MALIPAGES.COM
IN ENGLISH
EN FRANCAIS
EN ESPANOL

Recherche annuaire:

RECHERCHE PAR RAISON SOCIALE Par raison sociale:

RECHERCHE PAR TELEPHONEPar téléphone:

RECHERCHE PAR PRODUITS Par produits:

RECHERCHE PAR VILLEPar ville:


CVtheque
NOUVELLES ENTREPRISES Nouvelles Entreprises

NOUVELLES ECONOMIQUES Nouvelles Economiques
INSCRIPTION Inscription dans l'Annuaire
CONTACTEZ NOUS Contactez Nous
PARTAGER Partager

  
ACCUEIL
    
OFFRES D'EMPLOI
    
AVIS D'APPEL D'OFFRES
    
OPPORTUNITES D'AFFAIRES
    
PETITES ANNONCES
  

STAFF SERVICES
AVIS D'APPEL D'OFFRES - MALIPAGES.COM - PAGES JAUNES DU MALI

BON RAMADAN!

DIAGO - EAU MINERALE NATURELLE



Avis d'Appel d'Offres:

Publier un Avis d'Appel d'Offres

Autres avis en cours

   

PROGRAMME ALIMENTAIRE MONDIAL
AVIS DE VENTE
Vente de véhicules

PROGRAMME ALIMENTAIRE MONDIAL

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM), lance un avis de vente de 04 véhicules dont la liste est ci-dessous jointe:
CONDITIONS DE VENTES
Les véhicules seront exposés dans le magasin  du PAM à Djélibougou près de la SOTELMA. Ils peuvent y être inspectés par les soumissionnaires du 13 au 17 Juin 2016 de 10 h 00 à 12 h 00.
Ils sont vendus en leur état, les frais de Douane et Impôt étant à la charge de l’acquéreur.
Toyota Land Cruiser L200 V8 immatriculé 81 CMD 01
Toyota Land Cruiser HZJ 76  immatriculé 81-3556 C
Toyota Land Cruiser HZJ 79 Pick-up immatriculé 81-3598 C
Toyota Land Cruiser HZJ 79 Pick-up immatriculé 81-5365 C
DEPOT DES SOUMISSIONS
Les soumissions devrons parvenir sous une double enveloppe portant la mention « AVIS DE VENTE BKO/ADM/PAM/001/2016 » au plus tard le 25 Juin 2016 à 10 h 00 à la représentation du PAM à Badalabougou EST, Rue 31 Porte 26 Bamako-Mali.
OUVERTURE DES PLIS
L’ouverture des plis aura lieu le 27 juin 2016 à 10 h 00 par les membres du Comité d’Ouverture du PAM. Les adjudicataires seront informés après délibération selon un tableau indiquant les trois premiers acquéreurs pour chaque article. CE TABLEAU SERA AFICHE LE 28 JUIN 2016 dans l’enceinte du bureau PAM à Badalabougou.
Un délai de Trois jours Ouvrables sera accordé aux premiers acquéreurs pour procéder au règlement et à l’enlèvement des lots. Passé ce délai, les seconds adjudicataires deviendront de facto acquéreurs. Ils sont soumis aux mêmes conditions de délai pour le règlement et l’enlèvement. Les troisièmes adjudicataires se substitueront aux seconds en cas de non-respect par ceux-ci des conditions dans les délais impartis.
En cas de non-respect des clauses par les trois premiers adjudicataires, la vente sera considérée comme nulle et non avenue.
RESERVES
Le PAM se réserve le droit de retirer tout ou partie des lots de la vente.



ONG HELP
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Réalisation d'études

ONG HELP

Etude CAP et proposition des modèles d’approche et d’infrastructures d’assainissement pour les communautés nomades du Cercle d’Ansongo
Contexte et Justification :

Help – Hilfe zur Selbsthife met en œuvre un projet de Pérennisation d’accès à l’eau potable et promotion d’hygiène dans le cercle d’Ansongo. Ce projet est financé par le ministère Allemand des affaires étrangères sur une durée de 18 mois.
Les activités essentielles de ce projet qui a démarré en avril 2016 sont entre autres :
- La construction de  27  forages équipés des pompes à motricité humaine ;
- La réhabilitation de 30 forages équipés des PMH ;
- La réhabilitation de 06 adductions d’eau potable ;
- La transformation de 06 PMH en adduction d’eau sommaire (AES) ;
- La construction de 60 blocs de latrines double cabine ;
- La mise en œuvre de l’ATPC dans 40 villages ;
- Les formations de 69 comités de gestion des points ;
- L’appui en kits Wash au plan local de contingence.
Ce projet répond aux besoins urgents d’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement dans le cercle d’Ansongo notamment dans les communes de Ansongo, Ouatagouna, Boura et Tin Hamma.
S’agissant de l’assainissement, le taux de couverture national en milieu rural est de 14% en 2015 (rapport DNACPN). Ce taux est variable selon les régions et très faible à la moyenne nationale dans la région de Gao notamment ces trois dernières années avec la crise sécuritaire. Une des approches promues et acceptées au niveau national pour la promotion de l’assainissement rural est l’ATPC (Assainissement total porté par la communauté). Cette dernière s’applique aisément chez les populations sédentaires au dépend des communautés vivant dans les zones pastorales, dispersées avec des mouvements périodiques. La non prise en compte des besoins spécifiques en matière d’hygiène et d’assainissement de cette communauté nomade ne favorise pas l’accélération d’atteinte des objectifs y compris sanitaire.
Help – Hilfe zur Selbsthife se propose à travers cette recherche-action d’accompagner les communautés nomades du cercle d’Ansongo de définir leur approche et des modèles d’assainissement sur la base des études CAP menées d’une manière participative.
Hypothèse :
L’adaptation de l’approche ATPC chez les nomades ou dans les zones pastorales s’avère nécessaire pour la réussite des activités de promotion d’hygiène et d’assainissement dans le cercle d’Ansongo. En effet, le projet de pérennisation d’accès à l’eau et l’assainissement conduit par Help à Ansongo prévoit l’ATPC dans 40 villages. Il est alors important d’avoir des messages d’hygiène propre au contexte et de trouver des modèles des latrines acceptés par la communauté.
Objectif  Général  de l'étude :
A travers cette étude, Help s’attend à des propositions, des recommandations et des modèles issus des discussions terrain sur la stratégie à mettre en œuvre pour la mise en œuvre des activités de promotion d’hygiène et d’assainissement au niveau des zones pastorales et chez les nomades.  
Objectifs spécifiques :
-
Comprendre au mieux  les pratiques actuelles des communautés en matière d’hygiène et d’assainissement ;
- Identifier et analyser les facteurs socioculturels et barrières  liés à la promotion d’hygiène et assainissement dans les communes de Ouatagouna, Ansongo, Boura et Tin Hamma et spécifiquement dans les zones pastorales et chez les nomades (utilisation des latrines, le lavage des mains au savon etc…) ;
- Identifier les mécanismes de décisions au niveau communautaire pouvant influencer positivement ou négativement la promotion de l’hygiène et assainissement ;
- Proposer un schéma et méthode de communication avec la communauté cible pour une meilleure mise en œuvre des activités de promotion d’hygiène et construction des latrines (partir du schéma existant de l’approche ATPC pour apporter les modifications nécessaires) ;
- Proposer un modèle de latrines issu des discussions communautaires.
Résultats attendus :
- Les connaissances, aptitudes et pratiques actuelles des communautés en matière de promotion d’hygiène et assainissement sont comprises ;
- Les facteurs socioculturels et barrières qui seront des opportunités à saisir pour une meilleure approche de promotion d’hygiène et assainissement sont connus ;
- Les mécanismes de décisions au niveau communautaire pouvant influencer positivement ou négativement la promotion d’hygiène et construction des latrines sont identifiés ;
- Une approche d’intervention chez les nomades et les zones pastorales a été développée ;
- Au moins un modèle de latrines a été proposé.
Méthodologie:
Le consultant élaborera sa stratégie de mise en œuvre pour atteindre les résultats attendus par HELP. Néanmoins, deux phases spécifiques sont attendues du consultant :
Phase préparatoire :
La phase de préparation concerne :
- Les activités d’élaboration des questionnaires (individuel et focus groupe) ;
- La consultation exige la présence effective du consultant principal sur le terrain puisque le résultat final demandé sera proposé sur la base de son expérience et des discussions qu’il a lui-même conduit avec les communautés ;
- Le test des outils et corrections éventuelles.
Phase de terrain pour la collecte des données :
La phase terrain aura pour but de collecter les données qualitatives et quantitatives qui seront analysées. La rencontre avec les autorités communales et l’équipe du projet basée à Ansongo va permettre de définir la zone favorable pour l’étude.  
Profil recherché :
- Etre consultant indépendant ou promoteur d’un cabinet d’études sociales avec des fortes expériences dans les évaluations Wash et une spécialité en ATPC ;
- Avoir une forte connaissance de la zone d’étude et une maitrise des langues locales,
- Avoir une bonne capacité d’analyse sociale ;
- Avoir exécuté des consultations similaires dans les régions du Nord au Mali est un atout ;
Pour plus d’information, Contactez-nous au : +227 20291076.
La date limite de dépôt de l’offre technique et financière ainsi qu’un chronogramme de mise en œuvre est fixée au  lundi  27 juin 2016 à 17 heures à l’adresse électronique suivante : helpmali@help-ev.de ou sous plis fermé au bureau de L’ONG HELP  à Bamako ACI 2000, rue 318 porte 47, en précisant «Etude CAP et proposition des modèles d’approche et d’infrastructures d’assainissement pour les communautés nomades du Cercle d’Ansongo». Toute offre reçue hors délai ne sera pas traitée.



