fbpx

Développement et mise en œuvre d’un plan opérationnel

10/01/2022 UMRSS - UNITE DE MISE EN ŒUVRE DU RENFORCEMENT DU SYSTEME DE SANTE
Print Friendly, PDF & Email

Développement et mise en œuvre d’un plan opérationnel

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET N° 006/MSDS-SG/UGP-FM-GAVI – 2021 

RECRUTEMENT D’UN CABINET D’ASSISTANCE TECHNIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT ET LA MISE EN ŒUVRE D’UN PLAN OPERATIONNEL PRIORISE ET CHIFFRE POUR LE FINANCEMENT DU FONDS MONDIAL ET DU GAVI DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE DU SYSTEME D’INFORMATION SANITAIRE 2020-2024 DU MALI

La République du Mali a bénéficié d’une subvention du Fonds mondial dans le cadre du Nouveau Modèle de Financement pour la période du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2023. Cette subvention vise à appuyer le Mali dans la mise en œuvre de son programme de lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Renforcement du Système de Santé (RSS).

La subvention du Fonds mondial a comme objectifs de contribuer à :

  • Réduire les nouvelles infections, les taux de morbidité et mortalité liés au VIH/SIDA et la Tuberculose dans la population générale au Mali,
  • Protéger les droits des personnes vivant avec le VIH/SIDA, la Tuberculose et les groupes spécifiques
  • Et améliorer l’accès universel à des services adéquats de prévention, de traitement et la qualité des soins et soutien. 

Contexte :

Le Système d’Information Sanitaire (SIS) est constitué de trois composantes que sont le SLIS, le SIH et le SAE. Ces composantes renseignent la situation au niveau des structures de prestations de soins de santé. Le SLIS et le SIH fournissent les données de routine sur la situation sanitaire produites par les établissements de santé. Quant au SAE, il assure le suivi des maladies à potentiel épidémique pour prévenir les épidémies et tout évènement en santé publique.

Depuis 2016, les données des trois sous-systèmes sont sur la plateforme DHIS2.C’est à partir de 2009 que le Ministère en charge de la Santé à travers la CPS du secteur a commencé l’élaboration, la validation et la publication régulière de l’Annuaire Statistique du Système National d’Information Sanitaire (SNIS). A ce jour, le Mali dispose d’une plateforme intégrée de collecte et de gestion des données du SIS qui offre un potentiel de collecte, d’analyse et d’affichage des produits de l’analyse sous des formats variés et faciles à partager avec les décideurs. Le SIS, au niveau des trois composantes citées plus haut couvre aussi les informations des secteurs privé et parapublic. Si l’intégration des données du secteur parapublic est plus ou moins bonne, il existe un manque quasi total de la maitrise des données statistiques au niveau du secteur privé.

Lieu de travail : MSDS-UMRSS/Bamako/Mali

Financement : Subvention MLI-S-MOH du Fonds Mondial

Objectif de la Mission :

L’objectif de la consultance est d’accompagner le Ministère de Santé et du Développement Social (MSDS) pour le développement et la mise en œuvre d’un Plan opérationnel priorisé et chiffré pour le financement du Fonds mondial et du GAVI dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Stratégique National du Système National d’Information Sanitaire et Sociale (PSN SNIS), 2020-2024 et plus particulièrement :

