MALIPAGES.COM
IN ENGLISH
EN FRANCAIS
EN ESPANOL

Recherche annuaire:

RECHERCHE PAR RAISON SOCIALE Par raison sociale:

RECHERCHE PAR TELEPHONEPar téléphone:

RECHERCHE PAR PRODUITS Par produits:

RECHERCHE PAR VILLEPar ville:


CVtheque
NOUVELLES ENTREPRISES Nouvelles Entreprises
INSCRIPTION Inscription dans l'Annuaire
CONTACTEZ NOUS Contactez Nous
PARTAGER Partager

  
ACCUEIL
    
OFFRES D'EMPLOI
    
AVIS D'APPEL D'OFFRES
    
OPPORTUNITES D'AFFAIRES
    
PETITES ANNONCES
  


AVIS D'APPEL D'OFFRES - MALIPAGES.COM - PAGES JAUNES DU MALI

DIAGO - EAU MINERALE NATURELLE



Avis d'Appel d'Offres:

Publier un Avis d'Appel d'Offres

Autres avis en cours

   

LUX DEVELOPMENT
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Service d'entretien de véhicules

LUX DEVELOPMENT

AVIS D’APPEL A MANIFESTATIONS D’INTERET MLI/021 • 16 712 en 2 (deux) lots
Titre : recrutement d’un prestataire pour l’entretien périodique et la réparation des véhicules du PIC III à Bamako (lot 1) et à Ségou (lot 2)
Montant maximum : 10 000 000 F CFA HT soit 4 000 000 F CFA HTpour le lot 1 et 6 000 000 F CFA HTpour le lot 2 - Délai d’exécution de 12 mois
L’Agence luxembourgeoise pour la Coopération au développement (LuxDev) lance un Appel à manifestations d’intérêt pour l’acquisition de services pour l’entretien périodique et la réparation des véhicules du PIC IIIà Bamako (lot 1) et à Ségou (lot 2) pour le compte du Projet MLI/021 financé avec des fonds des Gouvernements du Mali et du Grand-Duché du Luxembourg.
Les prestataires invités à manifester leur intérêt à fournir les services précités sont toutes les sociétés/entreprises d’entretien et de réparation de véhicules automobiles de droit privé, légalement constituées (à l’exclusion des organisations non gouvernementales, des associations sans but lucratif et des opérateurs publics) et spécialisées dans l’entretien et de réparation de véhicules automobiles.
A titre indicatif, les prestataires intéressés devront démontrer leur capacité technique et leur expérience en entretien et réparation de véhicules automobiles de type 4x4.
Le début des services est prévu pour janvier 2017 et pour une durée de 12 mois. Les prestataires de services doivent être disponibles pour la période prévue et disposés à intervenir dans les régions de Bamako et de Ségou au Mali. Le budget maximum disponible pour le marché est estimé à 10 000 000 F CFA (hors taxes) soit 4 000 000 F CFA HT pour le lot 1 et 6 000 000 F CFA HT pour le lot 2.
Les prestataires de services intéressés sont invités à fournir la documentation nécessaire et suffisante pour répondre aux critères de sélection. Le dossier, incluant les critères de sélection et le formulaire de manifestation d’intérêt, est disponible sur simple demande à l’adresse indiquée ci-dessous.
La liste restreinte des candidats invités à soumettre une offre sera établie à partir d’un minimum de trois (3) et un maximum de huit (8) candidats évalués qualifiés, classés si nécessaire selon les critères de sélection.
Les manifestations d’intérêt, en français exclusivement, doivent parvenir par email exclusivement le 12 décembre 2016 à 10h 00mn (heure locale) au plus tard à l'adresse suivante :
Projet MLI/021
Antenne du Bureau régional de LuxDev - ACI 2000, Immeuble du Conseil National du Patronat, Bamako, BP 2103 - Tél : (223) 20 22 73 63
Email : roland.nikiema@luxdev.lu
Les demandes de clarifications sont à adresser à l’adresse email ci-dessus.
Uniquement les candidats retenus sur la liste restreinte seront invités à soumettre une offre.



ACTION CONTRE LA FAIM
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Réalisation d'enquête

ACTION CONTRE LA FAIM

REPONSE HUMANITAIRE A LA SITUATION NUTRITIONNELLE ET ALIMENTAIRE DANS LES CERCLES DE GAO, ANSONGO ET BOUREM DE LA REGION DE GAO, MALI
ENQUETE DE COUVERTURE DES PROGRAMMES NUTRITIONNELS DANS LES DS DE GAO, BOUREM ET 8 CSCOMS DU DS D’ANSONGO
CONTEXTE
Au Mali, la malnutrition est une des causes majeures de morbidité et de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans. Il s’agit d’un problème de santé publique aux causes sous-jacentes multiples : manque d’accès à une alimentation de qualité, soins et pratiques inappropriés d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, mauvaises pratiques d’hygiène et d’assainissement… A ces causes, s’ajoutent d’autres facteurs aggravants pour la région du nord du Mali tel que le déplacement massif de la population et un système de santé difficilement accessible.
Selon {les résultats de la SMART nationale de Mai 2016, la région de Gao est de nouveau identifiée en 2016 comme l’une des régions les plus vulnérables à l’insécurité nutritionnelle au Mali avec une prévalence de la malnutrition aigüe globale à 14,8%, dont 12,4% de MAM et 2,4% de MAS}. Selon l’échelle de classification de l’OMS, la région de Gao est dans une situation sérieuse avec une prévalence de la MAG supérieure à 10%.
En 2016, sous financement du bailleur ECHO, ACF exécute un projet, titré « Réponse Humanitaire à la situation Nutritionnelle et Alimentaire dans les cercles de Gao, Bourem et Ansongo
L’objectif du projet est d’améliorer l'accès aux soins médico-nutritionnels gratuits et de qualité et garantir lŽaccès à une alimentation adéquate pour les populations vulnérables dans les cercles de Gao, Bourem et Ansongo.
Le présent terme de référence est relatif à la réalisation de l’enquête SQUEAC qui permettra au projet d’évaluer la couverture des programmes de prise en charge de la malnutrition aigüe ainsi les contraintes d’accès aux URENs.
OBJECTIF GENERAL DE L’ENQUETE
L’objectif général est d’évaluer la couverture du programme d’appui à la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère et d’identifier les barrières à l’accès aux soins dans les UREN intégrées dans les structures de santé des DS de Gao, Bourem et 8 CSComs dans le DS d’Ansongo au moyen d’une Evaluation Semi‐Quantitative de l’Accessibilité et de la Couverture (SQUEAC).
OBJECTIFS SPECIFIQUES
• Evaluer la couverture du programme de prise en charge de la malnutrition aiguë sévère dans les DS de Gao, Bourem et Ansongo ;
• -Identifier Evaluer les barrières à l’accès au traitement ambulatoire et en milieu hospitalier à partir des cas de malnutrition aiguë sévère détectés et non inscrit dans les programmes au moment de l’enquête ;.
• -Identifier les zones de couverture élevée et des zones de couverture faible ;.
• -Identifier les principaux facteurs influençant positivement ou négativement la couverture ;
• -Formuler des recommandations en fonction des résultats de l’évaluation pour améliorer l’accessibilité et la couverture du service PCIMA dans la région de Gao.
METHODOLOGIE
L’outil d’Evaluation Semi‐Quantitative de l’Accessibilité et de la Couverture (SQUEAC) a été développé pour fournir une méthodologie efficace et précise afin d’identifier les barrières d’accessibilité aux services et estimer la couverture des programmes de nutrition.
SQUEAC est une évaluation semi-quantitative combinant deux types de données :
• Données quantitatives: données de routine du programme et données collectées au cours d’enquêtes sur des petites et grandes zones.
• Données qualitatives: informations collectées auprès de personnes clé au niveau de la Communauté ou des personnels des structures de santé ou de mères de bénéficiaires.
Seuls les cas de malnutrition aiguë sévère sont pris en compte dans une enquête SQUEAC.
ACTIVITÉS DU CONSULTANT SUR LE TERRAIN:
• Un briefing avec les responsables ACF-E du projet au niveau de la coordination à Bamako et de la Base de Gao ;
• Appropriation des documents liés au projet en cours (proposal, rapports mensuels, enquêtes nutritionnelles, etc ;
• visiter le programme afin de bien comprendre son fonctionnement, ses critères d’admission et les réseaux de référence existants ;
• Le consultant définira toute la méthodologie de l’enquête en place en associant le personnel ACF dès le début et fournira en kit tous les documents et outils nécessaires à la conduite d’une enquête de couverture, entre autres la collecte des données de terrain ;
• Le consultant conduira l’exercice de capture – recapture et supervisera les équipes au cours du déroulement de l’enquête. Il/ elle assurera la saisie des données et leur cartographie, ainsi que la production de tous les résultats escomptés ;
• Tenir informée ACF-E de l’avancement de l’enquête ;
• La bonne exécution de ces activités requiert du consultant sur une vision globale de la situation, du contexte, des opportunités et des contraintes pour pouvoir à tout moment avoir une attitude proactive et dynamique. Ceci afin d’atteindre sans encombres les objectifs et résultats attendus.
La communication devra être fluide à ces différents niveaux afin de faciliter la mise en place du projet et la compréhension du déroulement du plan de travail et surtout la cohérence de la mission.
RESPONSABILITES
• Conception, conduite de l’enquête (logistique, RH…)
• Gestion matérielle et financière des activités afférentes aux tâches ;
• Elaboration/ adaptation des outils de collectes, de la formation du personnel du terrain, de l’exploitation documentaire, de l’analyse de données recueillie sur le terrain
• Elaboration du rapport de l’enquête
Le consultant est responsable de la qualité du rapport d’enquête.
Le rapport final sera structuré autour des éléments ci-après :
- Remerciements
- acronymes
- Résumé d’une page maximum
- Introduction et justification
- objectifs
- Méthodologie et outils utilisés
- Résultats
- discussion
- Recommandations avec :
o Indicateurs simples
o Propositions de stratégie pour une amélioration de la couverture du projet en fonction des résultats trouvés.
- Conclusions
- Annexes
- Bibliographie consultée
CALENDRIER D’EXÉCUTION:
- La mission est prévue pour la période du 19 Décembre 2016 au 04 Janvier 2017
Toutefois, il est attendu du consultant qu’il fasse une proposition d’agenda réaliste et qu’il pourra respecter.
En tout état de cause, les dates majeures des activités de la mission sont les suivantes :
- Déroulement de l’enquête sur le terrain : 19 au 28 Décembre 2016.
- Présentation du 1er draft à l’équipe ACF-E (projet, mission) : 04 Janvier 2017
- Le rapport définitif devra être déposé au plus tard le 18 Janvier 2017
PROFIL RECHERCHE:
Le consultant recherché devra répondre aux critères suivants :
- Formation médicale, en nutrition, en santé publique ou en socio-anthropologie ;
- Expérience professionnelle d’au moins deux ans dans les pays du sud ;
- Expérience de programmes en lien avec la malnutrition aiguë et connaissance de ses modes de traitement ;
- Parlant et écrivant couramment le français ;
- Expertise en conduite d’enquête de couverture et connaissance des logiciels ayant trait aux enquêtes SQUEAC ;
- Avoir des capacités de travail dans le temps imparti pour la mission ;
- Être capable d’animer un atelier de restitution.
En outre, le consultant devra être indépendant et avoir un esprit critique à l’égard de toutes les parties.
Droits d’auteur
La propriété intellectuelle du rapport version draft et version finale appartient à ACF-E et au bailleur de fonds de l’étude et ceci de façon exclusive. Le document, ou toute publication en lien avec l’évaluation, ne pourront être communiqués à une tierce partie qu’avec l’autorisation préalable d’ACF-E.
ACF-E est le commanditaire principal de l’étude, et ses résultats peuvent avoir des conséquences à la fois opérationnelles et techniques en termes de stratégie. Ceci dit, ACF-E partage habituellement les résultats de l’évaluation avec les partenaires suivants:
• Bailleur(s)
• Partenaires gouvernementaux
• Agences de coordination variées
CANDIDATURE
Les candidats intéressés doivent soumettre par mail : (coordination.logistique@ml.acfspain.org ) au plus tard le, Mardi 13 Décembre 2016 a 09heure GMT
un dossier complet composé de :
- Un curriculum Vitae détaillé
- Des références détaillées sur l’expérience en lien avec les méthodologies d’enquête SQUEAC.
- Une offre technique reprenant les aspects suivants : la compréhension des TDR, la méthodologie d’enquête, un chronogramme global et les moyens humains et logistiques nécessaires)
- Une note méthodologique sur l’agenda et les résultats attendus de la formation des formateurs.
- Une offre financière détaillée.
Les dossiers doivent être rédigés en français.



