IN ENGLISH
EN FRANCAIS
EN ESPANOL

Recherche annuaire:
Par raison sociale:
Par téléphone:
Par produits:
Par ville:
CVthèque
Nouvelles Entreprises
Nouvelles Economiques
Inscription dans l'Annuaire
Contactez Nous
  
    
    
    
    
  

AVIS D'APPEL D'OFFRES - MALIPAGES.COM PAGES JAUNES DU Mali, ANNUAIRE DU Mali, OPPORTUNITES D'AFFAIRES, OFFRES D'EMPLOI

DIAGO - EAU MINERALE NATURELLE



Kelformation



Avis d'Appel d'Offres:

ASECNA
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture de mobiliers et matériels de bureau

ASECNA

Dans le cadre de son programme d’investissements, la Délégation de l’ASECNA au Mali lance un appel d’offres national pour l’acquisition de mobiliers et matériels de bureau en deux (02) lots.
Le présent marché est financé sur le budget d’investissement de la Délégation de l’ASECNA au Mali.
L’appel d’offres est ouvert à égalité de chance aux personnes physiques ou morales  répondant aux critères d’éligibilité définis dans les DPAO et remplissant toutes les conditions d’admissibilité aux marchés de l'ASECNA, telles que définies dans la Règlementation des Marchés de Toutes Nature passés au nom de l'ASECNA (RMTN). Ces personnes physiques ou morales ou groupements d’entreprises devront être en règle vis-à-vis de l’administration fiscale et de l’organisme de sécurité sociale du Mali. Sont exclus de cet appel d’offres, les entreprises ou groupements d’entreprises qui sont frappées par les dispositions de l’article 50 de la Règlementation des Marchés de Toute Nature passés au nom de l’ASECNA. Il en est de même pour les entreprises ou groupements d’entreprises qui sont en état de faillite ou de liquidation judiciaire selon la règlementation du Mali.
Le dossier d’appel d’offres peut être consulté au niveau des services de Maintenance et retiré à la Paierie de la Délégation de l’ASECNA au Mali  à partir du 29 décembre 2014 moyennant le paiement en espèces d’une somme non remboursable de Cinquante Mille (50 000) Francs CFA contre délivrance d’une quittance.
Les offres, établies en langue française en quatre (04) exemplaires papier dont un (01) original et trois (03) copies seront déposées au secrétariat du Délégué de l’ASECNA sis à Kalabancoura Sud Ext., BP : E1126, Bamako, rue 578, porte 878, au plus tard le 29 janvier 2015 à 11 H 00, heure locale (T.U.) sous plis scellés.
L’ouverture des plis interviendra le même jour (29 janvier 2015) à 11 H 30, heure locale (T.U.), dans la salle de réunion de la Délégation en présence des soumissionnaires qui le souhaitent ou de leur représentant.
Le délai de validité des offres est fixé à six (06) mois à compter de leur date de dépôt.
Chaque offre doit être accompagnée d’une garantie de soumission d’un montant égal à au moins 2% du montant de la soumission délivrée par une banque agréée dans le pays d’origine du soumissionnaire. Cette garantie demeure valide pendant trente (30) jours après l’expiration du délai de validité des offres.
Toute demande de renseignements écrite afférente au présent appel d’offres doit être envoyée à l’adresse ci-après : A l’attention du  Délégué du Directeur Général de l’ASECNA au Mali,  Kalabancoura Sud Ext. BP : E1126 Tél : +223 20 28 38 23 – Télécopie : +223 20 28 38 24 Bamako (Mali)
L’attribution sera prononcée par la Délégation de l’ASECNA sur la base des recommandations issues des travaux de la Commission de Dépouillement et de Jugement des Offres (CDJO) et après avis favorable de la Direction Générale de l’ASECNA.
Les soumissionnaires doivent prendre toutes les dispositions requises pour que leur offre soit reçue au secrétariat du Délégué avant la date indiquée ci-dessus. Toute offre déposée à tout autre endroit à l’ASECNA, se fera aux risques du soumissionnaire et ne sera pas prise en compte. Toute offre reçue après l’heure de clôture ou la date limite de dépôt indiquée ci-dessus sera rejetée.
Les soumissions doivent être conformes au cahier des charges. Toute offre qui serait incomplète entraînerait son rejet. Tout renseignement complémentaire sur le présent appel d’offres peut être obtenu auprès du service de Maintenance IRE/IGC de la Délégation.
L’offre économiquement la plus avantageuse fera, après approbation par la Direction Générale de l’ASECNA, l’objet d’un contrat écrit entre la Délégation de l’ASECNA et le soumissionnaire retenu. Tout le contenu de l’offre retenue sera inclus dans le contrat. Ce contrat exigera le respect de tous les exposés factuels et déclarations contenus dans l’offre.
En présentant une offre, le soumissionnaire signifie son acceptation de toutes les conditions générales et particulières contenues dans le présent Dossier d’Appel d’Offres.


MISSION MULTIDIMENSIONNELLE INTEGREE DES NATIONS UNIES POUR LA STABILISATION AU MALI - MINUSMA
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Service de fret terrestre, maritime et aérien

MINUSMA

Référence : EOIMINUSMA10649
La Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) lance le présent appel à manifestation d’intérêt pour la fourniture des Services de fret terrestre, maritime et aérien de l'origine (Ex-Works, FCA, etc.) pour la destination finale DAP Base Logistique de la MINUSMA, Bamako, Mali. Les marchandises proviendront d'origines diverses : Europe (Italie, Danemark, Belgique, France, Allemagne, Hollande, République Tchèque, etc.), Asie (Chine, Corée du Sud, Japon, etc.), Amérique (Amérique du Nord et du Sud), Océanie et Afrique.
Pour répondre à cette demande de manifestation d’intérêt les compagnies intéressés doivent compléter le formulaire de réponse du vendeur (Cliquez ici pour le télécharger) et le retourner à l’adresse minusma-procurement@un.org à l’attention de M. Moussa NDIAYE avant la date limite du 30 Janvier 2015 à 16H00 (GMT). Le courriel doit préciser, dans l’objet, la Référence : EOIMINUSMA10649.
La MINUSMA se réserve le droit de rejeter les manifestations d’intérêt qui seront partiellement ou incorrectement complétées, ou reçues après la date limite.

Reference: EOIMINUSMA10649
The United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA) publish this request for expression of interest for the provision of cargo and/or Containerized Surface and/or Air freight Services from Origin (FCA, Ex-Works, etc.) to DAP Minusma Log base, Bamako, Mali. Goods will be picked from various origins: Europe (Italy, Denmark, Belgium, France, Germany, Holland, Czech Republic etc.), Asia (China, South Korea, Japan, etc.), America (North America and South America), Oceania and Africa.
In responding to this Request the interested Vendors must complete the following Vendor Response Form (Click here to download) and return it to minusma-procurement@un.org for the attention of Mr. Moussa NDIAYE before the closing date on 30 January 2015 at 4:00 pm (GMT).
MINUSMA reserves the right to reject Expressions of Interest that are incomplete, incorrect, or are received after the stated deadline. The email must specify in the object, Reference: EOIMINUSMA10649.


UNICEF
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Réalisation de vérifications ponctuelles des partenaires d'exécution

UNICEF

AVIS D’APPEL A PROPOSITION RFP- MLI - 2015 - 9116804
Le Groupe des Nations unies pour le Développement (UNDG) a officiellement lancé le processus d’harmonisation des procédures de transfert d’espèces aux partenaires d’exécution gouvernementaux  et non gouvernementaux depuis avril 2005. En février 2014 une version actualisée du cadre opérationnel commun pour le transfert d’especes aux partenaires d’exécution  (HACT) a été diffusée par les Nations Unies. Les activités d’assurance qui constituent un des éléments de cette nouvelle approche seront exécutées conformément à ses directives. Les partenaires d’exécution (PE) ayant bénéficié des fonds mis à leur disposition par les agences (PNUD, UNFPA, UNICEF et ONU Femmes) doivent faire l’objet d’un certain nombre de vérifications ponctuelles (spot check) au cours d’un cycle de programmation en fonction du niveau de risque identifié par la microévaluation et les audits antérieurs.
Les présents termes de référence sont élaborés en vue de guider les agences mandataires, les vérificateurs et les PE sur les objectifs, le champ d’application, le calendrier et les produits livrables de ces vérifications ponctuelles.
Le terme « vérification ponctuelle » s’entend par « évaluation de l’exactitude des documents financiers relatifs aux remises d’espèces  aux partenaires d’exécution, de l’état d’avancement du programme  et de l’évaluation de l’évolution des contrôles internes  au sein du PE».
Les vérifications ponctuelles ne constituent pas des audits.
L’Unicef lance pour le compte de la Coordination du SNU au Mali, en concertation avec l'Equipe Pays des Nations Unies (UNCT), un appel à proposition en vue d’établir un ou des accords à long terme d’une année renouvelables pour la réalisation des vérifications ponctuelles (spots Checks) des partenaires d’exécution au titre du cycle de programmation 2015 – 2019 du SNU (système des Nations Unies)  exercice communément appelé Vérification ponctuelle ou Spots Checks.
Pour une évaluation efficace, les partenaires d’exécution concernés par cette étude, sont classés en  deux (02) lots  comme indiqué ci-après:
Lot 1 : Vérification ponctuelle partenaires  de Bamako
Lot 2 : Vérification ponctuelle partenaires d’autres localités au Niveau des Régions
Les soumissions peuvent être faites pour un lot ou les deux lots
Délai d’exécution :
Le délai d’exécution est en moyenne de deux jours par vérification ponctuelle
Retrait des dossiers :
Les soumissionnaires intéressés peuvent retirer le dossier d’Appel à proposition gratuitement, munis d’une clé USB auprès de Rachida Abdelli / Supply & Logistics Manager, dans les bureaux de l’UNICEF, Niamakoro, route de l’aéroport, Bamako du lundi au Jeudi de 09 heures à 12 heures entre le 13 Janvier 2015  et le 23 Janvier 2015
Le Dossier d’appel à proposition sera aussi disponible sur les sites Web d’Unicef et d’UNGM.
Dépôt des offres :
Les offres techniques et financières seront déposées dans la boite prévue à cet effet au bureau de l’UNICEF à Bamako du lundi au jeudi entre 09heures et 16heures, au plus tard le 30 Janvier 2015 à 12h00.
Les soumissionnaires ne précisant pas lisiblement sur leurs plis le numéro du ou des lots auxquels ils soumissionnent seront directement éliminés. Un soumissionnaire peut postuler à  un ou plusieurs lots.
L’UNICEF se réserve le droit de retirer de la consultation toute entreprise dont l’une des prestations a été estimée problématique quant à la qualité des réalisations ou quant à d’autres manquements professionnels importants dans le passé.


