fbpx

Développement d’outils technologies de l’information et de la communication

31/12/2021 PROJET YELLEN
Print Friendly, PDF & Email

Développement d’outils technologies de l’information et de la communication

Sélection d’un.e contsultant.e pour le développement des outils technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le cadre du projet pilote Ki La Di basé sur les TIC en lien avec la santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR), les violences basées sur le genre (VBG) et l’égalité de genre (EG) dans la région de Kayes.

I.  Introduction :

Le projet Yellen « Droits et innovations en santé reproductive à Kayes » mis en œuvre par l’unité de santé internationale (USI) et le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) a pour objectif de contribuer à la transformation des rapports inégaux entre les genres en matière de santé et droits sexuels et reproductifs (SDSR) des femmes et des adolescentes. Parmi les moyens permettant d’atteindre cet objectif, le projet pilote Ki La Di (‘’te conseiller’’ en Bambara) sera mis en œuvre en vue d’évaluer l’effet des technologies de l’information et de la communication (TIC) sur la sensibilisation et l’amélioration des connaissances des adolescent.e.s et des jeunes sur la santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR), les violences basées sur le genre (VBG) et l’égalité de genre (EG).

Le projet pilote Ki La Di se situe dans le cadre de l’atteinte du résultat intermédiaire 1300 du projet Yellen « Leadership amélioré des académies d’enseignements, de la direction régionale de la santé (DRS), de la direction régionale du développement social et de l’économie solidaire (DRDSES), de la direction régionale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille (DRPFEF) et des équipes cadre des districts dans la défense des droits en santé sexuelle et reproductive, l’égalité entre les genres (ÉG) et les VBG ».

II. Contexte et justification :

Le projet pilote Ki La Di cible les adolescent.e.s et les jeunes (15-24 ans) en milieu scolaire pour répondre aux problèmes suivants :

  • Faible utilisation des services de planification familiale (PF) ;
  • Faible connaissance de la gestion de l’hygiène menstruelle ;
  • Persistance des violences faites aux filles en milieu (mariage d’enfants, violences sexuelles, le gavage, la scarification et les mutilations génitales féminine) ;
  • Faible connaissances des notions clefs de l’EG, notamment les masculinités positives ;
  • Faible connaissance complète du VIH et sida soit 14% pour la tranche d’âge 15 – 19 ans (EDSM-VI 2018).

La genèse du projet pilote Ki La Di repose sur l’hypothèse selon laquelle rendre accessible des informations sur la SDSR, les VBG et l’EG aux adolescent.e.s et aux jeunes via des plateformes numériques permettrait d’améliorer leur connaissance des enjeux relatifs à ces questions et ainsi de favoriser la prévention des situations problématiques et d’encourager l’utilisation des services de santé adaptés en cas de besoin.

Le projet pilote Ki La Di sera basé sur le développement d’une application, la création d’un groupe WhatsApp et la création d’une page Facebook. Ces outils traiteront des thématiques en lien avec la SDSR, les VBG et l’EG. Pour ce faire, une série d’activités a été réalisée pour identifier les écoles d’intervention, les thématiques à prendre en compte en lien avec les besoins spécifiques des adolescents-e-s et des jeunes, et les outils TIC à développer.

C’est dans cette vision de développer ces outils TIC choisis avec les contenus identifiés que se situe la présente consultation. Elle vise les objectifs suivants :

III. Objectifs :

Objectif général :

Dans le cadre d’un projet pilote Ki La Di basé sur les TIC, le/la consultant.e aura pour mandat de mettre en place des outils TIC (application Android, réseaux sociaux (Facebook et WhatsApp)) afin fournir aux adolescent.e.s et aux jeunes un accès sécurisé à des informations fiables portant sur la SDSR, les VBG et EG.

Objectifs spécifiques :

De façon spécifique, il s’agit de :

  • Concevoir les visuels pour les différentes plateformes ;
  • Développer une application Play store ;
  • Créer un groupe WhatsApp ;
  • Créer une page Facebook pour la promotion de l’application, du groupe WhatsApp et la sensibilisation sur les messages clés ;
  • Elaborer un mécanisme de suivi de l’utilisation des outils TIC développés ;
  • Assurer l’hébergement de l’application ou installer l’application sur un serveur existant (à préciser en fonction du poids des données et la disponibilité du serveur de l’USI) ;
  • Elaborer un manuel d’utilisation de l’application Ki La Di ;
  • Former l’équipe du projet Yellen à l’utilisation de l’application ;
  • Apporter l’appui technique nécessaire dans le cadre du lancement du projet pilote ;
  • Accompagner le premier essai d’utilisation des outils TIC développés ;
  • Produire un rapport de consultation.

Cibles du projet pilote :

Les cibles sont les adolescent-e-s les jeunes de 13 à 24 ans et les enseignant-e-s des écoles retenues dans le cadre du projet (Bafoulabé, Diéma, Nioro et Yélimané).