BUREAU UICN MALI
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Services de consultants

UICN

Dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme « Partenariat pour la Gouvernance Environnementale en Afrique de l’Ouest – PAGE », le Bureau UICN Mali sollicite les prestations d’un consultant Bureau d’études pour l’élaboration du plan d’aménagement et de gestion du site de Dalagoueda dans le bassin du Sankarani sur le Niger Supérieur au Mali.
Les candidats intéressés peuvent demander les termes de références disponibles au Bureau de l’UICN Mali à Bamako, adresse : Lafiabougou Route de Talico, Porte 27, BP 1567, Tel : 20 22 75 72 ou 20 23 00 92 ou à l’adresse e-mail : uicnmali@iucn.org.
La date limite de dépôt des offres techniques et financières en format dure ou électronique (par mail) est fixée au jeudi 15 décembre 2016 à 16 heures précises aux adresses indiquées cidessus.



PROJET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET EMPLOI DES JEUNES (PROCEJ)
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Services de consultants

PROCEJ

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET N°003/2016 /CECI-EUMC/PROCEJ-MEFP
PAYS : MALI
INTITULE DES SERVICES : RECRUTEMENT DE CONSULTANT POUR LA FORMATION EN ELABORATION DE PLAN D’AFFAIRE ET DE GESTION D’ENTREPRISES
IDA CREDIT N°: 5513MLI ET DON N°: H9710-MLI
N° IDENTIFICATION DU PROJET : P145861
No. De référence (selon le Plan de Passation des marchés): Néant
Le Gouvernement de la République du Mali a reçu un crédit/don de l’Association Internationale de Développement (IDA) d'un montant équivalant à US$ 63 millions, et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce crédit/donpour effectuer les paiements au pour le compte du Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (PROCEJ) au titre du contrat relatif au recrutement de consultant pour la formation en élaboration de plan d’affaire et de gestion d’entreprises.
Les services de consultant suscités comprennent :
L’employabilité des jeunes au Mali a mobilisé dans le cadre de ce projet 2 principaux leviers :
la promotion de l’entreprenariat des jeunes (a) non diplômés et (b) diplômés, et
le soutien au développement des MPME par la mise en place d’un fonds à coûts partagés pour
Améliorer la compétitivité des entreprises leaders dans les secteurs porteurs (agriculture, élevage, BTP, etc.)
La formation s’inscrit dans le cadre du programme de promotion de l’entreprenariat des jeunes diplômés, l’instrument privilégié par le Projet est la Compétition  de Plan d’Affaires (CPA), (en anglais  Business Plan Compétition, BPC), qui est une méthode  très pertinente et appropriée pour sélectionner et motiver les jeunes diplômés porteurs de bons projets.
Le consultant doit exécuter les prestations suivantes :
Exécuter les sessions de formation des jeunes sur la base des modules de formation mis à disposition 
Apporter l’accompagnement technique nécessaire aux jeunes pour l’élaboration de leurs plans d’affaires ;
Apporter l’accompagnement technique nécessaire aux jeunes pour la mise en œuvre de leurs plans d’affaires ;
Apporter l’accompagnement technique nécessaire aux jeunes pour le développement de leurs entreprises.
Résultats attendus sont:
A l’issue de la session de formation, les résultats attendus sont :
Les jeunes diplômés ont une
Une culture entrepreneuriale a émergé ou a été suscitée et/ou développée au niveau des jeunes ;
Les capacités entrepreneuriales des jeunes ont été évaluées ;
Les jeunes formés ont acquis des connaissances et compétences leur permettant l’élaboration de leurs plans d’affaires par eux-mêmes ;
Les jeunes ont élaboré et soumis des plans d’affaires conformes de façon générale au modèle de plan d’affaire encouragé par le consortium et le PROCEJ en faveur des jeunes diplômés ;
Les jeunes diplômés primés mettent en œuvre leurs plans d’affaires dans les règles de l’art aboutissant à la création et au bon développement de leurs entreprises ;
Les entreprises des jeunes primées évoluent correctement et offrent des emplois durables à des jeunes.
L’Unité de Coordination du Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes représentant le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (MEFP) à travers son Agence d’Exécution le Consortium CECI-EUMC invite les consultants (Consultants individuels, firmes, bureaux d’étude, ONG, etc. .) admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution  des Services.
Les formateurs et coaches doivent être de prestataires spécialisés dans les services de formation et d’accompagnement en appui conseil, avec :
de solides expériences dans le développement et la mise en œuvre de modules de formation destinés aux jeunes et/ou aux adultes ;
de solides expériences dans l’animation de sessions de formation destinées aux jeunes et/ou aux adultes ;
Une expertise dans les thématiques : Promotion de PME/PMI ; Elaboration de plans d’affaires ; Évaluation de l'entrepreneur ; Vue d'ensemble de l'entreprise ; Gestion de l’entreprise ; Exploitation de l’entreprise ; Plan de marketing de l’entreprise ; Plan financier de l’entreprise ; Environnement juridique et législatif de l’entreprise ; Organisation et mise en œuvre de sessions de formation de jeunes et/ou d’adultes ; Organisation et mise en œuvre de l’accompagnement en appui conseil aux jeunes et/ou aux adultes  et Accompagnement en appui conseil aux PME/PMI et/ou aux entrepreneurs.
Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID » (édition de janvier 2011) (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
Les Consultants peuvent s’associer avec d’autres pour renforcer leurs compétences respectives en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous-traitant.
Un Consultant sera sélectionné selon la méthode Qualifications de Consultants (QC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes : tous les jours ouvrables de 8 heures 30 mn à 15 heures 30 mn GMT.
Les manifestations d’intérêt écrites doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne ou par courrier électronique (en fichier non modifiable) au plus tard le jeudi 15 Décembre 2016 à 10 H 00 mn heures locales au secrétariat du Consortium CECI-EUMC sise à Hamdallaye ACI 2000, Rue 411 Porte 40  Bamako Mali
Numéro de téléphone : (+223) 20 29 48 44 / 75 14 05 99 / 66 73 38 70
Adresse électronique :
alassanes@ceci.ca
 
seydoub@ceci.ca
alioubad@yahoo.fr
Les TDR relatifs à cet appel à candidatures sont disponibles au niveau du Consortium CECI – EUMC et peuvent être obtenus par mail.



