fbpx

Réalisation d’étude

01/04/2010 UNION ÉCONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE
Print Friendly, PDF & Email

Réalisation d’étude

1. Conformément aux objectifs de son Traité constitutif, I’UEMOA s’est dotée d’une politique d’Aménagement du Territoire Communautaire adoptée par l’Acte Additionnel n°3/2004 du 10 janvier 2004.
Dans le cadre de la mise en œuvre de cette politique d’Aménagement du Territoire Communautaires, la Commission de l’Union Economiques et Monétaire Ouest Africaine a inscrit dans son programme d’activités 2010, la réalisation d’une étude portant sur la mise en œuvre du programme indicatif régional de développement urbain dans les Etats membres.
A cet effet le Président de la Commission de I’UEMOA lance le présent appel à manifestation d’intérêt en vue de constituer une liste de Cabinets ou de Bureaux d’études susceptibles de soumettre des propositions de services.
2. Les Cabinets ou de Bureaux d’études intéressés par le présent avis sont invités à faire acte de candidature. Les documents et informations à fournir sont les suivants :
– Une fiche de présentations ou Cabinet (domaine d’expertise et ressources, brochures, plaquette, etc.) ;
– Les références récentes et pertinentes concernant l’exécution de contrats analogues, l’expérience dans des conditions semblables avec mention obligatoire des données suivantes : libelle des missions, pays, période d’exécution et de réalisation, etc.
– La liste des compétences et les attributions du personnel de à affecter à la mission accompagnées de leur CV.
3- Les taches à exécuter par le cabinet ou le bureau d’études dans le cadre de l’étude consistent à :
– passer en revue la situation, le milieu physique et humain, les infrastructures et équipements les activités économiques, le niveau de satisfaction des services de base ainsi que les différentes composantes de l’économie locale de façon générale.
– identifier les contraintes, entraves et restriction administratives, techniques matérielles et juridiques actuelles imposées par les législations et pratiques nationales en qu’il conviendrait de lever pour promouvoir le domaine considéré.
– établir une analyse comparative de la situation des pays avec les normes généralement admises sur le plan international.
– la définition et l’étude des bâtiments annexes (logements, infirmerie, magasin de stockage, toilettes extérieures, guérites d’entrée et de sortir, préau, château d’eau, bâche à eau, local groupe, etc.) y. compris leurs corps d’état;
– la définition et l’étude des bâtiments de contrôle des véhicules (local technique de pèse essieu, dalle en béton pour la zone de pesée, gabarit, etc.)
– l’étude des VRD (réseau d’adduction d’eau, anti-incendie, téléphone informatique, éclairage de la plate-forme, etc.), assainissement et parking y compris les éventuels parkings spécifiques pour les citernes d’hydrocarbures.
4- Le Consultant sera sélectionné conformément aux règles et procédures de la Commission de l’UEMOA.
5- Les dossiers de manifestation d’intérêt, rédigés en langue française et portant la mention « Appel à manifestation d’intérêt pour la sélection d’un Cabinet ou Bureau d’études en vue de la réalisation d’une étude pour la mise en place d’un programme de développement des zones transfrontalières dans l’espace UEMOA », doivent parvenir au plus tard le 19 janvier 2010 à 16 heures (heure locale) sous pli fermé en quatre exemplaires (un original plus trois copies) ou par courrier électronique à l’adresse suivante : Commission de I’UEMOA – 380 Avenue du Professeur Joseph KI-ZERHO – 01 B.P: 543 – Ouagadougou 01 Burkina Faso
Tel: (226) 50 31 88 73 / Fax: (226) 50 31 88 72 – Email : commission@uemoa.int
6- Pour route information complémentaire au sujet du présent appel à manifestation d’intérêts, les soumissionnaires intéressés s’adresseront au Département des Services Administratifs et Financiers de la Commission de I’UEMOA :
Personnes à contacter :
– Monsieur Elhadj Malick SOUMARE – Tel: (226) 50 32 87 72 – Email: esoumare@uemoa.int
– Madame Aimee Chantal ZOUNGRANA – Tel: (226) 50 32 86 94 – Email: aczoungrana@uemoa.int
II est à Doter que l’intérêt manifeste par un Cabinet n’implique aucune obligation de la part de la Commission de l’inclure sur la liste restreinte.

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *