IN ENGLISH
EN FRANCAIS
EN ESPANOL


Recherche annuaire:

Par raison sociale:
Par téléphone:
Par produits:
Par ville:
CVthèque
Nouvelles Entreprises
Nouvelles Economiques
Inscription dans l'Annuaire
Contactez Nous

  
    
    
    
    
  

AVIS D'APPEL D'OFFRES - MALIPAGES.COM PAGES JAUNES DU Mali, ANNUAIRE DU Mali, OPPORTUNITES D'AFFAIRES, OFFRES D'EMPLOI

DIAGO - EAU MINERALE NATURELLE

Kelformation



Avis d'Appel d'Offres:

WELTHUNGERHILFE
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Réalisation d'études

WELTHUNGERHILFE

Welthungerhilfe (Ex Agro Action Allemande) est une organisation non gouvernementale internationale qui promeut et soutient les solutions durables aux problèmes de l’insécurité alimentaire dans le monde. Le bureau Régional Welthungerhilfe de l’Afrique de l’Ouest Sahel,  développe des programmes d’assistances aux populations affectées par l’insécurité alimentaire avec des activités de sécurité alimentaire, de relèvement économique, d’eau et d’assainissement, d’assistance d’urgence et de cohésion sociale.
Le projet intitulé : Projet « Wash/Nutrition/Puits de Tombouctou »
Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet, Welthungerhilfe cherche pour son projet de Wash/Nutrition/Puits Pastoraux dans la Région de Tombouctou, un consultant qualifié :
Appel à la soumission pour une consultance portant
Une étude de faisabilité technique, financière, socioéconomique et environnementale de la réhabilitation de 18 puits pastoraux, 6 puits domestiques, 02 forages équipés de pompe à motricité humaine (PMH) et 10 puits maraichers.
Elaboration d’un APD (Avant-projet définitif) pour les projets de réhabilitation.
Les consultants intéressés par la présente annonce devront fournir :
- Une offre technique succincte et financière,
- Expériences antérieures dans le domaine,
- Trois adresses de références.
Les TDR du dit marché sont disponibles au bureau de Bamako et au bureau de Tombouctou voire les adresses ci-dessous contre paiement des frais de dossier de cinq mille francs (5000 FCFA)
La date limite du dépôt des offres est fixée au vendredi 12 Février 2016 à 12h00 à Bamako au bureau ANNEXE de la Welthungerhilfe, sis à ACI-2000, derrière ORCA en face de l’immeuble JEMINI, Tél Bureau Secrétariat: (+ 223) 20 29 13 47 et à Tombouctou au bureau de la Welthungerhilfe, sis au Quartier Sans Fil, derrière BIM SA, Tél : 79 75 92 20/83 10 60 91.



MALI FOLKCENTER
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Réalisation d'audit

MALI FOLKCENTER

Projet d’Initiatives Locales d’Adaptation Durable aux effets des Changements Climatiques sur les communautés rurales vulnérables du Mali (PIL-ADCC)
L’ONG Mali-Folkecenter Nyetaa, assurant le Secrétariat du Reso-climat Mali, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Initiatives Locales d’Adaptation Durable aux effets des Changements Climatiques sur les communautés rurales vulnérables du Mali (PIL-ADCC), financé par l’Agence Suédoise pour le Développement International (ASDI), lance un appel à candidature pour l’audit des comptes de l’exercice comptable du PIL-ADCC de la période allant du 1er Juin au 31 Décembre 2015.
Les termes de référence (TDR) de l’audit peuvent être consultés sur les sites du Reso-Climat Mali, de l’ONG Mali-Folkecenter Nyetaa ou retiré au siège de Mali-Folkecenter Nyetaa.
Les cabinets soumissionnaires feront parvenir leur offre sous plis fermés anonymes (une offre technique et une offre financière) au Secrétariat du "Reso Climat Mali" sis à Faladié SEMA, près de la tour d’Afrique, Rue 800 Porte 1293, BPE 4211, Tel: 20 20 06 17, ou par email à Ousmane Ouattara (o.ouattara@malifolkecenter.org) où à Johanna Togola   (johanna.togola@malifolkecenter.org).
L’offre doit comporter la mention « Offre pour l’audit des comptes du Projet d’Initiatives Locales d’Adaptation Durable aux effets des Changements Climatiques sur les communautés rurales vulnérables du Mali (PIL-ADCC) de la période allant du 1er Juin au 31 Décembre 2015».
La date limite pour la réception des offres est fixée au lundi, 15 février 2016, à 15h00.
L’ouverture des offres en séance publique devant les soumissionnaires (ou leur représentants) qui le désirent, par une commission ad-hoc, aura lieu le 15 février 2016  à 16 heures 00mn dans la salle de réunion de Mali-Folkecenter Nyetaa.



CARE INTERNATIONAL
AVIS DE CONSULTATION
Réalisation d'études

CARE INTERNATIONAL

Dans le cadre de la réalisation de la réalisation de l’enquête CAP finale du projet IFONS, vous êtes invités à soumettre une proposition technique et financière pour la réalisation de ladite étude. Les informations détaillées sur la mission se trouvent dans le TDR.
Le projet  « Initiative for Food Security and Nutrition in Ségou » (IFONS) est l’une des quatre Initiatives du programme LINKAGES, mis en œuvre par CARE International au Mali en partenariat avec l’Association Malienne pour la Promotion du Sahel (AMAPROS) dans la région de Ségou.
L’objectif général de cette enquête CAP finale est de constituer la situation finale (données finales du projet IFONS) sur les connaissances, attitudes et pratiques alimentaires des ménages et l’état nutritionnelles du groupes d’impacts (femmes enceintes et allaitantes et leurs enfants de moins de 5 ans) dans les quatre communes d'intervention (Cinzana, Fatiné, Kamiandougou et Tongué) en région de Ségou.
Critères de sélection :
Les offres seront analysées selon les procédures en vigueur à CARE. Les critères de sélection sont les suivantes :
Capacité du personnel à mener l’étude.
Une équipe de consultations pluridisciplinaires ayant des expériences en matière de nutrition.
Expérience significatif en enquête CAP de projet.
Très bonne connaissance de l’analyse statistique et d’évaluation.
Excellente capacité de rédaction et de présentation en français.
Bonne connaissance du contexte malien et de la problématique
Une (des) expérience(s) passée aves une ONG Internationale.
Ayant les ressources matérielles et humaines adéquates pour la réalisation de la mission.
Fournir la meilleure proposition qualité/pris (mieux disant).
Etre en règle avec les obligations fiscales et fournir les documents administratifs (Registre de commerce, l’attestation de TVA et le NIF).  
Bonne approche méthodologique.
Le bureau ou le consultant doit pouvoir prouver son expertise dans le domaine.
Procédure de soumission :
Les dossiers de soumission doivent comprendre :
Une offre technique comprenant la compréhension des termes de référence, la démarche méthodologique les curriculums vitae des consultants clés de la mission ; les expériences du Consultant dans les services de mission similaire (collecte des informations et de la conception des documents ainsi que le détail sur toutes les prestations fournies) ;
Une offre financière en TTC
Au moins deux à trois attestation de services rendus à de grandes organisations similaires à CARE au Mali et /ou dans la sous-région ainsi que les constats des personnes de références pour ces services rendus,
Vous pouvez obtenir les renseignements complémentaires à la Direction de CARE Mali, Korofina Nord, Bamako, Rue 110, porte 368, Téléphone : (+223)20 24 22 62.
Toutes les propositions doivent être déposées sous plis fermé et anonyme à la Direction de CARE Mali, Korofina Nord, Bamako, Rue 110, porte 368 au plus tard le 15 Février 2016 à 14h00.
Les propositions techniques sont ouvertes en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent être présents à l’ouverture, le 15 Février 2016 dans la salle de réunion de CARE à partir de 14 heures 30mn.
Veuillez noter que les dépenses afférentes à la mise au point des propos aux négociations relatives au contrat y compris celle liées aux visites auprès des services de l’autorité contractante, ne constituent pas un coût direct de la mission et à ce titre, ne sont pas remboursables ; et que l’autorité contractante n’est pas tenue d’accepter l’une quelconque des propositions qui auront été soumises.
Vos offres reste valable pour une période de quatre vingt dix (90) jours accompagnés des différentes pièces administratives visées, devront parvenir à la Direction de CARE Mali, Korofina Nord, Bamako, rue 110, porte 368.
NB : Uniquement les consultants dont les dossiers seront présélectionnés seront contactés.