PROJET D'APPUI AU SECTEUR ENERGIE - PASE
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture et installation d'un système de comptage intelligent

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL N°16/001/EDM-SA/PASE
CREDIT IDA N°4617-ML
Cet Avis d’appel d’offres fait suite à l’Avis Général de Passation des Marchés paru dans le numéro 767 du 31 janvier 2010 de « Development Business », dans « DG Market » du 18 janvier 2010 et du 11 août 2016 et dans le quotidien L’ESSOR du 18 janvier 2010 et du 12 Août 2016.
Le Gouvernement de la République du Mali a reçu un crédit de l’Association Internationale de Développement (IDA) pour financer le Projet d’Appui au Secteur Energie (PASE), et a l’intention d’utiliser une partie de ce crédit pour effectuer des paiements au titre du marché relatif à la fourniture, l’installation et la mise en service d’un système de comptage intelligent.
Energie du Mali SA (EDM-SA) invite les candidats admis à concourir à soumettre leurs offres sous pli fermé pour la fourniture, l’installation et la mise en service en un lot unique d’un système de comptage intelligent comprenant :
Quatre mille (4 000) nouveaux compteurs BT à mesures directes (3 000 triphasés et 1 000 monophasés) ;
Deux mille (2000) modules de communication (modem) pour la télérelève de compteurs moyenne tension ITRON SL7000 existants ;
Un système de télécommunication ;
Un système d’acquisition de données de comptage
Un système de gestion des données de comptage ;
Les équipements d’un centre de gestion des compteurs ;
La gestion de l’intégration du nouveau système avec le système de gestion clientèle existant.
La passation du Marché sera conduite par Appel d‘offres national (AON) tel que défini dans les « Directives : passation des marchés financés par les Prêts de la BIRD et les Crédits et Dons de l‘AID », et ouvert à tous les soumissionnaires de pays éligibles tels que définis dans les Directives.
Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des informations et prendre connaissance des documents d’Appel d’offres auprès de EDM-SA à l’adresse mentionnée ci-dessous les jours ouvrables de 8 H 00 à 16 H 00 TU.
Les exigences en matière de qualifications sont :
Le Soumissionnaire doit avoir réalisé dans la vente de fournitures similaires pour les exercices 2013, 2014 et 2015, un chiffre d’affaires annuel moyen égal au moins à deux (2) fois le montant de son offre.
Le Soumissionnaire doit prouver, documentation à l’appui, qu’il a l’autorisation du fabricant s’il n’est pas lui-même fabricant des produits proposés ;
Le soumissionnaire doit apporter la preuve qu’il a exécuté au moins deux (2) marchés similaires sur la période 2012-2016, les quantités de fournitures pour chacun desdits marchés étant au moins égal à 80% des quantités du présent appel d’offres.
Aucune marge de préférence nationale ne sera accordée dans le cadre de cet appel d’offres.
Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un dossier d’Appel d’offres complet en français en formulant une demande à l’adresse ci-dessous contre un paiement non remboursable de 50 000 (cinquante mille) F.CFA en espèces ou par chèque certifié. Le document d’Appel d’offres sera adressé par voie postale à un fournisseur étranger à ses frais.
Les offres devront être soumises à l’adresse de EDM-SA mentionnée ci-dessous au plus tard le 16 décembre 2016 à 10 H 00 mn TU. La soumission des offres par voie électronique ne sera pas autorisée. Les offres remises en retard ne seront pas acceptées. Les offres seront ouvertes en présence des représentants des soumissionnaires, à l’adresse de EDM-SA mentionnée ci-dessous au plus tard le 16 décembre 2016 à 10 H 15 mn TU. Les offres doivent comprendre une garantie de soumission d’un montant de vingt-cinq (25) millions FCFA, ou un montant équivalent dans une monnaie librement convertible.
Les adresses auxquelles il est fait référence ci-dessus sont :
Consultation et Achat du DAO, :
ENERGIE DU MALI SA - DIRECTION DE LA PLANIFICATION, ETUDES GENERALES ET PROJETS - SQUARE PATRICE LUMUMBA - 3ème étage de la Direction Générale - Responsable du projet : Abdoulaye Djibril DIALLO - Email : abdiallo@edm-sa.com.ml - BP 69, BAMAKO, MALI - Tél : 223 20 23 30 60
Pour la remise des offres :
ENERGIE DU MALI SA - DIRECTION DE LA PLANIFICATION, ETUDES GENERALES ET PROJETS - SQUARE PATRICE LUMUMBA - 3ème étage de la Direction Générale - BP 69, BAMAKO, MALI - Tél : 223 20 23 30 60
Pour l’ouverture des plis :
ENERGIE DU MALI SA - DIRECTION GENERALE - SQUARE PATRICE LUMUMBA - 2ème ETAGE, SALLE DE REUNION, BAMAKO, MALI



GIZ
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Redynamisation / Structuration et la Formation des CGB sur la vie associative autour des Aménagements Hydro-Agricoles

GIZ

Dans le cadre du Programme d’Appui au Sous-secteur de l’Irrigation de Proximité (PASSIP), la GIZ lance un appel d’offre public pour le recrutement de prestataires pour conduire la « Redynamisation / Structuration et la Formation des CGB sur la vie associative autour des Aménagements Hydro-Agricoles de 09 sites dans le Bélédougou (activité 5.1.1.4 et activité 5.1.1.7) ».
Les 09 sites d’intervention concernent les cercles de Kati et de Kolokani dans la région de Koulikoro pour lesquels un accompagnement doit se réaliser durant une période de 86 jours, soit environ 03 mois de prestation.
Les prestataires intéressés par le présent appel d’offre public devront :
Présenter leurs structures et les références professionnelles des cinq dernières années, ainsi que la logistique et les installations disponibles pour l’exécution de la prestation (expériences générales et expériences spécifiques) ;
Définir la méthodologie et l’approche conceptuelle de mise en œuvre de la prestation ;
Élaborer les outils pédagogiques, lesquels devront être à l’instar de ceux utilisés dans le cadre de la mise en place de comités de gestion des aménagements hydro-agricoles, et en lien avec toutes les approches pertinentes d’animation et d’accompagnement des communautés et la qualité des services à rendre ;
Proposer une équipe qualifiée comprenant des personnes disposant d’une formation adéquate et de l’expérience professionnelle adéquate pour la prestation ;
Fournir une description détaillée des tâches à effectuer par chaque membre de l’équipe ;
Proposer un plan / calendrier / chronogramme d’intervention pour les différentes phases de la prestation et les activités principales prévues ;
Proposer une offre financière de la prestation.
Tout prestataire :
Capable de proposer une équipe ayant une expérience avérée et pertinente dans l’animation, l’accompagnement des communautés dans leur structuration pour une mise en valeur durable des aménagements hydro agricoles ;
Ayant une bonne connaissance et expérience dans la région de Koulikoro et surtout des cercles de Kati et de Kolokani ;
Ayant une forte expérience dans la conduite de prestations similaires ;
Ayant une connaissance éprouvée dans l’organisation des organisations paysannes de base et la dynamisation de leur mise en relation avec des organisations faîtières
peut se procurer d’un jeu complet du dossier d’appel d’offres tous les jours ouvrables entre 08h30 et 12h00.
Les soumissionnaires sont ensuite invités à présenter leurs offres auprès du Bureau de la GIZ, Badalabougou Est, Rue 22 - Porte 202,  Bamako, Tél. 20 70 48 00.
Date limite de dépôt des offres : au plus tard le 23 décembre 2016 à 12h00.



