IN ENGLISH
EN FRANCAIS
EN ESPANOL

Recherche annuaire:
Par raison sociale:
Par téléphone:
Par produits:
Par ville:
CVthèque
Nouvelles Entreprises
Nouvelles Economiques
Inscription dans l'Annuaire
Contactez Nous
  
    
    
    
    
  

MALIPAGES.COM

Semaine de l'Intégration africaine : un voyage instructif au coeur du NEPAD
(L'Essor 26/05/2003)

Pour être concrétisé et traduit dans les faits, le NEPAD doit faire l'objet d'une large diffusion dans l'opinion, au coeur des forces vives, notamment des femmes, incontournables de par leur nombre et de par le rôle qu'elles jouent dans notre société.

Ainsi dans le cadre des activités de la semaine de l'Intégration africaine, la délégation générale à l'Intégration africaine a organisé vendredi au Palais des congrès, en collaboration avec la CAFO, l'OPEF et l'AFAO, une conférence-débat sur le thème "Femmes et NEPAD". La conférence a été initiée à l'intention des organisations féminines afin de leur expliquer le NEPAD, la nouvelle vision africaine prônée par nos chefs d'Etat pour sortir notre continent du sous-développement.
La conférence, a été animée par la présidente de la CAFO, Mme Traoré Oumou Touré qui a fait l'historique du NEPAD, expliqué ses objectifs, ses limites et les mesures prises pour sa mise en application. Du sommet du G8 à Okinawa (Japon) en 2000 au sommet extraordinaire de l'OUA a Syrtes (Libye) en 2001, la gestation du projet a débouché sur la fusion du document du partenariat du millénaire pour le programme de redressement de l'Afrique (MAP) présenté par le Sud-Africain M'Béki et du plan Oméga conçu par le Sénégalais Wade. Le sommet de l'OUA (Lusaka 2001) a approuvé et adopté le programme sous l'appellation Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique.
Le NEPAD va agir sur la création des conditions propices au développement durable basé sur la paix, la sécurité et la bonne gouvernance, la promotion de la coopération régionale pour permettre à l'Afrique d'être plus compétitive sur le plan international, l'identification des secteurs porteurs dans le but d'amorcer un développement durable et la mobilisation des ressources internes et externes pour la mise en œuvre de projets et programmes appropriés et rentables. La mise en œuvre des programmes du NEPAD doit être assurée par le gouvernement, la société civile et le secteur privé.
Mme Traoré Oumou Touré relèvera cependant que le NEPAD a été conçu par des chefs d'Etat, que les populations n'ont pas donné leur avis et que la société civile n'a pas été impliquée dans la détermination des priorités de départ. Le programme est, de surcroît, surchargé et très ambitieux pour des États qui ne contrôlent pas les ressources censées faciliter la mise en œuvre, ajoutera-t-elle, en soulignant aussi les querelles de leadership pour le contrôle du NEPAD.

F. MAIGA

© Copyright L'Essor

Nouvelles économiques du mois d'avril

Nouvelles économiques du mois de mars

Nouvelles économiques du mois de février

Nouvelles économiques du mois de janvier

Nouvelles économiques du mois de décembre

Nouvelles économiques du mois de novembre

Nouvelles économiques du mois d'octobre

Nouvelles économiques du mois de septembre

Nouvelles économiques du mois d'août

Nouvelles économiques du mois de juin

Nouvelles économiques du mois de mai