  1. Appuyer le ministère dans le cadrage du contenu et le développement d’un Plan opérationnel priorisé et chiffré pour le renforcement du SIS pour la période 2022-2023 sous le financement du Fonds mondial et de GAVI.
    • Appuyer la DGSHP/CPS à organiser et tenir une concertation de revue du PSN SNIS, 2020-2024, afin d’identifier les priorités de financement pour la période des subventions ;
    • Appuyer la DGSHP/CPS pour l’organisation et la tenue des réunions de suivi périodique de la mise en œuvre du plan opérationnel ;
    • Appuyer le MSDS dans la coordination avec les autres partenaires qui soutiennent le système national d’information sanitaire (OMS, UNICEF, USAID, Banque Mondiale)
    • Identifier les besoins de support en informatique et élaborer des TDR pour le recrutement d’un consultant des appuis informatiques nécessaires aux supports du SIS
    • Appuyer la DGSHP/CPS dans l’élaboration et/ou la révision de divers documents liés à la gouvernance du SIS et à la mise en œuvre du plan opérationnel (révisions des outils/supports, SOPs, contrôle qualité des données, descriptions de poste, etc.)
    • Appuyer la DGSHP/CPS pour l’amélioration continue de la qualité des données.
    • Apporter un appui à la DGSHP/CPS afin de rendre le SIS exhaustif par l’intégration du secteur prive lucratif dans le SISR.
  2. Appuyer le MSDS à renforcer le système de gouvernance et la mise en œuvre du DHIS2 :
    • Soutenir le développement d’une feuille de route pour la mise en œuvre du DHIS2 basée sur l’analyse de l’ensemble des besoins de configuration et de personnalisation du DHIS2 en relation avec le Plan National Intégré de S&E TB, VIH et hépatite virale, 2021-2025, la révision du paquet de Services Essentiels dans la Communauté (ajout de nouveaux domaines sur le VIH et la tuberculose) et le programme de
    • Soutenir la DGSHP/CPS à l’organisation et à la tenue des réunions des organes de gouvernance et coordination – Comité de pilotage du DHIS2 et Equipe technique de DHIS2

Etendue de la mission :

Le Cabinet proposera deux experts qui travailleront avec la DGSHP et la CPS sous la supervision technique des deux Directeurs.

La durée maximale estimée du contrat est de deux ans (2022-2023) mais à ne pas dépasser la fin de la subvention RSS.

Le temps estimé pour ce travail s’étendra sur les périodes suivantes :

  • Pour l’expert principal : 15 jours par trimestre, soit un total maximal de 60 jours par an
  • Pour l’expert associé : 5 jours par trimestre, soit un total maximal de 20 jours par an
  • Une ou deux missions de suivi rapproché au Mali par an selon les besoins.

II s’agit de recruter un cabinet en tenant compte de son expertise et l’expérience des experts proposés avérée dans l’analyse des besoins des pays, le développement des plans de renforcement des systèmes nationaux d’information sanitaire et appui technique dans la mise en œuvre de tels plans de renforcement et sa compétence avérée du Système d’information sanitaire malien

Expérience professionnelle générale

Les experts proposés devront :

  • Être titulaires d’un diplôme universitaire (2nd cycle) en santé publique (des qualifications en informatique et/ou en bio statistiques constituent un avantage) ;
  • Avoir une bonne connaissance du contexte du Mali ;
  • Avoir une au moins Dix (10 ans) d’expérience avérée dans le renforcement des systèmes d’information Sanitaire (SIS) en Afrique francophone avec connaissances du DHIS2 ;
  • Avoir réalisé au moins trois (03) missions de mise en place des systèmes d’information Sanitaire (SIS) ;
  • Avoir une expérience de travail avec des équipes internationales et en milieu culturellement divers, y compris des responsables gouvernementaux de haut niveau, des agents de santé, des partenaires internationaux ;
  • Avoir une excellente maitrise du français (écrit /oral) ;
  • Avoir d’excellentes qualités /capacités : de communication, travail en équipe et relationnel, transmission des savoirs, supervision, analyse et résolution des problèmes, prise de décision et d’initiative ;
  • Justifier d’une expérience dans le domaine de la production des rapports ;
  • Avoir une bonne capacité d’analyse, de synthèse et une bonne capacité rédactionnelle 

Le Ministère de Santé et du Développement Social (MSDS), à travers son Unité de Mise en œuvre du Renforcement du Système de Santé (UMRSS) invite les cabinets à présenter leur candidature en vue de fournir les services décrits ci-dessus. Les cabinets ou Bureaux d’études intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour les prestations (documentation, référence de prestations similaires, expérience dans des missions comparables, disponibilité de personnel qualifié, etc…). Les cabinets peuvent se mettre en association pour augmenter leurs chances de qualification.

Dépôt et clôture des candidatures :

Les dossiers de candidature avec la mention « recrutement d’un cabinet d’assistance technique pour le développement et la mise en œuvre d’un plan opérationnel priorisé et chiffré pour le financement du fonds mondial et du GAVI dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique du système d’information sanitaire 2020-2024 du mali » doivent être envoyés, au plus tard le 10 janvier 2022 avant 10 heures 30 par mail à l’adresse ugp.marches@gmail.com avec la même mention comme objet du mail.

Partagez : Facebook Twitter Google Plus LinkedIn Email