INTERNATIONAL RELIEF AND DEVELOPMENT
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Recrutement de consultant expert en méthode qualitative d'enquête

INTERNATIONAL RELIEF AND DEVELOPMENT

Contexte et justification
Le projet de Renforcement des Initiatives Communautaires pour la Résilience aux Extrêmes Climatiques (RIC4REC) est financé par DFID pour trois ans dans le cadre du programme BRACED (renforcer la résilience et l’adaptation aux extrêmes climatiques et aux catastrophes). Il vise le renforcement de la résilience de 264 000 personnes vulnérables (dont au moins 50% de femmes) du Mali face aux risques de désastre climatiques divers, en  les aidant à identifier, renforcer et étendre leurs capacités d'adaptation à travers des interventions dans les domaines de la cohésion sociale, l’adaptation des moyens de subsistances au climat, la gestion des ressources naturelles et la gouvernance dans les régions de Koulikoro, Ségou et Mopti.
Le projet RIC4REC a démarré en janvier 2015. Il arrive à son mi-parcours fin juin 2016. Une revue à mi-parcours est programmée.
Dans le cadre de la revue à mi-parcours de projet RIC4REC, IRD recherche un(e) consultant(e) experte en méthode qualitative d’enquête pour faciliter et apporter son expertise à la collecte et analyse des données, surtout qualitatives.
L'objectif global de la revue  à mi-parcours est de recueillir les informations sur l’état de l'avancement du projet de renforcement des initiatives communautaires pour la résilience aux extrêmes climatiques (RIC4REC) et les leçons apprises jusqu’à la réalisation à mi-parcours du projet. Cela devrait nous aider à comprendre «comment, où, quand et pourquoi fonctionnent les interventions BRACED, et ce qui peut être appris". La conception de la revue à mi-parcours  est destinée à permettre à l'équipe du projet et les parties prenantes d’entreprendre une réflexion robuste  et  collecter des  données probantes sur la réussite ou l’échec des stratégies, activités du projet afin d'explorer, tester et réviser les hypothèses.
Les quatre stratégies d’intervention RIC4REC sont :
Stratégie 1 : Faire de la gestion de risque de désastre une priorité des communautés à la base
Stratégie 2 : Renforcer les communautés dans l’utilisation des informations climatiques pour la prise de décisions liées aux activités de subsistance.
Stratégie 3: Accroître les actifs des ménages et leurs accès aux ressources naturelles en introduisant les pratiques adaptés au changement climatique et la gestion rationnelle des ressources naturelles autour des communautés
Stratégie 4 : Renforcer les capacités de gestion de risques de désastre aux niveaux local et national.
La revue à mi-parcours  examinera les paquets d'activités du projet RIC4REC mis en œuvre, et avoir une vue d'ensemble du projet dans sa globalité. Afin de comprendre ce qui fonctionne bien (ou ce qui a besoin d’être d'amélioré), et pourquoi, la revue à mi-parcours examinera les mécanismes par lesquels ces paquets d'activités fonctionnent. Elle étudiera également la façon dont le contexte du projet a façonné ces activités et les résultats à mi-parcours sur le cycle de 3 ans du projet.
La revue à mi-parcours est aussi une chance pour l'équipe du projet RIC4REC et les parties prenantes pour identifier les domaines d'amélioration, y compris les ajustements des activités en cours et le plan de travail pour le reste du cycle du projet, à savoir jusqu'au 31 Décembre, 2017.
Objectifs de la revue mi-parcours
Il s’agit  de faire l’état des lieux de la mise en œuvre du projet pour identifier l’efficacité des stratégies, des activités, des méthodes et moyens de mise en œuvre à atteindre les objectifs du projet. Les conclusions seront tirées sur les données probantes. L’ensemble d’analyse doit prendre en compte le contexte actuel et les concepts de valeur pour l’argent (VfM) ainsi que la potentielle transformatrice des stratégies et interventions. La revue doit permettre de comprendre : Comment, où, quand et pourquoi les interventions de RIC4REC marchent, et ce que nous pouvons apprendre de l’expérience jusqu’à cette phase de mis- parcours.
La revue à mi-parcours  a été planifiée et sera livrée en accord avec un ensemble de standard avec des questions d'évaluation global et des sous-questions adaptées à la théorie de changement du projet RIC4REC et de ses principaux paquets d'activités, en référant sur les quatre stratégies d’intervention du projet. La revue vise à comprendre et à fournir des preuves pour expliquer les «mécanismes» de changement identifiés.
Le MTR est aussi l’occasion pour l'équipe du projet et les parties prenantes à identifier les opportunités d’amélioration, y compris les ajustements et corrections aux activités et le plan de travail pour le reste du cycle de projet, à savoir jusqu'au 31 Décembre 2017.
La revue à mi-parcours  utilisera deux méthodes principales pour la collecte de données qualitatives: les focus groups (entretien de groupe dirigé)  et l’entretien individuel avec les bénéficiaires clés du projet. Les focus groups permettront  de recueillir des informations à partir d'un plus grand nombre de bénéficiaires sur une période donnée de la mise en œuvre des activités du projet RIC4REC. Les focus groups incluront les bénéficiaires des activités clés: CBDRM, épargne-crédit, le maraîchage et le séchage des légumes, l’embouche bovine,  des banques céréales et les agriculteurs intelligente, l'utilisation des informations climatique pour agriculture intelligente,  la plantation d'arbres utiles, technologie intégrée de cuisson et les entreprises de transformation des produits locaux. Plusieurs focus groups seront entretenus pour chaque activité. Plusieurs focus groupes jeunes et femmes seront effectuées pour obtenir des données sur leur participation, de la pertinence des activités, les facteurs contextuels et les opportunités non identifiés. Pour les activités déroulées uniformément à travers les 60 communes cibles du projet, le nombre de focus groups sera plus élevé pour essayer de capter des expériences et points de vue des différents contextes agro-climatiques et ethnolinguistiques.
Les partis concernés clefs feront aussi objet des interviews. Il s’agit des responsables des partenaires, des projets externes, les responsables administratifs et techniques concernés de l’Etats.
Le projet RIC4REC collecte les données quantitatives, tels que les informations financière sur le coût du projet,  les opérations, de l'équipement et des matériaux, autres données quantitatives qui peuvent être collectées au cours de la revue a mis parcours. Ces données pourraient inclure la quantification des activités tel que le nombre de personnes formées ou autrement assistées par le projet, des quantités d'actifs, le nombre de personnes touchées, la production (tels que les légumes secs, l'huile pressée, l'épargne accumulée, prix de vente des animaux ou des produits agricoles), le nombre de fois que les utilisateurs ont appelé la plateforme de conseils Sènèkèla, le nombre de réunions des groupe de travail communautaire (GTC), le rappel du programmes des radios.
Ces informations serviront d’illustrer et mieux apprécier l’ampleur des activités du projet et des bénéficiaires ainsi que les tendances d’impact recueils des discussions focus groups et des entretiens personnes clefs.
Le rôle du consultant de facilitation de la revue à mi-parcours du projet