Description :

Application Ki La Di: 

L’application doit permettre de sensibiliser et d’améliorer les connaissances du groupe cible sur les thématiques identifiées, d’inciter à l’utilisation des structures d’aide et des services de santé, de promouvoir et d’encourager les interactions sur la page Facebook et sur le groupe WhatsApp du projet pilote Ki La Di.

L’application sera unilingue dans sa première version. L’ensemble des messages clés seront fournis au consultant.e par l’équipe du projet. L’application doit être compatible sur les mobiles et tablettes et téléchargeable gratuitement sur Play store (Android).

L’application doit proposer une redirection vers la page Facebook et le groupe WhatsApp.

Après l’installation, l’utilisation en mode hors-connexion doit permettre d’accéder aux informations et fonctionnalités de bases. Le/la consultant.e doit proposer une charte graphique et prendre en charge le design de l’application (Logo, visuels, choix des couleurs). La charte graphique doit être la même pour tous les contenus développés dans le cadre du projet Ki La Di.

L’application doit aussi permettre de collecter des données quantitatives et qualitatives relative aux téléchargements et à l’utilisation de l’application (suivi du nombre de téléchargement en temps réel, provenance par Région / localité, utilisateurs par sexe, tranche d’âge et par mois, données sur le traffic et les consultations…).

Quoi que l’application soit d’abord unilingue, elle devra prévoir, dans l’éventualité de développements futurs, l’ajout de notes vocales en français, en bambara, en peul et soninké.

Groupe WhatsApp :

Le groupe WhatsApp doit permettre au groupe cible d’échanger les thèmes et de recevoir des conseils des spécialistes.

Page Facebook :

La page Facebook aura un rôle de sensibilisation, de mobilisation du groupe cible au tour des messages clés et des thèmes. Elle permettra aussi de promouvoir l’application et le groupe WhatsApp. Elle devra proposer des contenus multimédia, diversifiés et adaptés aux cibles.

Contenus des plateformes : 

  • Informer sur les différentes thématiques de la santé sexuelle et reproductive notamment la planification familiale, des violences basées sur le genre, et de l’égalité de genre ;
  • Informer sur les structures disponibles en cas de besoins des services de SSR et VBG ;
  • Fournir des espaces de discussion anonyme ou public ;
  • Servir de canal de communication et d’information pour les différentes structures évoluant dans ces domaines ;
  • Faire une cartographie des différentes zones d’interventions du projet Yellen ;
  • Rendre les notes vocales de l’application disponible en Français, peul, soninké et Bamanan kan ;
  • Collecter des données permettant de produire des rapports incluant les données quantitatives et qualitatives sur l’utilisation de la plateforme à travers les smartphones (catégories des questions posées par utilisateurs, provenance des SMS par Région / localité, utilisateurs par sexe, tranche d’âge et par mois), les témoignages des bénéficiaires, les coupures de journaux, quelques captures d’écran de messages des utilisateurs, des enregistrements audio des messages ;
  • Assurer un bon suivi des activités.

Méthodologie de suivi :

Présentation régulière des avancées à l’équipe du projet Yellen.

Expériences exigées : 

  • Le candidat ou la candidate doit avoir la nationalité malienne ou d’un pays de la CDEAO ;
  • Avoir au moins un niveau de formation supérieur (Bac+ 4 au moins) en informatique ;
  • Avoir au moins cinq ans d’expérience en développement d’applications Android (portfolio) ;
  • Avoir au moins cinq ans d’expériences en gestion et animation des réseaux sociaux ;
  • Avoir au moins cinq ans d’expériences en création et gestion de Facebook ;
  • Avoir l’expérience en création et animation de groupes WhatsApp ;
  • Avoir une connaissance sur la SDSR, VBG et EG est un atout;
  • Avoir une expérience dans la conception de capsule vidéo ;
  • Avoir la maitrise du pack Adobe (Photoshop, première pro, Illustrator…).

Durée :

La consultation couvrira une période de quarante-cinq (45) jours total.

Dépôt des candidatures : 

La date limite d’envoie des dossiers de candidature est fixée au vendredi 31 Décembre 2021 à 17h00. Les dossiers envoyés au-delà de cette date ne seront pas examinés.

Le dossier devra être envoyé par courriel à l’adresse suivante :

Dr Soumaïla DIAKITE, soumaila.diakite@santeinternationale.ca

Avec en copie : Mme Geneviève Rouleau, genevieve.rouleau.1@umontreal.ca

Fousseiny TRAORE : fousseiny.yellen@santeinternationale.ca

Le dossier doit comporter : 

  • Une offre technique et financière assortie d’un agenda de travail ;
  • Une lettre de motivation précisant les expertises préparant à réaliser ce mandat ;
  • Un curriculum vitae à jour
  • Un portfolio.
Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email