GIZ
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Structuration et animation des groupements maraîchers

GIZ

Dans le cadre du Programme d’Appui au Sous-Secteur de l’Irrigation de Proximité (PASSIP), la GIZ lance un appel d’offre public pour le recrutement des prestataires pour conduire « Structuration et animation des groupements maraîchers du Delta Intérieur dans le cercle de Youwarou (activité : 8.1.2) ».
La prestation concernera les 15 sites maraichers, pour une durée de 76 jours, dans les trois communes suivantes du cercle de Youwarou :                
Dirma (02 sites) :
Ambiri - Sté coopérative Binakande
Milali - Groupement Kaoural
Dongo (07 sites) :
Ayoum - Société coopérative "KAOURAL"
Bia - Association Wafakoye Konde                
Owa - Association Wafakoye
Owa - Sté coopérative Ndowé Djindé  
Doukou - Groupement Djiguissèmè          
Doukou - Sté coop. des femmes de Doukou (Bènkadi)          
Kormou - Sté coopérative Wafakoye
N’Dodjigua (06 sites) :
Sah - Société coopérative "Benkadi"
Bangan - Groupement des maraichers
Diogui-sarré - Sté coopérative Wafakoye Kondé
Diogui-sarré  - Sté Coopérative Gominikonde
Diogui-sarré - Association "Wafakoye"
Nambo - Groupement Bènkadi
Les prestataires intéressés par le présent appel d’offre public devront :
Présenter leurs structures et les références professionnelles des cinq dernières années, ainsi que la logistique et les installations disponibles pour l’exécution de la prestation (expériences générales et expériences spécifiques) ;
Définir la méthodologie et l’approche conceptuelle de mise en œuvre de la prestation ;
Élaborer les outils techniques pour la structuration et l’animation à la vie coopérative ;
Proposer une équipe qualifiée comprenant des personnes disposant d’une formation adéquate et de l’expérience professionnelle adéquate pour la prestation ;
Fournir une description détaillée des tâches à effectuer par chaque membre de l’équipe ;
Proposer un plan / calendrier / chronogramme d’intervention pour les différentes phases de la prestation et les activités principales prévues ;
Proposer une offre financière de la prestation.
Tout prestataire :
Capable de proposer une équipe ayant une expérience avérée et pertinente dans la structuration et l’animation des groupements maraîchers ; 
Ayant une parfaite connaissance et expérience dans la région de Mopti et particulièrement dans le Delta Intérieur ;
Ayant une forte expérience dans la conduite de prestations similaires ;
répondant à ces critères, peut se procurer d’un jeu complet du dossier d’appel d’offres tous les jours ouvrables entre 08h30 et 12h00.
Les soumissionnaires sont ensuite invités à présenter leurs offres auprès du Bureau de la GIZ, Badalabougou Est, BP 1988, Bamako, Tél. 20 70 48 00.
Date limite de dépôt des offres : au plus tard le 27 décembre 2016 à 12h00.



SOCIETE MALIENNE DU PATRIMOINE DE L'EAU POTABLE - SOMAPEP
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Travaux d’extension du réseau de distribution d’eau potable

SOMAPEP

Appel d’Offres N° : 005/16/DAMG/ATD
Crédit AID N°5317-ML
La République du Mali  a obtenu de l’Association Internationale pour le Développement  un prêt pour financer le Projet d’Alimentation en Eau Potable de Bamako à partir de la localité de Kabala et a l’intention d’utiliser une partie de ce crédit pour effectuer des paiements éligibles au titre des marchés de travaux d’extension du réseau de distribution d’eau potable en rive droite du fleuve Niger à Bamako.
La Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable - SA (SOMAPEP-SA) sollicite des offres sous pli fermé de la part de soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications requises pour réaliser les Travaux d’extension du réseau de distribution d’eau potable en rive droite du fleuve Niger à Bamako.
Les travaux sont prévus en deux (02) lots portant sur les réseaux primaires et secondaires et la consistance des travaux est détaillée comme suit :
Lot 1 : Réseaux primaires et secondaires des secteurs Baco Djicoroni, Kalaban Coura, Tiébani, Sénou Aéroport
Ce lot comprend la fourniture et la pose de 97 418 ml de conduites de diamètres compris entre 110 et 600 mm y compris les accessoires et pièces spéciales réparties entre les secteurs de Baco Djicoroni, Kalabankoro, Tiébani et Sénou Aéroport et les raccordements des réservoirs existants.
Lot 2 : Réseaux primaires et secondaires des secteurs Badalabougou, Outakoulouni, Dialakorobougou
Ce lot comprend la fourniture et la pose de 109 976 ml de conduites de diamètres compris entre 110 et 900 mm y compris les accessoires et pièces spéciales réparties comme suit entre les secteurs de Badalabougou, Outakoulouni et Dialakorobougou  et les raccordements des réservoirs existants.
Le délai global d’exécution des travaux de chaque lot est fixé à Quinze (15) mois et ces délais ne sont pas cumulatifs au cas où un soumissionnaire serait attributaire des deux lots.
Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des informations et prendre connaissance des documents d’Appel d’Offres auprès de la Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable –SA (SOMAPEP-SA) ; personne de contact : M. Bandia CISSOKO / somapepkabala@somapep.ml à SOMAPEP-SA. Bamako, Quartier Magnambougou Faso Kanu, Bamako – Mali, Tél : +223 20 22 00 26 Fax: +223 20 22 02 00, tous les jours ouvrables de 8h00 à 16h (heure de Bamako).
Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un Dossier d’Appel d’Offres complet en français en formulant une demande écrite à l’adresse mentionnée ci-dessus contre un paiement non remboursable de Cent Mille Francs (100 000 FCFA) ou son équivalent en Euros ou en dollars des Etats-Unis. La méthode de paiement sera par espèce ou chèque certifié ou par virement automatique à l’ordre de la Société Malienne du Patrimoine de l’Eau Potable au compte n° ML041 01211 025118528504 72 code Swift : BIPMMLBA ouvert à la BIM SA Le Dossier d’Appel d’Offres sera retiré à la SOMAPEP-SA à l’adresse ci-dessus. Un exemplaire du Dossier d’Appel d’Offres complet est mis à disposition pour être consulté gratuitement sur place par les candidats qui le souhaitent.
Les Instructions aux soumissionnaires et les Cahiers des Clauses Administratives et Générales sont ceux du Dossier Type d’Appel d’Offres pour Travaux-Droit Civil.
Les offres devront être soumises à l’adresse ci-dessus au plus tard le 30 décembre 2016 à 10 H 00 (heure de Bamako). Les offres doivent comprendre une garantie bancaire de soumission de :
250 000 000 FCFA  ou le montant équivalant en Euros ou en dollars des États-Unis d’Amérique pour le Lot 1, et
200 000 000 FCFA  ou le montant équivalant en Euros ou en dollars des États-Unis d’Amérique pour le Lot 2.
Les offres seront ouvertes en présence des représentants des soumissionnaires qui le souhaitent, dans la salle de réunion de la SOMAPEP-SA située au RDC du Bâtiment DPI/Cellule de Gestion de Kabala le 09 janvier 2017 à 10 heures (heures de Bamako)
La passation du Marché sera conduite par Appel d’Offres International Ouvert (AOI) tel que défini dans les Directives : passation des marchés de fournitures, de travaux et de services (autres que les services de consultants) par les Emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des crédits et dons de l’AID et ouvert à tous les soumissionnaires de pays éligibles tels que définis dans les Directives.
Les exigences en matière de qualifications sont :
Participation en tant qu’entrepreneur principal, de membre d’un groupement, d’ensemblier ou de sous-traitant dans au moins un (01) marché de nature ou de complexité similaires aux travaux proposés au cours des cinq  (05) dernières années avec une valeur minimum de :
8 000 000 000 FCFA pour le Lot 1 ou le montant équivalant en devises librement convertibles, et
6 000 000 000 FCFA pour le Lot 2 ou le montant équivalant en devises librement convertibles
et qui ont été exécutés de manière satisfaisante et terminés, pour l’essentiel, et qui sont similaires aux travaux proposés. La similitude portera sur la taille physique, la complexité, les méthodes/technologies ou autres caractéristiques telles que décrites dans la Section  IV.
Avoir une expérience de marchés de travaux à titre d’entrepreneur au cours des cinq (05) dernières années qui précèdent la date limite de dépôt des soumissions.
Avoir un minimum de chiffres d’affaires annuel moyen des activités de construction de :
16 000 000 000 FCFA pour le Lot 1 ou le montant équivalant en devises librement convertibles, et
12 000 000 000 FCFA pour le Lot 2 ou le montant équivalant en devises librement convertibles
et qui correspond au total des paiements mandatés reçus pour les marchés en cours ou achevés au cours des cinq (05) dernières années.
Avoir accès à des financements tels que des avoirs liquides, lignes de crédit, autres que l’avance de démarrage éventuelle, à hauteur de :
3 000 000 000 FCFA pour le Lot 1 ou le montant équivalant en devises librement convertibles , et
2 000 000 000 FCFA pour le Lot 2 ou le montant équivalant en devises librement convertibles.
Une marge de préférence ne sera pas octroyée aux soumissionnaires éligibles. Voir le document d’Appel d’offres pour les informations détaillées.



