fbpx

Travaux de construction

30/05/2006 CELLULE TECHNIQUE D'APPUI AUX COMMUNES
Print Friendly, PDF & Email

Travaux de construction

AAO N°08/CTAC/PAODFM/V2
Nom du projet: Projet d’amélioration de l’offre d’enseignement fondamental au Mali (PAOEFM-Bamako)
Financement: Agence Française de Développement (AFD)
1. Les six communes du District de Bamako ont obtenu une subvention de l’Agence française de Développement (AFD) pour le financement des travaux de construction et d’équipement de 280 salles de classes ainsi que la réhabilitation et l’équipement de 100 salles de classes dans le cadre du Projet d’amélioration de l’offre d’enseignement fondamental au Mali (PAOEFM-Bamako). Une partie du montant de cette subvention sera utilisée pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant: Travaux de construction de 32 salles de classe avec 5 bureaux magasins et 10 blocs de latrines dans les communes 1, 4, 5 et 6.
2. Les communes du District de Bamako, par délégation de maître d’ouvrage, ont chargé la CTAC de la mise en œuvre du volet 2 du PAOEFM-Bamako.
3. Dans le cadre de la mission qui lui est confiée, la CTAC lance un appel d’offres pour la construction de 32 salles de classe avec 5 bureaux magasins et 10 blocs de latrines dans les communes 1, 4, 5 et 6 repartis en 5 lots
Lot 1: Construction de 6 salles de classe avec bureau magasin de 2 blocs latrines à l’école de Korofina sud (Babouillabougou)
Lot 2: Construction de 6 salles de classe avec bureau magasin de 2 blocs latrines à l’école de Banconi Zékénékorobougou
Lot 3: Construction de 6 salles de classe avec bureau magasin de 2 blocs latrines à l’école de Taliko Bougoudani
Lot 1: Construction de 6 salles de classe avec bureau magasin de 2 blocs latrines à l’école de Kalabambougou
Lot 1: Construction de 6 salles de classe avec bureau magasin de 2 blocs latrines à l’école de Kalaban Coura ACI
4. Sont admis à concourir tous les commissionnaires qualifiés comme entreprises de constructions au Mali et en règle vis à vis de la réglementation en vigueur.
5. Le dossier d’appel d’offres peut être acheté à la Cellule Technique d’Appui aux communes (ancienne voirie, rue 328 porte 843) moyennant paiement d’un montant non remboursable de soixante quinze mille (75 000) F CFA par lot à partir du 10 février 2006.
6. Le nombre de dossiers d’appel d’offres mise en vente est limité et les premiers demandeurs seront les premiers servis.
Les offres devront être valides pour une période de 120 jours suivant la date limite de dépôt des offres et doivent être accompagnées d’une caution de soumission d’un montant de 2 000 000 (deux millions) Francs CFA par lot et doivent être remises à la Cellule Technique d’Appui aux communes avant le 10 mars 2006 à 9 heures 30 minutes où elles seront ouvertes en présence des soumissionnaires qui souhaitent assister à l’ouverture.

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email