SOCIETE MALIENNE DE PATRIMOINE DE L'EAU POTABLE - SOMAPEP SA
AVIS D'APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL
Travaux de raccordement de forages

SOMAPEP

AAONo:015/14/DAMG/ATD
La Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable SA invite par le présent Appel d’Offres, les soumissionnaires intéressés à présenter leurs Offres sous pli fermé pour les travaux de raccordement de deux (2) forages à l’ancien réseau d’alimentation en eau potable, d’extension du réseau de distribution d’eau potable  et de réalisation de dix (10) bornes fontaines pour la ville de Nioro du Sahel.
Les prestations sont en lot unique.
Les travaux prévus dans le cadre de ce marché sont à réaliser dans un délai maximum de quatre (04) mois à partir de l’Ordre de Service de commencer les travaux.
Les soumissionnaires intéressés, peuvent obtenir des informations supplémentaires et consulter les Dossiers d’Appel d’Offres dans les bureaux de la Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable, Quartier Magnambougou Faso Kanu, Tél. : +(223) 20 22 00 26 B.P. : 1528 Fax + (223) 20 22 02 00 (Direction de la Planification et des Investissements), bandia.cissoko@somapep.ml
Le Dossier d’Appel d’Offres pourra être acheté par les candidats, auprès des  services mentionnés ci-dessus, moyennant le paiement d’un montant forfaitaire non remboursable de cent mille (100.000 F) Francs CFA. Le soumissionnaire ne peut soumettre d’Offres pour une partie du lot.
Toutes les Offres doivent être déposées à l’adresse indiquée ci-dessus à Bamako au plus tard le 29 janvier 2015 à 10 heures  précises et être accompagnées d’une garantie de soumission d’un montant au moins égal à Cinq Millions (5 000 000) de Francs CFA.
Les Offres peuvent être reçues en salle, juste avant le début proprement dit de l’ouverture des plis.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs Offres pendant quatre vingt dix (90) jours à partir de la date d’ouverture des plis, fixée au jeudi 29/01/2015.
Les plis seront ouverts en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent être présents à l’ouverture, le 29/01/2015 à partir de 10 heures précises, à la Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable, Quartier Magnambougou Faso Kanu, Tél. +(223) 20 22 00 26 BP-1528 Fax +(223) 20 22 02 00


PROJET D'URGENCE DE FILETS SOCIAUX « JIGISEMEJIRI »
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Opérations de mesures d’accompagnement pour le cercle de Nioro du Sahel

JIGISEMEJIRI

Sélection de consultants par les emprunteurs de la Banque Mondiale.
Nom du pays : Mali
Nom du Projet : Projet d’Urgence de Filets Sociaux « JIGISEME JIRI »
Intitulé de la mission de consultant : Opérations de mesures d’accompagnement (MA) pour le cercle de Nioro du Sahel – région de Kayes.
N°de Prêt/Crédit/Don : H835ML.
N° de référence (selon le Plan de Passation des marchés) : ligne 28 service de consultants dans la version Word du PPM validé par l’IDA le 19 mai 2014.
Le Gouvernement du Mali a reçu un financement de l’Association Internationale pour le Développement (IDA), et à l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Opérations de mesures d’accompagnement (MA) pour le cercle de Nioro du Sahel – Région de Kayes.
Les services de consultants (« Services ») comprennent  les activités de mobilisation communautaire dans les domaines de la nutrition, de l’éducation et du développement social notamment :
Sensibilisation de proximité à travers des assemblées et animations publiques, des ateliers, des activités en stratégie rapprochée (porte à porte), des réunions publiques et d’animation, des sketches et théâtres, etc. ;
Campagne médiatique (à travers les masses média). Cela comprend la production de sports et/ou sketchs radio/vidéo, de communiqués, microprogrammes ;
Vulgarisation des outils et supports de sensibilisation (mise à sa disposition par le Programme) permettant une bonne compréhension par la population. Cela comprend la diffusion des outils et de communication, de boites à image, d’affiches, d’affichettes, de brochures, d’autocollants, etc…(ces supports seront mis à disposition de l’Agence par le Programme) ;
Enquêtes ; Monitoring pour suivre l’application des comportements et connaissances.
Distribution et suivi des Paquets Nutritionnel Préventifs aux ménages ciblés.
Le délai d’exécution va de septembre 2014 à Août 2017.
Le Projet d’Urgence de Filets Sociaux invite les consultants intéressés à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils sont possèdent les qualifications requises et une exigence pertinente pour l’exécution des services.
Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
Etre une association, une organisation ou une coalition officiellement agréée et exerçant ses activités sur le territoire malien. Suivant la classification nationale des OSC, il s’agit des organisations de niveau 1, 2 et 3. Le développement des partenariats entre organisations au  niveau local est fortement recommandé ;
Présenter les garanties de transparence et de régularité, comme bancaire propre à l’association, l’organisation ou la coalition, bilan d’activités passées et rapports des exercices 2012 et 2013 ;
Justifier d’une expérience spécifique dans l’un des domaines prioritaires du programme ;
Présenter un dossier complet, en suivant les indications ci-dessous :
Proposition Technique complète (note de présentation, présentation de l’OSC et ses expériences pertinentes ;
Description de l’action, Cadre Logique de l’intervention, Planification et Equipe principale et références) ;
Récépissé de reconnaissance de l’association délivré par l’administration compétente ;
Statuts et règlement intérieur de l’association ;
Dernier rapport annuel narratif et financer pour les années 2012 et 2013,
Attestation d’ouverture d’un compte bancaire au nom de l’OSC.
Disposer de ressources humaines qualifiées pour encadrer/exécuter les activités (en faire la preuve en intégrant les Cv dans le dossier) ;
Etre emplanter ou avoir une expérience de travail dans la zone cible est un atout.
Il est porté à l’attention des consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultant par les Emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des crédits et Dons de l’AID » Edition courante (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque Mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
Les consultants peuvent s’associer avec d’autres times pour renforcer leurs compétences respectives en la forme d’un groupement solidaire.
Un consultant sera sélectionné selon la méthode basée sur la qualification du consultant (QC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes pour renforcer leurs capacités respectives en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous traitant.
Un consultant sera sélectionné selon la méthode fondée sur les qualifications du consultant (GC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes de 8heures à 16heures.
Programme sur les Filets Sociaux « Jigisemejiri » à Bamako, Hamdallaye ACI 2000, Rue 329, Porte 120, Tél : 00223 20 22 16 15, Email : msako@jigisemejiri.org ; dtall@jigisemejiri.org ; asamoura@jigisemejiri.org
Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne, par courrier, par facsimile ou par courrier électronique au plus tard le 30 janvier 2015 à 16heures.
Secrétariat Accueil du Projet d’Urgence de Filets Sociaux 1er Etage.
Mme Aissata DIAKITE, Secrétaire accueil
Projet d’Urgence de Filets Sociaux « Jigisemejiri » à Bamako, Hamdallaye ACI 2000, Rue 329, Porte 120, Tél : 00223 20 22 16 15, Email : msako@jigisemejiri.org ; dtall@jigisemejiri.org ; asamoura@jigisemejiri.org


PROJET D'URGENCE DE FILETS SOCIAUX « JIGISEMEJIRI »
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Opérations de mesures d’accompagnement pour le cercle de Kolokani

JIGISEMEJIRI

Sélection de consultants par les emprunteurs de la Banque Mondiale.
Nom du pays : Mali
Nom du Projet : Projet d’Urgence de Filets Sociaux « JIGISEME JIRI »
Intitulé de la mission de consultant : Opérations de mesures d’accompagnement (MA) pour le cercle de Kolokani – région de Koulikoro.
N°de Prêt/Crédit/Don : H835ML.
N° de référence (selon le Plan de Passation des marchés) : ligne 27 service de consultants dans la version Word du PPM validé par l’IDA le 19 mai 2014.
Le Gouvernement du Mali a reçu un financement de l’Association Internationale pour le Développement (IDA), et à l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Opérations de mesures d’accompagnement (MA) pour le cercle de Kolokani – Région de Koulikoro.
Les services de consultants (« Services ») comprennent  les activités de mobilisation communautaire dans les domaines de la nutrition, de l’éducation et du développement social notamment :
Sensibilisation de proximité à travers des assemblées et animations publiques, des ateliers, des activités en stratégie rapprochée (porte à porte), des réunions publiques et d’animation, des sketches et théâtres, etc. ;
Campagne médiatique (à travers les masses média). Cela comprend la production de sports et/ou sketchs radio/vidéo, de communiqués, microprogrammes ;
Vulgarisation des outils et supports de sensibilisation (mise à sa disposition par le Programme) permettant une bonne compréhension par la population. Cela comprend la diffusion des outils et de communication, de boites à image, d’affiches, d’affichettes, de brochures, d’autocollants, etc…(ces supports seront mis à disposition de l’Agence par le Programme) ;
Enquêtes ; Monitoring pour suivre l’application des comportements et connaissances.
Distribution et suivi des Paquets Nutritionnel Préventifs aux ménages ciblés.
Le délai d’exécution va de septembre 2014 à Août 2017.
Le Projet d’Urgence de Filets Sociaux invite les consultants intéressés à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils sont possèdent les qualifications requises et une exigence pertinente pour l’exécution des services.
Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
Etre une association, une organisation ou une coalition officiellement agréée et exerçant ses activités sur le territoire malien. Suivant la classification nationale des OSC, il s’agit des organisations de niveau 1, 2 et 3. Le développement des partenariats entre organisations au  niveau local est fortement recommandé ;
Présenter les garanties de transparence et de régularité, comme bancaire propre à l’association, l’organisation ou la coalition, bilan d’activités passées et rapports des exercices 2012 et 2013 ;
Justifier d’une expérience spécifique dans l’un des domaines prioritaires du programme ;
Présenter un dossier complet, en suivant les indications ci-dessous :
Proposition Technique complète (note de présentation, présentation de l’OSC et ses expériences pertinentes ;
Description de l’action, Cadre Logique de l’intervention, Planification et Equipe principale et références) ;
Récépissé de reconnaissance de l’association délivré par l’administration compétente ;
Statuts et règlement intérieur de l’association ;
Dernier rapport annuel narratif et financer pour les années 2012 et 2013,
Attestation d’ouverture d’un compte bancaire au nom de l’OSC.
Disposer de ressources humaines qualifiées pour encadrer/exécuter les activités (en faire la preuve en intégrant les Cv dans le dossier) ;
Etre emplanter ou avoir une expérience de travail dans la zone cible est un atout.
Il est porté à l’attention des consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultant par les Emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des crédits et Dons de l’AID » Edition courante (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque Mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
Les consultants peuvent s’associer avec d’autres times pour renforcer leurs compétences respectives en la forme d’un groupement solidaire.
Un consultant sera sélectionné selon la méthode basée sur la qualification du consultant (QC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes pour renforcer leurs capacités respectives en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous traitant.
Un consultant sera sélectionné selon la méthode fondée sur les qualifications du consultant (GC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes de 8heures à 16heures.
Programme sur les Filets Sociaux « Jigisemejiri » à Bamako, Hamdallaye ACI 2000, Rue 329, Porte 120, Tél : 00223 20 22 16 15, Email : msako@jigisemejiri.org ; dtall@jigisemejiri.org ; asamoura@jigisemejiri.org
Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne, par courrier, par facsimile ou par courrier électronique au plus tard le 30 janvier 2015 à 16heures.
Secrétariat Accueil du Projet d’Urgence de Filets Sociaux 1er Etage.
Mme Aissata DIAKITE, Secrétaire accueil
Projet d’Urgence de Filets Sociaux « Jigisemejiri » à Bamako, Hamdallaye ACI 2000, Rue 329, Porte 120, Tél : 00223 20 22 16 15, Email : msako@jigisemejiri.org ; dtall@jigisemejiri.org ; asamoura@jigisemejiri.org


PROJET D'URGENCE DE FILETS SOCIAUX « JIGISEMEJIRI »
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Opérations de mesures d’accompagnement pour le cercle de Nara

JIGISEMEJIRI

Sélection de consultants par les emprunteurs de la Banque Mondiale.
Nom du pays : Mali
Nom du Projet : Projet d’Urgence de Filets Sociaux « JIGISEME JIRI »
Intitulé de la mission de consultant : Opérations de mesures d’accompagnement (MA) pour le cercle de Nara – région de Koulikoro.
N°de Prêt/Crédit/Don : H835ML.
N° de référence (selon le Plan de Passation des marchés) : ligne 26 service de consultants dans la version Word du PPM validé par l’IDA le 19 mai 2014.
Le Gouvernement du Mali a reçu un financement de l’Association Internationale pour le Développement (IDA), et à l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Opérations de mesures d’accompagnement (MA) pour le cercle de Nara – Région de Koulikoro.
Les services de consultants (« Services ») comprennent  les activités de mobilisation communautaire dans les domaines de la nutrition, de l’éducation et du développement social notamment :
Sensibilisation de proximité à travers des assemblées et animations publiques, des ateliers, des activités en stratégie rapprochée (porte à porte), des réunions publiques et d’animation, des sketches et théâtres, etc. ;
Campagne médiatique (à travers les masses média). Cela comprend la production de sports et/ou sketchs radio/vidéo, de communiqués, microprogrammes ;
Vulgarisation des outils et supports de sensibilisation (mise à sa disposition par le Programme) permettant une bonne compréhension par la population. Cela comprend la diffusion des outils et de communication, de boites à image, d’affiches, d’affichettes, de brochures, d’autocollants, etc…(ces supports seront mis à disposition de l’Agence par le Programme) ;
Enquêtes ; Monitoring pour suivre l’application des comportements et connaissances.
Distribution et suivi des Paquets Nutritionnel Préventifs aux ménages ciblés.
Le délai d’exécution va de septembre 2014 à Août 2017.
Le Projet d’Urgence de Filets Sociaux invite les consultants intéressés à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils sont possèdent les qualifications requises et une exigence pertinente pour l’exécution des services.
Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
Etre une association, une organisation ou une coalition officiellement agréée et exerçant ses activités sur le territoire malien. Suivant la classification nationale des OSC, il s’agit des organisations de niveau 1, 2 et 3. Le développement des partenariats entre organisations au  niveau local est fortement recommandé ;
Présenter les garanties de transparence et de régularité, comme bancaire propre à l’association, l’organisation ou la coalition, bilan d’activités passées et rapports des exercices 2012 et 2013 ;
Justifier d’une expérience spécifique dans l’un des domaines prioritaires du programme ;
Présenter un dossier complet, en suivant les indications ci-dessous :
Proposition Technique complète (note de présentation, présentation de l’OSC et ses expériences pertinentes ;
Description de l’action, Cadre Logique de l’intervention, Planification et Equipe principale et références) ;
Récépissé de reconnaissance de l’association délivré par l’administration compétente ;
Statuts et règlement intérieur de l’association ;
Dernier rapport annuel narratif et financer pour les années 2012 et 2013,
Attestation d’ouverture d’un compte bancaire au nom de l’OSC.
Disposer de ressources humaines qualifiées pour encadrer/exécuter les activités (en faire la preuve en intégrant les Cv dans le dossier) ;
Etre emplanter ou avoir une expérience de travail dans la zone cible est un atout.
Il est porté à l’attention des consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultant par les Emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des crédits et Dons de l’AID » Edition courante (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque Mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
Les consultants peuvent s’associer avec d’autres times pour renforcer leurs compétences respectives en la forme d’un groupement solidaire.
Un consultant sera sélectionné selon la méthode basée sur la qualification du consultant (QC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes pour renforcer leurs capacités respectives en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous traitant.
Un consultant sera sélectionné selon la méthode fondée sur les qualifications du consultant (GC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes de 8heures à 16heures.
Programme sur les Filets Sociaux « Jigisemejiri » à Bamako, Hamdallaye ACI 2000, Rue 329, Porte 120, Tél : 00223 20 22 16 15, Email : msako@jigisemejiri.org ; dtall@jigisemejiri.org ; asamoura@jigisemejiri.org
Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne, par courrier, par facsimile ou par courrier électronique au plus tard le 30 janvier 2015 à 16heures.
Secrétariat Accueil du Projet d’Urgence de Filets Sociaux 1er Etage.
Mme Aissata DIAKITE, Secrétaire accueil
Projet d’Urgence de Filets Sociaux « Jigisemejiri » à Bamako, Hamdallaye ACI 2000, Rue 329, Porte 120, Tél : 00223 20 22 16 15, Email : msako@jigisemejiri.org ; dtall@jigisemejiri.org ; asamoura@jigisemejiri.org


PROJET D'URGENCE DE FILETS SOCIAUX « JIGISEMEJIRI »
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Opérations de mesures d’accompagnement pour le cercle de Kita

JIGISEMEJIRI

Sélection de consultants par les emprunteurs de la Banque Mondiale.
Nom du pays : Mali
Nom du Projet : Projet d’Urgence de Filets Sociaux « JIGISEME JIRI »
Intitulé de la mission de consultant : Opérations de mesures d’accompagnement (MA) pour le cercle de Kita – région de Kayes.
N°de Prêt/Crédit/Don : H835ML.
N° de référence (selon le Plan de Passation des marchés) : ligne 30 service de consultants dans la version Word du PPM validé par l’IDA le 19 mai 2014.
Le Gouvernement du Mali a reçu un financement de l’Association Internationale pour le Développement (IDA), et à l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Opérations de mesures d’accompagnement (MA) pour le cercle de Kita – Région de Kayes.
Les services de consultants (« Services ») comprennent  les activités de mobilisation communautaire dans les domaines de la nutrition, de l’éducation et du développement social notamment :
Sensibilisation de proximité à travers des assemblées et animations publiques, des ateliers, des activités en stratégie rapprochée (porte à porte), des réunions publiques et d’animation, des sketches et théâtres, etc. ;
Campagne médiatique (à travers les masses média). Cela comprend la production de sports et/ou sketchs radio/vidéo, de communiqués, microprogrammes ;
Vulgarisation des outils et supports de sensibilisation (mise à sa disposition par le Programme) permettant une bonne compréhension par la population. Cela comprend la diffusion des outils et de communication, de boites à image, d’affiches, d’affichettes, de brochures, d’autocollants, etc…(ces supports seront mis à disposition de l’Agence par le Programme) ;
Enquêtes ; Monitoring pour suivre l’application des comportements et connaissances.
Distribution et suivi des Paquets Nutritionnel Préventifs aux ménages ciblés.
Le délai d’exécution va de septembre 2014 à Août 2017.
Le Projet d’Urgence de Filets Sociaux invite les consultants intéressés à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils sont possèdent les qualifications requises et une exigence pertinente pour l’exécution des services.
Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
Etre une association, une organisation ou une coalition officiellement agréée et exerçant ses activités sur le territoire malien. Suivant la classification nationale des OSC, il s’agit des organisations de niveau 1, 2 et 3. Le développement des partenariats entre organisations au  niveau local est fortement recommandé ;
Présenter les garanties de transparence et de régularité, comme bancaire propre à l’association, l’organisation ou la coalition, bilan d’activités passées et rapports des exercices 2012 et 2013 ;
Justifier d’une expérience spécifique dans l’un des domaines prioritaires du programme ;
Présenter un dossier complet, en suivant les indications ci-dessous :
Proposition Technique complète (note de présentation, présentation de l’OSC et ses expériences pertinentes ;
Description de l’action, Cadre Logique de l’intervention, Planification et Equipe principale et références) ;
Récépissé de reconnaissance de l’association délivré par l’administration compétente ;
Statuts et règlement intérieur de l’association ;
Dernier rapport annuel narratif et financer pour les années 2012 et 2013,
Attestation d’ouverture d’un compte bancaire au nom de l’OSC.
Disposer de ressources humaines qualifiées pour encadrer/exécuter les activités (en faire la preuve en intégrant les Cv dans le dossier) ;
Etre emplanter ou avoir une expérience de travail dans la zone cible est un atout.
Il est porté à l’attention des consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultant par les Emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des crédits et Dons de l’AID » Edition courante (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque Mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
Les consultants peuvent s’associer avec d’autres times pour renforcer leurs compétences respectives en la forme d’un groupement solidaire.
Un consultant sera sélectionné selon la méthode basée sur la qualification du consultant (QC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes pour renforcer leurs capacités respectives en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous traitant.
Un consultant sera sélectionné selon la méthode fondée sur les qualifications du consultant (GC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes de 8heures à 16heures.
Programme sur les Filets Sociaux « Jigisemejiri » à Bamako, Hamdallaye ACI 2000, Rue 329, Porte 120, Tél : 00223 20 22 16 15, Email : msako@jigisemejiri.org ; dtall@jigisemejiri.org ; asamoura@jigisemejiri.org
Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne, par courrier, par facsimile ou par courrier électronique au plus tard le 30 janvier 2015 à 16heures.
Secrétariat Accueil du Projet d’Urgence de Filets Sociaux 1er Etage.
Mme Aissata DIAKITE, Secrétaire accueil
Projet d’Urgence de Filets Sociaux « Jigisemejiri » à Bamako, Hamdallaye ACI 2000, Rue 329, Porte 120, Tél : 00223 20 22 16 15, Email : msako@jigisemejiri.org ; dtall@jigisemejiri.org ; asamoura@jigisemejiri.org