LUXDEV
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Travaux de construction

LUXDEV

AVIS D’APPEL D’OFFRES N° MLI/023•16 657
TITRE : travaux de construction des bureaux des équipes techniques et administratives des programmes au sein du Conseil régional de Ségou (Travaux)
Dans le cadre du projet MLI/023 financé sur des ressources des Gouvernements du Grand-duché de Luxembourg et du Mali
Cet avis est lancé par l’Agence luxembourgeoise pour la Coopération au développement (Lux-Development), pour le compte du projet MLI/023 - "Décentralisation et bonne gouvernance" recevant un appui financier des gouvernements du Mali et du Grand-Duché de Luxembourg.
Identification et financement du projet
Intitulé : Décentralisation et bonne gouvernance
Numéro : MLI/023
Source de financement : Le Gouvernement du Mali et le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg comme défini dans le Protocole de Projet MLI/023 du 14 avril 2015
Situation du financement : Approuvé
Identification du marché
Type de marché : Travaux
Objet : construction des bureaux des équipes techniques et administratives des programmes au sein du Conseil régional de Ségou
Nombre de lots : lot unique
Groupement de lots : N/A
Critères d'éligibilité et d'évaluation
Origine : pas de restriction
Éligibilité : les entreprises qui satisfont aux critères inclus dans la Déclaration sur l’honneur et dans les clauses déontologiques de la Réglementation Générale
Évaluation : l’offre administrativement et techniquement conforme la moins disante sera déclarée attributaire
Variantes : aucune variante ne sera prise en compte
Lieux et délais
Localisation du Projet : Ségou au Mali
Lieu d'exécution : Ségou au Mali
Délai d’exécution : 6 (six) mois
Délai de validité des offres : 90 jours à compter de la date limite pour la réception des offres
Pouvoir Adjudicateur
Lux-Development est Autorité Contractante
Bénéficiaire : services administratifs, financiers et opérationnels de LuxDev à Ségou
Superviseur : sera désigné ultérieurement
Bailleur de fonds : Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
Représentant du bailleur de fonds : Lux-Development
Dossier d'Appel d'offres
Type : Travaux
Conditions d'acquisition : le DAO peut être acquis contre paiement d’un montant non remboursable de 75 000 (soixante-quinze mille) F CFA, au :
Projet MLI/023 - c/o Lux-Development
Antenne du Bureau régional de LuxDev - ACI 2000, Immeuble du Conseil National du Patronat, BP 2103 Tel : (223) 20 22 73 63 - Bamako - Mali
Consultation du dossier : le dossier d’appel d’offres peut être consulté à l’adresse indiquée ci-dessus.
Notifications et communications écrites, à envoyer au :
Projet MLI/023 - c/o Lux-Development
Antenne du Bureau régional de LuxDev - ACI 2000, Immeuble du Conseil National du Patronat, BP 2103 Tel : (223) 20 22 73 63 - Bamako - Mali
Email : roland.nikiema@luxdev.lu
Date limite pour les demandes d’informations complémentaires : 14 jours avant la date limite de réception des offres
Date limite pour la fourniture d’explications aux soumissionnaires : 8 jours avant la date limite de réception des offres
Langue, monnaie, réception et ouverture des Soumissions
Langue : la langue de la procédure est le français
Monnaie : F CFA (XOF)
Adresse pour la réception et l’ouverture : 1 original et 3 copies à envoyer au :
Projet MLI/023 - c/o Lux-Development
Antenne du Bureau régional de LuxDev - ACI 2000, Immeuble du Conseil National du Patronat, BP 2103 Tel : (223) 20 22 73 63 - Bamako - Mali
Date et heure limite pour la réception : 09 janvier 2017 à 10h 00mn (heure locale)
Date et heure pour la séance publique d'ouverture : immédiatement après l’heure limite de Soumission
Cautionnement et Garanties
De soumission : 2 600 000 (deux millions six cent mille) F CFA
De bonne exécution : 10 % du montant du marché
Autres : voir DAO
Paiements
Tous les paiements éligibles dans le cadre du présent marché seront effectués par Lux-Development pour le compte du projet MLI/023.
Réunion d’information et/ou Visite des lieux
Une visite obligatoire des lieux aura lieu le 21 décembre 2016 à 10h 00mn (heure locale). Le lieu de rassemblement est le suivant : Siège du Conseil Régional de Ségou.
Travaux complémentaires ou additionnels
Le présent marché ne prévoit pas de travaux complémentaires ou additionnels. En cas de travaux complémentaires ou additionnels (non prévues initialement), leur valeur sera limitée à maximum 50 % du montant du marché initial.
Renseignements complémentaires : voir dossier d’appels d’offres


HOPITAL DU MALI
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture de repas aux malades

NOUVEAU

AAON°001/MSHP-HM DU 30/11/2016
1. OBJET DE L'APPEL A LA CONCURRENCE : LE Directeur Général de l’Hôpital du Mali lance un avis d’appel d’offres ouvert  relatif à la fourniture de repas aux malades indigents et le personnel d garde de  l’Hôpital du Mali en lot unique :
2. LIEU DE CONSULTATION DU DOSSIER : Le Bureau du Chef de Service Administratif et Financier de l’Hôpital du Mali, sise à Missabougou, Tél : 20 72 75 69 Bamako.
3. COUT DE CESSION DU DOSSIER : 100 000 Francs CFA.
4. DATE ET HEURE LIMITES DE RECEPTION DES OFFRES : Le lundi 19 décembre 2016 à 10heures, à l’Hôpital du Mali, sis à Missabougou.
5. DELAI DE VALIDITE DES OFFRES : 90 jours à compter de la date d’ouverture des plis.
6. DELAI D’EXECUTION : Un (01) an.
7. DELAI DE LIVRAISON : Trois (03) fois/jour (Matin-midi-et soir) tous les jours.
8. LIEU, DATE ET HEURE D'OUVERTURE DES PLIS : L'ouverture des plis aura lieu en séance publique en présence des représentants des candidats qui désireront y assister le lundi 19 décembre 2016 à 10 heures précises dans la salle de réunion de l’Hôpital du Mali.
9. SOURCE DE FINANCEMENT : Budget National, Exercice 2017.
10. CAUTION DE SOUMISSION: Lot unique : 1 800 000 FCFA.



PROJET D’APPUI A LA COMPETITIVITE AGRO INDUSTRIELLE AU MALI (PACAM)
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Contrôle et surveillance des travaux

NOUVEAU

Contrôle et surveillance des travaux d’aménagement de 300km de pistes/routes d’accès aux bassins de production de mangues dans les cercles de Sikasso et Yanfolila de la région de Sikasso dans le cadre du Projet d’Appui à la Compétitivité Agro Industrielle au Mali (PACAM)
Crédit IDA : 5286-ML
N° de référence (Selon le Plan de Passation des Marchés) : ligne 17 service de consultants Composante 2 : Améliorer l’accès aux zones de production des mangues.
Le Gouvernement de la République du Mali a obtenu un financement de la Banque Mondiale d’un montant équivalent à US$ 30 millions pour financer le Projet d’Appui à la Compétitivité Agro Industrielle au Mali (PACAM), et à l’intention d’utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer des paiements au titre du contrat du Contrôle et surveillance des travaux d’aménagement de 300km de pistes/routes d’accès aux bassins de production de mangues dans les cercles de Sikasso et Yanfolila de la région de Sikasso dans le cadre du Projet d’Appui à la Compétitivité Agro Industrielle au Mali (PACAM)
Les services de consultant (« Services ») comprennent :
Pour la surveillance et le contrôle des travaux :
Le contrôle et la surveillance à pied d’œuvre des travaux d’aménagement de 300km de pistes/routes d’accès aux bassins de production de mangues dans le cercles de Sikasso et Yanfolila de la région de Sikasso ;
Le contrôle administratif et fiancer des travaux d’aménagement de 300km de pistes/routes d’accès aux bassins de production de mangues dans le cercles de Sikasso et Yanfolila de la région de Sikasso ;
Le rapport d’exécution des travaux d’aménagement de 300km de pistes/routes d’accès aux bassins de production de mangues dans le cercle de Sikasso et Yanfolila de la Région de Sikasso.
Les travaux portent essentiellement sur la construction des ouvrages de franchissement, la réparation ou le renforcement d’ouvrages, l’assainissement et le traitement des zones de coupures potentielles et enfin des rechargements partiels.
Le Coordinateur du PPAAO/WAAPP-2A invite les firmes de consultants (« Consultants) admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des Services. Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
Avoir une expérience générale d’au moins dix (10) ans en tant que cabinet/bureau d’études ;
Pour être qualifié, le consultant doit avoir accompli au moins trois (03) missions minimum similaires (contrôle et surveillance des travaux routiers) au cours des cinq dernières années (2011 à 2015).
Les consultants seront classés sur la base du nombre de missions similaires bien exécutées. Ces missions similaires devront être prouvées par des attestations de bonne exécution accompagnées des copies des pages de garde et de signature des contrats exécutés et des PV de réception/Attestations de services faits.
Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale (« Directives de Consultants ») édition de Janvier 2011  révisée en Juillet 2014, relatives aux règles de la Banque Mondiale en matière de conflit d’intérêt sont applicables.
Les Consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes pour renforcer leurs compétences respectives en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous-traitant.
Un consultant sera sélectionné selon la méthode de la sélection basée sur la qualité et le coût (SBQC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.
Les consultants  intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes : 8heures à 16heures du lundi au jeudi et de 8heures à 7heures30  le vendredi au siège du Secrétariat Exécutif du Comité National de la recherche Agricole, Route de Koulouba, face Faculté de Droit Public (Ex-ENA Centrale Bamako), Tél : 20 22 71 65 ou 20 22 69 19.
Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse mentionnée ci-dessous en personne, par courrier, par facsimile ou par courrier électronique (en fichier non modifiable) aux adresses suivantes : bahiosissoko@yahoo.fr et ouatt_aliou@hotmail.fr au plus tard le 23 décembre 2016 à 10 heures TU au Secrétariat du Coordinateur du PPAAO/WAAPP dans les locaux du Secrétariat Exécutif du Comité National de la Recherche Agricole, Route de Koulouba, face Faculté de Droit Public (Ex-ENA Centrale Bamako), Tél : 20 22 71 65 ou 20 22 69 19.