HELEN KELLER INTERNATIONAL
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Recrutement de Consultant

HELEN KELLER INTERNATIONAL

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D’UN  CONSULTANT  POUR L’EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA ROUTINE AU MALI
Contexte
Depuis 2003, le Mali a institutionnalisé l’administration bi annuelle de la vitamine A à travers l’organisation de la Semaine Nationale d’Intensification des Activités de Nutrition (SIAN) en plus de la Supplémentation en Vitamine A  (SVA) dans les activités de routine.
L’administration de la vitamine A dans les activités de routine a été accentuée en 2010 avec l’intégration effective de  la vitamine A au Programme Elargi de Vaccination (PEV) de routine. Toutefois depuis cette intégration, des problèmes persistent quant à sa mise en œuvre active notamment en termes de suivi, de ravitaillement en vitamine A, de remontée de données,  d’existence de supports adéquats, de l’utilisation du service  mais surtout de couverture des enfants de plus d’un an. En outre, le couplage de la Semaine d’Intensification des Activités de Nutrition (SIAN) aux  Journées Nationales de Vaccination (JNV) dans un souci d’efficience et de rationalisation des coûts a fait que peu d’efforts ont été consentis au renforcement de la Supplémentation en vitamine A de routine.
La poliomyélite étant sur la voie de l’éradication, les JNV  vont bientôt s’estomper et il s’avère nécessaire de renforcer la routine pour pouvoir atteindre toutes les cibles. Dans cette optique, la Direction Nationale de la Santé à travers la Division Nutrition (DN) en collaboration avec la Section Immunisation (SI), l’UNICEF et avec l’appui technique et financier de Helen Keller International (HKI) va mener  une évaluation situationnelle de la routine  pour avoir les informations afin de la renforcer.
Déroulement de la consultation:
L’évaluation concernera deux Centres de Santé de Référence (CSRéf) tirés au hasard dans chaque région du sud et du centre (Mopti, Ségou, Sikasso, Koulikoro et Kayes) et le district de Bamako. Au total, douze (12) CSRéf seront touchés. Dans chaque CSRéf, deux (2) Centres de Santé Communautaires seront tirés à l’instar des CSRéf. Au niveau d’un des deux CSCom, un (1) village aléatoirement tiré sera choisi pour le focus groupe.
Dans chaque région, une équipe d’enquête recrutée par HKI et formée par le consultant est envoyée pour la collecte des données. Auparavant le consultant aura des séances de travail avec HKI-DN-UNICEF-SI pour finaliser les outils.
Les équipes sur le terrain sont suivies par le consultant et les structures citées ci-dessus.
Le consultant est chargé d’analyser les données et de produire un draft dans un premier temps et dans un second temps après le feedback des structures suscitées de déposer un rapport final.
But de la consultation
Examiner la situation actuelle de la mise en œuvre de la supplémentation en vitamine A de routine dans les services de santé et de faire des recommandations pour des interventions à mettre en œuvre pour renforcer  le système.
Objectif Général
L’objectif général est de procéder à l’évaluation de la mise en œuvre de la supplémentation en vitamine A de routine dans les services de santé des districts sanitaires des régions du Sud et du centre du District de Bamako.
Objectifs spécifiques
Analyser les documents/politiques disponibles sur la supplémentation en vitamine A  (SVA) de routine.
Finaliser la méthodologie de collecte des données et les outils
Former les enquêteurs pendant 2 jours pour 10 jours de collecte sur le terrain y compris les jours de voyage.
Superviser la collecte des données dans au moins deux (2) régions
Analyser les données dans le but d’identifier :
Les facteurs essentiels qui entravent la bonne marche de la systématisation de la SVA dans les activités de routine et les possibles solutions
Les facteurs qui font que les populations n’utilisent pas les services de routine et les possibles solutions
Evaluer la capacité des districts de s’approvisionner et d’approvisionner les formations sanitaires (Centres de Santé) en vitamine A et d’assurer  une bonne gestion de stock afin d’éviter les ruptures en vitamine A ;
Faire des recommandations pour les stratégies et les  ressources  nécessaires pour renforcer la mise en œuvre de la routine.
Proposer un plan  opérationnel
Déposer un draft de rapport après la collecte dans un délai de 15 jours
Résultats attendus
À l’issu de la consultation :
les enquêteurs sont formés pour la collecte des données
les données sont collectées dans les 5 régions et dans le district de Bamako
 les facteurs essentiels qui entravent la bonne marche de la systématisation de la SVA dans les activités de routine  et les possibles solutions sont connues;
 les facteurs  qui font que les populations n’utilisent pas les services de routine  et les possibles solutions sont identifiées
la capacité des districts de s’approvisionner et  d’approvisionner les formations sanitaires (Centres de Santé) en vitamine A et d’assurer  une bonne gestion de stock afin d’éviter les ruptures en vitamine A  est évaluée;
Les recommandations pour  les stratégies et les ressources nécessaires  pour renforcer la mise en œuvre de la routine sont faites.
Un plan  opérationnel est proposé.
Un draft de rapport est déposé 15 jours après la collecte des données.
Période :
La consultation  se tiendra  en février et mars 2016.  Elle durera 29 jours répartis comme suit :
2 jours de phase préparatoire,
2 jours de formation,
10 jours de collecte
15 jours de rédaction.
Profil du consultant
Avoir une connaissance confirmée dans les activités de nutrition et micronutriment au Mali ;
Avoir mené ou participé à des enquêtes similaires ;
Avoir une expérience dans l’analyse statistique des données quantitatives et qualitatives et de coordination de collecte de données sur le terrain ;
Etre familier dans la coordination d’enquêtes, notamment par smartphones ;
Avoir une maîtrise de MS Excel et de SPSS ;
Avoir des connaissances de la problématique de la SVA de routine ;
Avoir une connaissance sur le système de santé, les mécanismes d’approvisionnement en intrants nutritionnels ;
Etre disponible et flexible dans le travail.
Les consultants intéressés à soumettre leur candidature à HKI doivent envoyer le dossier comprenant leur CV, les contacts de trois référents professionnels, un plan de travail et un budget estimatif à l’adresse de <mali.recruitment@hki.org > et < mknieriemen@hki.org >  au plus tard  le mardi 16 février 2016 à 17 heures.