International Relief & Development (IRD) recherche un(e) consultant(e) pour faciliter et apporter son expertise à la collecte et analyse des données surtout qualitatives dans le cadre de la revue à mi-parcours de projet RIC4REC.  Il aidera à l’équipe de RIC4REC et les partis concernés du projet à répondre aux questions clefs de mi-parcours, tirés des leçons et formuler les recommandations pour les ajustements des activités et approches à la mise en œuvre, et les domaines de changement à mieux cernés et documenter, pour la suite du projet et en vue de son prolongation éventuelle à trois ans additionnels.
Il travaillera de pair avec  le gestionnaire d’apprentissage-suivi-et-évaluation du projet, et en étroite collaboration avec le chef des opérations et le directeur du projet.
Résultats attendus (livrables) du consultant
les outils de collecte des données quantitatives et qualitatives suffissent pour répondre à toutes les questions clefs de la revue : qualitative (focus groupe, questionnaire d’interview des partis concernés, etc.) et quantitatives (tableaux de synthèse)
Le plan d’analyse des donnés suffisant pour répondre à toute les questions clefs de la revue 
La formation des agents du projet en focus groupe
Un plan et guide de formation en techniques pour mener un focus groupe
Un rapport de la formation complété
Entre 25 et 35 discussions focus groupe faites (transcription des interviews) selon le logique d’échantillonnage proposée
Un minimum de 15 interviews des partis concernés (transcription des interviews)
Analyse des données (selon le plan d’analyse convenue)
Animer un atelier de personnes concernées pour restituer les résultats initiaux de la revue et accueillir un feedback
Le rapport d’atelier
le rapport de la revue à mi-parcours répondant à toutes les questions principales de la revue et intégrants les feedback des partis concernés, et aussi comprenant : 
le degré d’atteinte des objectifs du projet RIC4REC, les difficultés et contraintes rencontrées dans la gestion et la mise en œuvre sont identifiés.
la pertinence de l’approche, les stratégies, les hypothèses, les acteurs prise en compte par l’analyse des domaines de changement et des outils  utilisés dans le cadre de la mise en œuvre du programme est analysée avec conclusions et recommandations;
l’effectivité, l’efficience, la durabilité et la redevabilité de RIC4REC et de ses partenaires de mise en œuvre sont analysés;
Méthodologie/Etapes
Echanger avec le Directeur pays,  le chef  des opérations et le gestionnaire d’apprentissage-suivi-et-évaluation de RIC4REC
Collecter et exploiter la documentation existante auprès de RIC4REC et ses partenaires de mise en œuvre : entre autre le Plan de suivi et Evaluation du projet avec son cadre logique, le plan de mise en œuvre des activités, le rapport d’enquête de base, le rapport de profil de la résilience, les guidelines de suivi et évaluation du bailleur de fonds.
Préparer les outils de collecte d’analyse des données pour la revue a mis parcours du projet ;
Former un groupe d’agents mobilisateurs communautaires du projet pour être en mesure de mener une séance d’interview avec un focus group
Organiser et superviser plusieurs focus group et interview des leaders locaux, partis concernés et personnes ressources;
Analyser les données et rédiger le rapport provisoire d’évaluation du projet ;
Restituer le rapport provisoire au cours d’un atelier ;
Finaliser et déposer le rapport final.
Durée et répartition d’effort
D’une durée totale maximale de (60) jours travaillés, à partir de 1e juillet jusqu’au 20 septembre 2016.
Le travail du (de la) consultant (e) sera répartis approximativement de manière suivant :
Orientation, revue de la littérature et préparation des étapes de terrain: 3 jours (Bamako)
Confection des guides d’entretien et des questionnaires individuelles 3 jours (Bamako)
Formation des enquêteurs : 6 jours (Ségou/Koulikoro & Mopti)
La phase de collecte des données : 18 jours (8 Mopti, 5 Ségou et 5 Koulikoro)
Saisie et nettoyage des données : 7 jours (Bamako)
Analyse de données : 10 jours (Bamako)
Atelier de restitution et feedback des parties concernent sur les résultats provisoires de la revue : 2 jours (lieu à déterminer) 
La rédaction de l’ébauche de rapport complet: 7 jours
La modification et le dépôt du rapport final : 3 jours
Qualifications requises
Le ou la consultant(e) doit avoir les qualifications suivantes :
Un diplôme universitaire d’au moins Bac+ 5 en sociologie ou un domaine connexe.
Une expertise dans la revue qualitative des projets/programmes de développement ;
Une expérience récente d’avoir dirigé une évaluation qualitative du projet de développement
Une capacité démontrée de formation et de supervision des enquêteurs des évaluations qualitatives du projet
Une bonne connaissance des approches participatives et d’autonomisation des communautés de base, les méthodologies de changements de comportement social et individuels
Une connaissance de stratégies pour accroitre la résilience des communautés et des systèmes encadrant des moyens d’existence des ruraux.
Avoir une compréhension du phénomène du changement climatique et les concepts d’adaptation dans le contexte du Sahel;
Etre enregistré au registre du commerce pour les cabinets de consultation
Avoir un numéro d’Identification Fiscale pour les cabinets de consultation
Avoir un Quitus fiscal pour les cabinets de consultation.
Dossiers de candidature
Les dossiers doivent comprendre:
Une offre technique détaillée qui présente :
la compréhension des objectifs et de la mission demandée;
la méthodologie et la démarche qui seront utilisées pour conduire la mission,
le plan de rapportage et de restitution du rapport  provisoire,
le chronogramme des activités de consultation avec détail de jour travaillé par étape
Une offre financière détaillée;
Le Curriculum Vitae (CV) actualisé du ou de la consultant (e).
NB : Les offres incomplètes seront éliminées d’office.
Base du Paiement du Contrat
La prestation fera l’objet de 5 paiements dont les phases se présentent comme suit :
Le paiement sous forme d’avance des frais de mission pour l’étape de terrain selon la procédure à IRD
Une première tranche de payement après l’exécution de la formation des agents du projet sur la collecte des données qualitatives
 Une deuxième tranche de payement après avoir compléter la collecte des données des bénéficiaires et partis concernés
Une troisième tranche de payement correspondant à la phase de dépôt et de restitution et du rapport provisoire ;
Une quatrième et finale tranche de payement correspondant au dépôt et acceptation du rapport final.
NB – RIC4REC s’en occupe de la logistique
Les dossiers de candidature sous plis fermés doivent être déposés au plus tard le Lundi 27 Juin 2016 à international Relief & Development (IRD Mali) à 16h00, Hamdallaye ACI 200, Rue 311 Tel :(+223) 20 29 41 55, ou par courrier électronique à l’adresse suivante : maliprocurement@irdglobal.org


PROGRAMME ACCORD
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture d’équipement radio et services d’installation

PROGRAMME ACCORD

En mars 2016, l’USAID/Mali a lancé le Programme ACCORD (Appui à la Cohésion Communautaire et les Opportunités de Réconciliation et de Développement). Ce programme est mis en œuvre par AECOM International Development (AECOM).
Dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, AECOM cherche des soumissionnaires pour :

Numéro de l’appel d’offres (RFP)

Description de l’activité

Date de clôture

ACCORD-0021-RFP-0516

Fourniture d’équipement radio et services d’installation :
- Équipement radio incluant pylônes, systèmes d’antenne, émetteurs, consoles et autre équipement studio.  
- Transport et installation des équipements  au nord du Mali, incluant les régions de Mopti, Tombouctou, Gao et Ménaka.
- Formation du personnel de radio à l’utilisation des équipements.

Lundi 27 juin 2016, 15h00

AECOM invite tous les fournisseurs qualifiés à soumettre une Offre pour les services ci-dessus désignés. Les Organisations intéressées peuvent consulter le dossier d’appel d’offres à commande  sur le site internet du programme : http://www.mali-accord.com/approvisionnement.html
Les soumissionnaires doivent suivre les instructions fournies et soumettre leur offre sous plis fermé aux bureaux d’AECOM avant la date et l’heure de clôture.
Aucune soumission ne sera acceptée au-delà de cette date et heure.



MALI FOLKECENTER NYETAA
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Appel à projets des jeunes maliens

MALI FOLKECENTER NYETAA

En 2014, l’ONG Mali-Folkecenter Nyetaa  (MFC Nyetaa) a lancé sa première expérience sur un projet exclusivement destiné à la jeunesse, à travers le projet «  Youth Takes the Baton for a green future ». Ce projet financé par Sustainable Energy du Danemark, est mis en œuvre dans quatre pays de l’Afrique dont le Burkina Faso, le Kenya ; le Mali  et le Mozambique.
Le projet #YouthBaton# vise à établir une collaboration puis un partenariat entre les organisations communautaires des jeunes afin de promouvoir  la bonne gestion des ressources naturelles pour un développement économique durable. Pour mener à bien cette noble cause, MFC s’est associé à plusieurs groupements de jeunes œuvrant dans la préservation de l’environnement.
En 2016, le projet #Youth Baton# arrive à sa fin. Afin de poursuivre la dynamique du projet MFC compte réitérer l’initiative, cela à travers l’innovation. Fort de son expérience juvénile en matière de protection de l’environnement et suite à de nombreuses concertations et visites d’échange, MFC y joint l’entrepreneuriat.
De ce fait, la  gestion des déchets, est un enjeu politique majeur au Mali. Dans la Constitution, il est dit que « Toute personne a droit à un environnement sain. La protection, la défense de l’environnement et la promotion de la qualité de la vie sont un devoir pour tous et pour l’Etat ». D’où l’élaboration en 1998 de la Politique Nationale de Protection de l’Environnement et l’élaboration d’une Politique Nationale d’Assainissement.  
Malgré tous les efforts, le Mali fait face à des difficultés dues à sa population grandissante, à l’insuffisance de moyens et de coordination des actions des différents intervenants. Actuellement, on assiste à une prise de conscience de la société civile surtout au niveau des jeunes.
Dans le souci d’appuyer les initiatives jeunes et de contribuer à l’attente des objectifs du gouvernement du Mali, MFC Nyetaa lance le présent appel à projet aux jeunes maliens.
Pour de plus amples information sur cet appel à projet vous pouvez consultez les TDR sur le site de web de Mali-Folkecenter Nyetaa : www.malifolkecenter.org  
Les initiatives en projet sont à envoyer à ces adresses o.ouattara@malifolkecenter.org et info@malifolkecenter.org  
La date limite de réception des offres est le 27 juin 2016 à 17 heures 00mn.
Le dépouillement des offres aura lieu le mardi 28 juin 2016 à 15heures 00mn à Mali-Folkecenter Nyetaa (Faladiè SEMA, Tel. :+223 20 20 06 17- Bamako), en présence des postulants qui désirent assister.



AMADER
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture de véhicules

AMADER

AON n° 03-2016/Mee/AMADER-SHER
1. Le Gouvernement de la République du Mali a reçu un don de l'Association Internationale de Développement (IDA) en vue de financer le coût du Projet Systèmes Hybrides d’Electrification Rurale, et à l’intention d’utiliser une partie de ce crédit pour effectuer des paiements au titre du Marché relatif à l’acquisition d’un (01) véhicule 4x4 Station wagon et de trois (03) véhicules Pick-up tout terrain.
3. L’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) sollicite des offres fermées de la part de soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications requises pour fournir un véhicule 4x4 Station wagon et 03 véhicules Pick-up tout terrainet Services connexes en deux (2) lots :
- lot 1 : un (01) véhicule 4x4 station Wagon
- lot 2 : trois (03) véhicules pick-up tout terrain
4. La passation du Marché sera conduite par Appel d‘offres national (AON) tel que défini dans les « Directives : passation des marchés financés par les Crédits de l‘AID », et ouvert à tous les soumissionnaires de pays éligibles tels que definis dans les Directives.
5. Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des informations auprès de l’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) et prendre connaissance des documents d’Appel d’offres à l’adresse suivante :
Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER)-Colline de Badalabougou Ex-Cres-Immeuble n°2 Bamako -Mali - Numéro de téléphone : tel :(00223) 20 23 85 67, e-mail: amader@amadermali.net tous les jours ouvrables de 8H30 à 15H 30.
6. Les exigences en matière de qualifications sont indiquées dans la Section III.
Critères d’évaluation et de qualification du dossier d’appel d’offres.
Une marge de préférence applicable à certaines fournitures fabriquées localement ne sera pas octroyée aux soumissionnaires éligibles. Voir le document d’Appel d’offres pour les informations détaillées.
7. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un dossier d’Appel d’offres complet en français en formulant une demande écrite à l’adresse numéro 1 mentionnée ci-dessous contre un paiement non remboursable de cinquante mille (50 000) francs CFA ou sa contre-valeur dans une monnaie librement convertible.
La méthode de paiement sera effectuée en espèces ou par chèque bancaire certifié au nom l’AMADER contre délivrance d’un reçu. Le dossier sera expédié par voie postale à un fournisseur étranger à ses frais.
Les offres devront être soumises à l’adresse numéro 2 ci-dessous au plus tard le 27 juin 2016 à 10 Heures 00. La soumission des offres par voie électronique ne sera pas autorisée. Les offres remises en retard ne seront pas acceptées. Les offres seront ouvertes en présence des représentants des soumissionnaires présents en personne à l’adresse numéro 3 ci-dessous mentionnée ci-dessous le 27 Juin 2016 à 10Heures 05 mn.
8. Les adresses auxquelles il est fait référence ci-dessus sont :
Adresse numéro 1 : Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) colline de Badalabougou, immeuble n°2 de l’ex-cres, tel :(00223) 20 23 85 67, e-mail: amader@amadermali.net Bamako, République du Mali
Adresse numéro 2 : Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) secrétariat, colline de Badalabougou, immeuble n°2 de l’ex-cres, tel :(00223) 20 23 85 67, e-mail: amader@amadermali.net, Bamako, République du Mali
Adresse numéro 3 : Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) salle de conférence, colline de Badalabougou, immeuble n°2 de l’ex-cres, tel :(00223) 20 23 85 67, e-mail: amader@amadermali.net, Bamako, République du Mali



BANQUE MONDIALE
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Services de Consultants

BANQUE MONDIALE

THE WORLD BANK GROUP IS HIRING A COMPANY TO PROVIDE ADVISORY SERVICES TO THE GOVERNMENT OF MALI TO IMPLEMENT PUBLIC PRIVATE PARTNERSHIP UNIT IN MALI
The World Bank Group Trade & Competiveness (T&C) program funded by USAID wishes to engage the services of a qualified Consultant to provide expert advisory services to the GOM to implement a Public Private Partnership (PPP) unit in Mali.
The main objective of the assignment is to provide the Ministry with the advisory services necessary to establish an effective PPP Unit and create the condition of its operationalization by undertaking the following activities:
Design the operating model of the PPP Unit– its organization and management structure, staffing requirements, skill requirements, job descriptions, training requirements, key processes, and information systems requirements;
Develop an indicative budget for the PPP Unit, and recommendations on how this budget is to be funded to ensure the sustainability of the PPP unit in the medium/ long term;
Assist the Ministry in the identification and interview process of candidates until the recruitment of the PPP Unit’s staffs
The Consultant’s profile should include international and local transactional and legal experience with:
At least 7 years of experience in leading successful PPP transactions, especially in Africa
recent projects experience in the development of PPP legal frameworks including in Africa,
recent projects experience in the successful establishment of new PPP Units, including the provision of advisory services related to the organizational structure and procedures of such Units; and
The consultant should be completely fluent in French.
The international firms interested by this expression of interest are strongly encouraged to work with the local firms, which are familiar with the local environment in Mali.
Please upload your expression of interest on the following website: https://wbgeconsult2.worldbank.org/wbgec/index.html Selection #: 1221882 by June 30, 2016.



