n

Réalisation d’étude

30/05/2008 PCVBGE
Print Friendly, PDF & Email

Réalisation d’étude

Le République du Mali a reçu un don de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) agissant comme Agence d’Exécution pour le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), et un don Fonds Français pour l’Environnement Mondiale (FFEM) et à l’intention d’utiliser une partie du montant de ces deux dons pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant portant sur l’étude sur les statuts juridiques des AC.
Les services comprenant la production d’un rapport d’étude qui doit déterminer pour les aires de conservation, créées dans le cadre du PCVBGE, des statuts juridiques de classement qui répondent au cadre institutionnel en place (décentralisation), afin de garantir leur pérennité et d’assurer l’atteinte des objectifs pour lesquels elles ont été créées. Plus spécifiquement, l’étude cherchera à :
– Faire un point sur les textes juridiques nationaux en matière de gestion des ressources naturelles et de conservation de la diversité biologique, et des domaines protégés.
– analyser la cohérence de ces textes en rapport avec le cadre institutionnel actuel notamment la décentralisation
– analyser les processus en cours sur le transfert de l’état aux collectivités, des compétences en matière de gestion des ressources naturelles et des espaces protégés
– déterminer ou concevoir des statuts de classement des AC qui contrairement aux autres domaines classés sont des espaces communaux et intercommunaux dont la gestion relève de la responsabilité des collectivités
La durée de l’étude est de 45 jours.
Cette étude se situe dans le cadre normal des activités de la composante 1 du PCVBGE, portant sur « L’appui à la mise en place et gestion des Aires de Conservation (AC) ». Cette composante est l’une des 4 composantes du PCVBGE qui couvre 18 communes situées dans les cercles de Douentza (région de Mopti), de Rarhous (région de Tombouctou), de Gao et Ansongo (région de Gao). La composante 1, la composante 2 (l’appui aux initiatives locales en matière de gestion de la biodiversité) et la composante 3 (renforcement des capacités communales et intercommunales de gestion des ressources biologiques) sont dites composantes-terrain dont la maîtrise d’oeuvre est assurée par un opérateur privé à travers la Cellule de Mise en Œuvre (CMO) du projet basée à Douentza.
La Cellule de Mise en Œuvre (CMO) invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessous. Les consultants intéressés doivent fournir les services décrits ci-dessus. Les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services (brochures, références concernant l’exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires parmi le personnel, etc.).
Un consultant (Bureau d’études) sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale, édition courante.
Les consultants (Bureaux d’études) intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes : entre 10 heures et 15 heures du lundi au jeudi, et entre 9 heures et 11h30 mn le vendredi.
Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous au plus tard le vendredi 21 mars 2008, à 15 heures.
L’adresse à laquelle il est fait référence dans le texte ci-dessus est : Cellule de Mise en Œuvre (CMO) du PCVBGE Monsieur le Chef de la CMO BP 57 Sévaré (Mopti), Mali Téléphone : (223) 245 20 22 Fax : (223) 245 21 10

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email

Autres articles

Location d’une maison