MISSION MULTIDIMENSIONNELLE INTEGREE DES NATIONS UNIES POUR LA STABILISATION AU MALI - MINUSMA
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Fourniture de grille anti-moustique pour parking

MINUSMA

Référence : EOIMINUSMA12108
La Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) a l’intention de publier un avis d'Appel d'Offres, et dans ce cadre sollicite des manifestations d’intérêt de la part des sociétés dûment enregistrées et autorisées pour LA FOURNITURE DE GRILLE ANTI-MOUSTIQUE POUR PARKING AVEC ACCESSOIRES
Pour répondre à cette demande de manifestation d’intérêt toutes les sociétés qualifiées et intéressées doivent remplir le formulaire fournisseur (en pièce jointe) et le retourner à l’adresse minusma-procurement@un.org à l’attention de M. David Roberts avant la date limite du 16 Février 2016 à 16:00 (UTC).
Le courriel et/ou toute autre correspondance de réponse s’y afférent doit préciser, dans son objet, la Référence: EOIMINUSMA12108
La MINUSMA se réserve le droit de rejeter les manifestations d’intérêt qui seront partiellement, incorrectement remplies, ou reçues après la date limite.
Cliquez ici pour télécharger le formulaire de manifestation d'intérêt



AGENCE MALIENNE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L'ENERGIE DOMESTIQUE ET DE L'ELECTRIFICATION RURALE - AMADER
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Fourniture de véhicules

AMADER

AON N° 01-2016/MEE/AMADER-SHER
Cet Avis d’appel d’offres fait suite à l’Avis Général de Passation des Marchés paru sur le Journal UNDB N° WB 2359-05/15, dans l’Essor N°17931 et 17932 et dans l’Indépendant N°3748 et 3749 du 20 et 21 mai 2015.
Le Gouvernement de la République du Mali a reçu un don de l'Association Internationale de Développement (IDA) en vue de financer le coût du Projet Systèmes Hybrides d’Electrification Rurale, et à l’intention d’utiliser une partie de ce crédit pour effectuer des paiements au titre du Marché relatif à l’acquisition d’un (01) véhicule 4x4 Station wagon et de dix (10) véhicules Pick-up tout terrain.
L’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) sollicite des offres fermées de la part de soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications requises pour fournir un (01) véhicule 4x4 Station wagon et dix (10) véhicules Pick-up tout terrain et Services connexes en deux (2) lots :
Lot 1 : Un (01) véhicule 4x4 Station Wagon
Lot 2 : Dix (10) véhicules Pick-up tout terrain
La passation du Marché sera conduite par Appel d‘offres national (AON) tel que défini dans les « Directives : passation des marchés financés par les Crédits de l‘AID », et ouvert à tous les soumissionnaires de pays éligibles tels que definis dans les Directives.
Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des informations auprès de l’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) et prendre connaissance des documents d’Appel d’offres à l’adresse suivante :
Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER)-Colline de Badalabougou Ex-Cres-Immeuble n°2  Bamako -Mali - Tel :(00223) 20 23 85 67, E-mail: amader@amadermali.net
Tous les jours ouvrables de 8H30 à 15H 30.
Les exigences en matière de qualifications sont indiquées dans la Section III. Critères d’évaluation et de qualification du dossier d’appel d’offres.
Une marge de préférence applicable à certaines fournitures fabriquées localement ne sera pas octroyée aux soumissionnaires éligibles. Voir le document d’Appel d’offres pour les informations détaillées.
Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un dossier d’Appel d’offres complet en français en formulant une demande écrite à l’adresse numéro 1 mentionnée ci-dessous contre un paiement non remboursable de Cinquante mille (50 000) francs CFA ou sa contre-valeur dans une monnaie librement convertible. La méthode de paiement sera effectuée en espèces ou par chèque bancaire certifié au nom l’AMADER contre délivrance d’un reçu. Le dossier sera expédié par voie postale à un fournisseur étranger à ses frais.
Les offres devront être soumises à l’adresse numéro 2 ci-dessous au plus tard le 16 Février 2016  à 10 Heures 00. La soumission des offres par voie électronique ne sera pas autorisée. Les offres remises en retard ne seront pas acceptées. Les offres seront ouvertes en présence des représentants des soumissionnaires présents en personne à l’adresse numéro 3 ci-dessous mentionnée ci-dessous à 16 Février 2016 à 10Heures 05 mn.
Les adresses auxquelles il est fait référence ci-dessus sont :
Adresse numéro 1 : Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) Colline de Badalabougou, Immeuble n°2 de l’ex-CRES, Tel :(00223) 20 23 85 67, E-mail: amader@amadermali.net - Bamako, République du Mali
Adresse numéro 2 : Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) Sécrétariat, Colline de Badalabougou, Immeuble n°2 de l’ex-CRES, Tel :(00223) 20 23 85 67, E-mail: amader@amadermali.net - Bamako, République du Mali
Adresse numéro 3 : Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’ElectrificationRurale (AMADER) Salle de conférence, Colline de Badalabougou, Immeuble n°2 de l’ex-CRES, Tel :(00223) 20 23 85 67, E-mail: amader@amadermali.net - Bamako, République du Mali



WELTHUNGERHILFE
AVIS DE CONSULTATION
Conception et animation de formations

WELTHUNGERHILFE

Avis de consultance pour : la conception et l’animation des formations dans les domaines de développement de capacités des accompagnateurs de développement de capacités des producteurs/trices des chaînes de valeurs Pomme de terre, riz et poisson.
Welthungerhilfe (Ex Agro Action Allemande) est une organisation non gouvernementale allemande qui soutient les solutions durables aux problèmes de l’insécurité alimentaire dans le monde. Le bureau Régional Welthungerhilfe de l’Afrique de l’Ouest Sahel,  développe et réalise le projet de promotion de l’agriculture innovante. A travers lequel projet est engagé dans le développement des capacités des organisations paysannes (producteurs/trices).
Nous réalisons dans la région de Kayes le projet : « Promotion des Pratiques de l’Agriculture innovante dans la région de Kayes » (PAIK).
Le public cible des prestations demandées sont des intermédiaires : animateurs/superviseurs des ONG (partenaires d’exécution), Staff du projet, services techniques déconcentrés, collectivités locales ; les bénéficiaires finaux étant les ménages dans les cercles (Kayes, Diéma, Nioro et Yélimané dans la région de Kayes.
Thématiques : Développement des capacités des accompagnateurs, développement des capacités de producteurs/trices des chaînes de valeurs pomme de terre, riz et poisson en gestion administrative, financière, en planification et suivi.
Compétences recherchées :
Ils/elles doivent avoir des qualifications, des compétences et des expériences suivantes : Expertise en développement des capacités des producteurs/trices afin de les aidés à s’organiser ; assurer une bonne gouvernance ; produire les états financiers ; faire des achats groupés semences et alevins, créer et gérer des boutiques de vente d’intrants agricole et piscicole, etc.
Les consultants(es) intéressés(es) par la présente annonce devront fournir :
- Un CV ciblé ;
- Compétences et expériences dans les domaines ;
- Proposition d’honoraires journaliers et autres frais annexes ;
- Trois références ciblées aux prestations antérieures.
Les TDR de ladite annonce sont disponibles à Bamako et à Kayes, voire les adresses ci-dessus contre paiement des frais de dossier de cinq mille francs (5000 FCFA).
La date limite du dépôt de l’offre est fixée au mercredi 17 février 2016 à 16h00 à Bamako au bureau annexe de la Welthungerhilfe sis à Hamdallaye ACI-2000, derrière ORCA en face de l’immeuble JEMENI ; Tél: (223) 20 29 13 47. Et au bureau de la Welthungerhilfe à Kayes, quartier légal Ségou, Rue 120, Porte 312 / Tél : 78 79 81 84 / 78 04 79 78.



AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC - ARMDS
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Réalisation d'audit

AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC - ARMDS

AVIS DE MANIFESTATION D’INTERET N°2016-02/ ARMDS
L’Autorité de Régulation des Marchés publics et des Délégations de Service Public (ARMDS) a retenu dans son programme d’activités 2016, l’audit des marchés passés par les autorités contractantes au titre de l’exercice budgétaire 2015.
A cet effet, l’ARMDS invite les Consultants (bureaux) souhaitant figurer sur le fichier des consultants qu’elle entend constituer, à manifester leur intérêt.
Les candidats sont invités à fournir des informations sur leur expérience pertinente  concernant « l’audit des marchés publics » au plus tard le 19 février 2016 à 10 heures 30 mn.
Le document de manifestation d’intérêt ainsi constitué doit être déposé au Secrétariat particulier du Secrétaire Exécutif de l’ARMDS sous pli fermé avec la mention « A Monsieur le Secrétaire Exécutif de l’ARMDS – Réponse à l’avis de manifestation d’intérêt  relatif à l’audit des marchés publics passés par les autorités contractantes au titre de l’exercice budgétaire 2015» ou envoyé par mail (armds@yahoo.fr) au plus tard le 19 février 2016 à 10 heures 30 m.
Après analyse des dossiers reçus, seuls les candidats ayant prouvé une expérience pertinente en matière d’audit des marchés seront inscrits sur la liste restreinte des consultants et informés des résultats du présent avis. Ensuite, il sera organisé une consultation de 3 à 6 candidats présélectionnés.
Les Candidats intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires auprès du Chef du Département Règlementation et Affaires Juridiques (DRAJ) ou du Chef du Service Administratif et Financier (SAF) de l’ARMDS à l’adresse suivante: Hamdallaye, ACI 2000,  Rue 390, Tel : 20 29 40 12 / 20 29 40 13/ Fax : 20 29 40 08 – Bamako.       



OXFAM GB
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Evaluation de programme

OXFAM GB

Intitulé du programme/ code d’identification de l’affilié

Programme « Vers un accès équitable aux services essentiels de qualité (éducation-WASH) au Mali »/P00626

Organisation(s) partenaire(s)

AADeC, CAP Baguineda, Coalition EPT, ATDS- Gao, Tassaght, GREFFA

Couverture géographique 

Koulikoro, Gao

Durée de vie du programme/projet (du mm/aa au mm/aa)

08/2009- 12/2015

Budget du programme/projet

7, 262,496 GBP

Budget de l’évaluation

TBD

Commanditaire de l’évaluation

Oxfam GB

Gestionnaire de l’évaluation

MEAL Coordinator

Contexte, raison d’être et but de l’évaluation
L'accès aux services essentiels (eau, éducation et santé) constitue un droit humain fondamental. Ce droit est reconnu dans de nombreux traités internationaux et fait partie des Objectifs du Millénaire pour le développement (objectifs 2, 3, 4, 5 et 6). Ces domaines prioritaires sont mis en évidence dans l'objectif 2 de la Stratégie Pays d’Oxfam au Mali (JCAS), qui met l'accent sur la promotion de l'accès pour tous, surtout pour les femmes, à des services de qualité dans les domaines de l'éducation, de l'eau et de l'assainissement.
Le Programme sur les services essentiels d'Oxfam au Mali est mis en œuvre dans les zones rurales des régions de Gao et Koulikoro, sur la période de 2009 à 2015. Oxfam a appuyé les collectivités locales à améliorer leur accès aux services de base (eau, assainissement, promotion de l'hygiène et de l'éducation de base), la gouvernance locale, et a renforcé les capacités des organes de gestion locaux à plaider en faveur de politiques nationales qui prennent en compte leurs besoins. Le programme reconnaît une forte corrélation entre l'accès à l'eau, l'assainissement et l'accès à l'éducation, en particulier pour les filles. Bien que les processus de décentralisation aient transféré les responsabilités liées à l'eau, l'éducation et la santé aux collectivités locales, celles-ci ne sont pas encore pleinement en mesure de répondre aux besoins (en quantité et en qualité), en raison de faible capacité financière et des ressources humaines insuffisantes. Ceci est la raison pour laquelle le programme vise à intensifier son approche et  son soutien aux autorités maliennes et toutes les parties prenantes à fournir des services de qualité, en mettant en œuvre des projets et ou des approches intégrées et en renforçant les capacités de communautés à revendiquer leurs droits et contrôler la gestion des ressources. Ce travail prend en charge également le gouvernement malien dans son objectif de parvenir à l'Education Pour Tous (EPT). Le Programme soutient également et lie le travail de plaidoyer au niveau national, sur la base des idées du peuple du Mali et reflétant les préoccupations des femmes, des hommes et des enfants à la campagne mondiale.
Pour atteindre les objectifs de la stratégie Pays, le programme a combiné 3 types d'interventions:
La recherche et le développement de projets pilotes (tests) et des solutions innovantes en faveur des pauvres au niveau local ;
La capitalisation et l'apprentissage avec la participation de toutes les parties prenantes
Le partage et la diffusion des résultats obtenus de manière à encourager / promouvoir la reproduction et une mise à l’échelle à travers le partenariat et le plaidoyer (fondée sur des preuves). Ces projets permettent de développer des initiatives à petite échelle, qui pourraient alors influencer les changements de politique nationale ou d'établir les bases d'une extension à une plus grande échelle.
Objet et objectifs de l’évaluation
L’évaluation a pour objectifs de:
Fournir des appréciations fiables et plausibles sur la conception du programme, sa mise en œuvre, ses impacts sur les bénéficiaires et les partenaires ainsi que les résultats à moyen terme ;
Déterminer la mesure dans laquelle le programme a atteint ses objectifs sur la durée;
Analyser les raisons de l’atteinte ou non des objectifs du programme ;
Evaluer si, oui ou non les résultats ont contribué à la réalisation des objectifs de la JCAS ;
Identifier des approches novatrices pour améliorer le processus de développement de nouveaux programmes ;
Identifier les enseignements tirés de l’expérience de la mise en œuvre du Programme pour influencer les politiques et pratiques aux niveaux national, régional et global.
Questions d’évaluation
A partir des constats et des informations disponibles, l’évaluateur doit évaluer la performance du programme à partir des cinq critères d’évaluation suivants : pertinence, efficacité, efficience, impact, viabilité
Pertinence:
Les résultats du programme répondent-ils aux besoins et problèmes identifiés chez les groupes cibles?
Est-ce que les approches d’intervention du Programme répondent aux problèmes identifiés?
Les impacts, outcomes et stratégies sont-elles clairement formulés et liés les uns aux autres?
Dans quelle mesure la conception du programme est-elle cohérente avec le document stratégique d’OXFAM (JCAS) et ses priorités ?
Dans quelle mesure la conception du programme est-elle cohérente avec les plans, Politiques et priorités du Pays en matière de Services essentiels ?
Efficacité :
Quelles sont les raisons d’atteinte ou de non-atteinte des résultats ?
Dans quelle mesure les bénéficiaires ont-ils/elles participé dans et profité du programme?
Le programme possède-t-il des mécanismes efficaces de suivi mis en place pour mesurer la progression vers les résultats ?
Dans quelle mesure les objectifs ont-ils été atteints ? Les bénéfices prévus et imprévus ont-ils répondu aux besoins des bénéficiaires ?
Dans quelle mesure le programme a-t-il contribué l’atteinte des objectifs de changement de la JCAS ?
Comment l’intervention s’est - elle articulée avec d’autres (programmes et ou/ politiques) pour aboutir aux résultats obtenus ?
Efficience :
Les résultats ont-ils été atteints à moindre coût, en adoptant une approche différente et/ou en utilisant des processus alternatifs ?
Quelles mesures ont été prises pendant la planification et la mise en œuvre pour assurer une utilisation efficace des ressources ?
Les résultats ont-ils été livrés à temps ?
La structure organisationnelle, l’appui dans la gestion et les mécanismes de coordination au sein de OXFAM ont-ils permis au programme d’être exécuté efficacement ?
En terme de Management et de mise en œuvre : Management and implementation :
La structure organisationnelle est- elle efficace et en rapport avec les objectifs du programme ?
Le système de suivi est –il efficace et approprié ?
Les resources humaines et financiers ont ells été utilises de maniere efficace eteffective
La communication entre les differentes structures Regionales départementales, communales,, écoles et communauté est – elle efficace ?
De quelle manière le programme utilise-t-il les capacités locales existantes pour atteindre ses résultats ?
Quelles ont été les stratégies utilisées pour assurer l’efficacité de l’intervention ?
Durabilité :
Quelle est la probabilité pour que les bénéfices du programme soient conservés pendant une période suffisamment longue après la fin du programme ?
Le programme est-il soutenu par les institutions locales/nationales ?
Ces institutions envisagent-elles et ont-elles les moyens et les capacités techniques pour continuer à travailler avec le programme ou pour le reproduire ?
Les conditions d’appropriation nationale et locale sont-elles  Réunies?
Impact :
Dans quelles mesures les changements survenus comme résultats du programme peuvent-ils être identifiés et mesurés ?
Dans quelles mesures les changements identifiés peuvent-ils être attribués au programme ?
Quel a été le niveau d’influence sur le developpement des politiques et le changement???
Quels sont les changements, positifs et négatifs, produits directement ou indirectement par le programme vis-à-vis des opportunités et des conditions socioéconomiques des différents groupes cibles?
Le programme a-t-il permis aux bénéficiaires d’améliorer l’accès aux services sociaux de base?
Questions transversales:
Quel est le niveau d'intégration du genre dans le Programme?
Dans quelle mesure les partenaires ont –ils été impliqués dans la conception et la mise en œuvre du Programme ?
Champ d’évaluation, approche et méthodes utilisées  
L’évaluation porte sur le Programme «Vers un accès équitable aux services essentiels de qualité (éducation-WASH) au Mali» dans son intégralité. A cet effet, l’évaluateur doit analyser la logique d’intervention du Programme dans son ensemble (Impact, Outcomes, Stratégie, indicateurs et hypothèses critiques).
Les groupes cibles sont :
Services techniques de l’Etat : Éducation, Assainissement, Hydraulique et Santé au niveau national et local
Autres structures partenaires : UNICEF; Water Aid; Save the Children; Care, AADeC, Coalition EPT, ATDS, Tassaght, GREFFA.
Bénéficiaires directs : élèves, enseignants, associations de parents d’élèves, comités de gestion scolaires, clubs d’hygiène, Association de Mères d’élèves, Club de filles, etc.;
Pour répondre aux questions d’évaluation, l’équipe d’évaluation devra utiliser les approches qualitative et quantitative, avec une combinaison de plusieurs méthodes de collecte des données :
revue documentaire;
entretiens individuels et en groupe semi-structurés avec les parties prenantes: services techniques de l’Etat, ONG partenaires de mise en œuvre; bénéficiaires.
Un échantillon représentatif de localités et d’acteurs doit être sélectionné pour assurer que les résultats peuvent être généralisés.
L'évaluation fera en sorte que les principales parties prenantes, en particulier les services techniques de l'Etat aux niveaux national et local, ainsi que les partenaires, ne soient pas seulement des informateurs, mais sont des partenaires actifs dans le processus d'évaluation. Ils participeront en particulier dans la validation de la méthodologie et le rapport de l'évaluation.
NB : Une méthodologie plus détaillée sera proposée par le(s) consultant(s) pour répondre à l’ensemble des questions posées par les présents Termes de Référence.
Équipe d’évaluation :
L’Equipe devra être composée de deux consultants, comprenant un Expert en éducation et un Expert en Sante Publique ou Eau-Hygiène-Assainissement.
Les consultants doivent avoir les profils suivants: 
Diplôme d'études supérieures dans un domaine lié au champ d'expertise requis pour l’évaluation (sciences sociales, Sciences de l’éducation, Sante Publique, Eau-Hygiene- Assainissement ou équivalent) ;
Expériences avérées dans la conduite des évaluations dans le domaine de la santé publique, d’eau, d’hygiène et d’assainissement;
Expériences avérées dans la conduite des évaluations dans le domaine de l’Education;
Expérience avérées dans l'évaluation des projets et Programme de développement dans la zone d’intervention du Programme (Koulikoro et Gao)
Expérience en méthodologies de recherche participative.
Excellente capacité rédactionnelle et de communication
Calendrier, budget, logistique et livrables :
La mission d’évaluation se déroulera idéalement au mois d’octobre 2015. L’équipe d’évaluation proposera un chronogramme détaillé de l’évaluation dans son offre technique.
Le consultant proposera dans son offre financière un budget prenant en compte ses honoraires, les frais de substance pour la phase terrain, les frais liés à la logistique (Véhicule pour la mission de terrain, carburant, communication, reprographie des outils, etc.)
Le paiement s’effectuera en 3 tranches distinctes :
40% à la signature du contrat
30% après validation de la note de démarrage
30% après validation du rapport final
Il sera demandé à l’équipe d’évaluation de fournir les documents suivants:
Une note de démarrage présentée avant le départ sur le terrain, faisant le point des premières investigations sur la base des lectures documentaires et des premières discussions et échanges. Elle présentera les questions et hypothèses que les évaluateurs traiteront sur le terrain. Elle présentera également le planning prévisionnel des visites et entretiens prévus lors de la mission terrain ainsi que la méthodologie employée.
Un rapport provisoire concluant l’évaluation, sera remis avant la restitution (en version électronique sous format Word) dans un délai raisonnable permettant la prise de connaissance de l’ensemble des documents par les intéressés.
Un rapport définitif intégrant les remarques émises lors de la réunion de restitution sera produit en 3 exemplaires papiers et envoyé en version électronique. (Voir plan de rapport en annexe)
Responsabilités relatives à l’évaluation et modalités de gestion
Les équipes MEAL et du Programme Education/Services essentiels assument la responsabilité globale de la planification et de la gestion de l’évaluation.
Parallèlement, un comite de d’évaluation sera mise place pour assurer que les normes de qualité sont respectées et que les conclusions et recommandations d’évaluation sont efficacement communiquées.
A cet effet, elles auront les responsabilités suivantes :
Conseiller l’équipe de recherche sur les sources de données disponibles et faciliter l’accès de l’équipe de recherche aux données requises et aux documents disponibles (études, recherche, rapports, etc.) ;
Appuyer l’organisation des réunions entre l’équipe d’évaluation et les partenaires pour la validation des outils.
Apporter un appui technique et logistique au consultant dans le processus de collecte des données ;
Prendre une part active dans l’organisation et la tenue des entretiens et des focus groupes ;
Examiner et approuver les données collectées ;
Valider toutes les étapes de la production du rapport final et contribuer à la formulation des recommandations ;
Les consultants seront responsables de:
Proposer un plan de mise en œuvre de la mission d’évaluation qui sera validé par Oxfam;
Proposer les outils de l’évaluation sur la base des questions d’évaluation ;
Collecter, compiler et analyser les données et informations primaires et secondaires
Rédiger le rapport de l’évaluation et le soumettre pour commentaire ;
Présenter les résultats de l’évaluation aux acteurs ;
Finaliser le rapport de l’évaluation ;
Soumettre le rapport de la mission de consultation.
Stratégie, plan et responsabilités pour la diffusion et l’utilisation des résultats
Les résultats de l’évaluation seront utilisés pour informer et influencer le plaidoyer et les processus politiques et décisionnaires en matière d’accès aux services sociaux de base, notamment l’éducation, l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement ;
Les résultats, recommandations et leçons apprises de l’évaluation seront utilisés pour alimenter le développement de nouveaux programmes.
Le rapport de l’évaluation sera posté sur OPAL et sur SUMUS pour des fins d’apprentissage.
Processus de sélection de la personne ou l’équipe chargée de réaliser l’évaluation et attentes relatives à la proposition d’évaluation
Les bureaux et consultant-e-s individuel-le-s correspondant au profil ci-dessus peuvent faire parvenir leurs candidatures à Oxfam GB.
Le dossier de candidature devra être composé de :
Une lettre de soumission
Une proposition technique comprenant le plan et les références des consultations similaires précédentes et un CV indiquant les expériences et compétences clés du ou des consultant-e-s, ainsi que la disponibilité entière pour la période de l’évaluation ;
Une offre financière avec un budget détaillé tenant compte des éléments cités dans les présents TDRs. Elle doit comprendre tous les couts relatifs à la consultation, y compris les couts de déplacement sur le terrain.
La sélection s'effectuera sur la base des critères suivants :
exposé de la problématique et compréhension du sujet ;
démarche méthodologique proposée ;
qualifications, expériences et compétences des consultants ;
expériences de la zone et de la problématique du projet à évaluer ;
détail des prix et coûts des différentes prestations ;
chronogramme de réalisation de l’ensemble de la prestation.
Les propositions méthodologiques, techniques et financières (réponse aux présents Termes de Référence), accompagnées des CV des consultants, devront être déposées a Oxfam au plus tard le 19 Février 2016 a 12h00, par copie dure au bureau d’Oxfam à l’adresse suivante : Bamako, Hamdallaye ACI 2000, derrière la Bibliothèque Nationale, Tel/Fax: (223) 20 21 08 05/44 90 0133/34.