PROGRAMME NATIONAL DES PETITS BARRAGES ET BAS-FONDS (PNPBBF)
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Services de consultants

NOUVEAU

Avis de manifestation d’intérêt pour la formulation d’un Projet d’Aménagement de Proximité pour le Renforcement de la Résilience des Communautés face aux Changements Climatiques (PAPR2C3).
CONTEXTE ET DESCRIPTION DU PROJET :
Le Projet d’Aménagement de Proximité pour le Renforcement de la Résilience des Communautés face aux Changements Climatiques (PAPR2C3) s’inscrit dans el cadre de la réalisation et de la mise en œuvre des petits aménagements hydro agricoles de proximité (les bas-fonds, petits barrages, les petites plaines inondables aménagées, le surcreusement des mares, le petits périmètres irrigués villageois (PPIV) et périmètres maraichers pour els femmes et jeunes), qui peuvent aujourd’hui constituer des axes majeurs d’intervention dans la lutte contre l’insécurité alimentaire, l’exode rural et la pauvreté en milieu rural.
Ce projet répond en outre à la logique des initiatives développées par la Gouvernement à contenir efficacement la crise alimentaire en sécurisant les productions agricoles par la maitrise de l’eau tout en renforçant la résilience des communautés rurales face aux changements climatiques (irrégularité des pluies, les inondations, la sècheresse, la tarissement précoces des cours d’eau, abaissement des nappes phréatiques etc..).
Le présent projet porte sur l’aménagement d’environ 6000ha de bas-fonds, de petites plaines inondables aménagées d surcreusement des mares, de petits périmètres irrigués villageois (PPIV) et de périmètres maraichers pour els femmes et les jeunes.
Les actions à mener par ce projet concerneront :
La réalisation et la réhabilitation des micros barrages, les diguettes d’épandages et le surcreusement de mares en vue de maitriser et valoriser les ressources en eau pérennes ou non pérennes (eau de ruissellement) ;
La réalisation de périmètres maraichers avec puits à grand diamètres, forages pompage solaire, et clôture en grillages, haies vives ;
L’appui à la mise en valeur agricole ;
La réalisation d’études d’Avant-projet Détaillé (APD) de sites d’aménagement de proximité ;
Le développement des activités génératrices de revenus autour des périmètres maraichers des femmes, et autres aménagements réalisés ;
La réalisation des infrastructures de désenclavement des zones de production ;
De réalisation des magasins de stockage des produits issus des aménagements de proximité ;
La réalisation des équipements socioéconomiques pour les communautés.
OBJECTIFS DE LA CONSULTATION :
L’objectif général de la consultation est la formulation d’un Projet d’Aménagement de Proximité pour le Renforcement de la Résilience des Communautés face aux Changements Climatiques dans les régions de Kayes, Sikasso, Ségou, Koulikoro et Mopti. Le projet devra concourir aux objectifs de développement définis par le Gouvernement du mali (croissance économique, réduction de la pauvreté et promotion de l’exploitation agricole familiale sécurisée). Il créera des conditions favorables pour la mobilisation des ressources en eau, la maitrise de l’eau et leur valorisation en vue d’atténuer les effets négatifs des changements climatiques sur les groupes vulnérables et développer leurs capacités à valoriser durablement les aménagements réalisés.
Le projet mettra en place un cadre cohérent pour els interventions en cours et futures en matière de développement durable des régions concernées. A cet effet, la formulation inclut également la définition des modalités de gestion du projet ; plus particulièrement la coordination des interventions, le financement des activités et la gestion financière du projet.
Les objectifs spécifiques de la formulation sont :
Faire l’état des lieux : caractérisation des régions concernées et inventaire des initiatives en cours ;
Procéder à un diagnostic de la situation : analyse des expériences en gestion des ressources aménageables ; analyse des filières des produits de valorisation des aménagements réalisés et ressources aménageables ; diagnostic des compétences des structures impliquées ; et définition des changements nécessaires dans les zones ;
Formuler un Projet d’Aménagement de Proximité pour le Renforcement de la Résilience des Communautés face aux Changements Climatiques  dans les régions de Kayes, Sikasso, Ségou, Koulikoro et Mopti : montage du projet ; ancrage institutionnel et gestion du projet ; financement ; et élaboration d’un projet d’investissement quinquennal (2017-2021).
En prélude à la formulation les consultants procèderont également à l’’’évaluation de la première phase du programme National des Petits Barrages et Bas-fonds (PNPBBF) ; actualisation de l’évaluation faite par la CPS du développement rural. Cette évaluation permettra de faire ressortir clairement les impacts positifs et les aspects négatifs à corriger pour la relance du nouveau projet.
PROFILS DES CONSULTANTS :
La formulation du projet sera confiée à un bureau d’étude qui proposera une équipe pluridisciplinaire d’experts.  En regard l’étendue des tâches à effectuer dans une période donnée et la participation prévue d’une diversité d’acteurs, les experts disposeront des aptitudes de communication et de facilitation.
L’équipe proposée comportera au moins :
Un chef d’équipe, expert international développement institutionnel ayant une expérience (10ans) en Afrique Sub-saharienne et au Mali avec l’élaboration et la gestion de projets et programmes de développement économique local qui implique une diversité d’acteurs. Il a un niveau académique et une bonne connaissance de l’approche projet, l’appui budgétaire et des capacités institutionnelles y nécessaires ;
Un expert international en génie rural ou hydraulique des régions concernées ayant une expérience (10ans) sur le plan international avec l’élaboration et la gestion des projets de développement durable des plaines d’inondation, des bas-fonds, des mares etc. il a un niveau académique et une bonne connaissance du fonctionnement hydrologique des régions concernées et de leurs systèmes d’exploitation ;
Un expert international en agroéconomie des zones rurales de l’Afrique Sub-saharienne semi-aride et au mali ayant une expérience (10ans) dans l’étude et développement des filières agricoles et forestières. Il a un niveau académique et une expérience avec le développement des filières des produits agricoles issus des aménagements de proximité et le développement du secteur privé ;
Un expert international en gouvernance des ressources naturelles des espaces communs de l’Afrique Sub-saharienne ayant une expérience (10ans) dans l’analyse des systèmes fonciers. Il a un niveau académique et des expériences avec ces démarches d’animation autour des institutions locales de gestion des ressources naturelles.
Les des experts avec diplômes supérieurs, le calendrier de travail, la méthodologie claire, et appropriée à la consultation font partir intégrante de la manifestation d’intérêt. Le présent avis de manifestation d’intérêt a pour objet d’établir une liste restreinte de consultants (bureaux d’études) en vue de la consultation restreinte pour la formulation d’un projet d’Aménagement de consultants (bureaux d’études) en vue  de la consultation restreinte pour la formulation d’un Projet d’Aménagement de Proximité pour le Renforcement de la Résilience des Communautés face aux Changements Climatiques  dans les régions de Kayes, Sikasso, Ségou, Koulikoro et Mopti, en plus de l’évaluation de première phase d’un projet qui est le PNPBBF (actualisation de l’évaluation faite par la CPS du développement rural).
DUREE DE LA CONSULTATION :
La durée totale de la consultation pour la formulation du Projet d’Aménagement de Proximité pour le Renforcement de la Résilience des Communautés face aux Changements Climatiques  dans les régions de Kayes, Sikasso, Ségou, Koulikoro et Mopti est de trois (03) mois au maximum (terrain, bureau, ateliers, dépôt du rapport final etc.).
FINANCEMENT DE LA CONSULTATION
Le financement de la consultation est entièrement assuré par le Budget National (BSI 2017).
DEPOT DE MANIFESTATION D’INTERET :
Les bureaux d’études intéressés par le présent avis de manifestation d’intérêt peuvent obtenir des informations supplémentaires et examiner les termes de référence (TDR) dans les bureaux de :
Direction Nationale de Génie Rural, tél : 20 22 58 50/20 22 11 34.
La Direction des Finances et du Matériel, route de Koulouba, BP : 61, Tél : 20 22 62 92/20 23 01 57/fax : 20 22 93 56.
Le Programme National ds petits Barrages et Bas-fonds (PNPBBF), Tél : 20 20 97 49, Faladié Bamako.
Le Coordinateur du PNPBBF, Tél : 76 42 58 85 pour toutes informations.
La datte limite de dépôt des manifestations d’intérêt le vendredi 23 décembre 2016 à 16 heures à la DNGR.
ADRESSE SUR L’ENVELOPPE :
Manifestation d’intérêt pour la formulation du Projet d’Aménagement de Proximité pour le Renforcement de la Résilience des Communautés face aux Changements Climatiques  dans les régions de Kayes, Sikasso, Ségou, Koulikoro et Mopti.



MINISTERE DE LA PROMOTION DE LA FEMME, DE LA FAMILLE ET DE L’ENFANT
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture de produits alimentaires et d’entretien

NOUVEAU

N°001/MPFEF-DFM/2017
Le Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille lance un appel d’offres ouvert relatif à la fourniture de produits alimentaires et d’entretien au profit du Centre d’Accueil et de Placement Familial (Pouponnière).
Les ouvertures des plis aura lieu le à4 janvier 2017 à partir de 10heures dans la salle de réunion dudit département.
Les candidats intéressés peuvent obtenir les informations complémentaires et retirer le dossier d’appel d’offre à la somme non remboursable de 100 000 FCFA dans les locaux de la Direction des Finances et du Matériel sise à la Cité Administrative, Bâtiment 4 à partir du 6 décembre 2016.
La livraison sera faite 03 jours après réception du bon de commande (marché à commande). Le financement est assuré par le Budget National, Exercice 2017.



MINISTERE DE LA SOLIDARITE ET DE L’ACTION HUMANITAIRE ET DE LA RECONSTRUCTION DU NORD (MSAHRN)
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Service de gardiennage, surveillance, nettoyage, ramassage d’ordures

NOUVEAU

AAOO N°001/MSAH-DFM
Relatif au gardiennage, surveillance, nettoyage, ramassage d’ordure et entretien des services du Ministère de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la reconstruction du Nord.
1. Cet Avis d’appel d’offres fait suite à l’Avis Général de Passation des Marchés (Eventuellement paru le journal ESSOR N°18304 du 16 novembre 2016.
2. Le Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire dispose de fonds sur le budget de l’Etat, afin de financer le projet de gardiennage, surveillance, nettoyage, ramassage d’ordure et entretien des services du Ministère de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord, et à l’intention d’utiliser une partie de ces fonds pour effectuer des paiements au titre du marché de l’appel d’offres ouvert N°001/MSAH-DFM relatif au gardiennage, surveillance, nettoyage, ramassage d’ordure et entretien des services du Ministère de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord.
3. Le Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire sollicite des offres fermées de la part des candidats éligibles et répondant aux qualifications requises pour la prestation des services suivants : gardiennage, surveillance, nettoyage, ramassage d’ordure et entretien des services du Ministère de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord.
4. La passation du Marché sera conduite par Appel d’Offres ouvert tel que définit dans le Code des Marchés publics à l’article 50 Décret N°2015-0604/P-RM du 25 septembre 2015 portant code des Marchés Publics et des Délégations de Services Public et ouvert à tous les candidats éligibles.
5. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations auprès du Ministère de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord ; Ali DIOP et prendre connaissance des documents d’Appel d’offres à l’adresse mentionnée ci-après Direction des Finances et du Matériel du Ministère de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Tél : 20 01 19 31 sise Cité Administrative Bamako dans le Bâtiment 11 de 8heures à 16heures.
6. Les exigences en matière de qualifications sont : Voir le DPAO pour les informations détaillées.
7. Les candidats intéressés peuvent consulter gratuitement le dossier d’appel d’offres complet ou le retirer à titre onéreux contre paiement d’une somme non remboursable de cent mille (100 000) francs CFA à l’adresse mentionnée ci-après Direction des Finances et du Matériel du Ministère de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Tél : 20 01 19 31 sise Cité Administrative Bamako dans le Bâtiment 11. La méthode de paiement sera en espèce. Le dossier d’appel d’offres sera adressé par acheminement à domicile localement.
8. Les offres devront être soumises à l’adresse ci-après : Direction des Finances et du Matériel du Ministère de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Tél : 20 01 19 31 sise Cité Administrative Bamako dans le Bâtiment 11  au plus tard le 06 janvier 2017 à 10heures. Les remises en retard ne seront pas acceptées.
9. Les offres doivent comprendre une garantie de soumission, d’un montant de 600 000 FCFA pour le lot 1, 480 000 FCFA pour le lot 2, 900 000 FCFA pour le lot 3, 720 000 FCFA pour le lot 4, 400 000 FCFA pour le lot 5. Le montant de la garantie de soumission est compris entre un (1) et trois (3) pour cent du montant prévisionnel du marché conformément à l’article 60 du Code des marchés publics.
10. Les soumissionnaires resteront engagés par leur offre pendant une période de 90jours à compter de la date limite du dépôt des offres comme spécifié au point 19.1 des IC et au DPAO.
11. Les offres seront ouvertes en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent assister à l’ouverture des plis le 6 janvier 2017 à 10heures à l’adresse suivante : Direction des Finances et du Matériel du Ministère de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Tél : 20 01 19 31 sise Cité Administrative Bamako dans le Bâtiment 11s.



PROJET DE CONSTRUCTION ET DE BITUMAGE DE LA ROUTE KWALA-MOURDIAH-NARA
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Services de consultants

NOUVEAU

Mode de financement : Mode de financement islamique – Conforme à la Charia.
N° de Financement : 2MLI 0144 et 2MLI 0145
N°d’identification du projet : 2MLI 0144 et 2MLI 0145
Le Gouvernement de la République du Mali a reçu des financements de la Banque islamique de développement (BID), de la Banque Arabe pour le Développement International (OFID), et a sollicité, le Fonds Saoudien de Développement (FSD), pour financer la réalisation du Projet de construction et d bitumage de la route Kwala-Mourdiah-Nara sur 188,25km, en République du Mali, et à l’intention d’utiliser une partie des sommes accordées pour fiancer des services de consultant. Ces services comprennent la revue des études techniques, préparation des DAOs et le Contrôle et Surveillance des travaux de construction et de bitumage de la Kwala-Mourdiah-Nara, la période de réalisation se situe dans le second trimestre 2017.
Le financement des services de consultant est assuré par la BID et la BADEA.
Les services de consultant pour les prestations de contrôle et de surveillance des travaux de construction et de bitumage de la route Kwala-Mourdiah-Nara seront acquis par une mise en concurrence utilisant la méthode sélection basée sur la qualité et le coût (SBQC) des consultants par consultation internationale ouverte retenus sur la liste restreinte.
Le Ministère de l’Equipement, des transports et du Désenclavement, à travers la Direction Nationale des Routes invite les Consultants à présenter leur candidature en vue  de fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressées doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour les prestations (documentation, référence de prestations similaires, expérience dans des missions comparables, disponibilité de compétences adéquates parmi leur  personnel, etc.). L’expérience dans les domaines ou t^^aches ci-après sera considérée comme une exigence minimale pour la mission :
Le bureau d’études doit avoir  une grande expérience dans la réalisation de mission de contrôle et de surveillance des travaux de route revêtue en béton bitumineux, réalisée au cours des dix (10) dernières années (2006 à 2015) ;
Le bureau d’études doit justifier d’une grande expérience dans la réalisation de mission de revue des études techniques de route avec un revêtement en Béton Bitumineux, réalisée au cours dix (10) dernières années (2006 à 2015) ;
Le personnel clé doit justifier d’une expérience d’au moins quinze (15) ans pour le chef de mission, coordinateur des deux (02) lots et au moins dix (10) ans pour les autres experts. Il sera prévu un expert par lot.
Les travaux de génie civil comprendront la construction et la pose de béton bitumineux sur la  route Kwala-Mourdiah-Nara d’une largeur de 7m, avec des accotements de 1,5m et une largeur totale de plate-forme de 10m. Le revêtement se composera de béton bitumineux de 5cm d’épaisseur ; 20cm de couche de base en grave concassée et une épaisseur variable de gravier de latérite pour la couche de fondation.
Les travaux seront exécutés en deux sections comme :
Section Kwala-Kaloumba sur 134,2km sur financement Istisna’a de la BID se fera en deux lots séparés, par voie d’Appel d’Offres International avec pré-qualification des soumissionnaires conformément aux Directives de la Banque pour l’acquisition des Biens et travaux datant de mai 2009,
Section Kaloumba-Nara y compris les contournements de Goumbou et Nara sur 54,05km sur financement de la BID, de la BADEA, du FSD et de l’OFID.
Les consultants peuvent se porter candidats sous la forme d’une association, validée par un accord entre les partenaires de l’association, indiquant clairement le type d’association, c’est-à-dire un groupement de consultants, une forme intermédiaire d’association ou une intention de sous-traitance.
La sélection se fera en conformité avec les procédures stipulées dans les Directives pour l’Utilisation des Consultants dans el cadre de projets financés par la banque Islamique de Développement (édition mai 2009, révisée en février 2012), disponibles sur le site internet de la Banque à l’adresse www.isdb.org.
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse mentionnée ci-dessous aux heures d’ouverture de bureaux suivantes : tous les jours ouvrables (du lundi au vendredi) de 8heures à 16heures, heure locale.
Direction Nationale des Routes, Ministère de l’Equipement, du Transport et du Désenclavement, Avenue de la Liberté, face Grand Hôtel, BP : 175, Bamako, Tél : (+223) 23 60 88 02/20 22 40 96, Fax : (+223) 20 23 60 92.
Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse mentionnée ci-dessous au plus tard le 11 janvier 2017 à 10heures, heure locale.
Direction Nationale des Routes du Matériel du Ministère de l’Equipement, du Transport et du Désenclavement à l’attention : Monsieur Mamadou Naman KEITA, Directeur National des Routes, BP 1758 Bamako, Mali.
Tél : (+223) 23 60 88 02/20 22 40 96, Fax : (+223) 20 23 60 92, Courriel : badamadou4@yahoo.fr et kdjouguel@gmail.com ; Site Internet : www.dnr.gouv.ml