ONG WELTHUNGERHILFE
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Travaux de réhabilitation

ONG WELTHUNGERHILFE

Réhabilitation des ouvrages du bas-fond de Samé Ouolof dans la région de Kayes
Welthungerhilfe a l’intention de réaliser les travaux de réhabilitation des ouvrages du bas-fond de Samé Ouolof en Haute intensité de main d’œuvre (HIMO), commune rurale de Samé Diongoma, cercle de Kayes, Région de Kayes.
Les travaux à exécuter sont financés par le projet WELTHUNGERHILFE.
Peuvent y participer au présent avis d’appel d’offres les entreprises ou les groupements d’entreprises maliennes qualifiées et en règle vis-à-vis de la législation.
Les dossiers  peuvent être retirés moyennant une somme non-remboursable de vingt mille  (20 000) francs CFA, à partir du 16 juin 2016 à l’adresse suivante :
Bureau annexe de la Welthungerhilfe, 2ème étage, Appartement 4, Immeuble Abdoul Karim KONE, sis à Hamdallaye ACI 2000, derrière ORCA en face de l’Immeuble JEMENI.
La visite de site est obligatoire. Un certificat attestant la visite de site est remis au représentant de l´entreprise après la visite du site par la commune rurale concernée, à la date de visite, selon le modèle élaboré par le projet.
Les dossiers de l’appel d’offres sous plis fermés doivent être déposés au plus tard le 01 juillet 2016, à 12.00 heures à l’adresse citée ci-dessus. Tél : 20 29 13 47.



GIZ
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Réalisation d'études de faisabilité des projets d’investissement dans la région de Kayes

GIZ

Le Conseil Régional de Kayes bénéficie de l’appui du Programme d’Appui à la Décentralisation et à la Réforme de l’Etat (PADRE) dans le cadre d’un cofinancement entre l’Union Européenne et la GIZ, relatif à l’appui institutionnel au développement économique Régional. A cet effet, il envisage la réalisation d’études de faisabilité de certains projets d’investissements structurants et productifs en vue de créer les conditions d’un environnement favorable à l’intervention des opérateurs économiques sur le territoire régional. Par catégorie, ces lots sont les suivants :
Lot 1 : Dossier N° 83230623 : La réalisation d’aires de stationnement des véhicules (tous types) à  Diema, Gogui, Diboli et Sandaré
Lot 2 : Dossier N° 83230625 : La réalisation de logistique d’accueil pour les gros porteurs, de ports conteneurs et de centre d’entreposage et de redistribution à Kayes, Kita et Nioro
Lot 3 : Dossier N° 83230626 : L’aménagement d’espaces pastoraux (Zambougou, Kourougué, Gavinané et Logo) et la réalisation de deux puits pastoraux (Sinsinkoura et Fatia)
Lot 4 : Dossier N° 83230628 : La réalisation de centrales électriques solaires (Yélimané, Nioro  et Kénéiba)
Dans ce cadre, la GIZ lance le présent appel à manifestation d’intérêt à l’intention des bureaux d’études régulièrement inscrits au Registre du Commerce et en règle vis-à-vis de l’administration fiscale et parafiscale et répondant aux qualifications requises en vue de la constitution de listes restreintes par catégorie et lot ci-dessus cités.
Les dossiers de manifestation d’intérêt doivent comporter les informations suivantes :
- Le nom et l’adresse complète du bureau d’études ;
- Le chiffre d’affaires des 3 dernières années du bureau d’études ;
- Pièces administratives à fournir (en originale ou copie certifiée conforme)
Statuts du bureau d’études
Inscription au registre du commerce
Agrément
Carte professionnelle
Le certificat de non faillite
Carte d’Identification Fiscale
Attestation fiscale échue au dernier trimestre) de l’année en cours (31.03.2016);
- La liste d’au moins 3 prestations similaires réalisées au cours des 5 dernières années (intitulé, montant, année d’exécution, description sommaire et nom du client) justifiées par des attestations de bonne fin d’exécution ;
- La liste générale du personnel et en particulier celle du personnel qualifié dans le domaine concerné (au moins 5 noms) ;
- La liste du matériel le plus important mise à disposition par le soumissionnaire pour la mission.
Vous avez la possibilité de déposer une manifestation d’intérêt pour un ou plusieurs lots  toutefois vous n’êtes pas obligés de soumettre une manifestation d’intérêt  pour chaque lot . Chaque lot sera évalué individuellement. De ce fait, il est souhaitable que vous soumettiez vos manifestations d’intérêts par lot dans des enveloppes séparées conformément libellées. 
Un dossier incomplet sera considéré comme non conforme et ne sera pas retenu pour l’évaluation. Aucun dossier ne sera ni partiellement, ni totalement retourné. Tout bureau d’étude non inscrit sur la liste restreinte ne sera consulté quel que soit l’issue du processus d’appel à manifestation d’intérêt. Le nombre de bureau d’études inscrit sur la liste d’appel d’offres restreint sera limité aux 5 meilleurs dossiers pour chaque lot conformément à la grille d’évaluation.
Les bureaux d’études intéressés doivent déposer les dossiers de manifestation d’intérêt au plus tard le 08 juillet 2016 à 12h00 sous pli fermé et par lot à l’adresse ci-dessous :
Bureau de la GIZ, Rue 22, Porte 202, Badalabougou Est, Bamako, Mali
Chaque enveloppe doit porter la mention suivante: « Manifestation d’intérêt Lot ……….Dossier N°………  
NB: La grille d’évaluation des manifestations d’intérêt peut être retirée au Bureau de la GIZ à l’adresse ci-dessus tous les jours ouvrables de 9h00 à 15h00, sauf le vendredi où le Bureau ferme à 12h30.



PROJET D’ASSISTANCE JURIDIQUE ET TECHNIQUE POUR LES NEGOCIATIONS CONSULTATIVES DANS LE SECTEUR MINIER
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Services de Consultant pour un appui juridique à la Commission de relecture du code minier du Mali

Projet d’Appui au Secteur de l’Energie - PASE

Services de Consultant pour un appui juridique à la Commission de relecture du code minier du Mali
Référence dans le plan de passation de marché : N° 2 des services de consultants
Le Gouvernement de la République du Mali a obtenu un don de Africa Extractive Industry Trust Fund pour financer le Projet d’Assistance Juridique et Technique pour les Négociations Consultatives (PAJTNC). Le don est géré par la Banque Mondiale. Il est prévu d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du marché relatif à l’Appui juridique pour assister la commission de relecture du code minier du Mali.
L’objet de la mission du Consultant est de d’apporter au code minier actuel des ajustements, en vue de mieux adresser les faiblesses relevées, mais aussi d’apporter certaines innovations et pratiques conformes à l’évolution du contexte international. Les services de consultant (« Services ») qui devront s’étaler sur cent cinquante (150) jours environ,  comprennent :
- l’analyse du projet de Code Minier actuel notamment en ce qui concerne sa cohérence avec la Constitution et la législation malienne ;
- l’analyse des rapports du FMI et des consultants de la Banque Mondiale sur le code ;
- la participation aux réunions de coordination et de concertation interministérielles au sujet de la règlementation minière 
- la finalisation des projets de texte de loi et des projets de décrets d’application dans leur forme définitive pour fin d’approbation après avoir recueilli les commentaires/observations au niveau des différentes intervenants.
Le Consultant livrera le projet de loi portant code minier et ses décrets d’application ainsi que la note de présentation correspondante.
La Cellule de Coordination du PASE, sous-traitant fiduciaire du Ministère des Mines dans le cadre du projet, invite les consultants Individuels (« Consultants ») admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution  des Services. Un Consultant Individuel sera retenu sur la base des critères suivants :
- Juriste avec une bonne connaissance du secteur minier malien ; 
- des expériences avérées en matière de rédaction de texte légal et réglementaire, 
- des compétences en matière de conseil sur la mise en place de cadre juridique et institutionnel  dans le domaine du secteur minier,
- de solides expériences dans la conception et la mise en œuvre de réformes législatives et réglementaires ;
- une expérience d’au moins dix (10) ans dans le domaine juridique, avec une bonne connaissance du droit administratif et du droit des affaires ;
- une maitrise parfaite du français ;
- la connaissance de l’anglais serait  un atout.
Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID » datées de Janvier 2011, relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
Un Consultant sera sélectionné selon la méthode de Sélection de Consultants Individuels telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires pendant les jours ouvrables à l'adresse ci-dessous de 08 heures à 16 heures TU.
Les manifestations d'intérêt doivent être déposées par courrier physique à l’adresse ci-dessous au plus tard le lundi 11 juillet 2016 à 16H 00 TU avec la mention suivante :
Projet d’Assistance Juridique et Technique pour les Négociations Consultatives
Offre de Manifestation d’intérêt pour « l’Appui juridique pour assister la commission de relecture du code minier du Mali»
L’adresse dont il est fait référence ci-dessus est :
Projet d’Appui au Secteur de l’Energie - Cellule de Coordination du Projet
Rue 314 Porte 446- Hamdallaye ACI 2000, Email : pase@pasemali.net - Tel : (223) 44 90 18 25 - Bamako, République du Mali.