MISSION MULTIDIMENSIONNELLE INTEGREE DES NATIONS UNIES POUR LA STABILISATION AU MALI - MINUSMA
AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET
Fourniture et installation de réseaux de télécommunications

MINUSMA
NOUVEAU

Référence : EOIMINUSMA12127
La Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) a l’intention de publier un avis d'Appel d'Offres, et dans ce cadre sollicite des manifestations d’intérêt de la part des sociétés dûment enregistrées et autorisées pour FOURNITURE DE PRESTATION DE SERVICES ET EQUIPEMENTS RESEAUX POUR L'INSTALLATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATION DANS LES BUREAUX DE LA MINUSMA A BAMAKO ET GAO (MALI).
Pour répondre à cette demande de manifestation d’intérêt toutes les sociétés qualifiées et intéressées doivent remplir le formulaire fournisseur (Cliquez ici pour le télécharger) et le retourner à l’adresse minusma-procurement@un.org à l’attention de M. Ouattara Seydou avant la date limite du 22 Février 2016 à 16:00 (UTC).
Le courriel et/ou toute autre correspondance de réponse s’y afférent doit préciser, dans son objet, la Référence: EOIMINUSMA12127
La MINUSMA se réserve le droit de rejeter les manifestations d’intérêt qui seront partiellement, incorrectement remplies, ou reçues après la date limite.

Reference: EOIMINUSMA12127
The United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA) seeks Expressions of Interest from duly registered and licensed companies for the PROVISION OF CONTRACTUAL SERVICES AND TELECOMMUNICATION EQUIPMENT FOR THE SETUP OF TELECOMMUNICATION NETWORKS IN MINUSMA OFFICES IN BAMAKO AND GAO (MALI)
In responding to this Request the interested Vendors must complete the following Vendor Response Form (Click here to download it) and return it to minusma-procurement@un.org for the attention of Ouattara Seydou (Mr.) before the closing date on 22 February 2016 at 4:00 pm (GMT).
Any relevant email and/or any correspondence must specify in the object, Reference: EOIMINUSMA12127
MINUSMA reserves the right to reject Expressions of Interest That are incomplete, incorrect, or are received after the stated deadline.



OXFAM GB
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Réalisation de latrines

OXFAM GB

LE RECRUTEMENT D'UNE ENTREPRISE POUR LES TRAVAUX DE REALISATION DE CENT SOIXANTE QUINZE (175) LATRINES COMMUNAUTAIRES DANS VINGT CINQ (25) CENTRES DE LA REGION DE SIKASSO.
Le dossier d’appel d’offres pourra être retiré au bureau d’Oxfam à ACI 2000 derrière la bibliothèque nationale. Tel. : 20 21 08 05 / BP : 209 Email : oxfambamako@oxfam.org.uk
Calendrier
Lancement de l’appel d’offres: 01 Février 2016
Dernier délai pour la réception des offres: 22 Février 2016 à 16 heures
Ouverture des offres: 23 Février 2016 à 9 heures 30 mn
Lieu pour l’ouverture des offres: Bureau d’Oxfam à Bamako



CARE INTERNATIONAL
AVIS DE CONSULTATION
Evaluation de projet

CARE INTERNATIONAL

Dans le cadre de la réalisation de l’étude d’évaluation finale du projet IFONS, vous êtes invités à soumettre une proposition technique et financière pour la dite étude. Les informations détaillées sur la mission se trouvent dans le TDR.
Le projet  « Initiative for Food Security and Nutrition in Ségou » (IFONS) est l’une des quatre Initiatives du programme LINKAGES, mis en œuvre par CARE International au Mali en partenariat avec l’Association Malienne pour la Promotion du Sahel (AMAPROS) dans la région de Ségou.
L’initiative a pour objectif général de Contribuer à l’amélioration durable de la situation alimentaire et nutritionnelle des enfants de 0 à 5ans des femmes allaitantes et enceintes dans la région de Ségou à l’horizon 2016.
Le projet intervient dans la région de Ségou au Mali dans les cercles:
de Ségou : communes rurales de Cinzana ,Fatiné et Kamiandougou.
et de Macina : commune rurale de Tongué.
Il s’agit de deux(2) cercles, quatre (04) communes et 71 villages.     
Critères de sélection :                                
Les offres seront analysées selon les procédures en vigueur à CARE. Les critères de sélection sont les suivantes :
Capacité du personnel à mener l’étude.
Une équipe de consultations pluridisciplinaires ayant des expériences en matière de nutrition.
Expérience significatif en étude d’évaluation de projet.
Très bonne connaissance de l’analyse statistique et d’évaluation.
Excellente capacité de rédaction et de présentation en français.
Bonne connaissance du contexte malien et de la problématique
Une (des) expérience(s) passée aves une ONG Internationale.
Ayant les ressources matérielles et humaines adéquates pour la réalisation de la mission.
Fournir la meilleure proposition qualité/pris (mieux disant).
Etre en règle avec les obligations fiscales et fournir les documents administratifs (Registre de commerce, l’attestation de TVA et le NIF).  
Bonne approche méthodologique.
Le bureau ou le consultant doit pouvoir prouver son expertise dans le domaine.
Procédure de soumission :
Les dossiers de soumission doivent comprendre :
Une offre technique comprenant la compréhension des termes de référence, la démarche méthodologique les curriculums vitae des consultants clés de la mission ; les expériences du Consultant dans les services de mission similaire (collecte des informations et de la conception des documents ainsi que le détail sur toutes les prestations fournies) ;
Une offre financière en TTC
Au moins deux à trois attestation de services rendus à de grandes organisations similaires à CARE au Mali et /ou dans la sous-région ainsi que les constats des personnes de références pour ces services rendus,
Vous pouvez obtenir les renseignements complémentaires à la Direction de CARE Mali, Korofina Nord, Bamako, Rue 110, porte 368, Téléphone : (+223)20 24 22 62.
Toutes les propositions doivent être déposées sous plis fermé et anonyme à la Direction de CARE Mali, Korofina Nord, Bamako, Rue 110, porte 368 au plus tard le 23 Février 2016 à 10h00.
Les propositions techniques sont ouvertes en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent être présents à l’ouverture, le 23 Février 2016 dans la salle de réunion de CARE à partir de 11 heures 30mn.
Veuillez noter que les dépenses afférentes à la mise au point des propos aux négociations relatives au contrat y compris celle liées aux visites auprès des services de l’autorité contractante, ne constituent pas un coût direct de la mission et à ce titre, ne sont pas remboursables ; et que l’autorité contractante n’est pas tenue d’accepter l’une quelconque des propositions qui auront été soumises.
Vos offres reste valable pour une période de quatre vingt dix (90) jours accompagnés des différentes pièces administratives visées, devront parvenir à la Direction de CARE Mali, Korofina Nord, Bamako, rue 110, porte 368.
NB : Uniquement les consultants dont les dossiers seront présélectionnés seront contactés.