MINISTERE DU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Travaux de construction

NOUVEAU

Dossier d’appel d’offres relatif aux travaux de construction d’un bâtiment du siège de la FENAPHAB sis à N’Tonasso Koutiala.
Le Gouvernement de la République du Mali, représenté par le Ministère du Développement Industriel dans sa politique de promouvoir le secteur privé a facilité l’acquisition d’une parcelle à N’Tomnasso pour la Fédération Nationale des Producteurs d’Huile et d’Aliment Bétail (F.E.N.A.P.H.A.B) du Mali ; elle a obtenu un crédit remboursable à la Banque Internationale du Mali BIM SA afin d réaliser un Projet de Construction d’un bâtiment en R+1 devant servir de siège  de la F.E.N.A.P.H.A.B) sis à N’Tonasso commune Urbaine de Koutiala.
1. La Fédération Nationale des Producteurs d’Huile et d’Aliment Bétail (F.E.N.A.P.H.A.B) du Mali, Maitre de l’Ouvrage de ce projet, a désigné Delta Architecture Sarl comme Maitre d’œuvre du présent projet de construction du siège de la F.E.N.A.P.H.A.B sis à N’Tonasso Koutiala.
2. Nous invitons les entreprises ou groupement d’’entreprises des catégories A,B,C ou D intéressés à présenter leurs offres sous plis fermé pour le lot unique composé comme suit :
A. Bâtiment principal en R+1
B. Bâtiment logement visiteurs
C. Logement gardien
D. Clôture
E. Parkings
Le maximum de construction est de huit (8) mois.
3. Les spécifications de  qualification (entreprise seule ou en groupement) sont :
- Avoir réalisé en tant qu’entrepreneur principal au moins trois (3) ouvrages de nature et de complexité similaires aux travaux objet de présent appel d’offres au cours des cinq dernières années (2011 à 2016).
- Avoir un chiffre d’affaires annuels, exprimés en volume total des travaux de construction réalisés au moins une fois au cours des trois dernières années (2013, 2014 et 2015) de 300 000 000 FCFA .
- Disposer de lot minimum de matériel de travaux tel que définis dans les Données Particulières de l’Appel d’Offres ;
- Disposer d’un Personnel Technique qualifié tel que définis dans les Données Particulières de l’Appel d’Offres ;
- Etre en règle vis-à-vis de l’Administration ;
- Ne pas être frappé par des mesures d’interdiction ou d suspension.
4. Le Dossier d’Appel d’Offres complet en français pourra être acheté par les candidats intéressés, à l’adresse du siège de la F.E.N.A.P.H.A.B sis à Koutiala mentionné ci-dessous, contre paiement en espèce d’un montant non remboursable de cent mille (100 000) francs CFA à partir du 13 décembre 2016 à 9heures.
La Fédération Nationale des Producteurs d’Huile et d’Aliment Bétail (F.E.N.A.P.H.A.B) du Mali sise à Koutiala ville, Cel : 76 36 97 54, 66 85 88 20.
5. Toutes les offres, présentées conformément aux instructions aux soumissionnaires, doivent être déposées à l’adresse indiquée ci-dessus au plus tard le 13 janvier 2017 à 9heures. Les dépôts électroniques ne seront pas admis. Les offres présentées hoirs délais seront rejetées. Les offres seront ouvertes le même jour à 9heures 30 en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y assister dans la salle de réunion du bureau du siège F.E.N.A.P.H.A.B.
6. Toutes les soumissions doivent être accompagnées d’une garantie de soumission délivrée par une Banque de la place.
7. Les offres demeureront valides pour une durée de 90jours à partir de la date limite de dépôt des offres.
8. FENAPHAB se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou à une partie du présent Appel d’Offres.



AUTORITE ROUTIERE
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Travaux divers

NOUVEAU

1. L’Autorité Routière sollicite des offres fermées de la part de candidats éligibles et répondant aux qualifications requises pour réaliser les travaux suivants : Équipement en second pèse-essieux et aménagement d’aires de délestage en trois (03) lots.
* Lot N°1 : Postes de pesage de Diboli et Mahinamine ;
* Lot N°2 : Postes de pesage de Kati, Sanankoroba et Markala ;
* Lot N°3 : Postes de pesage de Heremakono et Koury.
NB : Un soumissionnaire peut être bénéficiaire d’un (01) ou deux (02) lots au plus.
2. La passation du marché sera conduite par Appel d’Offres Ouvert tel que défini dans le Code des Marchés publics à l’article 50, et ouvert à tous les candidats éligibles.
3. Les candidats intéressés peuvent obtenir les informations complémentaires auprès de la Direction Technique de l’Autorité Routière,  et prendre connaissance des documents d’Appel d’Offres à l’adresse mentionnée ci-après : Hamadallaye ACI 2000, Rue 230, Porte 153, Té : 20 29 11 25/20 29 32 65 Bamako, Mali de 7h 30mn à 16heures tous les jours ouvrables.
4. les exigences en matière de qualifications sont : (Voir le DPAO pour les informations détaillées).
5. Les candidats intéressés peuvent consulter gratuitement le dossier d’Appel d’offres complet ou le  retirer à titre onéreux contre paiement d’une somme non remboursable de 200 000 FCFA à l’adresse mentionnée ci-après : Autorité Routière sise Hamadallaye ACI 2000, Rue 230, Porte 153, Bamako, Mali. La méthode de paiement sera en espèce. Le Dossier d’Appel d’Offres sera adressé : par porteur.
6. Les offres   devront être soumises à l’adresse ci-après : Direction Technique de l’Autorité Routière sise Hamadallaye ACI 2000, Rue 230, Porte 153, Bamako, Mali  au plus tard le 16 janvier 2017 à  10heures TU. Les offres remises en retard ne seront pas acceptées.
7. Les offres doivent comprendre une garantie de soumission, d’un montant de 50 000 000 FCFA conformément à l’article 69 du code des marchés publics.
8. Les soumissionnaires resteront engagés par leur offre pendant une période de 120 jours à compter de la date limite du dépôt des offres comme spécifie au point 19.1 des IC et au DPAO.
9. Les offres seront ouvertes en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent assister à l’ouverture des plis le 16 janvier 2017 à 10heures TU, à l’adresse suivante : Autorité Routière sise Hamadallaye ACI 2000, Rue 230, Porte 153, Bamako, Mali.



HOPITAL DE KATI
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Constitution d'une liste de prestataires

NOUVEAU

Le présent avis à manifestation d’intérêt (AMI) a pour objectif de sélectionner des personnes physiques ou morales en vue de constituer auprès de l’Hôpital de Kati une liste (répertoire) des prestataires/fournisseurs potentiels de fournitures de biens et services, travaux, prestations intellectuelles pour les demandes d cotations et les demandes de renseignements et de prix à compétition restreinte, conformément à l’Arrêt N°2015-3721/MEF-SG du 22 octobre 2015 fixant les modalités d’application du Décret N°2015-0604/P-RM du 25 septembre 2015 portant code des marchés public et des délégations de service public.
Une fois établie, cette liste permettra de contacter pour une demande de cotation ou une demande de renseignements et de prix à compétition restreinte les prestataires et ou fournisseurs conformément aux seuils réglementaires de passation des marchés (Décret N°2015-0604/P-RM du 25 septembre 2015).
L’Hôpital de Kati se réserve le droit de ne pas faire suite au présent avis d’appel à manifestation d’intérêt.
La soumission d’un dossier d’enregistrement ne saurait garantir l’inscription automatique dans la base de données des prestataires et fournisseurs de l’Hôpital de Kati. L’inscription des entreprises dans la base des données ne signifie pas qu’elle sera forcément consultée.
Le dossier d’enregistrement doit comprendre :
Une demande de partenariat adressée au Directeur Général de l’Hôpital de Kati,
Une copie de la Carte  d’Identification fiscale.
Toutefois, il appartiendra à tous les candidats, conformément à la réglementation en vigueur, de réunir toujours à leur niveau les pièces fiscales leur permettant d’être éligible pour l’octroi d’une commande financée par l’Etat.