ONG WELTHUNGERHILFE
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Analyse des évaluations et rapports finaux des projets

ONG WELTHUNGERHILFE
NOUVEAU

L’ONG Welthungerhilfe (ex Agro Action Allemande) lance un appel d’offres pour une « Analyse des évaluations et rapports finaux des projets de la Welthungerhilfe mis en œuvre au Mali et Niger entre 2010 et 2015 »
Les termes de référence peuvent être sollicités par courrier électronique auprès du secrétariat de la Welthungerhilfe : br.mali.secretariat@welthungerhilfe.de.
Les soumissionnaires sont priés d’envoyer leur dossier de soumission par courrier électronique à br.mali.secretariat@welthungerhilfe.de avec la mention «Consultance Analyse des évaluations de projets».
Le délai de réception des offres est fixé au mardi 12 juillet 2016 à 12h00 (heure de Bamako).
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
Welthungerhilfe se réserve le droit de rejeter les candidatures qui sont incomplètes, incorrectes ou reçues après la date/heure limite. Tél : 20 29 57 07



MISSION MULTIDIMENSIONNELLE INTEGREE DES NATIONS UNIES POUR LA STABILISATION AU MALI - MINUSMA
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Travaux divers

MINUSMA
NOUVEAU

Référence : PROC-EOI2016-048
La Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) a l’intention de publier un avis d'Appel d'Offres, et dans ce cadre sollicite des manifestations d’intérêt de la part des sociétés dûment enregistrées et autorisées à mesure de justifier l’expérience acquise dans la construction/réhabilitation des routes revêtues et des travaux de VRD :
- Ayant au moins exécuté 50 Kms pour la construction et la réhabilitation des routes revêtues, certifiés par des attestations de bonne exécution.
- Ayant exécuté au moins 10 Kms pour les travaux de VRD certifiés par des attestations de bonne exécution.
Pour Travaux de Réhabilitation et d’Elargissement en 2X2 Voies, des Voies d’Accès au QG MINUSMA y compris les Travaux d’Assainissement et d’Eclairage Public de la Bretelle ONAP-Aéroport International
Président Modibo Keita sur 467 ml.
Pour répondre à cette demande de manifestation d’intérêt toutes les sociétés qualifiées et intéressées doivent remplir le formulaire fournisseur (Cliquez ici pour le télécharger) et le retourner à l’adresse minusma-procurement@un.org à l’attention de Mme Patricia Nounawon avant la date limite du 15 Juillet 2016 à 16:00 (UTC).
Le courriel et/ou toute autre correspondance de réponse s’y afférent doit préciser, dans son objet, la Référence: PROC-EOI2016-048
La MINUSMA se réserve le droit de rejeter les manifestations d’intérêt qui seront partiellement, incorrectement remplies, ou reçues après la date limite.



PROJET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET EMPLOI DES JEUNES - PROCEJ
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture de minibus

PROJET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET EMPLOI DES JEUNES - PROCEJ

AON N° 01-2016/MEFPJCC/PROCEJ
Cet Avis d’appel d’offres fait suite à l’Avis Général de Passation des Marchés paru dans l’ESSOR Quotidien  le numéro 17788 du 22 octobre 2014 et dans UN Development Business du 08 décembre 2014.
Le gouvernement de la République du Mali a reçu un crédit et un don de l’Association Internationale pour le Développement pour financer le Projet Développement des Compétences et Emploi des Jeunes, et à l’intention d’utiliser une partie de ce crédit pour effectuer des paiements au titre du Marché relatif à l’acquisition des 03 véhicules minibus pour le compte du PROCEJ.
Le Ministère de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne  sollicite des offres fermées de la part de soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications requises pour fournir les 03 véhicules minibus et Services connexes.
Trois (03) véhicules minibus
La passation du Marché sera conduite par Appel d‘offres national (AON) tel que défini dans les « Directives : passation des marchés financés par les Crédits de l‘AID », et ouvert à tous les soumissionnaires de pays éligibles tels que définis dans les Directives.
Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des informations auprès de l’Unité de Coordination du Projet Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (PROCEJ) et prendre connaissance des documents d’Appel d’offres à l’adresse suivante :
Unité de Coordination du Projet Développement des Compétences et Emploi des Jeunes, sise à Hamdallaye ACI 2000 – 12836 Rue : 323   Bamako -Mali
Numéro de téléphone : (+223) 44 90 32 68 Email : procej@procej-mali.org   
Tous les jours ouvrables de 8H30 à 15H 30.
Les exigences en matière de qualifications sont indiquées dans la Section III. Critères d’évaluation et de qualification du dossier d’appel d’offres.
Une marge de préférence applicable à certaines fournitures fabriquées localement ne sera pas octroyée aux soumissionnaires éligibles. Voir le document d’Appel d’offres pour les informations détaillées.
Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un dossier d’Appel d’offres complet en français en formulant une demande écrite à l’adresse numéro 1 mentionnée ci-dessous contre un paiement non remboursable de Cinquante mille (50 000) francs CFA ou sa contre-valeur dans une monnaie librement convertible. La méthode de paiement sera effectuée en espèces ou par chèque bancaire certifié au nom du Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes contre délivrance d’un reçu. Le dossier sera expédié par voie postale à un fournisseur étranger à ses frais.
Les offres devront être soumises à l’adresse numéro 2 au plus tard le 26 juillet 2016 à 10 Heures 00. La soumission des offres par voie électronique ne sera pas autorisée. Les offres remises en retard ne seront pas acceptées. Les offres seront ouvertes en présence des représentants des soumissionnaires présents en personne à l’adresse numéro 3 mentionnée ci-dessous le 26 juillet 2016 à 10 Heures 05 mn. Les offres doivent comprendre une garantie de l’offre, pour un montant de Six millions (6 000 000) de FCFA en lot unique.
Les adresses auxquelles il est fait référence ci-dessus sont :
Adresse numéro 1 : Au Secrétariat de la reception de l’Unité de Coordination du Projet Développement des Compétences et Emploi des Jeunes, sise à Hamdallaye ACI 2000 – 12836 Rue : 323 - Bamako - Mali Numéro de téléphone : (+223) 20 22 27 66  E-mail : procej@procej-mali.org  
Adresse numéro 2 : Bureau de standardiste de l’Unité de Coordination du Projet Développement des Compétences et Emploi des Jeunes, sise à Hamdallaye ACI 2000 – 12836 Rue : 323 -  Bamako - Mali Numéro de téléphone : (+223) 20 22 27 66 
Adresse numéro 3 : Salle de réunion de l’Unité de Coordination du Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes, 1er étage, sise à Hamdallaye ACI 2000 – 12836 Rue : 323 - Bamako - Mali Numéro de téléphone : (+223) 20 22 27 66. 



MALI CLIMATE CHANGE ADAPTATION ACTIVITY
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Appel à idées innovantes d’adaptation au changement climatique 

CHEMONICS USAID

Appel à idées innovantes d’adaptation au changement climatique :
Mali Climate Change Adaptation Activity (MCCAA) est financé par l’USAID-Mali, pour une durée de cinq ans (05) et exécuté par Chemonics International. En effet, le MCCAA a pour but d’augmenter les capacités d’adaptation des communautés, des familles et des personnes dans les zones ciblées en :
- augmentant l’utilisation des informations climatiques par les populations vulnérables,
- augmentant les considérations du changement climatique dans les systèmes de gouvernance, et
- augmentant l’adoption des solutions locales au changement climatique et à la variabilité du climat dans les zones ciblées.
Objet :
MCCAA lance le présent appel à idées innovantes pour susciter la réflexion aux  fins d’avoir des idées innovantes de projet dans le domaine de l’adaptation au changement climatique.
Périmètre géographique :
Le présent appel à idées innovantes s’adresse à toute personne physique ou morale sur toute l’étendue du territoire national. Cependant, le projet doit obligatoirement être réalisé dans l’une des collectivités ci-dessous mentionnées :
Cercle de Mopti (Sio)-Cercle de Bandiagara (Dandoli, Dourou)- Cercle de Bankass (Bankass, Diallassagou, Sokoura)- Cercle de Djénné (Dandougou Fakala, Djénné, Fakala, Madiama, Ouro-Ali)-Douentza (Dangal Boré, Douentza, Koumbewel Koundia)- Cercle de Koro (Bondo, Dioungani, Dougoutènè 1, Madougou, Koro, Koporo Pen, Youdiou, Yoro)- Cercle de Tenenkou (Dioundiori, Togoro Kotia)- Cercle de Youwarou (Deboye).
Le projet peut  être communal ou intercommunal. Chaque personne physique ou morale peut également soumettre plusieurs idées innovantes d’adaptation au changement climatique. Toutefois, chaque idée innovante est formulée en un dossier distinct de projet. 
Coût du projet :
Le montant du projet est fixé à un  minimum d’un million (1 000 000) de francs CFA et a un maximum de vingt million (20 000 000) de francs CFA.
Pour les termes de référence détaillés de cette demande, vous pouvez envoyer un message à l’adresse électronique suivante: appeldoffres@maliccaa.com ou aller retirer une copie dure au bureau MCCAA de Sévaré Quartier Millionki près de la Croix Rouge Malienne.
Les dossiers de soumission peuvent être déposés à la même adresse électronique citée ci-dessus ou en copie dure au bureau de MCCAA à Sévaré dans une enveloppe bien fermée et notez sur l’enveloppe : MCCAA/Idée Innovante au plus tard le 30 septembre 2016 à 12 heures précises. 
Périmètre sectoriel : Les idées innovantes portent sur les secteurs d’intervention de l’activité, à savoir :
- agriculture ;
- élevage ;
- pêche ;
- foresterie/environnement.
MCCAA cherche les idées qui peuvent aider les populations vulnérables de surmonter les effets créés par le changement climatique.
Cet aide vient du peuple américain sponsorisé conjointement par l'USAID et le gouvernement malien



SOCIETE MALIENNE DU PATRIMOINE DE L’EAU POTABLE - SOMAPEP
RESULTAT D'APPEL D'OFFRES
Canalisation de refoulement d’eau traitée

SOMAPEP

AVIS DE PUBLICATION DES RESULTATS DE L’APPEL D’OFFRES INTERNATIONAL OUVERT - LOT 3 - KABALA: Canalisation de refoulement d’eau traitée entre la station de reprise du site de traitement et les réservoirs de Bacodjikoroni, sur une longueur de 8’970 m

Mode de passation

Appel d’offres international ouvert

Avis de pré-qualification

Avis d’Appel d’Offre N°004/14/DAMG/ATD du 21 septembre 2015.

Objet

LOT 3 : Canalisation de refoulement d’eau traitée entre la station de reprise du site de traitement et les réservoirs de Bacodjikoroni, sur une longueur de 8’970 m

Date d’ouverture des plis

15 décembre 2015

Date d’achèvement des travaux de la commission

12 janvier 2016

Liste des soumissionnaires (3)

SADE
RAZEL
GROUPEMENT BDS/EIFFAGE
RC CONSTRUCOES
GROUPEMENT FGT/RMF TP
SOGEA SATOM/DENYS

Soumissionnaire retenu 

SOGEA SATOM/DENYS
Pour un montant de Dix milliards deux cent quatre-vingt-dix-huit millions cinq cent neuf mille huit cent trente-huit (10 298 509 838) francs CFA Hors Taxes, Hors Douane et un délai d’exécution de 16 mois

Délai de recours maximum

Un délai maximum de deux semaines a été   laissé aux parties qui souhaitaient déposer un recours contre les résultats de l’Attribution Au-delà de ce délai, aucun recours ne sera accepté au titre de cette attribution.

La publication du présent avis est effectuée en application de l’article 111, alinéa 111.1 du Code des Marchés publics du Mali. Elle ouvre le délai pour un recours gracieux auprès de l'Autorité contractante puis dans un deuxième temps à un recours auprès du Comité de Règlement des Différends de l'Autorité de Régulation des Marchés publics, en vertu de l'Article 112 audit Code.



MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Travaux de construction

NOUVEAU

AAON°00010/MAT-DFM-DAMP 2016
Sur financement du Budget National, le Ministère de l’Administration Territoriale, lance un avis d’appel d’offres ouvert aux travaux de construction de logement et d’un campement dans les cercles de Nioro et Didiéni.
Les candidats intéressés par le présent avis peuvent retirer les dossiers d’appel d’offres à la Direction des Finances et du Matériel, Tél : 20 22 42 12 tous les jours ouvrables de 7heures 30minutes à 16heures, contre le paiement de la somme de 100 000 FCFA non remboursable.
L’ouverture des plis aura lieu le mercredi 29 juin 2016 à 10heures dans la salle de réunion de Département. Les  offres doivent être accompagnées d’une caution de soumission de 2 500 000 FCFA par lot.



UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture et l’installation d’un ascenseur

NOUVEAU

N°14/2016/AO/COM/UEMOA
Le présent appel d’offres a pour objet la fourniture et l’installation d’un ascenseur à l’immeuble abritant le siège de la Cour des Comptes et de la Cour de Justice de l’UEMOA à Ouagadougou.
La Commission de l’UEMOA invite, par le présent appel d’offres, les soumissionnaires admis à concourir à présenter leur offre sous pli fermé, pour la fourniture et l’installation d’un ascenseur à l’immeuble abritant le siège de la Cour des Comptes et de la Cour de Justice de l’UEMOA à Ouagadougou.
La participation à la concurrence est ouverte à toutes les sociétés spécialisées dans le domaine et ayant les capacités techniques requises pour la fourniture et l’installation de l’ascenseur, objet du présent appel d’offres :
Pour être qualifiés, les soumissionnaires devront remplir les critères suivants :
Avoir réalisé un chiffre d’affaires annuel pour les troois (03) dernières années, équivalent au moins à deux (02) fois le montant de son offre ;
Avoir exécuté au cours des cinq dernières années au moins trosi (03) marchés d enature et de taille similaires ;
Disposer du personnel d’encadrement compétent pour els prestations ;
Fournir l’agrément ou l’autorisation du constructeur (document original ou certifié conforme) ;
Fournir une attestation originale ou certifiée conforme du fournisseur des équipements permettant de déterminer explicitement la qualité et la provenance des équipements et fournitures ;
Disposer à Ouagadougou d’un service après-vente pouvant assurer la maintenance des équipements ;
Disposer de liquidités ou avoir accès à une ligne de crédit d’au moins 15 000 000 FCFA pour l’exécution du marché.
Le soumissionnaire ne pourra se voir attribuer le marché que s’il remplit les critères de qualification énumérés ci-dessus.
Les soumissionnaires joindront à leur offre les pièces administratives suivantes :
un document établi conformément à la législation ou à la pratique nationale du pays de la société, datant de moins de trois mois, attestant que le soumissionnaire ne se trouve dans aucune des situations suivantes : faillite, suspension de paiement ;
une attestation originale ou certifiée conformé justifiant que le soumissionnaire est à jour vis-à-vis du fics jusqu’au dernier terme échu à la date de dépôt des offres ;
une attestation originale ou certifiée conforme de la Sécurité Sociale prouvant que le soumissionnaire est à jour vis-à-vis de la législation du travail jusqu’au dernier trimestre échu à la datte de dépôt des offres ;
une attestation d’inscription au registre du commerce conformément à la législation ou à la pratique nationale du soumissionnaire ;
une attestation de visite du site délivré par les services de la Commission de l’UEMOA.
NB : Les soumissionnaires joindront à leurs offres, le reçu d’achat du dossier d’appel d’offres.
La non-production d’une pièce administrative ou sa non validité conduit à l’élimination de l’offre du soumissionnaire.
Les soumissionnaires intéressés à concourir peuvent obtenir des informations supplémentaires auprès de la Commission de l’UEMOA à l’adresse ci-dessous :
La Commission de l’UEMOA, 380, Avenue du Professeur Joseph KI-ZERBO 01 BP 543 Ouagadougou 01 (Burkina Faso) Département des Services Administratifs et  Financiers.
Personnes à contacter :
M. Madame GNADA/HIEN Emilienne, Tél : +226 25 32 86 73, Email : ehien@uemoa.int;
Ibrahim BOUBACAR, Tél : +226 25 32 88 91, Email : iboubacar@uemoa.int;
Le dossier d’appel d’offres pourra être acheté par les candidats, sur demande écrite au service mentionné ci-dessus et moyennant paiement d’un montant non remboursable de vingt  mille (20 000) francs CFA à partir du 14 juin 2016.
Direction de la Communication, de la Documentation et des Archives de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine, 380, Avenue Professeur KI-ZERBO 01 BP 543- Ouagadougou 01 -  Burkina Faso, Tél : (226) 50 31 88 73 à 76 Poste 8711, fax : (226) 50 31 88 72.
Toutes les offres doivent parvenir à Monsieur le Président de la Commission de l’UEMOA au plus tard le 15 juillet 2016 à 14heures, heure locale.
Les offres parvenues après expiration de ce délai ne sont pas recevables.
Les plis seront ouverts en présence des représentants des  soumissionnaires qui souhaitent être présents à l’ouverture munis d’un mandat de leur société, le 14 juillet 2016 à 14heures  30mn, heure locale à la  Commission de l’UEMOA à Ouagadougou (Burkina Faso), ceux qui ne sont pas  munis de mandats ne seront pas acceptés.
La validité des offres devra être de 120 jours à compter de la date limite de remise des offres.
La Commission de l’UEMOA se réserve le droit d’apporter toutes modifications au présent appel d’offres ou de ne donner aucune suite à tout ou partie dudit appel d’offres.



MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Travaux de construction

NOUVEAU

Sur financement Budget National Exercice 2016, 2017 et 2018, le Ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement invite, par le présent appel d'offres, relatif aux travaux de construction et de bitumage de la route Benema-Madiakuy.
Les soumissionnaires intéressés à cncourir peuvent obtenir des informations supplémentaires et examiner les dossiers d'appel d'offres dans le bureau du Régisseur (au 1er Etage 3ème Bureau à droite)  de la Direction des Finances et du Matériel du Ministère de l’Equipement, des Transports et Désenclavement, Avenue de la Liberté, BP 78, Tél : 20 22 23 81, fax : 20 23 90 60 Bamako,  moyennant paiement d’un montant non remboursable de 150 000 FCFA.
Les offres doivent être accompagnées d’une garantie d’offre au moins égal à 150 000 000 FCFA.
L’ouverture des plis aura lieu à l’adresse indiquée ci-dessus le 19 juillet 2016 à 10heures



UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture de mobilier de bureau

NOUVEAU

N°15/2016/AO/COM/UEMOA
1. Le présent appel d’offres a pour objet la fourniture de mobilier de bureau au profit de la Commission de l’UEMOA.
2. La Commission de l’UEMOA invite, par le présent appel d’offres, les soumissionnaires admis à concourir à présenter leur offre sous pli fermé, pour la fourniture de mobilier de bureau au profit de la Commission de l’UEMOA constitué comme suit :

 

DESIGNATION

QUANTITE

1

Armoires métalliques

2

2

Armoires en bois deux battants

6

3

Armoires en bois trois battants

4

4

Bibliothèque en bois

1

5

Bureau directeur complet (avec fauteuil)

9

6

Bureau simple

3

7

Chaise visiteur

32

8

Divan

1

9

Fauteuil de bureau

4

10

Fauteuil directeur

2

11

Chaises pour tables de réunion

16

12

Salon

3

13

Tables de réunion

1

3. La participation à la concurrence est ouverte à toutes les sociétés spécialisées dans le domaine et ayant les capacités techniques requises pour la fourniture de bureau, objet du présent appel d’offres.
Pour être qualifiés, les soumissionnaires devront remplir les critères suivants :
* Fournir la preuve écrite  que  son chiffre d’affaires annuel pour les trois (03) dernières, équivaut au moins à deux (02) fois le montant de son offre ;
* Avoir exécuté au cours des cinq (05) dernières années au moins trois (03) marchés de nature et de taille similaires ;
Le soumissionnaire ne pourra se voir attribuer le marché que s’il remplit les critères de qualification énumérés ci-dessus.
Les soumissionnaires joindront à leur offre les pièces administratives suivantes :
* un document établi conformément à la législation ou à la pratique nationale du pays de la société, datant de moins de trois mois, attestant que le soumissionnaire ne se trouve dans aucune des situations suivantes : faillite, suspension de paiement ;
* une attestation originale ou certifiée conformé justifiant que le soumissionnaire est à jour vis-à-vis du fics jusqu’au dernier terme échu à la date de dépôt des offres ;
* une attestation originale ou certifiée conforme de la Sécurité Sociale prouvant que le soumissionnaire est à jour vis-à-vis de la législation du travail jusqu’au dernier trimestre échu à la datte de dépôt des offres ;
* une attestation d’inscription au registre du commerce conformément à la législation ou à la pratique nationale du soumissionnaire.
NB : les soumissionnaires joindront à leurs offres, le reçu d’achat du dossier d’appel d’offres.
La non-production d’une pièce administrative ou sa non validité conduit à l’élimination de l’offre du soumissionnaire.
4. Les soumissionnaires intéressés à concourir peuvent obtenir des informations supplémentaires auprès de la Commission de l’UEMOA à l’adresse ci-dessous :
La Commission de l’UEMOA, 380, Avenue du Professeur Joseph KI-ZERBO 01 BP 543 Ouagadougou 01 (Burkina Faso) Département des Services Administratifs et  Financiers.
Personnes à contacter :
- M. Madame GNADA/HIEN Emilienne, Tél : +226 25 32 86 73, Email : ehien@uemoa.int;
5. Le dossier d’appel d’offres pourra être acheté par les candidats, sur demande écrite au service mentionné ci-dessus et moyennant paiement d’un montant non remboursable de trente  mille (30 000) francs CFA à partir du 15 juin 2016.
Direction de la Communication, de la Documentation et des Archives de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine, 380, Avenue Professeur KI-ZERBO 01 BP 543- Ouagadougou 01 -  Burkina Faso, Tél : (226) 50 31 88 73 à 76 Poste 8711, fax : (226) 50 31 88 72.
6. Toutes les offres doivent parvenir à Monsieur le Président de la Commission de l’UEMOA au plus tard le 19 juillet 2016 à 14heures, heure locale.
Les offres parvenues après expiration de ce délai ne sont pas recevables.
7. Les plis seront ouverts en présence des représentants des  soumissionnaires qui souhaitent être présents à l’ouverture munis d’un mandat de leur société, le 19 juillet 2016 à 14heures  30mn, heure locale à la  Commission de l’UEMOA à Ouagadougou (Burkina Faso), ceux qui ne sont pas  munis de mandats ne seront pas acceptés.
8. La Commission de l’UEMOA se réserve le droit d’apporter toutes modifications au présent appel d’offres ou de ne donner aucune suite à tout ou partie dudit appel d’offres.