PROJET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET EMPLOI DES JEUNES (PROCEJ)
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Elaboration de plan stratégique de développement

PROCEJ

AVIS DE MANIFESTATIONS D’INTERET N°03/16 /PROCEJ-MEFPJCC
PAYS : MALI
INTITULE DES SERVICES : le recrutement d’un consultant pour l’élaboration du plan stratégique de développement de l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation (ONEF) pour la période 2016-2020.
IDA DON N°: H9710-ML
N° IDENTIFICATION DU PROJET : P145861
Le Gouvernement de la République du Mali a obtenu un crédit et un don de l’Association internationale de développement (IDA) d'un montant équivalant à US$ 63 millions pour financer le Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (PROCEJ), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer les paiements au titre du contrat relatif au recrutement d’un consultant pour l’élaboration du plan stratégique de développement de l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation.
Les services de consultant suscités comprennent :
- définir la vision, les valeurs et la mission de l’ONEF;
- identifier les enjeux ;
- définir les orientations stratégiques et les axes d’interventions;
- élaborer les indicateurs de performance ;
- proposer un plan d’action pluriannuel;
- estimer le coût de la mise en œuvre du plan stratégique ;
- définir les stratégies de mobilisation des ressources pour financer le plan ;
- définir les besoins en ressources humaines de l’ONEF durant la période considérée.
- définir les stratégies de suivi et d’évaluation du plan stratégique.
Le plan stratégique sera établi sur la base d’une analyse du dispositif existant de production des données, de leur capacité et  de la nature des données ainsi qu’à la lumière des besoins en informations des utilisateurs à court et à moyen termes.
Résultats attendus sont:
L’équipe de consultants produira un document final dans lequel :
- la vision, les valeurs et la mission de l’ONEF sont connues;
- les enjeux sont définis ;
- les orientations stratégiques sont définies;
- les axes d’intervention sont connus ;
- les objectifs de résultats sont identifiés;
- les indicateurs de performance sont élaborés ;
- le plan d’action est défini ;
- le coût de la mise en œuvre du plan stratégique est connu;
- les stratégies de mobilisation des ressources pour financer le plan sont identifiées;
- les stratégies de suivi et d’évaluation du plan stratégique sont définies.
L’Unité de Coordination du Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes représentant le Ministère de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne (MEFPJCC) invite les consultants admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution  des Services.
En outre, le consultant devra joindre à  son dossier, les copies certifiées conformes des diplômes et les curricula vitæ (CV), les attestations de service fait et tous autres documents pertinents. Les critères de sélection sont :
Le consultant international est  de niveau universitaire et doit être  spécialiste des questions du Système d’Information sur le Marché du Travail (SIMT) et des Observatoires de l’emploi et de la formation. Il doit avoir les qualifications suivantes:
- Diplôme universitaire de niveau Bac+4 au minimum en Statistique, Economie,  Démographie, Sociologie, Droit du travail, Sciences de l’éducation ou disciplines apparentées ;
- avoir une très bonne expérience du Système d’Information sur le Marché du Travail;
- disposer d’une excellente expertise des questions liées à l’Emploi et à la Formation Professionnelle ;
- disposer d’une bonne expérience en planification stratégique ou en Gestion Axée sur les Résultats (GAR).
Le personnel technique d’appui est placé sous la responsabilité du consultant doit avoir un profil conforme aux exigences de la mission.
Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID » (édition de janvier 2011) (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
Le Consultant international sera sélectionné selon la méthode consultants individuels telle que décrite dans les Directives de Consultants. Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes : tous les jours ouvrables de 8 heures 30 mn à 15 heures 30 mn.
Les manifestations d’intérêt écrites doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne ou par courrier électronique (en fichier non modifiable) au plus tard le 25 février 2016 à 12 heures 00
Secrétariat  de l’Unité Nationale de Coordination  du  PROCEJ sise à Hamdallaye ACI 2000, Rue 323  Bamako Mali.
Numéro de téléphone : (+223) 20 22 27 66 ou 20 22 27 67  
Adresse électronique : dballo@procej-mali.org  ou msacko@procej-mali.org
Cet avis et les TDR sont disponibles sur le site du PROCEJ : www.procej-mali.org



ONG LVIA
AVIS D'APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL
Réalisation de points d'eau

AMADER

REFERENCE DE L’APPEL D’OFFRES: LVIA/ECHO/2016/002
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Amélioration du système d’approvisionnement en eau potable dans les régions affectées par la crise politique et sécuritaire dans la région de Gao- Phase II» ECHO/-WF/BUD/2015/91081, LVIA souhaite réaliser cinq nouveaux points d’eau dans les communes de Bourem, Temera, Anchawadj, Tilemsi et N’tillit dans la région de Gao en un lot unique.
Le dossier d’appel d’offre peut être obtenu à la demande à l’adresse mail suivante: ousmaneaghamatou@gmail.com. Il peut également être obtenu à un prix forfaitaire et non remboursable de 50.000 FCFA aux secrétariats de l’ONG LVIA aux adresses suivantes :
Bamako SOTUBA ACI en face de la Radio Dambé, téléphone : 00223. 76 27 14 28
Gao Quartier Château Rue 449 Porte 46, téléphone : 00223. 44 24 35 53
La date limite des dépôts des offres est fixée au 25 février 2016 à 10 heures TU (temps universel)



WELTHUNGERHILFE
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Réalisation d'études de faisabilité

WELTHUNGERHILFE
NOUVEAU

L’ONG Welthungerhilfe (ex Agro Action Allemande) lance un appel d’offres pour une Etude de faisabilité pour le Projet « Intégration sociale et renforcement de l'engagement citoyen de jeunes femmes et hommes de la région de Tombouctou », pour un financement par  le Ministère Allemand pour la Coopération Économique et le Développement (BMZ).
Le dossier d’appel d’offre est disponible auprès du secrétariat de la Welthungerhilfe durant les heures ouvrables.
Les soumissionnaires sont priés de déposer leur dossier de soumission sous pli fermé au bureau de la Welthungerhilfe sis à Hamdallaye ACI -2000, derrière la Résidence Bouna, ou par courrier électronique à alexandra.gyoergy@welthungerhilfe.de avec la mention « Consultance BMZ Tombouctou ».
Le délai de dépôt des offres est fixé au vendredi 26 février 2016 à 12h00. - Tel : 20 29 57 07



AGENCE MALIENNE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L'ENERGIE DOMESTIQUE ET DE L'ELECTRIFICATION RURALE - AMADER
AVIS D'APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL
Réalisation d'études de préfaisabilité