CARE INTERNATIONAL
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Formation en logistique

CARE INTERNATIONAL

CARE International au Mali souhaite organiser une formation de ses agents en logistique afin d’être mise à jour et mener à bien ses activités pour son programme de développement et les activités du programme d’urgence.
CARE demande donc l’expertise d’une institution de formation pour animer une formation sur la logistique générale et la logistique d’approvisionnement au profit de ses agents.
Objectifs spécifiques :
Le but de cette formation est de permettre aux agents de CARE de mieux comprendre, avoir les outils et appliquer les différentes techniques logistiques pour une réussite des programmes et projets. La formation portera sur la maîtrise des bases de la maintenance et la gestion des véhicules, les outils nécessaires à la gestion de la logistique, la gestion de la chaîne d’approvisionnement et la gestion du patrimoine matériel.
L’institut devra organiser une formation à la carte au bureau de CARE Mali avec tous les outils et éléments nécessaires pour la formation. L‘équipe sera composé de 11 agents de CARE et 5-6 agents venant d’ONG pairs.
Les modules de formation sont essentiellement :
Gestion de stock et des inventaires
Gestion du parc auto
Gestion du patrimoine de l’organisation 
Approvisionnement 
Période et durée de la consultation : 
La durée de la mission est de 6 jours, de préférence en Mars 2015. Le calendrier de formation peut faire l’objet d’une révision en commun accord.
Critères de sélection :
Les offres seront analysées selon les procédures en vigueur à CARE. Les critères de sélection sont les suivants :
Fournir le meilleur rapport qualité/prix en termes de …;
Etre en règle avec les obligations fiscales et fournir les documents administratifs (Registre de commerce, l’attestation de TVA et le NIF) ;
Expérience positive
L’institut doit pouvoir prouver son expertise en formation et une expérience en formation logistique dans les ONG internationales.
La théorie devra être limitée pendant la formation, l’institut devra se focaliser autour de cas pratiques qui devront être adaptés au contexte de CARE International au Mali.
Lieu d’exécution de la prestation : Bamako
Procédure de soumission :
Les dossiers de soumission doivent comprendre :
Une offre technique comprenant une présentation de la société et de son expérience dans les services de formation ainsi que le détail sur toutes les prestations fournies; un planning de formation ;
Une offre financière
Au moins trois attestations de services rendus à de grandes organisations similaires à CARE au Mali et/où dans la sous-région ainsi que les contacts des personnes de références pour ces services rendus ;
Attestations ou documents habilitant à effectuer ce type de prestation au Mali.
Les soumissionnaires intéressés à concourir peuvent passer récupérer les termes de référence détaillés à la Direction de CARE Mali, Korofina Nord, Bamako, Rue 110, porte 368 ou à l’adresse email : bamako@co.care.org. Ils doivent déposer leurs offres techniques et financières sous plis fermé et en français à la même adresse au plus tard le 02 Février 2015 à 11h00.


PAT MALI
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture et installation d’équipements radio

PAT MALI

En janvier 2013, l'USAID / OTI a lancé le Programme d'Appui à la Transition du Mali (PAT-Mali), pour aider à soutenir la transition vers la démocratie et le développement à long terme. En fonction de l'évolution rapide de la situation au Mali et l'appui aux objectifs de la politique étrangère du gouvernement américain, l'objectif global de l'USAID / OTI est d'aider le Mali à trouver une solution pacifique au conflit. Ce programme est mis en œuvre par AECOM International Development (AECOM).
Appel D’Offres Actifs:
Pour diriger et appuyer la mise en œuvre de ses activités, AECOM cherche des soumissionnaires pour :
PAT-M-1594/1595-RFP-0115-01 : la réhabilitation d’une radio FM à Gossi (Cercle de Gourma-Rharous, Région de Tombouctou) et une radio FM à Ansongo (Cercle de Ansongo, Région de Gao), incluant l’installation de nouveaux systèmes à énergie solaire photovoltaïques.
PAT-M-1562-RFP-0115-01 : Services Professionnels de Consultance pour le développement structurel de la Plateforme pour la paix.

Numéro de l’appel d’offres (RFP)
Description de l’activité
Date de clôture
PAT-M-1594/1595-RFP-0115-01

Lot 1: Fourniture et installation d’équipements radio FM à Ansongo.
Lot 2: Fourniture et installation d’équipements radio FM à Gossi.
Lot 3: Fourniture et installation d’un système d’énergie solaire pour une radio à Ansongo. 
Lot 4: Fourniture et installation d’un système d’énergie solaire pour une radio à Gossi.

03 Fevrier 2015, 16h

PAT-M-1562-RFP-0115-01

Services Professionnels de Consultance pour le développement structurel de la Plateforme pour la paix

03 Fevrier 2015, 16h


Les documents d’appel d’offres complets sont téléchargeables gratuitement sur le site : pat-mali.com
Les soumissionnaires sont tenus de suivre scrupuleusement toutes les instructions fournies et soumettre tous les documents requis à AECOM, située à : Hamdallaye ACI 2000 Près de la Mairie C IV Rue 431, Porte 61, Bamako, Mali.
Seuls les soumissionnaires qui auront suivi les instructions seront considérés. 

DIAKONIA
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Production de manuel de formation

