seront choisis conformément aux directives : sélection et emploi de consultants par les emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’IDA, édition courante.
Les avis relatifs aux différents marchés  et services qui doivent être passés conformément aux procédures d’appel à la concurrence de la Banque Mondiale seront  publiés, dès leur communication dans les journaux nationaux de large diffusion et sur les sites dédiés à cet effet.
Les soumissionnaires désirant se faire enregistrer doivent être immatriculés au registre du Commerce (RC) et avoir un numéro d’identification Fiscale (NIF).
En outre, ils doivent  avoir une adresse physique, un numéro de téléphone et une adresse email.
Tout fournisseur ne disposant d’adresse physique ne sera pas retenu sur la liste des fournisseurs du Projet d’Urgence de Filets Sociaux  » Jigisemejiri « .
Les soumissionnaires potentiels satisfaisants aux critères ci-dessus énumérés et souhaitant figurer sur la liste des destinataires d’appel d’offre dans le cadre d’appel à concurrence ou ceux ayant besoin de renseignements complémentaires, devront s’adresser à l’adresse ci-dessous au plus tard le 10 janvier 2014 : Unité Technique de Gestion de Filets Sociaux Jigisemejiri, ACI 2000, rue  329, porte 120, Immeuble Mallé (1er et 2ème étage) Bamako – Mali,  Tel : 20 22 16 17, email : msako@jigisemejiri.org , dtall@jigisemejiri.org

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *