IN ENGLISH
EN FRANCAIS
EN ESPANOL

Recherche annuaire:
Par raison sociale:
Par téléphone:
Par produits:
Par ville:
CVthèque
Nouvelles Entreprises
Nouvelles Economiques
Inscription dans l'Annuaire
Contactez Nous
  
    
    
    
    
  

MALIPAGES.COM

Recettes douanières 2013 : Un record de 30 milliards 565 millions de FCFA en un mois
(L'Indicateur du Renouveau 15/07/2013)

Les douanes maliennes sont à l’honneur. Sur une prévision annuelle de  333,4 milliards de francs CFA, la direction générale des douanes vient de réaliser une recette mensuelle record de 30 milliards 565 millions de francs. Un résultat qui constitue un pas important dans l’atteinte des prévisions annuelles de 2013.

Lors de son dernier conseil de direction du jeudi 13 et vendredi 14 juin derniers, la direction générale de la douane avait rassuré les autorités maliennes que la prévision des recettes sera atteinte au titre de l’exercice de 2013. L’assurance pris par le directeur général des douanes, le général Moumouni Dembélé, se fondait sur l’engagement constant de son personnel à relever le défi.

Comme cerise sur le gâteau, la nomination d’un cadre douanier à la tête du ministère des Finances (le 24 juin 213 soit dix jours seulement après l’engagement pris par le DG en conseil de direction) devra greffer les chiffres de rendements. Dans le seul mois de juin, les douanes maliennes ont fait une recette de 30,565 milliards de francs CFA. Un résultat qui bat tous les records de l’histoire des douanes maliennes dont le rendement par mois n’a jamais dépassé la barre de 27 milliards de francs CFA.

A l’image de ce résultat, les douanes maliennes prouvent qu’elles demeurent le principal service  pourvoyeurs de la grosse part du budget national. Malgré les évènements de mars 2012 où l’administration douanière a perdu d’importants outils de travail, les douanes retrouvent tend à retrouver son équilibre. De 297,4 milliards francs CFA en 2012, elle prévoit 333,4 milliards de francs CFA cette année. A environs 5 mois de la fin de l’année budgétaire, le général Moumouni Dembélé et ses collaborateurs sont confiants quant à l’atteinte de cet objectif.
Dans le monde des affaires, beaucoup de Maliens espèrent que l’arrivée d’Abdel Karime Konaté dit « Empé » au département des Finances devra positivement répercuter sur les rendements. Déjà, le résultat ainsi atteint est à son actif. Il s’agira pour lui de prouver tout le bien qu’on pensait de lui depuis le département de l’Industrie et du Commerce.

Ousmane Daou

© Copyright L'Indicateur du Renouveau

Archives