DIAKONIA
NOUVEAU

PRODUCTION DE MANUEL DE FORMATION EN CONTROLE ET VEILLE CITOYEN DE L’ACTION PUBLIQUE  PAR LA SOCIETE CIVILE
Contexte et justification :
Le Groupe GLD (Gouvernance Locale Démocratique) regroupe 4 ONGs Internationales (l’organisation Néerlandaise de Développement- SNV, DIAKONIA, Helvetas Swiss Intercoopération et L’Aide à l’Eglise Norvégienne) et a connu deux phases stratégiques (2005-2007 ; et 2008-2010 ponctuée d’une période de prolongation 2011-2013).
L’objectif global poursuivi par le groupe depuis sa mise en place est de renforcer les capacités de la société civile malienne pour qu’elle puisse devenir un partenaire crédible dans le développement du pays et constituer un réel contre-pouvoir, susceptible d’influencer les actions et décisions politiques à différents niveaux afin d’améliorer la redevabilité  et la transparence des actions publiques.
En juillet 2014, le  groupe avec l’appui de la coopération suédoise au Mali a bénéficié du financement de la 3ème phase du programme GLD. La phase actuelle III (juillet 2014-juin 2017)  est le fruit d’une construction commune autour  de la thématique de la gouvernance en matière de gestion durable  des ressources naturelles. Le programme GLD dans sa nouvelle phase entend activement contribuer à la consolidation de la paix et à la réduction de la pauvreté, à travers le soutien au développement socio-économique  fondé sur une gestion rationnelle des ressources naturelles.
Le GLD durant le processus de conception  a adopté une approche participative impliquant aussi bien les quatre membres du groupe et leurs partenaires (OSC et LCB). Le nouveau document du programme se fonde sur les conclusions et les recommandations issues de l’évaluation du Programme qui s’est déroulée en 2010. Celle-ci soulignait notamment l’importance pour les organisations membres du groupe GLD de mieux exploiter l’opportunité qu’offre cette collaboration, pour valoriser les outils et les bonnes pratiques en termes de renforcement de capacités des organisations de la société civile (OSC) ou encore pour mener des activités conjointes de plaidoyer, afin d’accroître les performances de l’intervention et, de façon ultime son impact.
Son but est de "Contribuer à la sécurisation foncière des exploitations familiales paysannes par une gestion publique inclusive et redevable et, une exploitation équitable et durable des ressources naturelles"
Pour atteindre ce but, le programme s’est assigné quatre(4)  objectifs/composantes spécifiques à savoir :
Objectif spécifique OS 1 : Contribuer à améliorer la performance des dispositifs innovants de proximité de gestion foncière.
Objectif spécifique OS 2 : Contribuer à améliorer la performance des collectivités territoriales dans la maîtrise d’ouvrage et dans l’exercice efficace et équitable des compétences en matière de gestion des ressources naturelles
Objectif spécifique OS 3 : Contribuer à améliorer la performance du contrôle et de la veille citoyenne pour une meilleure redevabilité des acteurs impliqués dans la gestion des ressources naturelles
Objectif spécifique OS4 : Contribuer à améliorer l’exploitation durable des terres agricoles et des espaces-ressources sylvo-pastoraux 
Au cours des dernières décennies avec la reforme  de décentralisation au Mali, d’importants changements ont eu lieu dans les processus de formulation, de mise en œuvre et de suivi des politiques de gestion des ressources naturelles avec un accent  particulier sur le transfert des responsabilités  et des droits du gouvernement central aux organisations de base et aux collectivités territoriales. Cette décentralisation est sous-tendue par un souci de renforcement de la participation des différents acteurs comme gage d’une durabilité des actions qui sont initiées.
L’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques de GRN requièrent la pleine participation des acteurs concernés et le contrôle citoyen avec des rôles et responsabilités clairement identifiés.
Cependant, malgré les injonctions à la participation, les processus de conception de plusieurs politiques font encore trop souvent abstraction de la complexité des mutations qui affectent les sociétés agro-pastorales et de la nécessité de négocier véritablement les conditions et les modalités  de la mise en œuvre d’autres formes de gouvernance avec de nombreux acteurs.  Aussi, la représentation des groupes marginalisés et vulnérables de la population, qui tirent directement leur subsistance de l’exploitation des ressources naturelles, est faible au sein des organisations de la société civile paysanne et des autres institutions locales de « gestion » du foncier. Ce qui ne favorise pas la reconnaissance de leurs droits et la prise en compte de leurs besoins et intérêts spécifiques. Ce constat est particulièrement préoccupant  pour les femmes, les jeunes, les migrants, les transhumants. Et ce, d’autant plus qu’ils sont marginalisés par des normes sociales qui, se basant sur les traditions très fortement hiérarchisées, entravent leur participation aux espaces sociopolitiques qui demeurent monopolisés par les chefs traditionnels et les élites. Dans de nombreuses organisations, surtout mixtes, leur nombre est si limité qu’ils sont malheureusement considérés comme des figurants.
Bien qu’elles soient des actrices importantes dans l’utilisation et la protection des ressources naturelles, les femmes ne sont pas les principales bénéficiaires du fruit de leur labeur, puisque leur droit à la propriété n’est pas totalement reconnu. Par ailleurs, compte tenu de ces pesanteurs socioculturelles, la participation des femmes dans les structures démocratiques et dans celles de la société civile reste limitée du fait de leur très faible représentativité aux niveaux des instances de décisions.
Toutefois, au-delà du cas particulier de ces groupes, le constat de l’inefficacité du contrôle citoyen dans la gestion des ressources naturelles prévaut en général tant de nombreuses organisations de la société civile paysanne ont une compréhension limitée de leur rôle dans le jeu démocratique et maîtrise très peu les relations de pouvoirs dans les systèmes de gestion publiques et sociétales. Elles n’ont pas encore atteint un niveau de maturité leur permettant d'exercer le rôle de contre-pouvoir à lui confié, pour que la redevabilité politique s’impose en norme.
La participation effective favorise la prise en compte élargie des intérêts des parties prenantes ainsi que la transparence des processus de prise de décision et la responsabilisation des services publics.
A cet effet, l’approche ″contrôle et veille citoyens″  des politiques publiques de la GRN  constitue une réelle opportunité pour une élaboration plus participative et qualitative des politiques publiques de développement.
Ce concept traduit de l’anglais ″social accountability″  ou Responsabilité Sociale renvoie à toutes les initiatives prises par la société civile pour contrôler et suivre l’action des gouvernements et des collectivités afin de susciter chez eux un reflexe plus poussé et régulier de ‘’rendre compte’’.
L’originalité de l’approche réside dans l’opportunité offerte aux populations de donner un avis sur les décisions touchant directement la gestion de la chose publique.
Elle se fonde sur les principes et mécanismes tendant :
A renforcer les capacités des populations à participer, négocier et contrôler la gestion de la chose publique ;
A obliger les décideurs à rendre compte de leur gestion des affaires publiques dont ils sont mandataires ;
A améliorer la performance des programmes grâce à une utilisation plus rationnelle des ressources et une meilleure identification des besoins et des priorités.
C’est dans ce cadre que le programme GLD III dans le cadre de la mise en œuvre de l’objectif spécifique 3 a prévu l’élaboration d’un manuel d’utilisation et  d’application de ″suivi et de contrôle citoyens″ en prélude au renforcement des capacités des partenaires d’exécution. Il s’agit pour le GLD de doter les structures partenaires de techniques et d’outils leur permettant d’accompagner les organisations et autres groupes cibles dans leur structuration, mise en place et fonctionnement  des structures et comités de suivi/veille citoyen.
Les présents termes de référence se situent dans ce cadre.
Objectif global de la consultation
L’objectif global  de la consultation est de renforcer les compétences des structures membres du GLD  et leurs partenaires d’exécution dans le domaine du contrôle et de la veille citoyenne des politiques publiques en matière de GRN contribuant à une gestion plus efficiente  des ressources de manière transparente et équitable.
Objectifs spécifiques :
Il s’agit de :
Elaborer un manuel de conduite  du contrôle et veille citoyens des politiques publiques dans le domaine de la gestion des ressources naturelles ;
Asseoir une compréhension commune du GLD sur les concepts, méthodologies de mise en place, rôles et responsabilités des acteurs impliqués, outils, le suivi et fonctionnement d’un système de suivi et contrôle citoyens
Organiser et animer un atelier de formation des formateurs afin de faciliter la mise en place du système de suivi et veille citoyens dans les zones d’intervention du programme GLD III ;
Développer les aptitudes requises pour conduire le processus de mise en place d’un système de contrôle et de veille citoyens, le fonctionnement adapté aux différentes catégories d'organisations partenaires du programme (Organisation d’exploitants/exploitantes des ressources naturelles et autres usagers des ressources).
Résultats attendus
Les résultats attendus découlent des objectifs assignés à la réalisation du manuel de formation ainsi que le bon déroulement de l’atelier qui sera animé par le consultant. De façon concrète, il est attendu du consultant :
Un manuel de conduite du contrôle citoyen définissant le contenu, les concepts, principes, définitions, les méthodes et procédures de suivi citoyen, les acteurs impliqués ainsi que leurs rôles et responsabilités, …..etc des systèmes de veille et contrôle citoyen en général et dans le domaine de la GRN en particulier est produit ;
Des outils et supports pédagogiques sont produits et un atelier de formation  des formateurs est organisé et tenu ;
Les modalités pour l’effectivité du processus de  mise en place du système de contrôle et veille citoyens dans les zones d’intervention du GLD pour le suivi et évaluation des résultats de l’objectif spécifique 3 sont définies ;
Un rapport de consultation est rédigé
Activités à réaliser par le consultant :
Le consultant a pour tâches de :
Faire une revue documentaire sur le programme GLD III et  des  pratiques de en matière de Contrôle citoyen des actions publiques dans le domaine de la gestion des ressources naturelles
Elaborer un système de contrôle citoyen  des actions publiques en matière de GRN afin d’assurer un bon suivi des indicateurs du projet 3 : veille citoyenne
Rédiger une note méthodologique proposant une liste d’indicateurs avec leurs significations respectives et leur mode de calcul du contrôle et veille citoyens dans le domaine de la GRN ;
Proposer des outils et supports de collecte harmonisés du contrôle et veille citoyens ;
Elaborer un manuel de formation en contrôle et suivi citoyens incluant tous les outils pédagogiques ;
Présenter les résultats au cours d’un atelier de formation des formateurs en vue de la validation du manuel et des outils pédagogiques proposés,
Durée de la consultation :
La durée de la consultation est de  15 jours  de travail  compris le temps de finalisation des outils et la formation des formateurs. Il débutera le 10 Février 2015 et prendra fin au plus tard le  28 Février 2015.
Les compétences requises :
Le  travail sera conduit par un  consultant avec le niveau d’étude universitaire, diplômé(é) en sciences sociales (juristes, anthropologues/sociologues) et en agroéconomie, statistique et  ayant :
Au moins 5 années d’expériences professionnelles prouvées dans la production et la mise en place d’un processus participatif de contrôle citoyen  
Une grande capacité de rédaction de notes méthodologiques et bonne connaissance du système de mise en place et fonctionnement du suivi citoyen participatif ;
Des aptitudes à communiquer et à animer des réunions et des formations
Des expériences conséquentes dans la mise en œuvre des processus  et  systèmes de suivi-évaluation des programmes
Une maitrise parfaite des approches participatives
Bonne connaissance des indicateurs des programmes de gestion des ressources naturelles ;
IV. Procédures de soumission
Les consultants et bureaux intéressées par cette offre feront parvenir sous pli fermé et en français leur dossier de soumission à la représentation nationale de Diakonia à Bamako sise à Hamdallaye ACI 2000 Rue 349 Porte 356 ou par email  à l’adresse : fatou.coulibaly@diakonia.se , au plus tard le 05 Février 2015 à 16h00.
Les dossiers de soumission devront comprendre :
une offre technique, comprenant une note de compréhension des présents TDRs(max 2 pages) , un planning détaillé des activités, le CV du/des consultants, la liste des prestations similaires
une offre financière, incluant un détail des coûts
l’adresse de contact avec téléphone et/ou Email
Tout dossier incomplet sera rejeté.
Seuls les consultants retenus seront notifiés au plus tard le  06 Février 2015 à 16 heures.


INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Travaux d'amélioration de la productivité en eau

INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE

AVIS D’APPEL D’OFFRES REF N0 : IRC 015/WASH/MNK/2015
Relatif aux TRAVAUX D’AMELIORATION DE LA PRODUCTIVITE EN EAU DE L’ADDUCTION D’EAU POTABLE DE LA VILLE DE MENAKA DANS LA COMMUNE DE MENAKA (CERCLE DE MENAKA)
International Rescue Commettee (IRC-MALI) est une ONG Internationale Humanitaire qui intervient dans les situations d'urgence en réponse aux crises humanitaires à travers le monde et aide les populations affectées par une crise à reconstruire leurs vies
«L’ONG IRC – Mali, Initiatrice de ce projet» invite par le présent appel d’offres les soumissionnaires éligibles selon les dispositions de l’article 17 du Décret n°95-401/P-RM du 10 novembre 1995 portant code des marchés publics à présenter leurs offres sous pli fermé pour le marché relatif (en lot unique) des travaux suivants :
- Réaliser un nouveau forage y compris son équipement et son raccordement au reseau d’eau ;
- Fournir une pompe immergée Type grunfos HMT= 40m ; 30m3/heure
- Clôture grillagée de protection de la tête de forage
- Réhabiliter 5 bornes fontaines (maçonneries et accessoires: compteur, tètes de robinets…)
- Fournir une pompe doseuse (chloration) pour faciliter la chloration de l’eau et fourniture de bidon d'hypochlorite de calcium HTH de 45 kg
Critères de Sélection et d'évaluation
Le Soumissionnaire doit, références écrites à l'appui, prouver qu'il satisfait aux exigences de capacité technique ci-après:
- Avoir au minimum cinq (3) ans d'existence
- Disposer d'un agrément national de plus de trois ans en hydrauliques ou du génie civil,
- Avoir réalisé en tant qu'entreprise principale au moins cinq (5) projets similaires
(Alimentation en eau potable) de préférence avec les ONG ;
- Disposer d'un ingénieur d'hydraulique et un technicien permanent de chantier dans l'équipe dirigeante (joindre Diplôme et CV signé) ;
- Etre en règle avec la loi Malienne.
Forme de l'offre
Le Soumissionnaire préparera un original et le nombre de copies de l'offre indiqué aux DAO. Il mentionnera clairement sur les enveloppes séparées « OFFRE FINANCIERE intégrant l'original et les 3 copies» et une autre enveloppé contenant l'OFFRE TECHNIQUE contenant l'original et 3 copies»
Ces enveloppes seront ensuite placées dans une enveloppe extérieure fermées comportant exclusivement « L'ADRESSE DE LA SOUMISSION» (indiquée dans le DAO), le nom du programme, le titre et le numéro de l'Avis d'Appel d'Offres, tels qu'indiqués aux DAO.
Les soumissionnaires intéressés à concourir peuvent retirer le Dossier d'Appel d'Offre (DAO) au siège de IRC - Mali, sise à BADALABOUGOU-EST, rue No 17, en face de l'Ambassade d'Allemagne et derrière l'école Turque, Ville de Bamako.
Les DAO peuvent être retirés à partir du 15 janvier 2015 a l’adresse sus indiquée et doivent être déposées au plus tard le vendredi 06 février 2015 à 10 heures aux bureaux d'IRC – indiqués dans l’offre.
L'ouverture des plis aura lieu le 12 février au bureau d'IRC à Bamako à partir de 10 H 00 précises. Les soumissionnaires intéressées peuvent y participer ou se faire représenter.
Toute offre qui ne parviendra pas à IRC avant le 06 février 2015 et à l'heure convenue ne sera pas recevable.


AIDE DE L'EGLISE NORVEGIENNE
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Collecte de données et réalisation d'études

AIDE DE L'EGLISE NORVEGIENNE
NOUVEAU

Collecte de Données de Base et Etude sur la Santé de Reproduction, des Droits Sexuels, Reproductifs et des Droits des Femmes, des Jeunes et des Fillettes dans la Région de Tombouctou
Le Consortium AEN/AMSS vient de démarrer un programme multi-acteurs et multi annuel ( 2014 2018) sur les thématiques de la planification familiale, des Mutilations Génitales Féminines (MGF), des Mariages Précoces (MP), des Mariages Forcés ( MF), la prise en charge de la Fistule Obstétricale (FO), et la prise en charge globale des Violences Sexuelles (VS), de la promotion des droits de femmes, des jeunes et des fillettes dans la Région de Tombouctou. C’est donc le besoin d’avoir des données de base au démarrage du programme  et de connaitre les comportements sociaux sur la santé de reproduction  qui motive cette enquête sur les différentes thématiques citées plus haut.
ZONE DE L’ENQUETE 
Les cinq (5) cercles de Tombouctou : Gourma-Rharous, Niafunké, Diré, Goundam, Tombouctou (se conférer à la Liste des communes d’interventions du Programme en annexe)
OBJECTIF GENERAL 
L’objectif général visé par cette étude est de conduire une étude sur les violences basées sur le genre et leurs conséquences, le planning familial pour établir des données de référence et de base dans la région de Tombouctou. 
OBJECTIFS SPECIFIQUES
Deux objectifs spécifiques sous-tendent l’objectif général. Il s’agit de :
Acquérir une connaissance approfondie sur les comportements sociaux  vis-à-vis de la planification familiale, sur les pratiques néfastes tels que les mutilations génitales féminines, les mariages précoces, les accouchements à domicile, les grossesses non suivis leurs conséquences telles que les fistules obstétricales, acquérir une connaissance sur les violences sexuelles,  leurs effets post –conflit  et des droits humains induits dans la région de Tombouctou
Produire des données socio- économiques, sanitaires, des données sur les droits humains, droits sexuels et reproductifs
PROFILS DU/DES CONSULTANT (S)
Avoir des compétences et une qualification dans les domaines de la santé de la reproduction ; des droits sexuels reproductifs ;
Avoir des compétences en droits humains et particulièrement en droits des femmes et des jeunes ;
Avoir une capacité d’analyse genre
Expériences et expertise avérées dans les thèmes du programme
Expériences avérées dans le domaine des études de base ;
Etre diplômé de l’Enseignement Supérieur (BAC+ 5 ans au moins) en sciences Sociales ; etc. ;
Justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 10 ans dans la conduite de mission d’étude, d’évaluation, de conception de programme d’envergure Nationale ;
 Avoir une bonne capacité rédactionnelle, de communication, d’écoute et d’animation ;
Avoir une bonne connaissance des ONG, des structures de l’état et des OCB
PRESENTATION DES OFFRES 
Le consultant, après avoir fourni son offre technique et financière, une fois retenue, présentera sa méthodologie de travail et un calendrier conformément à la durée prévue.
Les offres doivent être envoyées à bureau de l’AEN à Badalabougou, Rue 113 Porte 224, Tél : 20 22 51 50 au plus tard le lundi 09 Février 2015.
AUTRES
La version intégrale des Termes de référence, le résumé du Programme Santé de Reproduction, Droits Sexuels et Reproductifs  comprenant les objectifs, les impacts recherchés, les résultats attendus, le cadre logique avec les indicateurs de résultats seront mis à la disposition du consultant sur demande, à l’adresse ci-dessus indiquée.


UNICEF
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Réalisation d'une étude de diagnostique technique des réseaux AEP/AES

UNICEF

AVIS D’APPEL A PROPOSITION RFP 9116661
L’Unicef avec l’appui financier d’ECHO lance un appel à proposition pour la réalisation d’une étude de diagnostic technique des réseaux AEP/AES de Gao, Tombouctou, Kidal, et Douentza.
Cette étude s’inscrit dans le cadre d’un projet qui vise à assurer une transition dans les réponses d'urgence, de réhabilitation et de développement (Linking Relief, Réhabilitation and Développent  - LRRD) dans le secteur de l'hydraulique rurale et semi-urbaine dans les régions nord du Mali.
En effet, en raison du conflit qu'a connu le Mali en 2012 et 2013, le fonctionnement des réseaux d’adduction d’eau potable a été mis à mal. La maintenance des installations a été quasiment inexistante, des économies drastiques ont été faites sur les produits de traitement de l’eau, l’entretien des matériels et sur les temps de fonctionnement en réduisant l’achat de carburant. Ainsi les systèmes se sont usés plus rapidement et se retrouvent dans un état fortement dégradé.
Avec la reconquête des régions du nord, le retour à la vie sociale, des services techniques et face à ce constat inquiétant mentionné ci-dessus, Unicef avec ses partenaires Etatiques notamment les directions régionales de l’hydraulique souhaitent apporter une réponse spécifique aux réseaux d’eau potable dans les régions du nord (tous cercles pour les 3 Régions Gao, Tombouctou et Kidal) et Mopti (cercle de Douentza).
Cette intervention est en ligne avec la stratégie Unicef et du cluster Wash.  Avec le retour progressif des familles dans ces régions, les principales villes seront les premiers sollicités parce qu’elles offrent plus de service et aussi la sécurité par rapport aux différentes zones périphériques et rurales. 
Délai d’exécution :
Le délai d’exécution ne devra pas excéder Six (6) semaines calendaires.
Retrait des dossiers :
Les structures nationales intéressées peuvent retirer la demande de proposition dans les bureaux de l’UNICEF, Niamakoro, route de l’aéroport, Bamako auprès de Rachida Abdelli / Supply & Logistics Manager, du lundi au Jeudi de 09 heures à 12 heures entre le 21 janvier 2015 et le 30 Janvier 2015
Dépôt des offres :
Les offres techniques et financières doivent être déposées dans la boite prévue à cet effet qui se trouve à la réception de L’UNICEF au plus tard à 12h00 le 09 Février 2015.
Les propositions reçues après la date et l’heure stipulées seront invalidées.
L’UNICEF se réserve le droit de retirer de la consultation toute entreprise dont l’une des prestations a été estimée problématique quant à la qualité des réalisations ou quant à d’autres manquements professionnels importants dans le passé.


PROJET D’ASSISTANCE JURIDIQUE ET TECHNIQUE POUR LES NEGOCIATIONS CONSULTATIVES DANS LE SECTEUR MINIER - PAJTNC
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Réalisation d'une cartographie électronique des sites d'orpaillage

Référence dans le plan de passation de marché : N° 7
Le Gouvernement de la République du Mali a obtenu un don de Africa Extractive Industry Trust Fund pour financer le Projet d’Assistance Juridique et Technique pour les Négociations Consultatives dans le Secteur Minier (PAJTNC). Le don est géré par la Banque Mondiale. Il est prévu d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du marché relatif à la Réalisation d’une cartographie électronique des sites d’orpaillage, des orpailleurs et des détenteurs de titres miniers dans les zones aurifères de Kayes, Sikasso et Koulikoro.
Les services de consultant (« Services ») qui devront s’étaler sur soixante (60) jours et visent à rendre disponible l’information sur la localisation  et la performance  des activités d’orpaillage sur  les sites d’orpaillage, les orpailleurs et les détenteurs de titres miniers dans les zones aurifères de Kayes, Sikasso et Koulikoro pour une utilisation future dans le cadre du développement de la filière aurifère. Les activités à mener par le Consultant visent entre autres à :
Développer et procéder à des enquêtes dans les zones aurifères de Kayes, Sikasso et Koulikoro, en vue de collecter les informations sur la location (déterminée par les récepteurs GPS), le numéro des orpailleurs par genre, les pratiques, les équipements et technologie utilisées, les produits chimiques utilisées, le niveau de production, les teneurs du minerai et des résidus, le niveau d’éducation, et les niveaux d’organisation et de gestion des opérations d’orpaillage.
Examiner l'ensemble du marché (canaux de commercialisation) en vigueur.
Identifier les problèmes environnementaux les plus communs, comme la pollution par le mercure; la mauvaise gestion des eaux usées; la pollution du cyanure des effluents des rivières; le drainage des résidus acide; les dégâts de la rivière dans les zones alluviales; l'envasement de la rivière; la déforestation, l’érosion; la destruction du paysage; la gestion  des  ordures et des déchets solides.
Identifier les risques de santé les plus courants dans le secteur minier d’orpaillage et le traitement au Mali.
Documenter des procédures d’octroi des titres miniers d’orpailleurs, le rôle des collectivités territoriales, la coordination entre la DNGM (y inclue le cadastre minier) et les collectivités territoriales.
Documenter l’appui actuel aux orpailleurs dans ces zones, à la fois par le gouvernement et les ONG.
Constituer une base de données électroniques sur les sites d’orpaillage, les orpailleurs et les détenteurs de titres miniers dans les zones aurifères de Kayes, Sikasso et Koulikoro ;
Inventorier les contraintes réglementaires, financières, techniques/équipement, et d’autres, qui entravent le développement de la filière aurifère.
La Cellule de Coordination du PASE, sous-traitant fiduciaire pour le compte du Ministère des Mines dans le cadre du projet, invite les firmes de consultants (« Consultants ») admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution  des Services. Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
Expérience dans le domaine de la mission,
Exécution de contrats similaires,
Qualifications du personnel permanent de la firme.
Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID » Directives de la Banque Mondiale: Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale, édition courante(« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
Un Consultant sera sélectionné selon la méthode fondée sur la Qualité et le Coût telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires pendant les jours ouvrables à l'adresse ci-dessous de 08 heures à 16 heures TU.
Les manifestations d'intérêt doivent être déposées par courrier physique à l’adresse ci-dessous au plus tard le mardi 10 Février 2015 à 16H 00 TU avec la mention suivante :
Projet d’Assistance Juridique et Technique pour les Négociations Consultatives dans le Secteur Minier
Offre de Manifestation d’intérêt pour la Réalisation d’une cartographie électronique des sites d’orpaillage, des orpailleurs et des détenteurs de titres miniers dans les zones aurifères de Kayes, Sikasso et Koulikoro.
L’adresse dont il est fait référence ci-dessus est :
Projet d’Appui au Secteur de l’Energie
Cellule de Coordination du Projet
Badalabougou, Ex CRES, Bâtiment A1, Rez-de-chaussée
Email : pase@pasemali.net
Tel : (223) 44 90 18 26 / 44 90 18 25
Bamako, République du Mali.