AMADER

1. le Centre pour les Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique de la CEDEAO (ECREEE) a alloué des fonds au coût d’étude de préfaisabilité détaillée pour l’électrification de 97 localités au Mali pour le compte de l’AMADER
2. L’ECREEE et l’AMADER lancent à présent un Avis d’Appel d’Offres International pour la soumission d’offres, sous plis fermés, pour la réalisation d’une étude de préfaisabilité de 97 localités dans différentes régions du Mali. La passation de marché sera conduite par Appel d’Offre ouvert international et ouvert à tous les candidats éligibles.
Le Dossier d’Appel d’Offres peut être téléchargé gratuitement sur le site web de l’ECREEE (www.ecreee.org) et de l’AMADER (www.amadermali.com )
3. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires à l’adresse suivante pendant les heures de bureau :
Lundi à vendredi de 9h00 à 16h00, bureau de l’AMADER, Adresse : Colline de Badalabougou Immeuble n°2 de l'ex-CRES, Tél: (00223) 20 23 85 67.
Emails pour clarification : « m.ouattara@amadermali.net » avec copie à selhadji@ecreee.org
4. Les exigences en matière de qualification sont :
a) Expérience
Les soumissionnaires devront justifier d’une expérience en tant que cabinet ou bureau d’étude dans des missions similaires au moins deux missions d’étude de faisabilité en matière d’électrification par voie solaire PV et ou hybride au cours des cinq (05) dernières années (2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015) dans un Pays en Afrique subsaharienne. Les Soumissionnaires devront obligatoirement joindre les attestations ou certificats de services faits signés par les autorités contractantes contenant leur adresse, email et numéro de téléphone).
b) L’équipe technique (CV à joindre)
- Ingénieur (électricité ou énergétique) :
Expériences : au moins 7 ans dans les études techniques d’électrification en générale ; au moins 02 études techniques de projets de centrales hybrides solaire PV/diesel avec une expérience en électrification rurale.
- Analyste Socio-Economiste :
Expériences : au moins 5 ans en analyse économique et financier des projets de développement, notamment, les projets d’électrification avec expérience en électrification rurale.
- Environnementaliste :
Expériences : au moins 2 ans analyse environnementale et sociale des projets de développement, notamment en milieu rural
- Juriste :
Expériences : au moins 3 ans dans le domaine du partenariat public/privé, notamment, les concessions de service public.
- L’équipe technique devra disposer du personnel nécessaire et suffisant pour faire face à la nature et complexité des travaux objet du présent appel d’offres.
c) Capacité Financière : sans objet
5. Les soumissions sont valables pour une période de 120 (jours) après l’ouverture
des plis.
6 Les offres doivent être soumises Français par voie électronique à l’adresse email suivant : tender@ecreee.org et ne doivent pas dépasser une capacité 10MB par envoie, au plus tard le 29 Février 2016 à 14h heure de Praia, Cap Vert (GMT-1).
7. Les offres seront ouvertes en présence des soumissionnaires désireux d’assisterà l’ouverture des plis le 29 Février 2016 à 15h (GMT-1), Salle de conférence de l’ECREEE, Achada Santo Antonio, Electra building 2nd Floor, Praia, Cap Vert



OXFAM GB
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Séléction d'un Service Traiteur

OXFAM GB
NOUVEAU

Dans le cadre de son activité ONG Oxfam lance un appel d’offres pour sélectionner un service traiteur pour l’organisation de ses ateliers
Calendrier
Lancement de l’appel d’offre: Mercredi 10 Février 2016
Dernier délai pour la réception des offres: Mardi 01 Mars 2016 à 16H
Ouverture des offres: Mercredi 02 Mars 2016 à 10H



PROJET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET EMPLOI DES JEUNES (PROCEJ)
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Service de Formation

PROJET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET EMPLOI DES JEUNES (PROCEJ)

AVIS D’APPEL A PROJET N° 001
Appui aux institutions privées d’enseignement technique et professionnel et de la formation professionnelle/Fonds compétitif
DATE DE CLOTURE DE L’APPEL A PROJET : 31 mars 2016 à 12H00mn
DESCRIPTIF DU PROJET

NATURE: Renforcement d’institutions privées d’enseignement technique et professionnel et de la formation professionnelle
PUBLIC CIBLE: Promoteurs de structures privées d’enseignement technique et professionnel et de  la  professionnelle
COUVERTURE GEOGRAPHIQUE: Ensemble du territoire national
PREAMBULE
Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 1.2 « Appui aux institutions privées d’enseignement et de formation professionnels » du Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (PROCEJ), il est prévu un appui au secteur privé de l’enseignement et de la formation professionnels.  L’objectif visé est d’amener les institutions privées à mettre davantage l’accent sur les filières de formation à forte demande, insuffisamment pourvues par le secteur public et de plus en plus pertinentes et diversifiées. Cet appui servira également à améliorer la qualité des formations délivrées et la performance de ces institutions.
Pour atteindre ces objectifs, le Projet a mis en place un fonds compétitif doté d’un montant de 5 millions de  dollars américains (soit 2,5 milliards de francs CFA) dont le lancement est intervenu le 23 décembre 2015. A travers ce fonds, le projet fournira des subventions aux institutions privées sélectionnées sur une base compétitive (en se fondant sur des propositions spécifiques de développement). Dans l’hypothèse d’un montant plafond par subvention (par institution) de 400 000 dollars (environ 200 000 000 FCFA), il est prévu qu’environ 12 institutions bénéficient de ces appuis.
Un fonds compétitif de soutien au secteur privé de la formation est mis en place au sein du PROCEJ. Il sera mis en œuvre sous la responsabilité technique de la DNETP appuyé par deux comités techniques. Le FAFPA assumera les responsabilités de sa gestion fiduciaire.
Objectifs de l’appel à projet
Objectif général
L’objectif général visé à travers l’appel à projets est de mobiliser les promoteurs et les opérateurs de formation, soutenir l’innovation et accroitre l’offre et la qualité de la formation technique et professionnelle.
Objectifs spécifiques
Plus spécifiquement il s’agit à travers cet appel à projets de :
développer une offre de formation dans les filières et métiers dans les secteurs prioritaires identifiés (Construction, agro-industrie, cuir et peaux, métiers connexe des Mines) ;
implanter les programmes de formation disponibles sous APC
accroître l’offre de formation ;
mettre en œuvre  des actions innovantes en matière de formations professionnelles ;
mobiliser l’ensemble des acteurs du secteur privé de l’ETFP.
Destinataires de l’Appel à projetS
Peuvent répondre à l’appel à projets les opérateurs de formation (centres et établissement privés d’enseignement technique et de formation Professionnelle).
Filières et métiers concernés
Quatre (4) domaines prioritaires sont retenus, à savoir:
L’agriculture et l’agro-industrie ;
L’élevage, peaux et cuir;
Le bâtiment et les travaux publics;
Les mines et les metiers connexes.
Tous projets présentant des filières innovants et en relation avec les besoins du marché seront éligibles.
Pour toutes questions s’adresser à :
COORDINATION DU PROCEJ: Drissa Ballo/Unité de Coordination du PROCEJ - Sise ACI 2000 Hamdallaye Rue 323 Porte 12 836 - Tél. 20 22 27 66/ 20 22 27 67/ 66 75 25 27
MAITRE D’OEUVRE: Ogobassa Saye/Direction Nationale de l’Enseignement Technique et Professionnel sise à l’ACI 2000 - Tél. 20 29 05 46/ 76 47 53 54
RESPONSABLE FUDICIAIRE: Aboubacar S. Traoré/Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) - Sise à Medina Coura Bamako - Tél : 20 22 14 72/  20 22 59 84/ 76 38 65 78
REGIONS: Directeurs (trices) des Académies d’Enseignement - Directeurs (trices) Régionaux  de l’Emploi et de la Formation Professionnelle
Le cahier de charges est téléchargeable  sur le site du PROCEJ à l’adresse suivante :  http://www.procej-mali.org