PHARMACIE POPULAIRE DU MALI
AVIS D'APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL
Fourniture de médicaments antituberculeux

AOIO No 01/2015-PPM
Le Président Directeur Général de la Pharmacie Populaire du Mali  invite, par le présent Appel d’Offres, les fournisseurs de médicaments antituberculeux   en Dénomination Commune Internationale (DCI) selon les dispositions de l’article 18 du Décret n°08-485/P-RM du 11 août 2008 portant procédures de passation, d’exécution et de règlement des marchés publics et des délégations de service public à présenter leurs offres sous pli fermé, pour la fourniture des besoins 2015 en médicaments antituberculeux en Dénomination Commune Internationale (DCI) dans le cadre d’un marché à commandes qui sera conclu avec le ou les fournisseurs retenu(s) à l’issue de l’Appel d’Offres International Ouvert. Ce marché est reconductible une fois au maximum. L’attribution des items se fera selon la combinaison la plus avantageuse pour l’Autorité contractante.
La Pharmacie Populaire du Mali sur Fonds Propres finance pour la réalisation de la  Lutte contre la maladie. Une partie de ces sommes accordées au titre de ce projet sera utilisée pour effectuer les paiements prévus dans le cadre de l’exécution du marchépour la fourniture des médicaments antituberculeux   en Dénomination Commune Internationale (DCI) dans le cadre d’un marché à commandes qui sera conclu avec le ou les fournisseurs retenu(s) à l’issue de l’Appel d’Offres International Ouvert.
Les prestations prévues dans le cadre de ce marché sont à réaliser dans un délai maximum de 90 (quatre-vingt-dix) jours.
Les soumissionnaires intéressés à concourir peuvent obtenir des informations supplémentaires et examiner les Dossiers d’Appel d’Offres dans les bureaux de : Secrétariat Général de la Direction  Générale de la Pharmacie Populaire du Mali, Avenue Moussa TRAVELE Porte 724 quartier du fleuve Bamako, MALI - BP : 277  Téléphone : (223) 20 22 50 59 – (223) 20 22 50 93,     - Fax : (223) 20 22 90 34.
Le Dossier d’Appel d’Offres pourra être acheté par les candidats, sur demande au service mentionné ci-dessus et moyennant paiement d’un montant non remboursable de la somme de deux cent mille francs CFA (200 000 Francs CFA) .
Cette somme peut être payée par chèque ou mandat international à l’ordre de la Pharmacie Populaire du Mali, ou versement sur notre compte bancaire ouvert auprès de la : Banque de Développement du Mali SA (BDM – SA) Bamako.
Téléphone (223) 20 22 20 50 / 20 22 40 88 - Fax : (223) 20 22 50 85
Sous le numéro 204 01 00 1537 – 46 BDM SA / SIEGE BAMAKO
Les clauses des Instructions aux soumissionnaires et celles du Cahier des Clauses Administratives Générales sont les clauses du Dossier Type d’Appel d’Offres ; Passation des Marchés de Fournitures, Août 2009, publié par la Direction Générale des Marchés Publics.
Toutes les offres doivent être déposées à l’adresse indiquée ci-dessus au plus tard le 10 février 2015 à 10 h (Temps Universel) et être accompagnées d’une caution. Le montant de la caution est fixé par item (voir tableau dans les références 16.1 DPAO sur la page 30).Toutefois, les offres peuvent être reçues en salle, juste avant le début proprement dit de l’ouverture des plis. 
Les offres demeureront valides pour une durée de 90 (quatre-vingt-dix) jours  à partir de la date d’ouverture des plis fixée au 10 février 2015 à 10 h  (Temps Universel).
Les plis seront ouverts en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent être présents à l’ouverture, le 10 février 2015 à 10 h (Temps Universel), à la salle de conférence de la Pharmacie Populaire du Mali, Avenue Moussa TRAVELE Porte 724 quartier du fleuve Bamako, MALI.


UNICEF
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture et distribution d'ouvrages de lecture

UNICEF

AAO No: 9116813
Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), en relation avec le Ministère de l’Éducation Nationale (MEN) et avec l’appui financier de la Coopération Canadienne lance un Appel d’offres pour la fourniture et distribution d’ouvrages de lecture en différentes langues (Bamanakan, Français, Songay et Soninke) dans des écoles des  régions de Bamako, Koulikoro, Kayes, Ségou,  Gao et Tombouctou.
Dans le cadre de l’Appel d’Offres, seules les maisons d’éditions ayant la capacité d’exécuter un marché de la même ampleur sont invitées à présenter leurs offres sous pli fermé.
Le marché sera attribué en 1 seul lot et se compose ainsi :
48 481 ouvrages en Bamanankan
15 856 ouvrages en Français
3 170 ouvrages en Songay
6 000 ouvrages en Soninke                 

Région

No de communes

No d’établissements

Quantité totale

% quantité/région

Bamako (incl DNP)

6

119

20,442

27.8

Koulikoro

50

193

32,086

43.7

Kayes

13

17

3,087

4.1

Segou

16

85

14,729

20.0

Gao

8

63

2,371

3.3

Tombouctou

3

16

792

1.1

Total

96

493

73,507

100

Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires et retirer le dossier d’Appel d’Offres, muni d’une clé USB auprès de Rachida Abdelli / Responsable des Approvisionnements, dans les bureaux de l’UNICEF, Niamakoro, route de l’aéroport, Bamako du lundi 26 janvier 2015 au vendredi 30 janvier 2015 de 9h à 12 heures
Le Dossier d’Appel d’Offres pourra être retiré sous présentation de la copie du document d’enregistrement au registre du commerce valable avec les services d’édition comme l’activité principale de l’entreprise.
Toutes les offres doivent être déposées dans la boite prévue à cet effet qui se trouve à la réception de l’Unicef à l’adresse indiquée ci-dessus au plus tard le Jeudi 12 février 2015 à 12 heures et 00 minutes. Toute offre déposée au-delà de cette date et cette heure sera rejetée.
Les offres demeureront valables pour une durée de trois mois à partir de la date de dépôt des offres au bureau de l’UNICEF.
Le délai d’exécution du marché est de 60 jours calendaires à partir de la date de la signature du contrat.
Les soumissionnaires qui ont la capacité d’exécuter la totalité du marché, dans la qualité attendue et dans un délai inférieur à 60 jours calendriers peuvent l’indiquer dans leur offre.


MISSION MULTIDIMENSIONNELLE INTEGREE DES NATIONS UNIES POUR LA STABILISATION AU MALI - MINUSMA
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Services de transport et d'équipement de manutention

MINUSMA
NOUVEAU

Référence : EOIMINUSMA10687
Le Service des Achats (Procurement) de la MINUSMA a l’intention de publier un avis d'Appel d'Offres (ITB) pour prestation de services de transport et d'equipement de manutention.
Pour répondre à cette demande de manifestation d’intérêt toutes les sociétés qualifiées et  intéressées doivent remplir le formulaire fournisseur (Cliquez ici pour le télécharger) et le retourner à l’adresse minusma-procurement@un.org à l’attention de M. Amara SANGARE avant la date limite du 15 Février 2015 à 16:00 (UTC).
Le courriel et/ou toute autre correspondance de réponse s’y afférent doit préciser, dans son objet, la Référence : EOIMINUSMA10687
La MINUSMA se réserve le droit de rejeter les manifestations d’intérêt qui seront partiellement, incorrectement remplies, ou reçues après la date limite.

Reference: EOIMINUSMA10687
The United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA) seeks Expressions of Interest from duly registered and licensed companies for the provision of transport services and mechanical handling equipment.
In responding to this Request the interested Vendors must complete the following Vendor Response Form (Click here to download) and return it to minusma-procurement@un.org for the attention of Amara Sangare (Mr.) before the closing date on 15 February 2015 at 4:00 pm (GMT).
Any relevant email and/or any correspondence must specify in the object, Reference : EOIMINUSMA10687
MINUSMA reserves the right to reject Expressions of Interest that are incomplete, incorrect, or are received after the stated deadline.


OXFAM GB
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture d'aliments de bétail

OXFAM GB
NOUVEAU

Sélection de commerçants pour la fourniture d’aliments de bétail dans la cadre du projet financé par OFDA intitulé : « Assistance humanitaire intégrée dans les domaines de l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la protection des victimes du conflit dans les cercles de Bourem et de Gao »
OGB/002/OXFAM GB /2015
Calendrier:
Lancement de l’appel d’offres 28 Janvier 2015
Dernier délai pour la réception des offres 16 Février 2015
Ouverture des offres 18 Février 2015
Lieu pour l’ouverture des offres: OXFAM Bamako


OXFAM GB
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Travaux de réhabilitation

OXFAM GB

Oxfam GB va réaliser avec l’appui financier de « ECHO» la réhabilitation de dix huit points d’eau équipés de pompe à motricité humaine (PMH) et de deux puits pastoraux dans le cercle de Gao plus précisément dans les communes de Temera, d’Intilit et Sony Ali Ber.
Pour ce faire, nous lançons le présent Dossier d’Appel d’Offres pour la recherche de plusieurs entreprises spécialisées dans la réalisation de ces travaux de réhabilitation et la fourniture d’équipements de pompes à motricité humaine pour les activités suivantes :
LOT 01 : TRAVAUX DE REHABILITATION DE 11 POINTS D’EAU DANS LES COMMUNES DE TEMERA ET DE SONY ALIBER
Travaux de réhabilitation de puits modernes
 Les travaux de réhabilitation de puits portent sur les activités suivantes :
 L’alésage, le surcreusement et le curage du puits,
 Le cuvelage et l’ancrage,
 Le système captant (captage),
 La dalle de fond,
 Le nettoyage et la désinfection,
 L’analyse des eaux.
Travaux de réhabilitation de puits équipés
 Le rehaussement de la margelle en béton armé,
 La construction d’anti bourbier octogonal,
 Surcreusement, poursuite du captage,
 La construction des rectangulaires abreuvoirs fixes,
 Excavation et recharge avec latérite, sable et ou cailloux
 L’installation d’un portique à 4 fourches
 Le développement,
 Le traitement de l’eau,
 Dalle de fond
 Le remplacement des pompes usées par des pompes INDIA MARK II
LOT 02 : TRAVAUX DE REHABILITATION DE 09 POINTS D’EAU DANS LA COMMUNE DE N’TILLIT
Travaux de réhabilitation des forages
 Soufflage
 L’essai de pompage courte durée
 Le remplacement des pompes usées par des pompes INDIA MARK II
 L’aménagement de surface (margelle, clôture de protection, puits perdu)
 L’analyse bactériologique et physicochimique
 Nettoyage du chantier
Travaux de réhabilitation de puits équipés
 Le rehaussement de la margelle en béton armé,
 La construction d’anti bourbier octogonal,
 Surcreusement, poursuite du captage,
 La construction des rectangulaires abreuvoirs fixes,
 Excavation et recharge avec latérite, sable et ou cailloux
 L’installation d’un portique à 4 fourches
 Le développement,
 Le traitement de l’eau,
 Dalle de fond
 Le remplacement des pompes usées par des pompes INDIA MARK II
Travaux de réhabilitation de puits pastoraux
 Le rehaussement de la margelle en béton armé,
 La construction d’anti bourbier octogonal,
 Surcreusement, poursuite du captage,
 La construction des rectangulaires abreuvoirs fixes,
 Excavation et recharge avec latérite, sable et ou cailloux
 L’installation d’un portique à 4 fourches,
 Le développement,
 Le traitement de l’eau,
 Dalle de fond
Les dossiers techniques sont à retirer et à déposer :
A Oxfam GB Bureau National sis à ACI 2000 / Commune IV de Bamako (Mali) Tel. : 44 90 01 34/44 90 01 34, BP : 209 Email : oxfambamako@oxfam.org.uk entre 8:00 et 16:00 du lundi au vendredi.
A Oxfam GB Gao dans le quartier de château secteur 1 sur la route de l’aéroport. entre 8:00 et 16:00 du lundi au vendredi.
avant le 16 février 2015 à 15 heures


UNICEF
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Réalisation d'audit des Comptes et du Contrôle interne des Partenaires d’Exécution du Système des Nations Unies

UNICEF
NOUVEAU

Avis d’Appel à Proposition RFP 9116825- Audit des Comptes et du Contrôle interne des Partenaires d’Exécution du Système des Nations Unies (SNU)
Contexte :
Le Groupe des Nations unies pour le Développement (UNDG) a officiellement lancé le processus d’harmonisation des procédures de transfert de fonds aux partenaires d’exécution gouvernementaux  et non gouvernementaux depuis avril 2005. En février 2014 une version actualisée du cadre opérationnel commun pour le transfert aux partenaires d’exécution  (HACT) a été diffusée par les Nations Unies. Les activités d’assurance qui constituent un des éléments de cette nouvelle approche seront exécutées conformément à ses directives. Les fonds mis à disposition des différents partenaires par chacune des agences (PNUD, UNFPA, UNICEF et ONU Femmes) doivent faire l’objet d’au moins d’un  audit régulier au cours d’un cycle de programmation sur la base d’un plan d’assurance.
Les présents termes de référence sont élaborés en vue de guider les agences, les auditeurs et les Partenaires d’Exécution(PE) sur les objectifs, le champ d’application, le calendrier et les produits livrables des missions d’audit.
Le terme audit s’entend par « audit financier des comptes » et « audit du contrôle interne » du PE ( Partenaire d’Exécution).
L’Unicef lance pour le compte de la Coordination du SNU au Mali, en concertation avec l'Equipe Pays des Nations Unies (UNCT), un appel à proposition en vue d’établir :
- Un  contrat pour la réalisation de l’audit des comptes et du contrôle interne des partenaires d’exécution de l’UNICEF au titre des exercices 2012, 2013 et 2014 (51 partenaires identifiés).
- Un ou plusieurs accords à long terme d’une année renouvelable pour l’audit des comptes et du contrôle interne  des partenaires d’exécution du Système des Nations Unies pour le cycle de programmation 2015 – 2019. La  liste jointe est celle des partenaires du système des Nations Unies qui sont en cours d’etre evalues pour la micro evaluation. Le nombre de partenaires pourra augmenter durant ledit cycle. Chaque partenaire aura au minimum un audit durant  ledit cycle dependant du niveau de risques apparu lors de la micro evaluation. Rappelons que les partenaires a risque faible et modere auront au minimum un audit durant les cinq ans (2015 – 2019) et les partenaires a risque important et eleve auront  un audit chaque annee durant la meme periode.
Pour les fins de l’Accord à long terme, les partenaires sont classés en  deux (02) lots  comme indiqué ci-après:
Lot 1 : Partenaires d’Exécution de Bamako
Lot 2 : Partenaires d’Exécution d’autres localités au Niveau des Régions
Les prestataires ne précisant pas lisiblement sur leurs plis le numéro du ou des lots auxquels ils soumissionnent seront directement éliminés.
Un prestataire peut postuler aux deux lots et peut prétendre avoir tous les deux lots.
Délai d’exécution :
Le délai d’exécution est de 12 semaines pour les 51 Partenaires d’Exécution se trouvant à Bamako à auditer immédiatement et simultanément.
Retrait des dossiers :
Les soumissionnaires intéressés peuvent retirer le dossier d’Appel à proposition gratuitement, munis d’une clé USB auprès de Rachida Abdelli / Supply & Logistics Manager, dans les bureaux de l’UNICEF, Niamakoro, route de l’aéroport, Bamako du lundi au Vendredi de 09 heures à 12 heures entre le 29 Janvier 2015  et le 13 Février 2015
Le Dossier d’appel à proposition sera aussi disponible sur les sites Web d’Unicef et d’UNGM.
Dépôt des propositions :
Les propositions techniques et financières seront déposées dans la boite prévue à cet effet au bureau de l’UNICEF à Bamako du lundi au jeudi entre 09heures et 16heures, au plus tard le 23 Février 2015 à 12h00.
L’UNICEF se réserve le droit de retirer de la consultation toute entreprise dont l’une des prestations a été estimée problématique quant à la qualité des réalisations ou quant à d’autres manquements professionnels importants dans le passé.


AUTORITE ROUTIERE
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Travaux de réhabilitation

NOUVEAU

AAO N° : 001/2015/T/AOO
1. Le Directeur Général de l’Autorité Routière invite, par le présent appel d’offres les soumissionnaires éligibles selon les dispositions de l’Article 18 du Décret N°08-485/P-RM du 11 août 2008 portant procédures de passation, d’exécution et de règlement des marchés publics et délégations de service public à présenter leurs offres sous pli fermé, pour les travaux de réhabilitation des postes de péage et/ou de pesage, en cinq (05) lots qui sont :
- Lot N°1 : Poste de Diéma, Gogui (région Kayes) ;
- Lot N°2 : Postes de Bougouni, Yanfolila (région de Sikasso) ;
- Lot N°3 : Postes de Zangaso, Sienso (région de Sikasso) ;
- Lot N°4 : Postes de Bla1, Bla2 (région de Ségou) ;
- Lot N°5 : Postes de Samanko2, Kouremalé, Manabougou région de Koulikoro).
2. L’Autorité Routière  a obtenu, sur Fond Propres le financement des travaux de réhabilitation de certains postes de péage et/ou de pesage. Une partie de ces sommes accordées au titre de ce projet sera utilisée pour effectuer les paiements prévus dans le cadre de l’exécution du marché.
3. Les travaux prévus dans le cadre de ces marchés sont à réaliser dans un délai maximum de 60 jours par lot.
4. Les soumissionnaires intéressés à concourir peuvent obtenir des informations supplémentaires et examiner les dossiers d'appel d'offres dans les bureaux de :
-L’Autorité Routière sis à Hamdallaye ACI 2000, Rue 230, Porte 153 Bamako, Tél : 20 29 11 25, 20 29 32 65, Fax : 20 29 11 08.
5. Le dossier d'appel d'offres pourra être acheté par les candidats, sur demande au service mentionné ci-dessus et moyennant paiement d’un montant non remboursable de 50 000 FCFA.
6. Les clauses des Instructions aux soumissionnaires et celles du Cahier des Clauses Administratives Générales sont les clauses du Dossier Type d’Appel d’Offres ; Passation des Marchés Publics de fournitures, Août 2009, publié par la Direction Générale des Marchés Publics.
7. Toutes les offres doivent être déposées à l’adresse indiquée ci-dessus au plus tard le 29 janvier 2015 à 10 heures  et être accompagnées d’une garantie d’offre d’un montant au moins égal à 3 000 000 FCFA. Toutefois, les offres peuvent être reçues en salle avant l’arrêt du registre.
8. Les offres demeureront valides pour une durée de 90 jours à partir de la date d’ouverture des plis fixée au 29 janvier 2015 à 10heures.
9. Les plis seront ouverts en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent être présents à l'ouverture, le 29 janvier 2015 à 10heures, à la Direction Générale de l’Autorité Routière.


INSTITUT NATIONAL DE PREVOYANCE SOCIALE (INPS)
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture de cadeaux de fin d'année

NOUVEAU

L’Institut National de Prévoyance Sociale, sur financement de son Budget 2015,  lance un appel d’offres ouvert relatif  à la fourniture de cadeaux de fin d’année 2014 (en deux lots).
Les sociétés ou entreprises intéressées par le présent avis, peuvent retirer les dossiers d’appel d’offres à la direction financière et comptable de l’INPS tous les jours ouvrables de 8heures à 15heures contre paiement de la somme non remboursable de 300 000 FCFA par dossier.
La séance d’ouverture des plis aura lieu le mardi 17 février 2015 à 10heures dans la salle  du Conseil d’Administration de l’INPS, Direction Générale sise Square Patrice Lumumba en présence des soumissionnaires ou de leurs représentants.
Les offres doivent être déposées au Secrétariat Particulier du Directeur Général au plus tard le mardi 17 février 2015 à 10heures et être accompagnées d’une caution de soumission d’un montant au moins à 500 000 FCFA pour le lot 1 et 1 000 000 FCFA pour le lot 2.